AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2746634996
Éditeur : Claude Rey (30/11/-1)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Découvrez le nouveau succès tarnais, déja écoulé à 1200 exemplaires en moins de deux mois! Entre mystères cathare, et aventure à suspens, partez à la découverte du passé obscur occitan, des Templiers et autres Francs-Maçons. Les ombres du passés ressurgissent...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Vivi81
  12 août 2018
Tout commence le 9 septembre 2009 lorsque Axel, flic parisien, reçoit sur sa messagerie professionnelle, la photo d'un cercueil. Il décide alors d'examiner de plus près la chose et y découvre un message dissimulé, invisible à l'oeil nu, qui dit :

" JACQUES DE MAZIERES 1194-1283
Gardian del Carla e Aléthéia en Occitania catara."

Ça alors ! Quelle mouche avait pu piquer son meilleur ami archéologue, Eddie, pour lui envoyer ça, et surtout, comment ce dernier avait-il pu avoir connaissance de cette adresse électronique professionnelle ?!?
Cela faisait plus de dix ans qu'Axel et Eddie, avaient laissé tomber leurs recherches au sujet de DE MAZIERES ... Axel tenta une réponse à son ami et se retrouva confronté à ce cher message indélivré "Delivering to the following recipients failed".
Et si ce n'était pas Eddie qui était à l'origine de cet étrange e-mail ? Après tout, une simple photo envoyée, sans message, sur son adresse professionnelle, cela semblait très étrange et ne ressemblait absolument pas au fonctionnement de son ami.
Notre policier devait en avoir le coeur net, et décida donc de prendre ses congés et de filer en terre albigeoise, retrouver son acolyte pour éclaircir tout ça et découvrir quel est ce fameux "Aléthéia".
Il est à ce moment-là, bien loin d'imaginer qu'ils vont mettre le doigt sur les plus grands secrets de l'histoire cathare, et peut être même sur ceux du Christ.

Construit sous la forme d'un "Da Vinci Code", ce roman à la fois historique & religieux est un véritable plaisir, alliant culture, savoir, fiction et suspense. Ayant habité Albi, il m'a permis de me plonger au coeur de la cité Épiscopale et d'en découvrir les précieux trésors.

Ce livre retrace donc les aventures et recherches d'Axel et ses amis, ainsi que celles de notre "Jacques de Mazières" en 1209.
N'étant absolument pas une férue d'histoire, j'ai pris énormément de plaisir à suivre l'enquête d'Axel à travers les siècles et suis très impatiente de connaître la suite de l'histoire dans un deuxième tome prévu très prochainement ... C'est un véritable "page-turner" écrit d'une main de maître. On sent que l'auteur maîtrise l'écriture et son sujet, et qu'il a un énorme potentiel sur l'écriture du thriller.

Si vous êtes passionnés par l'histoire d'Albi, les cathares, les templiers ou encore le Christ, ce roman est absolument fait pour vous !! Sinon, pour ceux qui comme moi, détestent l'histoire, il peut amener justement votre curiosité à vouloir fouiller et creuser un peu plus loin pour en savoir d'avantage sur notre patrimoine historique ...

Ma note : 17/20

Interview de Claude Rey :

Bonjour Claude, tout d'abord merci pour ta confiance. Quelques petites questions pour toi afin d'essayer d'en savoir un peu plus ...

• Peux-tu nous dire comment t'es venue l'idée de ce roman et combien de temps as-tu travaillé dessus (début du projet à l'impression du livre) ?

J'étais plutôt adepte du genre et quelques années en région parisienne m'ont permis de réaliser à quel point notre région regorgeait de trésors. le terrain était idéal pour se lancer dans une aventure historique, j'ai donc écrit le livre que je voulais lire, là où j'avais grandi, dans des lieux où je passais tous les jours. le projet à duré deux ans.
• Quand je vois le contenu de ton livre, comment cela se fait-il que ce soit une autoédition ?

Il y a plusieurs raisons. D'abord je voulais une liberté d'action totale sur le fond mais aussi sur la forme. La couverture du livre en est un des exemples. Ensuite, j'ai eu la possibilité de reverser une partie de mes droits à une association, chose impossible sans auto-édition. J'ai malgré tout fait quelques tentatives auprès des maisons d'éditions. J'ai envoyé mon manuscrit à la plus importante du département, puis la plus importante de la région, puis carrément une des plus célèbre en France. Il faut toujours faire les choses en grand ! Plus sérieusement, j'aurais surement pu arriver à mes fins, encore fallait-il cibler la bonne maison. Finalement, le livre était parmi les plus vendus dans le Tarn en 2012 et j'ai du rééditer à trois ou quatre reprises.
• Tu parles au début de ton livre de Casimir Ferrer, qui d'ailleurs accompagne ton roman de ses esquisses, peux-tu nous dire en quoi a-t'il contribué à l'écriture de ton oeuvre et qui est-il exactement puisque c'est quelqu'un de relativement connu dans le Tarn ?

Lorsque je me suis intéressé à l'église du Carla, sujet principal du roman, j'ai découvert Casimir Ferrer. Je suis allé le voir et en cinq minutes, il m'a dit « on fonce ! ». Il m'a fait confiance et m'a offert sa renommée pour vendre les 200 ou 300 premiers ouvrages. Cinq ans plus tard, j'avais presque atteint le cap des 5000. Il m'a tout simplement offert la possibilité d'accéder à mon rêve et j'ai fait le reste.
• Tu écris également que l'un de tes rêves est d'apporter un peu de bonheur à des enfants, à qui une partie des droits est réservée, de quoi parles-tu ? Es-tu parrain d'une association ?

Par loyauté, je me suis engagé auprès de Casimir dans son association, financièrement puis physiquement. J'ai été président de Mille étoiles pour l'enfance pendant presque 4 ans, poste que j'ai dû céder il y a peu pour me consacrer à d'autres projets. Soutenir les enfants fut une réelle source de motivation pour aller au bout de mon projet. Finalement, j'apporte mon aide à ma manière et cela me fait beaucoup de bien.
• Ton roman bouscule grandement les croyances, notamment au sujet de la religion. Je suppose que ce roman t'a donné un travail fou de recherches. Comment as-tu procéder ? Qui t'a aidé ? Les faits que tu dénonces sont ils facilement vérifiables ?

Le travail de recherches est particulier. le sujet est d'abord très large, sur un lieu ou un personnage particulier, puis peu à peu je l'affine. Il est difficile d'évoquer ici chacun des sujets, mais en ce qui concerne la religion, je me suis appliqué à étudier l'histoire du Christianisme en détail. Il est ensuite passionnant de comparer l'interprétation qui en est faite. Un exemple significatif, Jésus le nazaréen (d'une possible région) est devenu Jésus de Nazareth. Hors cette ville n'existait probablement pas sous ce nom au début de notre ère. Pour tout ces travaux, j'avais constitué une équipe très solide qui répondait à mes besoins et qui se rendaient sur le terrain. Hormis les pyramides d'Egypte, je me suis attaché à visiter tous les lieux dont je parle.
• Quelle est la part de fiction et de vérité dans ton roman ?

Encore une fois, il y a tellement d'éléments à évoquer… L'hypothèse du tombeau de Gizeh ainsi que son antériorité aux pyramides sont des hypothèses solides. Les alignements sacrés sont facilement vérifiables. L'histoire de Jacques le Juste, frère de Jésus est très concrète, tout comme le fameux Appolonius de Tyane, ce Jésus caché, qui est un véritable mystère encore aujourd'hui. La carte de Piri Reis, qui trace les côtes de l'Amérique du Sud avant sa découverte n'est toujours pas remise en cause. Et puis il y a Christophe Colomb et la découverte de l'Amérique… Son nom est enseigné dans toutes les écoles de la république en grande partie parce qu'il avait un biographe de luxe, son fils, qui en a fait une icône. Colomb avait découvert l'Ile de San Salvador et non le continent. Quelle est la place d'Amigo Vespucci dans l'Histoire? L'Histoire est depuis des siècle le moyen de propagande politique le plus efficace au monde.
• Une suite est en cours de réalisation, peux-tu nous en dire un peu plus ? Dans combien de temps va-t-il sortir ? Quel sera le "sujet" ou le "thème" ? le genre ?

La question est d'actualité. J'annonce la sortie du tome 2 depuis trois ans et j'ai enfin terminé le scénario. Il sera prêt pour la première moitié 2019. Ce sera une suite, qui sera un modèle du dualisme cathare… le premier ouvrage évoquait les secrets du monde spirituel. le second sera la face cachée, celle de l'ange Lucifer qui vient sur terre pour tenter les hommes, les Sept péchés capitaux, l'Apocalypse… Huit siècles d'histoire albigeoise seront abordé, on replongera au coeur de la cité pendant la construction de la cathédrale ou en pleine guerre de religions… Ce sera un véritable thriller. A l'heure qu'il est, il y a suffisamment de matière pour deux livres...
• D'autres projets littéraires en cours ? Cinématographiques ?

J'ai déjà entamé un projet de docu-fiction et même collaboré à un scénario pour la télévision qui devrait être achevé après la sortie du tome 2. J'ai beaucoup plus de projets que de temps, mais c'est très rassurant. Ce qui me motive, c'est d'explorer les genres, je n'arriverai jamais à faire deux fois la même chose.
• Un petit mot pour la fin ... ?

Je ne suis pas du genre très inspiré...
Merci pour cet échange, et au plaisir de continuer l'aventure avec toi pour le tome II !
Lien : http://libebook81.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Virginy
  15 octobre 2011
C'est un coup de coeur!! ^^
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : Tarn (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Claude Rey (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
272 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre