AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 161227269X
Éditeur : Riviere blanche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Réédition revue et corrigée de deux romans de l'auteur: POUPEE TUEUSE et POUPEE CASSEE.

Elle avait été créée pour donner du plaisir aux hommes, mais tout ne se passa pas comme prévu. Laissant derrière elle une trainée sanglante, elle devint alors une poupée tueuse. Et puis, peu à peu, l'incroyable vérité lui apparut et elle ne fut plus qu'une poupée cassée. Seulement, il faut toujours se méfier des POUPÉES...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
DoVerdorie
  19 mars 2014
Fin 22ème siècle... L.A. est une mégapole dans laquelle des millions d'humains s'entassent jusqu'à dans les grandes hauteurs. La corruption et la pègre ont tissés des liens étroits avec les politiciens, haut-gradés et les entreprises. L'insécurité et sa violence sont devenues des enjeux politiques. La pollution traîne ses couleurs de jaune pisseux au marron merdeux des plages jusqu'en ville...
Les pompiers comme Sam vivent leur vie sur le fil du rasoir en essayant de garder sous contrôle les centrales nucléaires dans d'autres parties de ce monde en perdition...
Et quand Sam revient d'une mission, il est content de retrouver Face Wilson dans son lit pour des ébats amoureux torrides ! (non détaillés...je vous préviens tout de suite).
Face est une "Création" : un clone créé à partir de l'ADN humain, une réplique dotée d'un mini-ordinateur dans le cerveau...une poupée fonctionnelle quand on introduit le programme adapté au service demandé...une poupée sex-toy vivante louée à durée indéterminée... Mais Face est aussi une femme !
Chaque fois que Sam repart en mission, il enlève la barrette informatique "sexe" de Face pour la remplacer par une équivalente "neutre". Sauf, ce jour-là ! Dans l'urgence, il ne regarde pas ce qu'il fait...
Sam ne revient pas de sa dernière mission...
Face, refusant d'être "réconditionnée" par l'entreprise de clonage pour une nouvelle location "de plaisir", fait sa première victime. (Bien que les Créations ne sont pas sensées pouvoir tuer un humain...petite pensée pour Asimov !)
La poupée devient alors une poupée tueuse en fuite. Coupable ? Manipulée ? Quand Face apprend enfin la vérité, elle ne sera plus qu'une poupée cassée...
Ce roman de SF est une réédition en amalgamant deux volumes parus en 1985 et 1986 dans la collection Anticipation du Fleuve noir. L'histoire aura dû déboucher sur une adaptation cinématographique qui n'a jamais vu le jour. On "visualise" effectivement plus qu'on ne lit ce livre de pure détente qui ne demande aucun autre effort que de suivre les péripéties de Face-rebelle, arme au poing, face aux hommes (presque tous corrompus) qui prennent finalement plus de prunes que de plaisir.
Mais...
Mon français assimilé et loin d'être parfait, j'attribue une note de 2,6/5. Non pour les quelques incohérences scénaristiques, mais à cause des nombreuses coquilles dont le texte est truffé. J'ai terminé ma lecture avec un crayon à la main : la mine est estompée maintenant :-(
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          442
paulmaugendre
  07 mars 2018
Publiées à l'origine en deux romans à quelques mois de distance, dans la collection Anticipation du Fleuve Noir sous les numéros 1386 en juin 1985 et 1447 en avril 1986, voici enfin réunies en un volume les aventures de Face Wilson, dans une version revue et corrigée par l'auteur.

Poupée tueuse :
Los Angeles 2195.
Lorsque ses collègues évoquent sa compagne Face, Samuel Lance est quelque peu gêné. Ils lui demandent pourquoi, depuis les cinq ans qu'il vit avec elle, qu'ils ne se sont pas encore mariés, mais surtout s'il n'a pas peur qu'elle le trompe durant ses longs déplacements. Faut comprendre : Face est plus que belle, fine, élégante, racée. Sam affirme qu'il a toute confiance en elle, et pour cause.
Super-pompier, il est envoyé avec son équipe sur tous les fronts, là où les incendies de plates-formes pétrolières peuvent mettre la planète en danger. Il part parfois pour plusieurs semaines, et lorsqu'il rentre il retrouve Face toujours disponible. Car il faut préciser qu'il a choisi Face sur catalogue et qu'il paie une location pour la garder un temps donné. Face est un clone, une réplique, une création comme préfère les appeler l'Human' Figure, la firme qui commercialise ces poupées quasiment humaines. Aussi quand il doit quitter son domicile, il procède à une petite intervention sur Face. Il lui retire de la nuque une plaquette informatique, programmée pour une fonction érotique, et la remplace par une plaquette neutre.
Ce qui n'était pas prévu c'est le décès de Sam et de quelques compagnons dans l'incendie d'une Centrale Atomique en Afrique du Sud. Face apprend la mauvaise nouvelle par la télévision.
Lorither, le patron de Sam, reçoit la visite de Latona, représentant la Human's Figure. L'homme veut récupérer Face, car pour cette entreprise elle n'est qu'un objet. Celui qui l'avait en location étant décédé, le loyer ne peut plus être encaissé, et donc Face doit être recyclée. Lorither prévient la jeune femme et lorsque Latona se présente chez Face, celle-ci l'attend de pied ferme. Ce n'est pas parce que ses fonctions érotiques lui ont été ôtées qu'elle ne réfléchit pas. Latona va en faire la douloureuse et mortelle expérience. Sam avait entraîné sa compagne au tir à la carabine et au pistolet, des enseignements que Face avait assimilés. Latona décède et Face s'enfuit emportant avec elle l'arme à feu qui lui a permis de se débarrasser de l'importun.
Le voisinage n'est pas sourd et la police est immédiatement prévenue. le directeur des relations extérieures de l'Human's Figure engage un tueur pour détruire Face. La jeune femme entame un parcours périlleux qui va la mener chez Estelle, une artiste peintre qu'elle a connu quelques mois auparavant, lui avouant son statut de création, mais bientôt elle doit s'enfuir de nouveau. Elle s'enfonce dans le Chinese Center, un lieu mal famé, afin de trouver refuge auprès de Liu-Chang, un ami de Sam qui dirige un Libido'Bar. Pas besoin d'explications pour s'imaginer quel est ce genre d'endroit. Liu-Chang lui fournit une nouvelle identité, celle d'une personne ayant réellement existé mais disparue dans un accident deux ans auparavant. Car Face est enregistrée au Fichier Central Unifié. La cavale ne peut se terminer ainsi, d'autant qu'un individu du nom de Mallus l'invite chez lui. Seulement, Face ressent du plaisir à tuer, ce qui n'était pas prévu dans sa programmation informatique, et les cadavres vont s'éparpiller autour d'elle.
La suite ci-dessous :
Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
DoVerdorieDoVerdorie   13 mars 2014
- Tu peux répéter ce que tu viens de me dire ?
- Autant de fois que tu le voudras...Je ne suis pas une vraie femme !
Elle s'approche de la table derrière laquelle Estelle semble s'être réfugiée. Elle se penche brusquement devant son amie et dénude sa nuque sur laquelle on distingue les traces de l'incision qui permet d'accéder au compartiment où se trouvent les barrettes informatiques qui déterminent l'usage qu'on veut faire de la poupée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
autres livres classés : insécuritéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Ttouverez- vous la bonne ville 2 ?

On me surnomme la ville rose, comme la couleur de ma saucisse

Strasbourg
Toulouse

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre