AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2080687638
Éditeur : Flammarion (15/02/2007)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 36 notes)
Résumé :
En trente ans, à notre insu, l'alimentation a changé dans des proportions dramatiques. Désormais les fruits et légumes sont chargés de pesticides cancérigènes, les desserts sont saturés en acides gras nocifs, certaines saucisses entraînent des mutations de l'ADN humain et des steaks hachés contiennent la viande de... quatre cents vaches différentes ! Science-fiction ? Activisme ? Paranoïa ? Non, rien de tout cela mais une réalité établie et confortée par de nombreus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
aventuriers
  01 novembre 2007
Je suis en train de lire ce livre de William Reymond : Toxic. J'en suis au seizième paragraphe, et je ne sais pas si je vais pouvoir le terminer. Mon appétit pour la lecture n'est malheureusement pas proportionnel à celui d'un bon tiers des Américains pour la malbouffe. Je savais que la situation n'était pas brillante mais sans doute pas à ce point. Ceux qui habitent ou voyagent aux Etats-Unis pourront peut-être témoigner...
Je ferai une autre fois un résumé plus fouillé mais je ne résiste pas à l'envie de vous montrer jusqu'à quel niveau de stupidité ils en sont arrivés, avec notamment les épreuves sportives de dégustation (sic), au cours desquelles ils établissent des records : celui qui mange le plus de pizza, de beignets, de saucisses, de cuisses de dinde et même de piments. Tout cela bien entendu sponsorisé par des groupes de fastfood, et relayé complaisamment par les chaines de télé avides de sensationnel : evrything is bigger here (Tout est plus grand chez nous, un slogan texan). Alors, je ne sais pas vous mais moi ça me ferrai presque...
Ces concours sont encadrés par la très officielle IFOCE (Fédération Internationale des mangeurs de compétition) dont voici le site, la bande annonce et un exemple de compétition où l'on voit un compétiteur vomir (3.20) ou devenir malade (5.20) : si je savais que l'homme était limité dans son intelligence, il ne l'est pas dans la connerie. Excusez du peu.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
marie43
  22 août 2013
Un livre que tout le monde devrait lire aujourd'hui. Il existe en réalité deux tomes, l'un se focalisant plus sur l'obésité et l'un sur les effets à long terme de la nourriture que nous produisons aujourd'hui (il ne s'agit pas seulement de fast-food, mais également de la façon dont la nourriture est produite et traitée - des élevages, des conservateurs, de l'eau de Javel sur la salade, j'en passe et des moins ragoûtants). Partagé entre la fascination et l'horreur, on ne peut pas lâcher le livre jusqu'à la dernière page.
Certainement un livre qui fait réfléchir... et peut-être changer certaines de nos habitudes.
Commenter  J’apprécie          41
julienraynaud
  04 septembre 2018
Si vous êtes déjà sensibilisé et réceptif, vous découvrirez des arguments pour convaincre votre entourage. Si au contraire vous lisez ce livre en mangeant des lardons cramés et du maïs américain, vous tomberez dans les pommes et ferez un coma.
Commenter  J’apprécie          62
didierv
  22 avril 2009
Ce livre nous fait passer de l'autre coté de l'industrie alimentaire. Dès les premières pages le malaise s'installe. Il y a ici la volonté d'éviter les opinions et les fausses conclusions. le travail de l'auteur est journalistique, et au terme d'une longue enquète détaillée, il livre un éclairage sur une réalité hallucinante et nauséabonde de notre alimentation de masse. A mettre entre toutes les mains !
Commenter  J’apprécie          40
besath
  15 avril 2019
Enquête plutôt édifiante sur la malbouffe. Il est vrai qu'on ne peut que regarder son assiette différemment après avoir lu ce livre...
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
julienraynaudjulienraynaud   24 mai 2015
Aux Etats-Unis, le maïs est le premier consommateur d'engrais chimique, de pesticide et d'herbicide. (...) l'essentiel de la culture de cette céréale sert à nourrir du bétail qui, à son tour, devient une viande bon marché. Le véritable coût du Big Mac apparaît alors;
Commenter  J’apprécie          140
rescatorrescator   22 avril 2016
Si la première étape correspond au moment ou la mauvaise graine est plantée en terre, la phase de promotion est celle de la germination et de la pousse. En poursuivant cette logique , pour percer et s’étendre la semence a besoin d'une série d'évènements favorables. Une combinaison d'eau, de soleil et de nutriments puisés dans la terre. Les cellules prédisposées au cancer vont agir de la même maniérè. Si les conditions sont rassemblées, elles vont se multiplier jusqu’à ce qu'elles deviennent un cancer détectable a l’œil.bien entendu, contrairement à la phase d’initiation parfois assez soudaine, cette étape peut durer des années.
Une graine de gazon a besoin d'eau, de soleil et nutriments; quels sont donc les éléments jouant le même rôle dans la phase de promotion des cancers ?
Dans une minorité des cas , comme on l'a vu, il s'agit d'un processus d'ordre génétique. Pour les autres, la responsabilité revient a notre mode de vie. Et donc prioritairement, à la qualité de L'ALIMENTATION.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rescatorrescator   22 avril 2016
les pesticides, les acides gras-trans, l'acrylamide et de nombreuses autres substances chimiques présentes dans les colorants, les additifs et les conservateur contenus dans la nouvelle malbouffe jouent un rôle essentiel dans la phase d’insémination du cancer.
..
Toute la phase d'initiation peut s'effectuer en un laps de temps très court, même en quelques minutes. C'est le temps qu'il faut pour que la substance carcinogène soit ingérée, absorbée dans le sang, transportée vers les cellules , changée en substance active, mêlée à l'ADN et transmise aux cellules filles. Lorsque de nouvelles cellules filles se forment, le processus est complet: les cellules filles et leurs descendantes seront a jamais génétiquement endommagées et susceptibles de permettre au cancer de se développer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
julienraynaudjulienraynaud   13 août 2014
(...) les flocons et germes de céréales destinés aux produits laitiers infantiles sont systématiquement irradiés aux Etats-Unis, au Brésil et dans une vingtaine de pays.
Commenter  J’apprécie          80
kobayasheekobayashee   20 avril 2017
Plus qu’à un consommateur forcément impuissant, la responsabilité du recours à ces substances et ingrédients incombe donc bien aux industriels qui les choisissent, aux publicitaires qui les rendent attrayants et aux politiques qui préfèrent détourner le regard.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de William Reymond (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Reymond
Toxic Food
Dans la catégorie : Sécurité publiqueVoir plus
>Problèmes et services sociaux. Associations>Autres problèmes et services sociaux>Sécurité publique (36)
autres livres classés : enquêtes journalistiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2213 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre