AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jacques Guiod (Traducteur)
EAN : 9782266048262
381 pages
Pocket (01/09/2005)
3.42/5   239 notes
Résumé :
Le pharaon Ramsès ressuscité dans l'Angleterre de 1914, voilà la folle histoire que nous propose Anne Rice ! L'absorption d'un élixir l'ayant rendu immortel, Ramsès - rebaptisé Docteur Ramsey pour plus de discrétion - découvre le monde moderne. Mais le souvenir de la belle Cléopâtre le hante. Revenue à la vie à son tour, celle-ci va se révéler bien plus dangereuse que ne le dit la légende…
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,42

sur 239 notes

Gwen21
  17 février 2014
Dans la catégorie "voyage dans le temps", ce roman fantastique oscille entre roman d'action et romance et au final, il est un peu des deux.
Avec le talent narratif qu'on lui connaît, la maman des vampires délaisse sa progéniture le temps d'un roman original et captivant qui a pour moi un goût de trop peu. J'ai regretté qu'il fut si bref, je me plaisais bien en compagnie de Ramsès ressuscité !
Anne Rice propose une atmosphère digne du "Dracula" de Bram Stoker dans le Londres du début du XXème siècle pour un choc des cultures très déstabilisant entre Antiquité égyptienne et modernité occidentale.
Un bon divertissement qui mériterait de jouer les prolongations.
Commenter  J’apprécie          450
Parthenia
  26 septembre 2015
J'ai toujours été impressionnée par La Momie, film de 1932 que me racontait ma mère sur l'amour qu'Imhotep, ramené à la vie par accident, portait à la fille de l'archéologue et qu'il prenait pour la réincarnation de sa défunte bien-aimée. Aussi, quand je suis tombée sur ce roman écrit par Anne Rice, n'ai-je pas pu résister à la tentation en espérant retrouver les mêmes émotions !
L'intrigue reprend grosso-modo le postulat du film de Karl Freund. Un archéologue ramène par accident Ramsès le Maudit à la vie. La momie, toujours emmaillotée, est ramenée à Londres pour y être exposée dans la demeure de son découvreur. Mais Julie, la fille de l'archéologue, va se retrouver au coeur d'intrigues familiales visant à s'accaparer une partie de sa fortune, et précipiter, sans le vouloir, le processus de résurrection du grand pharaon...
J'ai adoré la première partie se déroulant dans le tombeau de Ramsès, puis en Angleterre.
Anne Rice sait distiller une ambiance légèrement angoissante en décrivant par quelques allusions de ci de là le lent réveil de Ramsès le Maudit, et c'est d'autant plus jubilatoire que le lecteur est le seul à deviner ce qui se passe avec la momie.
Et Ramsès, une fois qu'il est ramené à la vie, produit une forte impression sur le lecteur la lectrice tant il dégage de charisme et d'assurance ! Jusqu'à ce qu'il retrouve la trace de son amour perdu, en fait. Ce qui nous amène à la deuxième partie du roman qui se passe en Égypte, et plus précisément à Alexandrie. Ramsès, qui a pris l'identité du Dr Reginald Ramsey pour donner le change aux Anglais, fait ce voyage en compagnie de Julie Stratford pour dire adieu à son passé. D'autres Anglais les accompagnent, poussés par des motivations différentes et pas forcément avouables...
Lord Rutherford dans l'espoir de mettre la main sur l'élixir de vie.
Son fils Alex parce qu'il est le fiancé de Julie.
Henry Stratford en sa qualité de cousin mais pour contrecarrer en fait les desseins de Ramsès...
Bref, le destin de ce petit monde va très vite bousculer dans le drame quand Ramsès, sur un coup de tête inconséquent, ramène Cléopâtre à la vie. Or le long sommeil de la célèbre pharaonne semble avoir laissé sur sa raison et son corps des séquelles aussi terribles qu'irréversibles...
Si j'ai bien aimé le début de cette 2ème partie, je lui ai ensuite trouvé quelques longueurs, accentuées par le caractère de plus en plus rocambolesque de cette course contre la montre pour éliminer la menace constituée par Cléopâtre...
Pour conclure, une intrigue prenante et haletante, qui, malgré quelques longueurs, nous tient en haleine d'un bout à l'autre du livre. le retour à la vie de Ramsès est vraiment marquant et constitue le point fort de l'histoire. Par contre, ce livre est davantage à ranger dans la catégorie "Fantastique" que dans la catégorie "Terreur". En outre, la fin me laisse un peu sur ma faim, si je puis dire, car elle suggère une suite qui n'a jamais été écrite.
Mais l'ambiance de ce début de XXème siècle est très bien retranscrite, et la question philosophique posée par l'immortalité est abordée de manière satisfaisante.
En un mot, j'ai adoré !
Lien : http://parthenia01.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
NicolaK
  02 octobre 2021
Toute embringuée dans mes Chroniques de vampires, j'en avais oublié de citer La Momie... Impardonnable, d'autant que l'Egypte m'a toujours fascinée.
Et donc, dans notre histoire, deux momies reviennent à la vie,au début du siècle, l'une en Egypte et l'autre au Royaume Uni.
Notre pharaon a bu l'elixir de vie, qui l'a condamné à devenir Ramsès le damné. Il ressuscite en Angleterre et se fait appeler Dr Ramsès, égyptologue. Mais voilà, il tombe amoureux de Julie, fille de celui qui a découvert son tombeau. Or, un ancien amour (remontant à plusieurs millénaires) ne cesse de le hanter et n'ayons pas peur des mots, il va lui pourrir sa nouvelle vie.
J'avais lu ce livre avec un peu de circonspection, n'ayant pas du tout aimé le film dont il est l'adaptation, mais la plume d'Anne Rice fait toute la différence, et je dirais qu'entre les deux, c'est le jour et la nuit.La psychologie des personnages est parfaitement décrite, on les aime ou on les déteste, mais ils ne laissent pas indifférent, et puis l'ambiance est là et bien là. du grand Rice.
N'hésitez donc pas à vous jeter sur ce bouquin que j'ai beaucoup aimé lire et relire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
sl972
  12 décembre 2017
Anne Rice délaisse ses célèbres vampires pour nous plonger dans l'Angleterre du début du XX° siècle et nous faire découvrir une momie tout aussi célèbre, Ramsès le Grand.
Commençons par les mauvais points et gardons le meilleur pour la fin.
D'abord, le résumé ! Je comprends qu'il faut éveiller l'intérêt des potentiels lecteurs, mais un peu de mesure ne ferait pas de mal. On nous annonce tout de suite qu'une seconde momie apparaîtra alors que ce deuxième revenant n'apparaît pas avant les deux tiers du roman. Résultat : on passe son temps à se demander quand elle va apparaître, ce qui peut gâcher le début de la lecture. Quant à ceux qui voulaient éviter les spoilers, autant dire qu'il faudra repasser.
Ensuite – et c'est peut-être une erreur d'édition – on nous parle de Cléopâtre, de César et de Marc Antoine. La Cléopâtre en question est la septième du nom, pas la sixième – évoquée dans le livre – qui est en fait sa mère. Cela peut sembler un détail mais quand, comme moi, on est passionné d'Histoire, c'est une erreur pratiquement inconcevable.
Malgré ces petits bémols, ce roman nous emporte dans son histoire dès ses premières phrases. Oui, l'idée n'est pas entièrement originale mais c'est justement là le plus grand talent d'Anne Rice : reprendre un mythe connu et se l'approprier au point qu'elle le fasse sien et que sa version marque les esprits. C'est ce qu'elle a fait avec les vampires et c'est ce qu'elle réussit – mais d'une manière un peu moins éclatante – avec les momies.
Anne Rice sait manier sa plume et réussit à nous faire voir aussi bien Londres que le Caire, en nous offrant une multitude de détails sans tomber dans l'excès. le regard des momies sur ce monde moderne est lui aussi très réussi ; on plonge dans leur esprit et on voit comment elles perçoivent cet univers très dépaysant. le résultat est vraiment captivant et je vous invite vivement à le découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lady_Stardust
  19 janvier 2017
Ouvrir un roman d'Anne Rice est toujours un plaisir anticipé pour moi ! J'ai adoré sa Saga des sorcières, ainsi que les 2 premiers tomes de ses Chroniques des vampires.
Ce roman n'a pas le pouvoir envoûtant des titres que j'ai cités plus haut, il faut bien le reconnaître ! Mais malgré que l'on ne puisse comparer Ramsès au Prince Lestat, j'y ai retrouvé la "patte" Rice à de nombreuses reprises.
En effet, le thème de l'immortalité (cher à l'auteure) est encore au centre de cette histoire. Mais ici, ne vous imaginez pas un Ramsès pourvu de canines, ce serait un peu trop cliché pour du Rice vous ne croyez pas ? C'est un Ramsès devenu immortel grâce à un élixir, qui se voit traverser les siècles sans prendre une seule ride !
Bon, je vous l'accorde, l'idée n'est pas follement originale, mais sous la plume d'Anne Rice la banalité n'a pas sa place ! Elle n'a pas son pareil pour vous plonger dans une ambiance toute particulière, où l'angoisse monte sans que l'action y soit forcément pour quelque chose.[...]
Le pari d'utiliser un personnage emblématique pour lui faire traverser les siècles, et d'en faire une momie légendaire revenue à la vie est remarquablement tenu, et fait de ce roman un roman fantastique qui se lit bien (comment pourrait-il en être autrement avec une telle plume !) [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Lady_StardustLady_Stardust   19 janvier 2017
Détrousseurs des morts, éloignez-vous de cette tombe si vous ne voulez pas en réveiller l’occupant, car sa colère ne pourra être contenue. Ramsès le Damné est mon nom. Jadis Ramsès le Grand de la Haute et de la Basse-Égypte ; vainqueur des Hittites, bâtisseur des temples ; bien-aimé du peuple ; et gardien immortel des rois et reines d’Égypte à travers les siècles. En cette année de la mort de la grande reine Cléopâtre, alors que l’Égypte devient province romaine, je m’abandonne aux ténèbres éternelles ; prenez garde, vous qui permettrez aux rayons du soleil de franchir cette porte…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TeaSpoonTeaSpoon   03 juin 2011
Comment pourrais-je supporter plus longtemps ce fardeau? Comment continuer d'endurer cette solitude? Cependant je ne peux mourir. Ses poisons ne me font aucun mal. Ils prennent soin de mon élixir afin que je puisse rêver d'autres reines, belles et sages, et qu'elles partagent les siècles avec moi.
Mais n'est-ce pas son visage que je vois? Sa voix que j'entends? Cléopâtre. Hier. Demain. Cléopâtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
L-VL-V   19 décembre 2014
C'est alors qu'elle remarqua la peur, dans ses yeux à lui aussi.
Ce n'est qu'un être humain , rien qu'un homme, songea-t-elle. Il ne sait pas plus que moi ce qui va se passer ! Elle sourit
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Anne Rice (87) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Rice
Anne Rice discussing the future of the Mayfair Witches, October 2015
autres livres classés : momiesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Anne Rice et son oeuvre

Anne Rice est devenue célèbre grâce à ses Chroniques des Vampires, quel est le titre du tout premier tome ?

Lestat le vampire
Entretien avec un vampire
Le Lien maléfique
Vittorio le vampire
La Reine des damnés

10 questions
169 lecteurs ont répondu
Thème : Anne RiceCréer un quiz sur ce livre

.. ..