AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Hans Silvester (Illustrateur)
EAN : 9782851082282
113 pages
Éditeur : Editions du Chêne (07/03/1983)
4.75/5   4 notes
Résumé :

Dans ce livre illustré de dessins inédits, Rezvani rend hommage à l'ancienne civilisation forestière (chasseurs et charbonniers, exploitants du liège et des châtaigniers, paysans cultivant les restanques) qui a façonné les somptueux paysages du massif des Maures où lui-même s'est établi il y a près de quarante ans. Au fil d'une suite de "promenades" il en évoque des aspects méconnus et souligne les menaces dont elle est l'objet... Du même auteur et dans ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Wyoming
  24 mai 2020
C'est en 1979 que Serge Rezvani a publié ce beau livre sur la forêt des Maures, magnifique poumon du Var, en collaboration avec Hans Silvester dont les photographies illustrent parfaitement le texte poétique de Rezvani.
L'adjectif "sentimentale" inclus dans le titre est tout à fait approprié pour qualifier cette "divagation" de l'auteur qui livre le coeur de ses perceptions et sentiments devant les beautés de la nature sauvage et la végétation si riche des montagnes des Maures. En effet, c'est toute une poésie des sentiers, des sources, des fleurs, des arbres, des pierres que récite Rezvani dans une écriture mélancolique qui entraîne le lecteur dans sa méditation sur la relation de l'homme avec la nature et aussi de l'homme avec l'homme.
Cette mélancolie qui fait cheminer à travers les sous-bois, sur les crêtes et des fois plus rares vers le bord de mer déjà abîmé à cette époque, se transforme en nostalgie lorsqu'il évoque les souvenirs du temps heureux, temps immobile, qu'il a vécu dans sa maison, à l'écart de "la foule dense et barbare".
C'est un vrai plaisir de l'accompagner à pied vers la Chartreuse de la Verne ou en voiture à Notre-Dame des Anges et de se laisser envahir par la plénitude de ces sites où la pierre sauvage côtoie le vert de la végétation et le bleu du ciel ou de la mer, le regard porté vers les îles d'or de Port-Cros ou Porquerolles.
Une très belle divagation à prolonger si possible sur place où demeurent quand même quelques endroits préservés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          234

Citations et extraits (66) Voir plus Ajouter une citation
WyomingWyoming   17 mai 2020
Les Maures sont des montagnes basses, leurs rythmes sont vastes, lents, avec des retombées d'une envergure de vagues immenses. Certains soirs elles ont des splendeurs d'eaux entrecroisées, de roches vitrifiées, d'écrans superposés. L'usure leur donne des airs de vieille tempête, de volcans décapités, de soie jetée en plis longs et mystérieux. Les Maures sont couchées, et le ciel au-dessus d'elles paraît démesuré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
WyomingWyoming   24 mai 2020
Comment dire autrement nos deux vies réunies ici, dans ces montagnes, dans cette éternité, puisque nous n'avons pas de repères et que seuls, autour de nous, les arbres grandissent?
Commenter  J’apprécie          80
WyomingWyoming   18 mai 2020
Il suffit en été de rester un moment immobile pour aussitôt repérer dans le maquis des tortues de terre. Elles font plus de raffut qu'un sanglier. Lorsqu'elles s'accouplent, elles poussent des petits cris comiques qui rappelleraient les mïous de chatons nouveaux-nés.
Commenter  J’apprécie          30
WyomingWyoming   18 mai 2020
La chartreuse commençait à cinq kilomètres de son seuil de serpentine. La marche à pied donnait à l'âme le temps de se préparer au choc devant cette chose, cette splendide tapie sur son éperon. Quelle beauté de désolation au détour de la châtaigneraie!
Commenter  J’apprécie          30
WyomingWyoming   18 mai 2020
Lentement nous remontons de vallon en vallon par des sentiers imperceptibles, souvenir d'anciens chemins qui reliaient les uns aux autres des hameaux aux noms oubliés et dont il ne reste souvent qu'un vague amas de pierres verdâtres entre lesquelles au printemps fleurissent des iris et des lys dégénérés. Par les châtaigneraies qui recouvrent les pentes nous rejoignons notre petite maison que nous devinons entre les arbres. Présence chaude entourée de cyprès, de kakis, d'acacias, de mimosas, d'aloès.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Serge Rezvani (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Rezvani
Titre: "Le Tourbillon de la vie" (chanson écrite par Serge Rezvani pour Jeanne Moreau en 1957) Interprété par: groupe SPIRALE Au profit de l'Association: LE VERGER FLEURI à Maizières-la-Grande-Paroisse (pour les enfants et jeunes adultes à troubles autistiques)
autres livres classés : mauresVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
100 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre