AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849022667
Éditeur : Le Robert (02/06/2006)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 10 notes)
Résumé :

De numéroter ses abattis à semer la zizanie, le Dictionnaire des expressions et locutions présente plus de 10 000 " manières de dire " propres au français. Pour chacune de ces expressions, on trouvera : . l'analyse de son sens actuel . son histoire et sa chronologie datées . son origine et sa formation, éventuellement ses variantes . de nombreuses illustrations littéraires Du Moyen-Age jusqu'à la fin de notr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Myriam3
  15 juin 2016
Avant de commencer, je tiens à remercier, encore une fois, Babelio et Le Robert pour ce joli cadeau. Difficile de faire la critique d'un dictionnaire! Je l'ai feuilleté très régulièrement pendant plus de deux semaines; au début, j'ai été assez déçue, ne trouvant pas toujours l'origine de telle ou telle expression, et parfois ne trouvant pas l'expression elle-même. Car ce dictionnaire se veut nouvelle édition, et pourtant, à côté de locutions et expressions parfois vieillotes, manquent régulièrement celles d'actualité. Je dirais donc que ce dictionnaire reste, de manière générale, assez convenu.
Cependant, à force de le consulter, je suis tombée régulièrement sur des explications intéressantes, surprenantes et parfois légèrement différentes en structure de ce que je connaissais.
Par exemple, l'expression Avoir les Dents Longues trouve son origine au XIVème siècle, tandis que l'horrible expression Parler Petit Nègre nous rappelle cette époque pas si lointaine des colonies. Au Grand Dam viendrait du verbe damner et le mot dam serait apparu... dans le fameux Serment de Strasbourg en 842!
Des explications comme ça, il y en a bien sûr des tonnes et c'est ce qui fait bien sûr la richesse de ce dictionnaire: l'infinité de ses propositions.
Je le range juste à côté de mon dictionnaire étymologique, et les deux conjugués, je suis certaine que je traverserai les siècles et les continents!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Christw
  22 juin 2016
"...les formes du langage sont susceptibles d'être déviées de leur emploi premier par des mouvements simples, réguliers, comparables aux transformations,translations, rotations... des géomètres."
«Ce dictionnaire fera la joie des érudits et des curieux», conclut Irène Tamba-Mecz sur "Persée" dans l'article qu'elle lui consacre. Si vous n'avez pas la prétention de figurer parmi les premiers, les atouts d'un tel ouvrage adhéreront au titre de curieux de la langue française auquel vous devriez prétendre.
Ma première remarque ira à la commodité des dictionnaires numériques : une personne un peu initiée et équipée d'une connexion internet aisément disponible tendra à éviter l'encombrant kilo et demi de pages imprimées et se tournera vers les possibilités offertes par la toile pour éclairer une expression française (en outre, le présent Robert existe en version epub et Kindle). Pour ma part, si le réflexe numérique est de mise en cas de questionnement, je prends plaisir à musarder dans ce gros volume imprimé, au petit bonheur et dans la détente, à des moments à l'évidence pas perdus.
La recherche se fait sur le(s) substantif(s) significatif(s) de l'expression. S'il y en a plusieurs, le dictionnaire renvoie au bon endroit. Exemple "Reprendre du poil de la bête" est défini sous "poil" et si l'on recherche "bête", redirection vers "poil".
Au départ, le choix de ce dictionnaire à l'occasion de l'opération "Masse critique" (merci à Babelio et aux dictionnaires Le Robert) était motivé par mon intérêt pour l'étymologie des locutions et expressions. Dans la préface, Alain Rey précise toutefois qu'elle s'avère souvent très difficile à déterminer de manière fiable et nombre de tentatives pour en éclairer les origines historiques relèvent de la fantaisie, au mépris des considérations philologiques et linguistiques les plus élémentaires privilégiées par Le Robert. La référence en cette matière, précise Rey, reste le Dictionnaire étymologique du français de Walther von Wartburg qui permet de rectifier maintes contre-vérités pseudo-historiques. Le Robert se montre donc très prudent et livre moins d'étymologies qu'attendues, bien que certaines soient copieusement détaillées.
Ainsi l'exemple "Reprendre du poil de la bête" provient d'une croyance populaire ancienne qui voulait qu'on applique sur la morsure un poil de la bête qui a mordu afin de la guérir. Ce qui n'explique pas "du poil" plutôt que "un poil", ni "reprendre" au lieu de "prendre", pour lesquels Le Robert tente quelques explications qui témoignent des dynamiques d'une langue vivante, de ses contaminations lexicales, favorisées par l'ambiguïté des constructions syntaxiques.

De prime abord, le grand nombre d'expressions connues, utilisées couramment, étonne et le futé à la recherche d'expressions rares et originales sera désappointé. Un tel volume comblera d'abord les étrangers et les curieux des manières de parler stéréotypées et figurées du français, bien qu'il ne s'agisse en aucune façon d'un dictionnaire bi-lingue qui proposerait des équivalences.
En vous proposant d'en feuilleter quelques pages (sur le site Le Robert), je vous confie que malgré les réserves dues à son poids, à l'abandon de la couverture d'antan en carton rigide au profit d'une plus souple, on se promène agréablement dans cet ouvrage de référence que je poserais volontiers sur la pile de mes livres de chevet.

Lien : https://christianwery.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Le_chien_critique
  06 juin 2016
La critique est aisée [mais l'art est difficile].
On rappelle ce vers célèbre de Destouches (légèrement déformé ; le texte exact porte : et l'art…) en donnant à critique le sens de « jugement sévère, défavorable ». le sens courant de l'expression est « il est facile de critiquer (mais plus difficile de créer, de faire) »
Ce n'est pas une sinécure que de critiquer un dictionnaire ! Il va s'en dire que je n'ai pas lu l'intégralité des 1000 pages.
Le classement s'effectue par ordre alphabétique des mots présents dans la locution ou expression.
La présentation souligne que nous retrouvons pour chaque expression son origine, son évolution au cours du temps, l'analyse de son sens actuel et des citations littéraires. Ceci est vrai pour certaines, fausses pour d'autres. En effet, il est parfois impossible de remonter exactement à son origine, ou celle-ci n'est plus usitée. Cela est compréhensible, mais j'aurais préféré que l'éditeur utilise le conditionnel dans son assertion.
J'ai parcouru le sens de certaines expressions que je connaissais, j'ai été voir les locutions existantes de certains mots. Les explications m'ont renvoyé vers d'autres termes, expressions, et plusieurs fois je me suis étonné que cela faisait une heure ou deux que je lisais ce dictionnaire. Preuve que j'ai apprécié le contenu.
Je constate que les animaux (chat, chien, âne,…), les termes vulgaires ou grossiers (quatre pages pour le mot « cul »), font l'objet de nombreuses expressions laissant libre cours à une imagination débordante.
Le dictionnaire débute par une préface constructive d'Alain Rey et se termine par une bibliographie et un index.
Un ouvrage que je garderai sur mon étagère de nombreuses années, m'évitant d'allumer mon ordinateur pour rechercher le sens d'une locution. Un prix de 23€ que je trouve très raisonnable.
Je mets en citation deux expressions en lien avec notre dada qu'est la lecture : Etre en lecture et L'homme d'un seul livre pour les personnes intéressées.
Avis donné dans le cadre d'une masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pgremaud
  15 mai 2015
J'ai toujours aimé les dictionnaires, j'ai même lu plusieurs fois le Petit Larousse de mes parents pour faire la liste des départements français ou des papes !...
Celui me plaît beaucoup car il nous plonge dans l'histoire des mots et des expressions.
Commenter  J’apprécie          60
picaflor
  16 octobre 2011
Riche et très bien fait. Je le préfère nettement pour ma part à "La puce à l'oreille", un peu succinct quoique sans doute plus connu et, il est vrai, nettement moins cher à l'achat, mais si l'on aime la langue fleurie, on ne compte pas...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Le_chien_critiqueLe_chien_critique   06 juin 2016
L’homme d’un seul livre :
« type de l’individu péremptoire et sûr d’avoir raison, qui ne revient jamais sur son avis ». D’abord mise engarde sous forme de proverbe : prends garde à l’homme d’un seul livre, l’expression est due à Saint Thomas d’Aquin chez qui ce livre unique désigne la Bible : timeo hominem unius librie signifie « je crains, en tant qu’adversaire, celui qui connait à fond le livre » ; d’où, par extension, « celui qui ne jure que par une seule doctrine ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Le_chien_critiqueLe_chien_critique   06 juin 2016
Etre en lecture :
en parlant d’une prostituée, « être occupée avec un client ». Attesté, selon Esnault, en 1894, cet emploi parodique de la locution identifie la prostituée à un objet usuel « en main », comme on le dit d’un journal ou d’un livre consulté en bibliothèque.
Commenter  J’apprécie          60
pgremaudpgremaud   07 décembre 2014
Boire en Suisse : on peut aussi, comme le fait Esnault, expliquer l'expression par une différence socio-culturelle entre les Suisses, qui , comme dans tout pays de tradition germanique, payaient chacun leur verre, et les Français, chez qui la tradition de la "tournée" est de rigueur.
Commenter  J’apprécie          10
pgremaudpgremaud   15 mai 2015
Les frères quatre bras : "les frères des Ecoles chrétiennes", à cause des fausses manches de leur habit noir et probablement par allusion aux punitions corporelles infligées à leurs élèves.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alain Rey (63) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Rey
Alain Rey & Fabienne Verdier - Polyphonies : formes sensibles du langage et de la peinture
>Langues>Langues romanes. Français>Dictionnaires de français (132)
autres livres classés : dictionnaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

200 drôles d'expressions

DÉCLARER FORFAIT Connaissez-vous vraiment cette expression ? Ce forfait n’est ni un crime, ni un prix fixé d’avance. Quel sport lui a donné un tout autre sens ?

Le judo
Les courses hippiques
La natation
La formule 1

8 questions
863 lecteurs ont répondu
Thème : 200 drôles d'expressions de Alain ReyCréer un quiz sur ce livre