AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782221106990
80 pages
Éditeur : Robert Laffont (26/04/2006)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 15 notes)
Résumé :

Impudiques et candides, ces carnets intimes de Rrose livrent la vérité nue des goûts, de la mécanique d'une femme, et de ses huit amours. Après le succès de La Septième Nuit, Alina Reyes dévoile ses nouveaux secrets d'amour. Appelant son sexe Rrose, elle célèbre la jouissance féminine tout autant que le corps masculin, source de plaisirs infinis. Elle nous livre quelques-unes des recettes qui l'am... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Fabricienne
  15 août 2018
Un tout petit carnet érotique qui se dévore d'une seule traite ou qui se déguste à petites doses, comme vous voulez.
L'écriture est très belle, parfois poétique. On a envie de lire à voix haute pour jouir des mots aussi bien que des sonorités (j'entendais rouler le R de "Rrose").
En tout cas, un livre à ne pas laisser traîner, à réserver aux adultes, et peut-être à partager avec son amour.
Commenter  J’apprécie          10
nounours36
  06 janvier 2014
Un véritable enchantement des sens , à offrir :-) ou à lire à deux . Agréable excitant, envoutant. Peut être le seul regret est qu'il soit si court mais agréable comme une jouissance.
Commenter  J’apprécie          20
malimor1
  24 mai 2012
Un grand moment de volupté !!!
pour public averti.

Commenter  J’apprécie          10
Erzuli_Capote
  29 mai 2019
Malheureusement ce livre je l'ai lus avec difficulté parce-que l'ennui à faillit l'emporter plus d'une fois.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
nounours36nounours36   27 janvier 2014
J'aime beaucoup offrir ma rrose au regard. Elle est en elle-même un théâtre, avec ses rideaux qui s'ouvrent et se referment. Mais l'attente qu'elle provoque chez le spectateur est infiniment plus excitante et douloureuse, car jamais rien ne viendra sur cette scène, sinon le flux salé.
Commenter  J’apprécie          10
franciscov60franciscov60   05 mars 2015
Certains hommes très sensibles se font des masques de laideur, morale ou physique. Au risque douloureux de voir la peau venir avec le masque, quand ils veulent l’enlever après l’avoir trop longtemps porté.
Commenter  J’apprécie          10
nounours36nounours36   27 janvier 2014
A chaque position, à chaque sensation, sa poésie et sa philosophie. Chaque coït, même sommaire, même bestial, doit être une oeuvre d'art
Commenter  J’apprécie          20
nounours36nounours36   27 janvier 2014
L'amour sans désir est la plus grande insulte, un viol négatif. Et l'on est moins malheureux de n'être plus désiré parce qu'on est plus aimé, que d'être aimable sans être désirable
Commenter  J’apprécie          10
nounours36nounours36   27 janvier 2014
Je n'aime que les êtres, hommes ou femmes, chez lesquels je peux déceler l'innocence, ou une pureté, au risque de me tromper et d'être gravement déçue : il m'est arrivé d'être intéressée par des hommes qui sentaient le démon, imaginant que leur noirceur cachait une source cristalline.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Alina Reyes (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alina Reyes
Alina Reyes, 24 avril 2008, à la maison ! Rigolo, une écrivaine nature!
autres livres classés : sexuelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
294 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre