AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266076227
284 pages
Pocket (24/08/2005)
2.89/5   9 notes
Résumé :

Son drame, son chagrin, c'est de n'être ni sa femme ni même une de ces passades qui donnent le vertige. Elle est la maîtresse, la favorite, celle qu'on trompe avec la première venue. Elle devrait le quitter mais cet homme, ce "gourgandin" trop léger, diabolique et rieur, lui procure un bonheur érotique sans égal. Par vengeance, dépit ou perversité, elle décide de révéler par écrit à l'&... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
pleasantf
  01 janvier 2020
Ce livre se présente comme le journal tenu par une femme sur une période de 6 mois dans lequel elle raconte les hauts et les bas de sa relation avec son amant , qui est un des ses collègues de bureau et qui n'est désigné que sous le terme de 'gourgandin'. Ce journal est écrit à l'intention de l'épouse de l'amant, un grand séducteur qui fort de son magnétisme irrésistible multiplie les liaisons sur son lieu de travail. Cette histoire est en fait une histoire de triangle amoureux car aux côtés de la narratrice, de l'amant et des personnages secondaires (amants ou maîtresses de second rang) elle fait intervenir Isabelle, une collègue qui succombe également aux charmes du gourgandin tout en séduisant la narratrice. Les deux femmes partagent une complicité et leur peine commune de se voir régulièrement délaissées par le gourgandin butineur qui n'excluent pas un sentiment de jalousie réciproque, chacune espérant être la maîtresse privilégiée de leur amant.
J'ai apprécié la complexité de la psychologie des personnages qui oscillent souvent entre des sentiments contraires et fluctuants. Et j'ai apprécié aussi d'avoir avec Françoise Rey une expression féminine du désir érotique. Revers de la médaille, on a l'impression d'avancer dans des sables mouvants et de s'enfoncer dans une situation sans issue où les deux personnages féminins tournent en boucle sur les mêmes états d'âme et restent coincées dans les mêmes impasses. Le roman aurait gagné à être moins long.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Steph_K
  04 septembre 2020
Le journal d'une maîtresse adressée à l'épouse légitime de son amant. L'histoire leste d'un amour clandestin et pourtant vécu aux vues et aux sues de l'entreprise dans laquelle ils travaillent. Les allers et venues des sentiments, la valse des hésitations n'intéresse que peu et finit par lasser. Un roman qui, en 2020, après le mouvement MeToo, paraît terriblement daté, improbable et à la limite du sexisme.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Mimosa022Mimosa022   04 juillet 2014
Déjà mon dos ondule sous ses doigts comme une mer ou courent les alizés chauds,
ma poitrine monte à la rencontre de ses phalanges de magicien.
Commenter  J’apprécie          140
rkhettaouirkhettaoui   29 octobre 2020
Déjà mon dos ondule sous ses doigts comme une mer où courent des alizés chauds, ma poitrine monte à la rencontre de ses phalanges de magicien... Il arrondit sa paume autour de mon épaule extasiée, la dénude avec des lenteurs exquises, mon bras glisse tout entier hors de ma manche, il le flatte et le charme comme un serpent, et comme un serpent, mon bras, doué soudain d'une vie propre, d'une lascivité consentante et éperdue, coulisse dans le bracelet de ses doigts, s'y caresse, s'y affole, mon bras n'est plus, de l'aisselle au poignet, qu'un long python voluptueux qui danse de plaisir, ma main s'ouvre et se ferme comme un cœur qui palpite, partout ma peau frémit d'attente et de gratitude, un bien-être fabuleux m'envahit, définit mes formes, assouplit mes lignes, alourdit ma chair et fait battre mon sang ainsi qu'une huile épaisse et tiède, dont je crois entendre le murmure soyeux dans mes oreilles...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   29 octobre 2020
Isabelle est sensible. Sujette aux remords. Fragile et douce. Fervente. Troublante dans ses errances, son admiration pour moi, ses lâchetés et ses sincérités. Elle a été bouleversée de constater que son aventure avec ton mari ne me faisait pas rire, mais pleurer. Mais elle a continué à coucher avec lui. Alors, j'ai décrété que jamais, plus jamais... Ma résolution vient de là, d'elle, d'eux ensemble, de lui, menteur et cachottier, goujat, se volatilisant dans la journée, et reparaissant avec un drôle d'air, répondant à mes questions abruptement : « J'ai secoué Isabelle », ou plus rapidement : « Je te le jure, non, non, je ne l'ai pas vue, j'étais chez le directeur commercial Machin, voilà son numéro de téléphone, fais une enquête si tu veux. » Après Isabelle me dit tout, parce que je l'interroge. Je lui explique, réexplique ma décision pour la centième fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   29 octobre 2020
Si je continue à coucher avec lui de temps en temps, je n'existe plus à ses yeux. Si je me refuse, je redeviens intéressante, parce qu'à reconquérir. Voilà où j'en suis. A me couler, moi la gourgandine provocatrice et libre, dans la peau d'un dragon de vertu : « Non, monsieur, je ne mange pas de ce pain-là », pour l'exciter, exciter son envie, exercer encore sur lui un pouvoir magique ne serait-ce que quelques minutes par-ci, par-là. Alors que, comble d'ironie, mon cœur l'aime plus que mon corps ne le convoite, et que, après mûre réflexion, je suis parvenue, quoi qu'en dise Isabelle, à la conclusion que je n'avais, pour lui, qu'une moindre attirance sexuelle. Ma sexualité, avec lui, c'est le désir de son désir. Le reste n'est qu'amour...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Steph_KSteph_K   04 septembre 2020
Tu es mon amant magnifique, mon Tristan, celui que l’on ne peut ni ne sait quitter, celui qui vous attache, qui vous retient, vous obsède, celui avec lequel faute de n’avoir pu vivre, on peut parfois mourir.
Commenter  J’apprécie          60

Video de Françoise Rey (1) Voir plusAjouter une vidéo

[Françoise Rey]
Entretien avec Françoise REY à propos de son livre "En toutes lettres" (aux éditions Ramsay).Elle parle de l'histoire de son livre, de sa manière d'écrire, du langage et des romans érotiques.
autres livres classés : libertinsVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4704 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre