AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782869430853
63 pages
Éditeur : Actes Sud (08/01/1992)
3.43/5   29 notes
Résumé :
Simon Weinberg est mort. Un matin de novembre, il est, selon ses propres vœux, enseveli dans la propriété familiale du Loiret. Il fait beau. Ils sont six. Frères et sœurs, amants ou mari et femme. Le deuil leur donne le privilège de vivre, isolés, quelques heures sous le soleil qui s'attarde, à l'ombre du disparu, sous les arbres, dans la maison aux murs familiers, cet instant indescriptible où l'on retient son souffle, ce moment intense entre l'absence et le retour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
artemisia02
  13 janvier 2018
Je connaissais Yasmine Reza par le biais du film Carnage (jubilatoire) qui était adapté de sa pièce de théâtre, le dieu du carnage.
Il s'agit de sa première pièce de théâtre qui met en scène l'après enterrement rassemblant les 3 enfants (une soeur et deux frères) du défunt, leur oncle et sa femme ainsi que l'ex de l'un des frères.
J'ai retrouvé quelques petites phrases bien senties et bien placées. Mais l'ensemble n'est pas aussi relevé que le dieu du carnage. Il manque un peu de rythme et d'originalité, des situations qui se veulent piquantes mais qui restent banales et sans originalités.
J'ai quand même voulu aller au bout de ma démarche et j'ai regardé la pièce sur internet. Je me suis dit que lire une pièce et ne pas en regarder une adaption serait bien dommage. Malgré tout, je reste sur une impression moyenne.
Toutefois, je me rends bien compte qu'il s'agit là de sa première pièce et que son style est déjà présent mais à mon goût elle n'est pas aboutie.
Commenter  J’apprécie          110
Marti94
  03 juillet 2019
Avec sa première pièce de théâtre "Conversations après un enterrement" Yasmina Reza a obtenu le prix de la Fondation Johnson pour le théâtre en 1986 et le Molière de l'auteur en 1987. On y retrouve son thème de prédilection le psychodrame familial en huis-clos, qu'elle réussit plutôt bien.
Simon Weinberg est mort et sa famille se retrouve à son enterrement. Il y a ses deux fils, Nathan et Alex, et sa fille Édith qui ont plus de 40 ans ainsi que son frère et sa femme, plus âgés. Et puis il y a celle qui dérange Élisa, l'ex-maîtresse d'Alex qui est amoureuse de Nathan.
La scène se passe en novembre dans la propriété familiale du Loiret le jour des obsèques.
Cette journée rend tous les protagonistes vulnérables, alors ils parlent. D'eux, de leur passé, de leur présent. Certains rapports se renversent, des conflits se nouent, d'autres se dénouent autour d'Elisa.
Ce n'est ni une tragédie ni une comédie car il n'y a pas d'événements extraordinaires mais une atmosphère en demi-teinte qui fait le charme des retrouvailles familiales.
Cela n'empêche pas les moments de tension, les règlements de compte mais on y trouve aussi des complicités inattendues entre certaines personnes. Je regrette juste qu'Edith soit bien plus souvent que ses frères à la cuisine mais cela montre peut-être le côté tristement réaliste de la pièce.
Lu en juin 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Pachy
  11 mars 2015
Parmi les occasions les plus répandues de se retrouver en huit clos : un enterrement. Ou, plus précisément, l'après enterrement.
Dans une propriété du Loiret, on vient d'enterrer Simon Weinberg à l'ombres d'arbres de la propriété. C'était là son voeux, reposer dans sa propriété. La famille ; oncle, tante, frère, soeur profitent des derniers rayons de novembre pour partager quelques instants d'un repas. La famille et Élisa, ex maîtresse d'un des fils, Alex. Trouble-fête sa présence ? Nathan, le frère d'Alex est ancestralment amoureux d'elle. Était-ce judicieux de conclure en cette fin d'après-midi ?
Reste que dans ce huit clos un malaise sous jacent s'est installé qui va plomber cette réunion d'après obsèques et faire monter la tension.
Pièce courte et très bien écrite (c'est Yasmina Reza) qui rappelle, pour les connaisseurs Marcia Hesse de Fabrice Melquiot, que je vous recommande à nouveau au passage, en y ajoutant l'albatros.
On a une impression de comédie à l'américaine, qui pourrait, c'est vrai faire le bonheur de Woody Allen. Mais c'est français et c'est aussi bien comme ça.
Ne vous précipitez pas sur cette pièce… mais si l'occasion se présente…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Vielivre
  25 avril 2018
Conversations après un enterrement de Yasmina Réza porte bien son nom sans qu'il faille en donner plus de détails. Pourtant !
Pourtant l'originalité ne vient pas des conversations mais plutôt des non-dits, des silences, des émotions, des rivalités, qui vont éclore le jour du décès du père par fragments, par tirades sarcastiques, par boutades et par l'arrivée d'une personne inattendue.
Lors de l'enterrement de leur père, Edith, Alex et Nathan voient réapparaitre celle qui a longtemps été une rivalité entre les deux frères. Cette présence qui va faire surgir des réactions chez tous, sera temporisée par la présence de l'oncle Pierre et de sa femme Julienne.
Avec toujours cette faculté incroyable à déceler les travers humains, Yasmina Réza nous amène vers l'éveil de maux sous-jacents.
Une nouvelle fois, elle sait disséquer l'âme humaine !
Commenter  J’apprécie          20
clement_M
  09 février 2018
Alors que j'ai beaucoup aimé "Art" de Yasmina Reza. Ces conversations m'ont laissé perplexe. L'écriture est très simple, comme d'habitude chez Reza, cette pièce se lit très bien, mais quel est son intérêt, son but, je ne sais pas... Dommage.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Marti94Marti94   03 juillet 2019
Élisa. Trois Maris. Vous avez travaillé pour nous, si j'ose dire!
Julienne. Le jour de mes dix-huit ans, une voyante extralucide m'a prédit le couvent. Je n'étais pas une beauté mais tout de même! Alors je me suis lancée, en quelque sorte, dans une contre-offensive...
Commenter  J’apprécie          40
VielivreVielivre   25 avril 2018
C'est exactement ça écrire, aller quelque part ou on ne va pas...et quoi qu'on fasse déjà, sur la page vide déjà, il y a le retour et la fin de l'aventure...
Commenter  J’apprécie          30
HasnonameHasnoname   16 avril 2021
Tu sais ce qu'il me disait toujours, constamment ! Outre sa frénésie à m'envoyer au quai Conti, "Il faut que tu te stabilises." C'était son maître mot : stabiliser... Comment peut-on envisager une vie qui ressemble à ce mot ?
Commenter  J’apprécie          10
c_sabrina7c_sabrina7   23 octobre 2019
C'est exactement ça écrire, aller quelque part où on ne va pas... Et quoi qu'on fasse déjà, sur la page vide déjà, il y a le retour et la fin de l'aventure... A vingt ans, j'imaginais mon œuvre, sept volumes en papier bible, un monde de titans, fracassants, soulevés par la houle, happés par je ne sais quelle frénésie...
Commenter  J’apprécie          00
Marti94Marti94   03 juillet 2019
Elisa (très vite). Nathan, je crois qu'on ne se reverra plus jamais, il y a une chose que je dois te dire... Durant ces années, je n'ai pensé qu'à une seule chose, te revoir, je n'ai eu qu'une obsession, te revoir, te voir, entendre ta voix... J'ai vécu hantée par toi, incapable d'aimer qui que ce soit...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yasmina Reza (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yasmina Reza
TÉLÉRAMA DIALOGUE – Il vient tout juste de remporter deux Oscars pour son premier long métrage, “The Father”. À la fois écrivain, scénariste et réalisateur, Florian Zeller nous livre un entretien de près d'une heure. Incontournable.
Il était déjà, avec Yasmina Reza, l'auteur de théâtre français contemporain le plus joué et le plus traduit à l'étranger (en 35 langues). Voilà que Florian Zeller, 41 ans, vient de remporter à Hollywood deux Oscars – meilleur scénario, et meilleure interprétation masculine pour Anthony Hopkins – dès son premier film, The Father. Coup d'essai, coup de maître, pour cette adaptation sur grand écran de l'une des pièces de notre ambitieux surdoué – le Père –, composée en 2012 pour Robert Hirsch. Zeller affirme en effet n'écrire que pour des acteurs : Catherine Hiegel (La Mère, en 2010), Pierre Arditi (La Vérité, en 2011, le Mensonge, en 2015), Fabrice Luchini (Une heure de tranquillité, en 2013), Daniel Auteuil (L'Envers du décor, en 2016). Pour leur voix singulière, leur timbre unique, leur musique. Comme pour un livret d'opéra.
Il rêvait de l'inquiétant Anthony Hopkins et a su le convaincre d'incarner un malade d'Alzheimer livré aux enfers de l'absence et du doute. C'est que celui à qui tout réussit connaît étrangement le royaume de l'incertitude. N'a-t-il pas composé une douzaine de pièces-puzzles où la vérité n'est jamais sûre, ni le mensonge…? Où tout peut être vrai et faux à la fois ? Où le réel s'avère incohérent ? Drôles de labyrinthes à la Pinter, sous une écriture apparemment si banale.
L'énigmatique Florian Zeller nous explique le tournage du film et évoque sa carrière, de ses débuts de romancier – il publie à 22 ans Neiges artificielles, son premier roman – au triomphe de sa dernière pièce, le Fils, en 2018. Il s'apprête justement à adapter en film, encore avec Christopher Hampton, cette drôle d'histoire plus autobiographique que les autres, où percent bien des souffrances. Florian Zeller avec pudeur et discrétion se raconte…
Vous avez aimé cette vidéo ? Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/¤££¤40Pierre Arditi23¤££¤4fHZHvJdM38HA?sub_confirmation=1
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ! Facebook : https://www.facebook.com/Telerama Instagram : https://www.instagram.com/telerama Twitter : https://twitter.com/Telerama
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Littérature dramatiqueVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littérature dramatique (842)
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours Yasmina Reza : 3 lots de deux livres à gagner

Son roman "Heureux les heureux" a été publié en...

2011
2012
2013
2014

8 questions
160 lecteurs ont répondu
Thème : Yasmina RezaCréer un quiz sur ce livre