AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782265033795
Éditeur : Fleuve Editions (01/09/1986)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Ils retrouvèrent le sergent Dawn lié à un arbre... Les autres ne l'avaient pas amputé des membres comme ils l'avaient pensé ; ils s'étaient contentés de lui ôter la chair, et c'était presque un squelette noirci de sang séché que se disputaient à présent des chiens sauvages
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
jamiK
  14 mars 2018
Le principe de la collection Gore, c'est d'être gore, alors on est servi, j'étais pourtant prévenu. Dans une petite bourgade des fins fonds des Etats Unis, un petite fille traversant la rue en revenant de l'école se fait écraser par un semi remorque qui a perdu le contrôle au freinage. Sam, un ancien combattant du Viet Nam qui a assisté à l'accident perd la tête et tombe dans une folie meurtrière. Il va y avoir du sang, des boyaux, des bout de cervelle éparpillés, des lambeaux de chair, du sperme, du vomi, avec souvenirs de l'horreur de la guerre qui ressurgissent dans la tête de Sam, en parallèle avec la poursuite parsemée de cadavres dans la forêt. Et c'est très détaillé, le style est très efficace. C'est tellement dégueu qu'on finit par en rire, tant la surenchère ne semble avoir de limites, mais ça reste ancré dans un certain réalisme et du coup, ça en devient presque malsain trop noir, trop glauque et sans espoir. Au final, de cette lecture, Il ne reste que des frissons glaçants, et ce n'est pas vraiment ce que je recherche en ouvrant un livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3010
greg320i
  02 janvier 2020
Non, la collection 'gore' ne se résume pas qu'en de vagues relents de dégoûts , putréfaction , trash , tout-à-l'égout , situations sordides , porno de mauvais goût , et autres sombres histoires de sexe dans toutes les positions -si possibles les plus hard & les plus intenable aux yeux horrifiés du lecteur-..
- Vraiment ?
-Bon,, en fait ,si, j'avoue :
Dans la majorité des cas, et ben,, il ne s'agit que de plus ou moins bons prétextes à cela ^^.
Mais... Certaines fois, il en ressort de géniales visions de frissons, d'intenses postures qui mène la vie dure à nos plates vision de la vie .
En ceci, "Gore" est un remède salutaire plus que recommandable pour nous rappeler comme ici que la guerre c'est moche; que les tueries qui s'y déroulent ( de nos jours ENCORE ! ) sont en effet horribles comme les fameuses descriptions de ce bel " Impacts" .
Un titre ma foi sobre mais qui se doigte d'être dans l'exact pour tant de vérité à ce qui à été la guerre entre vietcongs et américains tout aussi ..incongrus dans leur pratiques de la barbarie envers femmes et/ou prisonniers.
Un titre qui se doit donc d'être lu avec non pas refus de l'atrocité décrite ,mais au contraire comme un devoir de mémoire pour nous autres insouciants & innocents Occidentaux ; bien éloignés de cet horrible Holocauste de la jungle asiatique ..
Riche en mots sanglants ,sévices et supplices des plus innommables comme la torture à petit feu , Impacts réussi son pacte avec le diable pour paraître plus proche de la réalité qu'il n'y parait :
L'histoire du vétéran revenu traumatisé de sa guerre, reprenant soudainement corps de sa folie dans l'âme sous les tirs croisées des habitants de la contrée, puis allant se planquer tout proche dans la forêt ,,
Hé! : Ça ne vous rappelle pas quelqu'un défois , hum ?
My Name is Sly , 'Sylvester' pour les intimes ,,
Autre indice tel ses initiales S.S, son patronyme évoquant vaguement Staline ou ses gants dans un autre légendaire héros du Ring ?
BING ! Oui , Rambo tique légalement à l'oreille quand on commence à lire ce roman qui prend largement aux tripes sans mauvais jeu de mots.

Qui surprend je dirais même pour son côté " c'est la guerre donc c'est tenable dans la triste vérité horrifique".
C'est donc sous le feu des armes automatiques, d'enfants mis en charpies par .38 tonnes, tir de mortier qui détonne et explosent tout sur leur passage que vous lirez -si le courage vous en dit- un récit qui se finit sur une touche de paradis: le repos du guerrier qui finalement s'échoie dans ce qui semble le mieux pour lui : La mort plutôt que la souffrance à perpétuité.
Hé oui, moralité à cette funeste histoire de gore :
"Faites l'Amour,, pas la guerre.."




+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Fab72
  18 juillet 2014
« Impacts » est le numéro 30 de la collection Gore (118 numéros au total) et le deuxième des cinq romans de Charles Nécrorian (pseudonyme) dans cette collection.

Sam est un ancien combattant du Vietnam. Certains prétendent que c'est un héros. Si physiquement les médecins ont réparé les dégâts de la guerre, Sam est devenu impuissant. Dorénavant, il vivote d'une pension de l'armée dans un mobil-home insalubre à côté de la décharge publique de Keaton Stage.

Tout bascule le jour où la fille de Siu, une vietnamienne, serveuse au Relax-98 se fait écraser par un semi-remorque alors qu'elle sortait du bus scolaire pour rejoindre sa mère de l'autre côté de la route.
« La petite fille venait en courant, rieuse, tendant à bout de bras la récompense qu'elle avait eue aujourd'hui pour son travail. Maman, je suis la meilleure élève de la classe … Ne traverse pas ! hurla à nouveau Siu. .... le pare-chocs ayant prit la fillette de pleine volée, la projetant en l'air, déchiquetant le corps, renvoyant ce qui restait du petit cadavre dans le garde-boue où la roue le lamina avant d'éjecter une sorte de magma informe, presque liquide, qui se répandit dans la poussière. »

Fou de rage, Sam massacre le conducteur du camion en lui écrasant le crâne sur la tôle et tue le shérif témoin de la scène. Il s'enfuit avec l'arme du policier dans la forêt proche. L'esprit de Sam n'est plus dans le présent mais en 1968 au Vietnam. le passé ressurgit.
« Personne ne bougea, un peu comme si le temps venait de s'arrêter, ou avait basculé, à moins que ce ne fût Sam, ou sa tête qui venaient de se trouver brusquement dans une autre forêt, plus épaisse, plus odorante, aux plantes lourdes et humides, tellement différentes des fougères dans lesquelles il se frayait maintenant un passage… »

Le récit, direct mais efficace, alterne entre la fuite de Sam dans les collines et ses souvenirs de guerre. Vers la fin du roman, on comprend pourquoi Sam a pété les plombs devant l'accident du Relax-98.

Comme à son habitude dans la collection, l'auteur nous livre une histoire parsemée de scènes sanglantes et pornographiques. Bien sûr, certains passages sont vulgaires : « le prisonnier…Il a parlé… Quand Luke lui a ôté sa première couille, ce fumier s'est contenté de serrer les dents mais quand il lui a cloué la bite sur une planchette pour pouvoir la découper comme de la mortadelle, l'autre a commencé à hurler, à se chier dessus et il a craché le morceau. »

Cependant, l'histoire tient la route et le personnage principal est intéressant. Un bon Gore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : folie meurtrièreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
644 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre