AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Matthieu Ricard (Éditeur scientifique)
EAN : 9782841112456
434 pages
Editions Nil (23/09/2010)
4/5   38 notes
Résumé :
Après le succès de L'Art de la méditation, cette anthologie proposée, traduite et commentée par Matthieu Ricard nous invite à un voyage initiatique passionnant au cœur du bouddhisme. Matthieu Ricard est non seulement l'ambassadeur le plus populaire du bouddhisme en France, mais aussi l'un des meilleurs connaisseur de cette philosophie. Depuis plus de trente-cinq ans qu'il vit en Orient, il traduit les grands textes de la sagesse tibétaine. C'est le fruit de ce trava... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique

J'ai longtemps hésité à ouvrir un livre de Matthieu Ricard, toujours méfiant devant les succès de librairie et célébrités subites. Néanmoins, je me suis enhardi, encouragé par les engagements personnels de l'auteur. Cette première lecture ne m'a pas déçu. Les enseignements bouddhistes, simples à comprendre dans leurs bases, sont souvent à plusieurs niveaux de lecture, et s'en imprégner assez profondément pour progresser dans la pratique et soulever les voiles successifs de l'esprit demande un effort soutenu... que je n'ai pas toujours la force de maintenir sur une trop longue durée. Matthieu Ricard a eu l'intelligence et la modestie de sous-titrer son "Chemins spirituels" par un "Petite anthologie des plus beaux textes tibétains" ; et c'est là pour moi l'essentiel. Il nous livre là une collection de morceaux choisis des plus grands maîtres, qu'il s'est contenté -mais c'est déjà beaucoup- de sélectionner et d'organiser de manière logique et lisible. Ainsi, de manière synthétique, chacun y trouve des repères, suivant son propre niveau de progression. Une bonne petite anthologie, donc, abordable pour des débutants tels que moi, sans tomber dans une abusive vulgarisation.

Commenter  J’apprécie          150

Un livre pour ceux qui s'intéressent au bouddhisme.

Un recueil pour ceux qui aiment la poésie.

Un ouvrage pour ceux qui se passionnent de culture asiatique.

Typiquement le genre de livre que l'on garde avec soi et que l'on peut consulter de manière thématique ou aléatoire sans jamais être déçu.

Commenter  J’apprécie          30

Un livre très enrichissant, que l'on s'intéresse au bouddhisme ou non je vous conseil de le découvrir. Plein de bon sens, de percutantes paraboles, même si des fois les textes ne prennent pas de gants.

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (146) Voir plus Ajouter une citation

« Une pincée de sel suffit à imprégner de son goût un verre d’eau, mais ne saurait changer le goût d’un grand fleuve comme le Gange. De même, une action négative, même infime, affectera celui dont les mérites sont faibles mais aura peu d’effet sur celui qui fait souvent le bien. Efforce-toi donc de faire beaucoup de bien. »

Kangyour Rinpotché (1897-1975)

Commenter  J’apprécie          660

« Obtenir du beurre à partir du lait n’est possible que parce que le lait contient déjà de la crème, mais personne n’a jamais fait du beurre en barattant de l’eau. L’orpailleur cherche l’or parmi les minéraux et non parmi les copeaux de bois. De même, s’efforcer d’atteindre le pur et parfait Éveil n’a de sens que parce que la nature est déjà présente en chaque être. Sans cette nature, tout effort serait futile. »

Jamgön Kongtrul Lodrö Thayé (1813-1899).

Commenter  J’apprécie          270

L'espace de la grande vacuïté immuable

La nature de l'esprit transcende les notions d'existence

Et de non‑existence, d'éternité et de néant :

À cette nature on donne le simple nom d'« espace absolu ».

Cet espace, de lui-même parfaitement pur,

Ce ciel immaculé, vide et lumineux, sans milieu ni pourtour,

Se trouve depuis toujours au cœur de chaque être,

Son « visage » occulté par le voile éphémère des constructions mentales.

Difficile est de mettre fin par la force

À l'enchaînement continuel des pensées,

Mais si, quand elles surviennent, on reconnaît leur nature,

Les pensées n'ont pas d'autre choix

Que de se libérer dans leur propre sphère.

Sans poursuivre les pensées passées

Ni inviter les pensées futures,

Demeure dans l'instant présent, et reconnais

Simplement la nature de ce qui surgit dans ton esprit.

Détends-toi dans la simplicité libre d'intentions et d'attachements.

Bien qu'il n'y ait là rien à « méditer »,

Demeure dans la pleine conscience sans te laisser distraire

En t'habituant, sans rien altérer, à la manière dont les choses se présentent d'elles-mêmes,

La sagesse primordiale, d'elle-même lumineuse, s'élèvera de l'intérieur.

« Comment cela ? » demanderas-tu :

Si tu laisses reposer de l'eau trouble,

Elle deviendra naturellement limpide.

La plupart des autres « méditations »

Ne sont que d'éphémères accalmies de l'esprit.

L'espace de la grande vacuité immuable

Et la simple luminosité de la présence éveillée ininterrompue

Sont depuis toujours indissociables.

Tu dois faire toi-même l'expérience de cette chose essentielle

Qui se trouve en toi : personne ne peut le faire à ta place.

de Nyendrak Loungrik Nyima (19 eme siècle)

Commenter  J’apprécie          60

Puissé-je être un protecteur pour les abandonnés, un guide pour ceux qui cheminent,

Un vaisseau, une barque, un pont pour ceux qui veulent se rendre sur l’autre rive.

Puissé-je être une île pour ceux qui ont besoin de faire escale,

Une lampe pour ceux qui ont besoin de lumière,

Un lit pour ceux qui veulent se reposer,

Un serviteur pour ceux qui ont besoin d’être servis,

Puissé-je être la pierre miraculeuse, le vase au grand trésor,

La formule magique, le remède universel,

L’arbre qui comble les souhaits, la vache au pis intarissable !

Comme la terre et les autres éléments qui servent aux mille usages

Des êtres innombrables, dans tout l’espace infini,

Puissé-je de mille façons, être utile aux êtres qui peuplent cet espace,

Aussi longtemps qu’ils ne seront pas tous libérés de la souffrance.

Commenter  J’apprécie          130

La simplicité spontanément lumineuse : c'est cela même !

Comment pouvez-vous dire que vous ne voyez pas

Votre esprit comme étant le Bouddha ?

Il n'y a là rien à cultiver, à quoi bon gémir :

"Je ne me suis pas entraîné" ?

Cet esprit éveillé, clairement manifesté : c'est cela même !

Comment prétendre que votre esprit, vous ne le trouvez pas ?

Cette clarté limpide, ininterrompue : c'est cela même !

Comment prétendre que l'essence de votre esprit, vous ne la voyez pas ?

Une fois établi en cette nature, il n'y a pas la moindre chose à faire.

Comment prétendre ne pas y parvenir ?

S'il n'y a plus de dualité entre repos et mouvement,

Comment prétendre que vous ne parvenez pas à y demeurer ?

Et cet état éveillé, né de lui-même,

Les trois corps de l'Eveil sont spontanément accomplis sans effort.

Comment prétendre ne pas pouvoir les accomplir par la pratique ?

Il suffit de demeurer dans l'absence, le non-agir.

Comment prétendre ne pas en être capable ?

Les pensées s'élèvent et se libèrent simultanément.

Comment prétendre que ce remède vous échappe ?

Cette conscience du moment présent : c'est cela même !

Comment prétendre ne pouvoir la reconnaître ?

Commenter  J’apprécie          20

Videos de Matthieu Ricard (115) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matthieu Ricard
Pour quoi vous levez-vous le matin ? Se construire et construire
Pour la première fois, une centaine de personnalités - astronaute, philosophe, biologiste, chef cuisinier, artiste, pilote de ligne, astrophysicien, mathématicien... - dévoilent leur moteur intime. La motivation qui les pousse à agir, créer, travailler, espérer, vivre au mieux chaque jour et à donner du sens à leur existence. Leurs réponses poétique, amusantes, profondes, tragiques ou ludiques sont autant de témoignages de vie. Ces textes courts, illustrés par Hélène Crochemore, offrent tout à la fois connivence, réconfort, plaisir et inspiration.
https://www.belin-editeur.com/pour-quoi-vous-levez-vous-le-matin
Pour laisser votre propre témoignage : Site de l'ouvrage : https://whygetup.org/fr/
Les auteurs par ordre d'apparition : Cédric Villani • Jacques Arnould • Jean-Louis Israël • Monique Atlan • Jean Audouze • Nicholas Ayache • Jean-Paul Delahaye • Gérard Berry • Catherine Bréchignac • Alexandre Fleurentin • Edgardo D. Carosella • Thibault Damour • Jean Botti • Enki Bilal • Anne Cheng • Maxime Abolgassemi • Catherine Maunoury • Rémy Camus • Gérald Bronner • Laurent de Wilde • Mercedes Erra • Roger-Pol Droit • Étienne Klein • Yohann Thenaisie • Alexei Grinbaum • Marc Dugain • David Elbaz • Xavier Emmanuelli • Hervé Fischer • Marc Fontecave • Maud Fontenoy • Jean-Gabriel Ganascia • Claire Gibault • Pascal Pujol • Olivier Gechter • Anatole Lécuyer • Yves Gingras • Gabrielle Halpern • Hartmut Rosa • Marcel Hibert • Jean-Jacques Hublin • Patrick Iglesias Zemmour • Marc Lachièze-Rey • Gilles Macagno • Virginie Martin • William Marx • Jean-Michel Othoniel • Patrick Pissis • Cyril Rigaud • Aldo Naouri • Emmanuelle Pouydebat • Frédéric Thomas • Adrien Rivierre • Thomas Sterner • Étienne Vernaz • Matthieu Ricard • Stuart Vyse • Sylvie Cafardy • Jean-Pierre Sauvage • Norbert Gautrin • Claire Mathieu • Jacques-Alain Miller • Jean- Philippe Uzan • Miroslav Radman • Geneviève Héry-Arnaud • Giancarlo Faini • Jean-Louis Étienne • Jean-Pierre Luminet • Guillaume Néry • Alain Bernard • Guillau
+ Lire la suite
autres livres classés : tibetVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus






Quiz Voir plus

Matthieu Ricard et la condition animale

Combien d'animaux terrestres sont tué tous les ans pour notre consommation?

40 millions
1 milliard
60 milliards
100 millions

13 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Plaidoyer pour les animaux de Matthieu RicardCréer un quiz sur ce livre