AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782378780357
56 pages
Éditeur : Audie-Fluide glacial (04/09/2019)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 158 notes)
Résumé :
En deux mots : 'Faut pas prendre les cons pour des gens' est un album d'humour absurde sur la bêtise ordinaire, de plus en plus présente autour de nous. À la manière d'un Goossens ou d'un Fabcaro, il tord et maltraite les clichés de la société dans une BD hilarante et grinçante à souhait.
Racisme ordinaire, mesures gouvernementales ubuesques, maisons connectées, quotas policiers, surpopulation carcérale, rejet des laissés-pour-compte... Reuzé n'épargne rien... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (55) Voir plus Ajouter une critique
Jmlyr
  12 novembre 2019
La lecture est à la fois fluide et glaciale
La satire est corrosive, crue et sociétale
Les satyres sont nombreux et variés
Les uns dessinés barbus et enturbannés
D'autres en soutane noire et bien rasés
Quant aux martyrs ouvertement évoqués

Ils sont mi-petits, mi-grands, parfois les deux
Mal calés dans les ports, les villes et banlieues
Rouhaud ne fait pas l'économie des maux, écrit tout ce qu'il pense
L'hôpital, les dépenses de l'État, les SDF ou le vide de leur panse
Reuzé exprime aussi ses mots avec des dessins grinçants et osés
L'album est une bombe, mais les ingrédients savamment dosés

Jeunes et vieux en prennent pour leur grade
Et les phylactères font une sacrée parade
Les planches m'ont clouée
Le verbe est souvent acerbe
Terre d'asile cache ses fous
Ses criminels et ses ripoux.
Une BD Con-Tempo-Reine.
Commenter  J’apprécie          9814
marina53
  01 avril 2020
Absurde à souhait, cet album, composé de saynètes, dépeignent, avec ironie et sarcasme, la société actuelle. du chômage aux SDF en passant par les relations au travail, l'éducation, le racisme, le terrorisme, les tutos sur internet, la police ou encore la chirurgie. Et c'est pas folichon ! Ça pique même...
Emmanuel Reuzé et Nicolas Rouhaud croquent avec mordant la vie sociale et dénoncent, toujours par l'absurde, des situations extrêmes. L'ensemble se révèle tout aussi jouissif qu'acerbe, avec des dialogues vifs et caustiques.
Graphiquement, le phénomène de répétition de certaines cases, dessinées à partir de photos, ajoute une goutte de non-sens.
Irrévérencieux certes mais connement drôle !
Commenter  J’apprécie          742
Crossroads
  21 février 2020
Absurde, absurde, sur tous les murs, je crie ton nom.
Le bel album que voilà.
Graphiquement classique mais diablement caustique.
Catalogue de situations parfaitement barrées qui croquent acidement les quelques menus travers de notre société, les moult cons régalent à tous les étages.
Condensé d'historiettes qui font mouche tout en titillant parfois l'émotionnel, cette BD possède l'élégance de faire sourire sur la durée.
De multiples plans fixe histoire d'en rajouter une couche dans l'absurde et c'est un bien joli moment, Jean-Mimi, passé dans le petit monde feutré et un brin élitiste du lol et de la gaudriole
Profitez, c'est open bar chez Fluide Glacial !
Commenter  J’apprécie          610
saigneurdeguerre
  02 novembre 2019
Impossible de résumer pareille « BD » ! Et je mets « BD » entre parenthèses car on est davantage dans la caricature. Et qui Reuzé et Rouhaud caricaturent-ils ? Les cons ! Qui ça ? Ben, les gens autour de nous, évidemment ! Ces cons que l'on croise dans les transports en commun, au boulot, dans les administrations, dans notre famille, dans les hôpitaux, dans les grandes surfaces, partout quoi ! L'univers est rempli de cons !
C'est écrit avec une fausse naïveté très touchante. Pas d'agressivité ! C'est de la connerie bienveillante. Les auteurs dénoncent les travers de notre société sans avoir l'air d'y toucher, même lorsqu'ils abordent le sujet du terrorisme. C'est à mourir… de rire !
Après la lecture de ce chef-d'oeuvre d'humour au second degré, j'attends vivement la suite que Reuzé m'a promise pour septembre ou octobre 2020.
Voilà un ouvrage qui devrait rester dans les anales de la BD… Et que tous les étudiants en sociologie, en sciences-po, en pédagogie, en médecine, en terrorisme, et bien d'autres encore devraient absolument lire pour, peut-être, être un peu moins cons car n'oubliez pas qu'on est toujours le con d'un autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          452
Ziliz
  04 septembre 2020
Si les gourous avaient le sens du sacrifice, si les profs étaient remplacés par des distributeurs, s'ils devenaient gendarmes pour se recaser, si ceux-là télétravaillaient, si les braqueurs se mettaient en grève, et si, et si...
Emmanuel Reuzé imagine un monde complètement dingue en distordant à peine des tendances de notre société, que les derniers mois ont mises en évidence (album sorti fin 2019, avant la pandémie, le confinement, la crise socio-économique aggravée par ces circonstances...).
En vrac : privatisations, manque de moyens dans les hôpitaux, surpopulation carcérale, paupérisation, chasse aux migrants, milieu professionnel et harcèlement, curés déviants, etc.
Cet humour noir & absurde rappelle beaucoup celui de Fabcaro.
Le dessin quant à lui fait penser aux romans photos et aux BD des années 50-60 et aux oeuvres 'pop art' de Roy Lichtenstein (1923-1997). Je trouve ça moche, mais les dialogues & situations burlesques, ubuesques, m'ont ravie. Et le tout s'accorde à merveille, comme les tableaux détournés de Geluck ou de @unfographiste (https://www.facebook.com/unfographiste).
De quoi donner le sourire quand l'heure de la sortie [de vacances] a sonné.
Vivement le tome 2, dans un mois (sortie prévue le 07/10).
______
* ♪♫ https://www.youtube.com/watch?v=zZGqFKhLRno
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          433


critiques presse (5)
BoDoi   21 octobre 2019
Les auteurs tournent autour de sujets du réel pour mieux les distordre et en faire ressortir l’absurde qu’ils contiennent – en cela, le titre est un parfait résumé de l’esprit de la BD. [...] Une vraie réussite dans un genre pas si facile.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   10 septembre 2019
La construction des histoires entre humour noir et cynisme est parfaitement maîtrisée. L’auteur adopte un ton très froid qui ne laisse pas de marbre, et les dialogues, très bien construits, nous emmènent progressivement dans des situations loufoques et hilarantes.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Auracan   04 septembre 2019
Avec un dessin réaliste des plus contemporains associé à un découpage efficace, Emmanuel Reuzé a réussi l’alchimie d’un album bien plaisant à lire. Reste qu’une fois après avoir dévoré l’opus, on se complaît à en redemander quand bien même l’on reste atterré par tant d’ineptie.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   03 septembre 2019
Dérision sans méchanceté (même si certaines pages ne sont pas éloignées du coup de gueule) et humour évidemment très référencé associés à une réalisation graphique originale d’excellente tenue, Faut pas prendre les cons pour des gens pourrait instruire certain ; surtout les autres, cela va sans dire.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   27 août 2019
Si la BD humoristique devait avoir un modèle, ça serait ce premier opus de « Faut pas prendre les cons pour des gens », car vraiment… Les cons ne sont pas des gens... Les cons, c’est nous et on a pas de quoi en être fier…
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
saigneurdeguerresaigneurdeguerre   02 novembre 2019
- Monsieur le ministre, pour rentabiliser l'Education nationale, il faudrait remplacer tous les enseignants par des distributeurs.
- Quel genre de distributeurs ?
- Des distributeurs de diplômes comme pour les barres chocolatées, les chips ou le soda.
- Ah, d'accord. On met une pièce et on a un diplôme.
- Voilà. Pour 10.000 euros, vous aurez le BEPC, pour 50.000 euros, le BAC, pour 100.000 euros la licence, etc.
- Excellente idée!
- Ce sera très rentable et en plus, nous n'aurons plus à payer les profs !
- Parfait ! On met ça en route immédiatement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
BurjBabilBurjBabil   30 octobre 2019
- Monsieur, pour rentabiliser l'éducation nationale, il faudrait remplacer tous les enseignants par des distributeurs.
- Quel genre de distributeurs?
- Des distributeurs de diplômes
- Aaahhh d'accord, on met une pièce et on a un diplôme !
- Voilà, pour 1000 € vous avez le brevet, pour 50 000 € le bac , 100 000 € la licence etc . . .
- Excellente idée...
- Ce sera très rentable, nous n'aurions plus à payer les profs!
- Parfait on met ça en route immédiatement.

-Mon chéri regarde, je t'ai acheté ton bac avec mention! qu'est-ce qu'on dit?
- Vazy tu vois pas que je joue ! j'men bats les couilles de ton diplôme!
-Et bien, t'as beau être diplômé, t'es toujours aussi con!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
ZilizZiliz   04 septembre 2020
[ gourou ]
- Adeptes de la secte d'Uranus, j'ai le regret de vous annoncer que le grand suicide collectif de samedi est annulé !
- Oooh ! C'est bête !
- Le prix de l'essence a augmenté et nous n'avons pas les moyens d'en acheter assez pour immoler tout le monde. Malheureusement, certains fidèles devront se sacrifier pour que les autres puissent s'immoler. J'ai donc décidé d'annuler mon suicide ainsi que celui des jeunes femmes de moins de 25 ans.
(...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LeScribouillardLeScribouillard   27 septembre 2019
"On voit de plus en plus de migrants à la télé.
- On n'est plus chez soi !
- Les rues deviennent dangereuses.
- Ils s'enfuient des pays en guerre, il paraît...
- S'ils se sont enfuis, c'est qu'ils avaient quelque chose à se reprocher.
- Dame, on ne sait pas ce qu'ils ont fait...
- Si ça se trouve, ils ont volé, violé, tué...
- Ils ont peut-être tué des tas de gens, dans les pays en guerre, ça se fait.
- Si ça se trouve, ils ont même égorgé leur famille, leurs amis, dans un effroyable bain de sang.
- Des enfants innocents !
- Des centaines de gens ! Massacrés, assassinés !
- Ils les ont découpés dans la baignoire et passés au mixeur pour qu'on ne retrouve pas de trace.
- Et mangé leur cœur au cours d'un rituel vaudou !
- Ça fait peur de croiser tous ces gens dans la rue. On ne sait pas ce qui peut leur passer par la tête !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TrollibiTrollibi   22 mars 2020
L'altermondialiste José Bové et son fidèle cheval Tornado se promènent...

- Bonjour, ami paysan, je viens de démonter un sale Mac Donald importé des USA et je meurs de faim ! Sais-tu où je pourrais manger de la bonne cuisine française ?
- Continuez jusqu'au village, vous trouverez un boucher-traiteur qui cuisine fort bien.
-Merci à toi, brave paysan.

-Malédiction, j'arrive trop tard ! La boucherie du village a été démontée par une troupe de végans.

Et au village suivant, c'est la même chose...
- Non ! Ils ont démonté aussi cette bonne boucherie française ! Lisère, je vais être obligé de te manger, Tornado, mon fidèle compagnon.
- Impossible.
- Et pourquoi ?
- Parce que je suis un sale mustang importé de USA.
- Hmmm... Alors, je vais être obligé de te démonter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Emmanuel Reuzé (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Reuzé
Talents Cultura BD 2020: Faut pas prendre les cons pour des gens d'Emmanuel Reuzé et Nicolas Rouhaud
autres livres classés : humourVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16507 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..