AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266165778
128 pages
Pocket (15/12/2006)
  Existe en édition audio
3.71/5   146 notes
Résumé :
Détchèn est un enfant bon et compatissant. Né dans un petit village du Bouthan, au pied de l'Himalaya, il se sent plus attiré par la vie spirituelle des moines que par les rudes travaux des champs. Aussi, quand son oncle Jamyang, un ermite, lui propose de l'accompagner jusqu'à la mystérieuse Citadelle des Neiges, il n'hésite pas un seul instant. Là, dans ce lieu hors du monde, il pourrait suivre l'enseignement de Tokdèn Rinpotché, un maître spirituel, et développer ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
3,71

sur 146 notes
5
12 avis
4
12 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
0 avis

On imagine le moine bouddhiste comme un être solitaire et entièrement dévolu à la prière et la méditation, retiré du monde, vivant dans un repli somme toute un peu nombrilisme et égoïste.

J'entends déjà les récriminations de nombreux adeptes de cette religion qui est aussi un philosophie, et bien ce tout petit livre vient bien sûr démontrer le contraire.

Ce n'est pas un traité philosophique, ni une suite de pensées à méditer mais un conte initiatique très facile à lire mais très profond et qui se lit et se relit sans lassitude avec le plaisir de faire de nouvelles découvertes à chaque fois car il parle tant à notre intelligence qu'à notre sensibilité.

Détchèn est un jeune bouthanais qui décide de quitter sa famille pour suivre l'enseignement du maître Tokdèn Rinpotché à la citadelle des neiges.

Nous suivons les étapes de cette initiation, les échanges entre le maître et l'élève empreints de respect. Les fondements de la pensée bouddhiste sont posés:

"Fais preuve de bonté et de générosité; rien d'autre n'a d'importance. Ce qui n'est pas inspiré par le bien d'autrui ne vaut pas la peine d'être accompli. Cultive l'amour et la compassion."

Le parcours n'est pas sans embûches pour le disciple, sa retraite dans la grotte et la mort de son maître sont autant d'épreuves qui l'aident à grandir.

Et pour illustrer que le bouddhisme est une religion du partage, notre héros poursuit son chemin en se mettant au service des autres, allant d'ermitage en ermitage tout en se recueillant dans la joie et la contemplation.

Un tout petit livre pas si simple que cela qui fait du bien à l'âme!

Commenter  J’apprécie          650

Enfant de paysans du Bhoutan, Détchèn quitte son village pour suivre son oncle, moine bouddhiste pour rejoindre la citadelle des neiges afin d' y suivre l'enseignement d'un maître. Un livre tout petit et pourtant gigantesque ! Un livre qui vous sort de ce quotidien qui vous rend esclave de la société de consommation, des pensées négatives, du stress…

Sous forme d'un récit fictif, Mathieu Ricard livre au lecteur une des valeurs fondamentales du bouddhisme : la compassion et bien d'autres aspect de cette philosophie. Ce conte initiatique, inspiré de faits réels, histoire de personnages qui existent, montre combien un individu peut se mettre à la recherche de la vérité avec beaucoup de persévérance, d'oubli de soi, de maîtrise de son corps et de son mental.

Ce roman m'a donné faim. Faim de quoi, je ne sais pas exactement, faim d'autre chose, faim de plénitude serait un bien grand mot, je n'ai pas la prétention de m'initier au bouddhisme, mais plutôt de m'intéresser à ses valeurs. La citadelle des neiges fait pour moi partie de ces livres qui génèrent l'étincelle qui vous aident à grandir.


Lien : http://1001ptitgateau.blogsp..
Commenter  J’apprécie          520

Décidément je suis dans ma phase ZENNNNNNNNNNNNNN !

Ou c'est ce que je tente de me faire croire^^

et les livres qui s'y rapportent me font l'oeil doux.

Ou du moins c'est ce que j'aimerai !

Je suis plus une pile électrique ou plutôt pour rester dans le monde aquatique une raie mantra qui électrifie tout ce qui passe dans le coin.

Donc pour désélectriser tout cela je me plonge la tête la première dans le livre de Matthieu Ricard

A vrai dire je l'écoute… puisque j'ai choisi la version audio.

Donc je me laisse porter par ce voyage initiatique de Détchèn Dorjé .

Suis une disciple, indisciplinée… et je cueille que certains de ses éclats de cette sagesse millénaire en faisant mon propre mélange ^^

Juste l'instant présent, vivre intensément chaque seconde, laisser venir, laisser aller,

Éphémère tout est éphémère et la seule vérité se niche dans cette seconde de vie qui est là …oupss, elle vient de partir…mais une autre la remplace encore plus savoureuse ^^

Tout cela est bien mignon … mais un petit coup de stress me reprend à voir toutes ces secondes passer sans pouvoir les arrêter...

Ok je me refais rapidement un autre passage de « la citadelle des neiges « sans neige mais avec des flocons de sagesse dont j'ai bien besoin pour apaiser mes pensées rebelles.

Commenter  J’apprécie          369

« La citadelle des neiges » est pour moi, simple lecteur occidental, l'occasion d'approcher le thème du bouddhisme de façon simple (et ludique). La lecture est divertissante, pourtant elle m'enrichit d'une lumière éclatante. Elle mène à réflexion, elle prête à sourire, elle s'immerge dans la nature accueillante de ces hautes montagnes tibétaines comme un road-movie individuel où le but serait de me trouver, de me sentir utile et de respirer : respirer l'air frais, respirer le bonheur qui m'entoure, respirer l'âme de mes prédécesseurs…

Un minuscule livre qui se lit en une journée mais d'une telle richesse sur la pensée bouddhique qu'il peut faire aisément partie des livres de chevet officiels qu'on range dans une table… de chevet (juste à côté du « Siddhartha » de Hermann Hesse - par exemple) pour ressortir à tout moment, même au milieu de la nuit… Et je suis sûr qu'à chaque nouvelle lecture, on découvre les mots, les sens sous un autre jour (ou une autre nuit).

[...]


Lien : http://leranchsansnom.free.f..
Commenter  J’apprécie          310

J'ai reçu et lu ce livre à l'âge de 12 ans, seulement, offert complètement par hasard par ma grand-mère qui n'avait sans doute pas lu de quoi il s'agissait.

Je me souviens, jeune adolescente, avoir eu une sorte de fascination et de vénération à l'égard de ce petit livre, où j'avais surligné quelques belles phrases philosophiques qui m'inspiraient.

Relu cette fois à mon âge adulte, du haut de mes 28 ans, j'ai pris beaucoup de recul, de hauteur par rapport à mes premières impressions. J'ai toujours été attirée par la philosophie, la psychologie, et par-dessus tout par la sagesse et le développement personnel. Je comprends pourquoi j'avais aimé ce livre.

Néanmoins, si ce n'est quelques phrases inspirantes, je trouve désormais ce livre assez superficiel, il manque de profondeur, l'écriture est assez fade, simpliste. Je n'ai pas accroché, je pense pouvoir trouver mieux et beaucoup plus inspirant dans le même genre. Là, malgré la beauté de certaines phrases sensibles, je n'ai jamais ressenti d'émotions fortes ni connu de révélations.

Ce livre est peut-être mieux adapté aux jeunes personnes, comme une initiation douce et gentille, qui permet d'apprendre autre chose que notre culture, que notre histoire et notre religion et nous guide dans les prémices de l'introspection et le développement personnel.

Commenter  J’apprécie          174

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation

La sagesse, c’est de comprendre que tout ce que tu vois, tout ce que tu ressens, est aussi éphémère qu’un rêve, une illusion, une goutte de rosée, un éclair dans la nuit, une bulle à la surface du torrent. La méthode c’est d’être empli de compassion pour tous les êtres ; en gros, c’est d’avoir bon cœur. Sans sagesse, tu perçois tout de travers, et sans compassion, ta sagesse ne vaut pas grand-chose.

Commenter  J’apprécie          760

Parfois, il avait l'impression de ne faire qu'un avec ce qui l'entourait - l'herbe humide, les branches agitées par le vent, les falaises multicolores, les insectes qui courent sur la terre brune, les martinets qui fendent le ciel avec des cris perçants. Il se fondait alors dans le monde et l'embrassait tout en le respirant.

Commenter  J’apprécie          700

Les sourires, les paroles douces, les gestes de bonté l’emplissaient d’une joie comparable à celle que l’on éprouve en inspirant une bouffée d’air pur. Ses yeux brillaient et il sentait alors croître en lui une force de vie nouvelle. C’est ainsi que les choses doivent être.

Commenter  J’apprécie          300

Les pensées vagabondes sont comme ses sangsues, on ne les voit pas venir et quand on les remarque il est déjà trop tard : elles ont envahi notre esprit. Elles sont comme le feu qui couve sous les braises. Les braises se sont nos habitudes, nos penchants invétérés, il suffit que les événements de la vie les attisent pour que les flammes de la colère ou de l’envie ressurgissent.

Commenter  J’apprécie          200

« Les êtres aspirent au bonheur mais lui tournent le dos. Appâtés par des brèves sensations de plaisirs faciles, ils s’en retrouvent bien vite prisonniers, voués à la morne répétition du besoin. Regarde ces hommes esclaves de l’alcool. Il en va de même de nos habitudes mentales. Nous obéissons passivement aux impulsions qui traversent nos esprits comme des refrains qui n’en finissent pas. Et pourtant, la transformation de l’esprit est une aventure si passionnante ! »

Commenter  J’apprécie          90

Videos de Matthieu Ricard (115) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matthieu Ricard
Pour quoi vous levez-vous le matin ? Se construire et construire
Pour la première fois, une centaine de personnalités - astronaute, philosophe, biologiste, chef cuisinier, artiste, pilote de ligne, astrophysicien, mathématicien... - dévoilent leur moteur intime. La motivation qui les pousse à agir, créer, travailler, espérer, vivre au mieux chaque jour et à donner du sens à leur existence. Leurs réponses poétique, amusantes, profondes, tragiques ou ludiques sont autant de témoignages de vie. Ces textes courts, illustrés par Hélène Crochemore, offrent tout à la fois connivence, réconfort, plaisir et inspiration.
https://www.belin-editeur.com/pour-quoi-vous-levez-vous-le-matin
Pour laisser votre propre témoignage : Site de l'ouvrage : https://whygetup.org/fr/
Les auteurs par ordre d'apparition : Cédric Villani • Jacques Arnould • Jean-Louis Israël • Monique Atlan • Jean Audouze • Nicholas Ayache • Jean-Paul Delahaye • Gérard Berry • Catherine Bréchignac • Alexandre Fleurentin • Edgardo D. Carosella • Thibault Damour • Jean Botti • Enki Bilal • Anne Cheng • Maxime Abolgassemi • Catherine Maunoury • Rémy Camus • Gérald Bronner • Laurent de Wilde • Mercedes Erra • Roger-Pol Droit • Étienne Klein • Yohann Thenaisie • Alexei Grinbaum • Marc Dugain • David Elbaz • Xavier Emmanuelli • Hervé Fischer • Marc Fontecave • Maud Fontenoy • Jean-Gabriel Ganascia • Claire Gibault • Pascal Pujol • Olivier Gechter • Anatole Lécuyer • Yves Gingras • Gabrielle Halpern • Hartmut Rosa • Marcel Hibert • Jean-Jacques Hublin • Patrick Iglesias Zemmour • Marc Lachièze-Rey • Gilles Macagno • Virginie Martin • William Marx • Jean-Michel Othoniel • Patrick Pissis • Cyril Rigaud • Aldo Naouri • Emmanuelle Pouydebat • Frédéric Thomas • Adrien Rivierre • Thomas Sterner • Étienne Vernaz • Matthieu Ricard • Stuart Vyse • Sylvie Cafardy • Jean-Pierre Sauvage • Norbert Gautrin • Claire Mathieu • Jacques-Alain Miller • Jean- Philippe Uzan • Miroslav Radman • Geneviève Héry-Arnaud • Giancarlo Faini • Jean-Louis Étienne • Jean-Pierre Luminet • Guillaume Néry • Alain Bernard • Guillau
+ Lire la suite
autres livres classés : bouddhismeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Matthieu Ricard et la condition animale

Combien d'animaux terrestres sont tué tous les ans pour notre consommation?

40 millions
1 milliard
60 milliards
100 millions

13 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Plaidoyer pour les animaux de Matthieu RicardCréer un quiz sur ce livre