AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253120155
219 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (14/03/2008)

Note moyenne : 2.33/5 (sur 35 notes)
Résumé :

Comment devenir un assassin, par amour, le temps d’un été ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
le-mange-livres
  06 avril 2012
Où Barbara – Rose mène sa plage d'une main de fer ; où il faut accoucher, parfois, dans des circonstances scabreuses ; où Arianne a une drôle de manière de payer sa suite au Negresco ; où il est pathétique d'être seul sur la plage.
L'incipit
« Je m'appelle Franck Bastide. Tout le temps de la promenade, j'ai fait le maximum pour me souvenir de ce truc appris en classe, comme quoi le ciel se trouve par-dessus le toit. Aucun mot ne m'est revenu. Pas assez de ciel, je me suis dit »
Comment en suis-je arrivée là ?
Comment, pour une azuréenne, ne pas être interpellée par un tel titre ? Et puis, ça fait du bien de sortir de la littérature italienne après un mois entier consacré à la prose transalpine !
De quoi est-ce que ça parle ?
Franck Bastide, le narrateur, est le colocataire d'une fille plutôt étrange : Arianne Backer … excentrique, extrême, et follement belle, elle fait perdre la tête de tous les hommes qu'elle croise, qu'il s'agisse de Paul Fillacci, un généraliste au look de playboy italien, du major Crawford, un pseudo-père en fauteuil roulant, ou de Manuel Viera, un emploi-jeune de la SNCF aux activités plutôt louches. Tout ce beau monde converge vers Vallauris – plage pour « sauver Arianne des autres et les autres d'Arianne ». S'ensuit, dans ce « carré amoureux », une descente aux enfers d'un genre bien particulier, où les destins se dénouent.
La citation
« Arianne s'installe à une table isolée des autres clients. Elle va commander une coupe de champagne. Elle ressemble à une jeune fille perdue qui remonte lentement à la surface avec une infinie délicatesse. Au lycée, elle avait déjà ce truc enchanté. Elle portait déjà un parfum d'homme et se révélait plus douée pour le sarcasme que les autres filles de son âge. Essayez un jour de lutter contre une fille douée pour le sarcasme qui porte un parfum d'homme. le regard d'Arianne est un regard sombre. Les hommes devraient se méfier. Un regard de cinéma américain. Un regard à vous donner envie de vous jeter d'un immeuble. Un regard qui vous fait comprendre bien vite que vous n'allez pas sortir indemne de tout ça. » (p. 84)
Ce que j'en ai pensé
Pour tout dire, j'étais parti gentiment dans ce bouquin, sans en attendre grand-chose. Peut paraître un peu banal au départ. Comme dans une gentille lecture de plage ou de sieste (ou mieux, de sieste sur une plage). Et pourtant …
Un ton plutôt sarcastique. Une pincée de satire de série noire, avec un narrateur paumé et affligé d'une terrible rage de dents au nom de laquelle il est prêt aux pires concessions, des personnages tous cintrés à des degrés divers, et tous à la dérive, chacun à leur façon. Un auteur qui se moque un peu de son lecteur, qui l'embarque dans un genre, et bifurque à loisir. Des descriptions pas si bêtes (un beau tableau de la gare de Nice-ville au début de l'été). Des personnages un peu caricaturaux, mais à dessein (une magnifique Barbara-Rose, gérante du Vallauris-Plage, une séduisante Arianne, qui met une belle constance à s'autodétruire au grand dam de ses chevaliers servants), et le drame, qui n'est pas si loin, puisqu'on apprend dès les premières pages que Franck raconte cette histoire rocambolesque à son avocate Candice.
C'est distrayant, rythmé … et prenant ! Malgré quelques points agaçants dans le style, notamment l'abus de points de suspension dans les dialogues, on se laisse agréablement prendre au jeu.
Sans immense ambition, donc … mais pas si mal. On a pourtant le sentiment que l'auteur n'est pas loin de faire beaucoup mieux – il manque quelque chose … mais quoi ? Cela reste simplement délassant (ce qui n'est déjà pas si mal !) Court roman pas désagréable, mais pour tout dire assez fade.
Lien : http://le-mange-livres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Alittlepieceof
  20 mai 2016
C'est mon premier roman de Nicolas Rey. Je ne connaissais pas son auteur mais d'après ce que j'ai lu, il aime le trash, la provoc, la drogue, l'alcool et le sexe.
Vallauris Plage est un roman dans lequel plusieurs personnages tous plus paumés les uns que les autres interagissent.
Le personnage principal, Frank est alcoolique, dépressif, il a raté son mariage, raté sa paternité, raté sa vie. Il tombe amoureux d'une nymphomane, Ariane devenue sa colocataire un peu par hasard. Naviguent autour d'eux, Paul, le grand amour d'Arianne, Françoise, la femme de Paul, le « colonel », Barbara Rose, propriétaire du Vallauris Plage… Ils sont tous navrants tant leur vie est vide de sens.
Tous sont toxicomanes, sex, drug and… non, pas rock ‘n roll. Just sex and drug.
Ils semblent tous pathétiquement s'ennuyer. Rien ne se passe dans leur vie à part le sexe, l'alcool et la drogue. le sud de la France version fric et superficiel…. bref… tout ce que je déteste !!!
Seule Françoise semble un temps soi peu « saine » parmi eux et…cela ne lui servira malheureusement pas à grand chose. Je ne m'attendais pas à une « happy end » mais je ne m'attendais pas à ce que la victime soit quelqu'un d'autre… Je n'ai pas vraiment compris non plus la séquestration de Manuel… ou peut-être est-ce juste pour que Franck puisse mieux arriver à ses fins…
L'histoire en elle même ne m'a semblé d'aucun intérêt, les personnages m'ont tous agacés profondément même l'auteur parvient à y insuffler une sorte de suspens qui rend la lecture rythmée et rapide. Franchement pas une lecture que je retiendrais longtemps. Je n'ai pas vraiment compris ce que cherchais à faire passer l'auteur… peut-être juste à se libérer de ses propres pulsions (il aurait mieux fait de ses les garder !)
Lien : http://alittlepieceof.fr/mes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          23
Icidore
  17 novembre 2014
J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire ne sachant pas sur quel personnage m'appuyer. J'aime qu'il y ait un héros ou une héroïne, or ici, l'auteur passe d'un personnage à l'autre de but en blanc sans donner de piste sur "qui est le plus important? " "De qui suivons-nous l'histoire finalement?", ce qui m'a perturbé au début de la lecture. J'ai peiné à en saisir le sens de sa démarche. Puis je me suis tout de même laissée embarquer car le suspense ne manque pas dans ce roman. Plus j'avançais dans l'histoire et plus j'appréciais le ton et le style de l'écrivain. Finalement, Vallauris plage ne fera pas partie de mes incourtounables, toutefois c'est un livre que je recommande car il ne peut pas laisser indifférent !
Commenter  J’apprécie          20
Marech20
  26 décembre 2017
Oui, j'ai mis longtemps à le lire... parce que j'ai intercalé des magazines, d'autres livres. Je n'arrivais pas à être accrochée. L'histoire est moyenne, certains passages sont...délirants. On va dire que je l'ai terminé...par curiosité. C'est déjà ça!
Commenter  J’apprécie          10
marcanciel
  17 mai 2010
Fade. Déçu. Ces deux mots résument mon sentiment après la lecture de Vallauris Plage. J'étais curieux de découvrir Nicolas Rey depuis un moment, ce jeune homme très blanc à la coiffure inspirée par Star Trek qu'on voyait souvent non seulement dans des émissions littéraires mais aussi culturelles, émissions dans lesquelles il ramenaient sa fraise sur de nombreux sujets. Je sais que cet auteur a fait partie de l'écurie du Diable Vauvert, qui ne m'a jusqu'alors jamais déçu.
Lien : http://marcanciel.over-blog...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
bgnbgn   25 janvier 2014
Ne faites pas comme les autres, elle a dit. Espérer. Ne me laissez pas toute seule à espérer, ne me laissez pas toute seule à croire que les choses peuvent s'arranger. Reprenez-vous. Petit à petit. C'est tellement facile de jouer à descendre plus bas. A croire que c'est une tradition dès qu'on pose les pieds dans cet endroit.
Commenter  J’apprécie          30
bgnbgn   25 janvier 2014
"- Excellente idée, la Croatie", répliqua Paul.
Toute proposition venant de Françoise devient une "excellente idée".
La terre entière est une "excellente idée" pour Paul Fillacci à l'heure actuelle, du moment qu'on lui laisse une chance de revoir cette fragile invention sortir de l'eau en bikini.
Commenter  J’apprécie          11
bgnbgn   25 janvier 2014
C'était ma fille. Cette conne est enceinte, murmure-t-il.
- Félicitations, major.
- C'est ça, Franck, félicitations à tous ces débiles qui se reproduisent.
- Je ne suis pas d'accord, major. On ne sait jamais ce que ça donne, un enfant. En bien comme en mal.
Commenter  J’apprécie          10
bgnbgn   25 janvier 2014
Arianne aime le don qu'à Fillacci de transformer une simple pizzaria en restaurant gastronomique, elle aime sa façon de faire de la quète d'un taxi une grande épopée parisienne.
Commenter  J’apprécie          11
bgnbgn   25 janvier 2014
Pourtant, l'espace d'une heure, il a fait oublier ses crampes et la différence de niveau. Manuel a été héroïque. Pendant ce match, les spectateurs l'ont regardé avec respect, en murmurant que "ce gosse savait se battre". La sueur lui piquait les yeux. Cela suffit, parfois, à toute une vie.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Nicolas Rey (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Rey
10 mars 2010 :
Mot de l'éditeur : Confession dun enfant du siècle, cest le plus personnel, le plus intime des livres de Nicolas Rey qui se raconte ici pour la première fois, avec une sincérité qui émeut, sans aucun fard. On y retrouve les thèmes qui lui sont chers, lambiance de ses romans, la vulnérabilité et la lâcheté amoureuse, les textos dans la salle de bain, le foot, Paris, lamitié fusionnelleMais surtout, on y retrouve cette petite musique, cette grâce concise qui lui est propre, une manière de rendre universelle une sensation fugace, la vie ordinaire.
autres livres classés : plageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3791 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre