AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742747591
Éditeur : Actes Sud (02/03/2004)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Peu après l'incendie criminel qui (au terme de son roman L'Origine du monde) a réduit en cendres le Grand Musée et tous ses occupants, Rezvani entre en possession d'une liasse de feuillets manuscrits. Dans cette suite de " chroniques "relatives à sa vie et aux infortunes de quelques-uns de ses ancêtres, le pathétique commissaire Quevedo - désormais parti en fumée - avait pris l'habitude de joyeusement coucher sur la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ADAMSY
  24 janvier 2015
Le narrateur se retrouve en possession des écrits d'un commissaire récemment décédé. Celui-ci y raconte ses mésaventures. Il s'avère que c'est de famille, et quand il remonte au plus loin dans l'histoire de ses ancêtres, on se rend compte qu'eux aussi ont connu des histoires semblables, la poisse les poursuivant ... On est évidemment dans le burlesque le plus total.
J'ai beaucoup ri au début, c'est bien écrit mais je me suis lassée.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ADAMSYADAMSY   24 janvier 2015
" D'ailleurs ce petit-neveu du commissaire Quevedo - Ernestino- était un type pas tout à fait normal... comme tous les autres Quevedo, croyez-moi. Oui, tous des anormaux ravis de l'être ! D'abord déjà rien qu'en vous serrant la main, ce type, on sentait que ça n'allait pas... et c'est seulement après, quand vous preniez conscience... là vous vous disiez : tiens, mais ne lui manquerait-il pas quelque chose qui ressemblerait à des doigts ? En effet, il lui restait à peine deux ou trois doigts de la main droite, ce qui faisait une drôle d'impression quand vous la lui serriez car on ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'après tout un homme pas tout à fait complet même à deux ou trois doigts près c'est déjà quelqu'un à qui on ne doit pas se fier. Il s'arrangeait pour vous confier qu'une sorte de cochon d'Afrique , toujours affamé, lui aurait en effet sectionné quelques doigts pour ainsi dire en passant. Bizarre cette Afrique, non ? J'ai faim, je te mange des doigts au passage ? Non, vraiment un peu trop bizarre cette Afrique pour nous autres, hein ma petite Bulette ? " Et voilà qu'elle se met à bécoter sa chienne naturalisée - ce qui lance plein de poils dans un rayon de soleil en biais baignant à cette heure son salon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Videos de Serge Rezvani (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Rezvani
les deux versions de la fildefériste diffusée dans "la prochaine fois je vous le chanterai" le 14/12/2013
autres livres classés : malchanceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14297 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre