AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070147649
Éditeur : Gallimard (26/02/2015)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Ce livre nous plonge dans l’histoire iranienne des années 1920 à 1953. D’abord à travers le parcours d’un couple, Talla et Sardar, issu d'une famille paysanne et illettrée. Ils deviendront bergers et vivront un amour sans accroc, non loin de Téhéran. Ensuite, à travers les aventures de leur fils Bahram, véritable petit génie dont l’éducation fera un jeune homme qui croira à la transformation de la société incarnée par Mossadegh.
Cette fresque sur fond de bou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
claudeparis936
  15 août 2015
Récit de la vie quotidienne, traditionnelle et routinière, au début du XXe siècle, d'un jeune couple et de son fils, lequel, malgré ses origines paysannes et des parents analphabètes comme plus de 80 % de la population de cette époque , fera de brillantes études à l'Université de Téhéran et croira à la transformation de la société entreprise par le Premier Ministre Mossadegh.
En effet, son gouvernement introduisit un certain nombre de réformes politiques et sociales, notamment la nationalisation du pétrole ; il lutta pour une démocratie laïque et l'indépendance de l'Iran, aux mains des Anglais. Il fut, néanmoins, chassé du pouvoir par le coup d'Etat de 1953.
Premier livre de Parisa Reza fort intéressant, on aimerait qu'elle nous raconte la suite.
Commenter  J’apprécie          91
Grenadine
  12 août 2015
Un coup de coeur pour ce premier roman !
L'histoire se passe en Iran durant la première moitié du XXe siècle, Talla et son mari vivent une vie simple et tranquille. La politique de leur pays apparait en arrière plan tout le long des pages, elle bouscule leur quotidien.
Très vite, je me suis prise de tendresse pour ce couple et leur fils. Leurs choix m'ont fait sourire mais aussi perturbée et agacée, parfois. On a envie de lire une révolte de leur condition, c'est tout le contraire que nous dépeint Parisa Reza.
Un tout petit peu déçue de la fin cependant. Je m'attendais à quelque chose de plus brutal... Est-ce pour se laisser la liberté de continuer le récit ?
J'attends la suite ou un nouveau roman avec impatience !
Commenter  J’apprécie          30
jimpee
  26 janvier 2016
Ce premier roman, réussi, retrace l'histoire d'une famille iranienne dans la première moitié du XXe siècle. Au delà de ce récit, il offre une histoire intemporelle et très actuelle.
Sardar a quitté sa vallée montagneuse pour chercher fortune à Téhéran. Il revient trois ans plus tard chercher sa fiancée, Talla, qui va découvrir petit à petit un autre monde. D'abord bergers puis cultivateurs, le couple évolue tranquillement dans un monde en effervescence, bouleversé par les événements politiques, réformes de Reza Shah, guerre et occupation.
Fils unique, Bahram subit l'amour excessif de sa mère mais ce beau gosse, intelligent et sportif, profite de la mise en place d'une politique éducative et réussit un parcours qui l'amène à l'université. Dans le même temps, sa conscience politique s'éveille, il vibre aux réformes de Mossadegh mais son engagement est stoppé par le coup d'Etat qui va déchoir son idole.
Cette fresque familiale arrive à évoquer sans lourdeur l'évolution politique d'un pays ; les dernières pages, assez pessimistes, permettent aussi de comprendre l'histoire plus récente.
Le lien entre les personnages et leur environnement historique et politique n'est jamais lourd, l'auteur a pris soin de donner du corps à ses personnages et de peaufiner l'évocation de leurs relations sentimentales. Ce roman appelle une suite que je lirai avec plaisir.
Lien : http://jimpee.free.fr/index...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JOE5
  15 décembre 2015
un livre fort intéressant qui dépeint la vie en Iran de 1920 à 1953 d'un couple de paysan illettré comme 80% du peuple à l'époque, sur fond historique. Nous apprenons ainsi les coutumes, les valeurs de ceux-ci et leur évolution. La plus grande partie du roman se concentre sur la vie de ces personnages où les événements politiques sont communiqués par touches, presque discrètement. Et pourtant c'est cette même politique qui pour moi est le véritable pilier de ce roman et va monter crescendo jusqu'à prendre toute la place.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
claudeparis936claudeparis936   14 août 2015
L'homme se révèle dans la défaite... Tu verras, à chaque fois que tu feras ton devoir d'homme, la défaite sera là. Autant l'aimer et la chérir. Bois-là comme le thé qui a l'amertume du poison la première fois, mais après, si tu l'acceptes, il te révélera à toi-même.
Commenter  J’apprécie          100
claudeparis936claudeparis936   12 août 2015
Sardar avait toujours préféré se tenir à l'écart, vivre dans le silence, contempler le monde par le haut comme un aigle solitaire. Il avait besoin que son horizon soit dégagé pour ne voir que l'essence de la vie, comme à l'origine, lorsque les mots n'existaient pas encore, et la présence des gens, leur bavardage, leur agitation, lui troublaient la vue.
Commenter  J’apprécie          70
claudeparis936claudeparis936   14 août 2015
Le choc avait été brutal. Il ne saurait dire précisément qui l'avait frappé, à quel moment. Il voyait les autres tomber, et il gardait un sentiment d'invulnérabilité. La jeunesse se croit immortelle, c'est sa force.
Commenter  J’apprécie          90
claudeparis936claudeparis936   12 août 2015
Il a toujours regardé la vie du haut des montagnes de Ghamsar ou des collines de Shemiran. En regardant si haut, il a mesuré la petitesse de hommes. Il sait que ce n'est pas la pauvreté qui est la source de la misère mais l'avidité.
Commenter  J’apprécie          50
claudeparis936claudeparis936   12 août 2015
Sardar, qui avait quitté Ghamsar pour fuir la malédiction, se dit : où que l'on aille, le ciel a la même couleur et celui qui a le plus grand toit a plus de neige à balayer.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Parisa Reza (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Parisa Reza
Remise du Prix Senghor à Parisa Reza (30/09/2015, Francophonie, Centre Wallonie Bruxelles à Paris).
autres livres classés : iranVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Parisa Reza (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
897 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre