AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782364802810
208 pages
Éditeur : Huginn & Muninn (14/11/2014)

Note moyenne : 4.46/5 (sur 82 notes)
Résumé :
Détraqueurs et elfes de maison, mandragores et strangulots, sombrals et acromentules, dragons et loups-garous... nombreuses et merveilleuses sont les créatures qui peuplent l'univers fantastique de Harry Potter.

C'est toute cette incroyable ménagerie, créé par J. K. Rowling et magnifiée à l'écran, que cet ouvrage exclusif vous invite à mieux connaitre, grâce à des fiches et des informations exclusives. Avec de rares dessins préparatoires, des photos d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Allisonline
  11 novembre 2014
Critique avec photos sur le blog :)
L'immense fan de Harry Potter que je suis ne pouvais passer à côté de The Creature Vault (ou le grand livre des Créatures en français) C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai feuilleté cette sorte d'artbook, retrouvant le plaisir que j'avais éprouvé à dévorer Film Wizardry. D'ailleurs, même si les deux livres n'appartiennent pas à la même maison d'édition, j'ai été très agréablement surprise de constater qu'ils faisaient la même taille (ceci dit, je parle de la première version originale à la couverture rouge) et se mariaient très bien dans ma bibliothèque.

Je ne m'attendais pas forcément à trouver dans The Créature Vault ce qui j'y ai découvert. En effet, c'est un livre qui se rapporte beaucoup aux films, au design des créatures, et je ne m'attendais pas forcément à ça. En fait, je pensais que ce serait un objet imitant un livre de cours, une sorte manuel scolaire, un peu plus proche de l'univers des livres que de celui des films.

Je ne suis pas déçue pour autant, au contraire, je trouve l'idée de nos offrir les premiers jets des croquis préparatoires excellente ! Vous y découvrirez non seulement les animaux fantastiques, mais aussi les créatures intelligentes qui forment un peuple à part entière, comme les centaures, les gobelins ou les êtres de l'eau. J'ai été surprise de découvrir des pages consacrées aux animagus, lesquelles étaient illustrées de façon très précise, expliquant clairement le travail de morphing réalisé, par exemple (pour Queudver, Sirius et McGonagall !)

Vous aurez, à chaque page consacrée à une nouvelle créature, un petit encart appelé Fast Facts vous rappelant dans quel tome est apparue la créature pour la première fois, où peut-on la trouver, une courte description prise directement dans les livres... mais aussi un détail sur le design ou une petite anecdote à propos de sa création.

Je serai en revanche parfaitement incapable de vous parler de l'acromantula et des pages consacrées à Aragog, pages que j'ai tout simplement préféré passer après un haut-le-coeur terrible. Arachnophobes, n'hésitez pas à passer vous aussi les quelques pages de croquis détaillés d'araignées géantes, ainsi que les différentes études réalisées pour arriver au résultat apparaissant dans le troisième film... Brrr ! J'en frissonne encore... Mais ces quelques horribles pages sont bien vite compensées par des dizaines d'autres où vous verrez comment les mots de J.K. Rowling ont pris vie grâce à des illustrateurs talentueux. (ce paragraphe ne cible donc que les arachnophobes, hum)

le livre est divisé en neuf parties, appelées chapitres : Les habitants de la forêt (comme les centaures ou les hypogriffes...), des lacs ( nos chers strangulots, par exemple...) et du ciel (où l'on trouve des dragons...), les "indésirables" ( comme les trolls ou les charmants gnomes...), les métamorphes (tels que les animagus et les épouvanteurs...), le "monde du travail" (soit les chouettes de la poste ou encore les elfes de maison...) les forces obscures (ou les affreux méchants, comme par hasard les détraqueurs ou les inferi...), les familiers (de Hedwige à Nagini en passant par Croutard ou Fumseck...) et enfin la serre (Mandragores, Filet du Diable, Saule Cogneur... Toutes ces plantes un peu plus vivantes que les autres !)

Certaines parties sont clairement plus intéressantes ou plus développées que d'autres, et j'ai été plutôt contente des choix réalisés. Je me suis tout d'abord dit que j'aurais préféré un livre différent pour tout ce qui est plus flore que faune mais finalement, je trouve que c'est très bien ainsi. Les plantes intéressantes sont plutôt rares dans le monde créé par J.K. Rowling et celles mises en avant ici sont définitivement les meilleures, n'en déplaise à Neville.

Je ne veux pas trop en dire non plus, ni trop en montrer, au cas où vous voudriez conserver le plaisir de la découverte. Je ne peux que vous encourager à vous précipiter sur le livre dès sa sortie, en vous conseillant tout de même la VO pour son prix plus abordable. Mon seul tout petit bémol sera un caprice d'enfant gâtée habituée aux nombreux goodies présents dans ce genre de livre : ici, vous n'aurez qu'un petit livret illustré sur les hiboux postaux, ainsi qu'un poster ... Que j'ai oublié de prendre en photo, mais que vous pouvez apercevoir dans cette courte vidéo (lien sur le blog) Bon, comme je vous disais, ce n'est pas si mal !

C'est, à mes yeux, un must-have pour les fans d'Harry Potter. The Creature Vault est un très bel objet livre, bien réalisé et très intéressant. de plus, deux livres du même genre sortiront en 2015 : The Character Vault (une encyclopédie sur les personnages) et The Book of Magical Places (une sorte d'atlas des lieux magiques) histoire de remplir nos étagères de magnifiques livres magiques !
Lien : http://allison-line.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
kllouche
  25 décembre 2014
Avec l'annonce de futurs films qui devraient exploiter le bestiaire de l'univers d'Harry Potter, il était attendu que les éditeurs sautent sur l'occasion pour offrir aux lecteurs une encyclopédie des animaux fantastiques. Elle est sortie récemment et s'est retrouvée sous le sapin de très nombreux fans du sorcier à lunettes dont je fais parti.
Une couverture absolument sublime nous enchante avant de tâter l'objet livre en lui-même et … d'être un poil déçu. le bouquin est finalement assez petit, surtout quand on voit l'étendu du bestiaire créé de toute pièce ou réexploité à partir de légendes folkloriques par JK Rowling.
Où sont les nymphes, les farfadets, les vélanes, les scroutts à pétard, les harpies, les fantômes et les esprits frappeurs ? Ouch ! Quelle déception! le livre a été trop vite conçu pour pouvoir profiter de la vague nostalgique qui a frappé les fans à l'annonce des nouveaux films, si bien qu'il est incomplet. Cela se ressent également dans la qualité des textes qui accompagnent les images (splendides!!). le contenu est plat, inutile et superficiel pour quiconque aura lu la saga. On n'y apprend rien de nouveau et on a même l'impression qu'on ne nous balance du texte que pour « illustrer » les illustrations. Heureusement qu'elles sont là d'ailleurs. Parce que ce sont elles qui FONT le livre. Des concepts art, des extraits de film, des maquettes : il y a un peu de tout et c'est un délice pour les yeux. Grâce à elles, on découvre un peu plus du travail réalisé par l'équipe technique des films pour donner vie à ces créatures.
En bref, je suis dépitée par ce livre. Ce n'est pas un flop parce qu'il est quand même beau, mais pourquoi ne pas s'être contenté des illustrations ? Les textes gâchent tout comme les créatures absentes. J'ai grogné en refermant le bouquin. Pigeons, nous ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Mariloup
  23 mars 2017
Le livre est sublime autant à l'extérieur (relief) qu'à l'intérieur avec des petits bonus (mais trop minimes) comme une petite carte avec quelques animaux fantastiques plus un mini livre sur les hiboux/chouettes.
On a plusieurs catégories soient 9 catégories très distinctes avec des créatures plus mises en avant que d'autres comme les dragons (après tout, il y a plusieurs espèces) et d'autres moins comme les plantes par exemple.
On retrouve donc les créatures de la Forêt Interdite (centaure, licorne, acromentule, hippogriffe et sombral), les habitants du lac (être de l'eau, strongulot), les habitants du ciel (dragon, lutins de Cornouailles), les métamorphes (animagus, épouvantard, loup-garou), les forces du mal (basilic, détraqueur, inferius) et les plantes de la serre (filet du diable, mandragore, saule cogneur, prune dirigeable, Mimbulus Mimbletonia, Tentacula vénéneuse), les créatures appartenant au monde du travail (elfe de maison, gobelin, hibou, Touffu), les animaux compagnons (Hedwige, Errol, Coquecigrue, Pattenrond, Croûtard, Miss Teigne, Crockdur, Trevor, Arnold, Fumseck, Nagini) et d'autres créatures hors catégorie (troll, géant, gnome).
Le livre est agrémenté de secrets de tournage, d'esquisses, de photos, des croquis, de dessins, de portraits... pour les films de la saga et non pas des romans. En effet, plus que de découvrir les mythologies, les origines des créatures dans les romans, ce sont surtout les créatures présentes dans les films qui sont mises en avant (pas de Scroutts à pétard par exemple), de comment elles ont été crées, les procédés avec des rappels des scènes... Je n'ai donc rien appris que je ne savais déjà en tant que grande fan de cette saga et c'est bien dommage. En revanche, certaines anecdotes sont intéressantes comme le fait que de vrais animaux dressés ont été utilisés en plus des images de synthèse et que des maquettes et des robots animatroniques grandeur nature avaient été créés pour les besoins des films.
C'est vraiment un beau livre pour les fans d'Harry Potter qui ont envie de collectionner tout ce qui a attrait à cet univers ou qui ont envie de prolonger la magie en redécouvrant les créatures fantastiques qui peuplent cet univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
florencem
  25 avril 2015
Lorsque j’ai ouvert le livre et commencé ma lecture, j’ai été quelque peu déçue. Je ne sais pas pourquoi mais je m’étais mis en tête que ce livre était le début de l’encyclopédie que nous attendons tous sur les livres Harry Potter. Alors que non, nous parlons ici des films. Et pour le coup, il n’y a pas toutes les créatures de l’univers de notre sorcier préféré, ni les détails sur qui ils sont. Je m’attendais, en fait, à un ouvrage comme Les Animaux fantastiques mais en plus détaillé.
Une fois la « déception » passée, j’ai continué ma lecture. On y trouve donc les créatures des films classées en différentes catégories. Une présentation courte de la créature, puis les aspects techniques qui ont été nécessaires pour sa création. J’avais un peu peur que l’on rentre trop dans les détails (bien que j’en sois friande, avec Des romans à l’écran, je ne pense plus avoir grand-chose à découvrir sur la saga cinématographique), mais non, cela reste très succinct. Le plus important, dirais-je, ce sont les illustrations et les différents concept art qui se trouvent dans le livre. Certains sont déjà connus, mais d’autres sont totalement inédits. Et voir tous ces modèles, tous ces détails dessinés par des artistes très talentueux, est une pure merveille.
Du coup, le livre se lit très rapidement, il est plus un recueil d’images qu’une encyclopédie. Pour ma part, cela me convient très bien. Je le trouve instructif, sans entrer dans trop de détails. Il nous permet aussi de vraiment découvrir les créatures que l’on a pu voir, parfois très furtivement dans les films. Je pense notamment aux dragons de l’épreuve de la coupe de feu. A part le Magyar à pointes, les trois autres n’avaient pas vraiment de « forme » pour moi.
En plus de cela, c’est un très beau livre. Que ce soit la couverture ou la mise en page, l’ouvrage est réalisé avec soin.
Lien : http://loticadream.com/blog/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Moonshine
  08 décembre 2014
Je crois bien que je ne surprendrai personne en vous disant que je suis une Potterhead jusqu'au plus profond de mon coeur. Harry Potter, j'ai commencé à lire vraiment avec (j'avais tout juste 10 ans et le prix était encore indiqué en francs à côté de celui en euros sur mes 4 premiers tomes)(détail qui m'a fait glousser quand je m'en suis aperçue l'autre jour). Harry Potter, j'ai passé toute mon adolescence avec et j'ai surtout grandi en même temps que lui. Je me suis attachée à ces personnages, à cet univers qui m'aura tant offert. Malheureusement, Harry Potter a pris fin il y a eu tout juste 7 ans, le 26 octobre en France (pour ce qui est des livres, grâce aux films on a repoussé la fin du monde au 13 juillet 2011).
En tout cas, en 2007, je ressemblais un peu à ça :
Oui, j'ai versé ma petite larme à la fin de l'épilogue (en fait, je pleurais déjà bien avant, mais chut, c'est un secret bien gardé !)
ou encore mieux, à ça :
Je ne voulais pas croire que c'était la fin !
Sauf que voilà, Harry Potter est immortel !
Et heureusement !
En effet, Harry Potter continue à vivre même après la fin de la saga. D'abord grâce à ses fans de la première heure mais aussi les nouveaux, les Potterheads sont toujours au rendez-vous (et j'en connais un bon paquet !). Grâce aussi à J.K Rowling qui finalement n'arrive pas à lâcher le bébé (surtout depuis quelques temps où elle nous gâte vraiment)(rendez-vous sur Pottermore chaque jour dès le 12 décembre pour des nouvelles inédites en attendant Noël). Mais surtout grâce à son univers dont on découvre toujours des nouvelles choses. Et notamment les livres dérivés comme celui dont je vais vous parler aujourd'hui.
grand livre créatures
Quand j'ai vu qu'un tel livre allait paraître en français, vous vous imaginez bien que j'ai commencé à couiner, puis à hurler intérieurement (ou pas en fait) tout en sautillant (de manière fort peu élégante) sur place. Avant de vite, vite, le commander.
Moi hystérique? Nan, du tout !
Alors je ne vous raconte même pas mon état le jour où il est arrivé, le moment où j'ai ouvert le carton et où j'ai vu quel bijou c'était ! C'était même plus de la danse de la joie. C'est du ridicule en puissance. J'avais envie de tout lire, tout voir en même temps, pire qu'un gosse devant ses cadeaux de Noël.
Ce livre c'est donc une véritable encyclopédie sur toutes les créatures du la saga (que ce soit animaux, humains ou plantes) et leur adaptation au cinéma. Il est partagé en 9 parties :
Les habitants de la forêt (par exemple les centaures ou les hippogriffes)
Les habitants du lac (par exemple les strangulots)
Les habitants du ciel (par exemple les dragons bien sûr !)
Les intrus (par exemple les trolls)
Les métamorphes (par exemple les animagus)
le monde du travail (les elfes de maison ou encore les hiboux)
Les forces du mal (par exemple les détraqueurs)
Les compagnons (par exemple Hedwige ou encore Pattenrond)
La serre (par exemple les mendragores ou les prunes dirigeables)
Ce n'est à chaque fois que quelques exemples, je n'ai pas tout mis pour vous laisser la surprise.
Suivant la « créature », une ou plusieurs pages lui sont consacrées. On y trouve des informations extraites des romans, des explications sur la transposition de la créature à l'écran, les réflexions des concepteurs pour les adapter au mieux, des schémas, des croquis, des dessins qui expliquent leur création par JK Rowling elle-même ou par les membres des équipes des films mais aussi des photos extraites des films. On se rend bien compte du magnifique procédé de fabrication du début jusqu'à la fin qui a permis de faire rêver tant de personnes dans le monde.
Inferis
Quoique « rêver » ça dépend ! Sur certaines pages, je ressemblais pas mal à Drago et je me suis hâtée de les tourner (trop de réalisme, c'est un peu trop effrayant pour moi !) :
Au secours, parfois, ça fait peur !!! :)
Hedwige
On a également quelques anecdotes sur les tournages, sur les vrais animaux utilisés comme leurs noms, leurs races, leur dressage … Pour chaque créature, un petit encart « En bref » est présent. Il résume sa première apparition, dans quel lieu, des détails techniques, les acteurs qui l'ont jouée, sa description dans les livres, le propriétaire, les autres apparitions, …
Hedwige
Lien : http://lune-et-plume.fr/harr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   25 avril 2015
C’est à sa capacité d’émouvoir les spectateurs que l’on mesure le réalisme d’un personnage numérique. Et c’est en scannant la maquette réalisée avec tant de minutie que l’on obtient ce réalisme. Pour son ultime apparition dans Les reliques de la mort, 1ère partie, Dobby a un aspect encore plus doux et humain afin que l’on éprouve encore plus de compassion pour lui.
Commenter  J’apprécie          100
SinjordSinjord   30 novembre 2014
Les créatures qui peuplent la saga des Harry Potter sont drôles, majestueuses, effrayantes et tendres. Elles forment un groupe aussi varié que les élèves du collège Poudlard, école de sorcellerie. Les artistes et les chefs décorateurs qui ont travaillé sur les huit films ont si bien su donner vie à ces êtres magiques qu'on ne serait pas surpris de découvrir des gobelins derrière le guichet de notre banque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MariloupMariloup   22 février 2017
"Vu que nos mandragores ne sont encore que de très jeunes plantes, leurs cris ne pourront pas vous tuer, mais ils peuvent vous assommer pour plusieurs heures..." # Chourave
Commenter  J’apprécie          100
MariloupMariloup   22 février 2017
"Fumseck est un phénix, Harry. Les phénix s'enflamment quand l'heure est venue pour eux de mourir, après quoi, ils renaissent de leurs cendres." # Dumbledore
Commenter  J’apprécie          20
MariloupMariloup   22 février 2017
"Ce sont des Sombrals. Ils sont très gentils en fait, mais les gens les évitent parce qu'ils sont un peu... différents." # Luna
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : harry potterVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5901 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre