AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,62

sur 106 notes
LePamplemousse
  20 août 2013
Un roman moins léger que le titre ne le laissait supposer.
Pénélope et Charlotte sont deux jeunes filles de dix-huit ans, vivant en Angleterre en 1954. Les années de privations sont terminées et la vie reprend...
Pendant les quelques mois qui suivent leur rencontre, elles vont peu à peu découvrir le monde, tomber amoureuses, prendre conscience de leur attachement à une maison ou à une tante...
Pénélope et Charlotte, bien que très différentes ne sont ni naïves ni bêtement amoureuses du premier venu. Elles font preuves toutes les deux d'intelligence et de maturité et c'est ce qui m'a plu dans ce roman.
Ca change des histoires où les héroïnes sont gourdes et s'extasient dès qu'elles voient que dans les grandes villes, il existe des magasins proposant plus de 5 modèles différents de chaussures à talons !
Par contre l'histoire n'est au final, pas très originale...mais cela ne m'a en rien gâché mon plaisir.
Attention, le résumé de la quatrième de couverture raconte presque tout...
Commenter  J’apprécie          170
FannyNetherfieldPark
  20 décembre 2013
La société anglaise des années 50 est vraiment bien décrite et présente en filigrane et tout en subtilité. La dualité entre les années 40 et les années 50 d'après-guerre est le fil conducteur de ce roman. Nous sommes plongés dans une société en pleine rupture avec deux générations qui s'affrontent : les parents ayant connu l'horreur et les enfants qui veulent vivre leur vie et profiter. La relation parents-enfants est également mise en avant avec la complexité de se comprendre et de s'émanciper. Les bals, les diners mondains, les histoires de fiançailles sur le modèle de la fin du XIXe et début du XXe siècle sont au rendez-vous comme si les personnages souhaitaient à tout prix conserver leur vie d'avant-guerre alors qu'une cassure est en train d'agir.

La musique prend une grande place dans ce roman à travers notamment le personnage du frère de Penelope, Inigo, qui souhaite en faire son métier. C'est ainsi que nous entendons régulièrement parler de Johnnie Ray, d'Elvis Presley qui fait déjà un triomphe aux États-Unis mais reste peu connu en Angleterre.

Les personnages sont attachants. Penelope est une adolescente comme les autres malgré sa catégorie sociale. Elle est attachante par sa naïveté, les questions qu'elle se pose, les premiers émois qu'elle subit, ses premiers choix parfois douloureux, ses erreurs ou encore l'expérience de l'alcool. Nous assistons à un véritable parcours initiatique. J'ai eu un peu plus de mal à saisir Charlotte. Elle semble tellement inaccessible. C'est ce qui fait d'ailleurs son charme durant tout le roman.

Le seul bémol est pour moi le manque de rythme. Il y a certains passages qui sont assez lents même si dans l'ensemble ce roman se lit bien et vite. L'auteur a une écriture simple qui se parcourt avec fluidité. J'aime la façon qu'elle a d'intégrer les éléments de société et de musique pour qu'ils soient en arrière-plan tout en faisant en sorte qu'ils donnent tout le sens des agissements des personnages. Il y a également un côté assez gothique à ce roman avec cette immense demeure bien mystérieuse ainsi que le père mort lors de la seconde guerre mondiale qui hante les esprits.

Malgré un rythme parfois un peu lent à certains moments, j'ai vraiment aimé ce roman entre description de la société anglaise des années 50 avec la chute des grandes familles ainsi que des grandes demeures et les personnages attachants en pleine adolescence. Je suis en train de finir la « suite » qui porte le nom de Londres par hasard. En fait, les personnages principaux sont différents mais certains du premier opus prennent part au récit. Ce tome a plus de rythme et les personnages sont, à mon sens, encore plus attachants. Je me régale !
Lien : http://netherfieldpark.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ElizaLectures
  23 décembre 2012
Pénélope Wallace a beau être une jeune aristocrate anglaise, habitant dans le très prestigieux Milton Magna Hall, du haut de son mètre quatre-vingts, elle rêve d'une vite plus trépidante, de capter l'élégance innée des jeunes Américaines et d'épouser Johnnie Ray, le chanteur à la mode. Sa mère, la très belle Tabitha Wallace, jeune veuve de 36 ans, se morfond dans leur grande demeure qui tombe en ruine en pensant à tous leurs soucis financiers, tandis que son frère Inigo, entre deux renvois de son collège pour mauvaise conduite, ne rêve que de devenir chanteur… On est loin du destin rêvé pour les héritiers Wallace ! Toute la vie de Pénélope bascule lorsqu'une charmante inconnue la kidnappe dans un taxi et l'emmène prendre le thé chez « tante Clare ». Pénélope se laisse faire et ne se doute pas qu'elle entre dans une succession d'aventures hautes en couleur ! Charlotte Ferris et Pénélope deviennent rapidement inséparables. La retenue toute britannique de Pénélope est bousculée par la franchise et la vivacité de Charlotte. le cousin de celle-ci, Harry, transforme le temps de somptueuses soirées le duo en trio infernal. Désespérément amoureux de Marina Hamilton, qui s'apprête à épouser quelqu'un d'autre, Harry entraîne Pénélope dans un complot pour récupérer la jeune femme. Aucun risque pour Pénélope, ce n'est pas comme si elle pouvait  tomber amoureuse d'Harry… le tout entre les galeries médiévales de Milton Magna, les boutiques Dior et les files d'attente des concerts du Palladium !

Ce roman vous emporte comme un coup de vent et vous fait tourbillonner sans jamais vous laisser toucher terre ! Autour des deux héroïnes se déploie une galerie de personnages secondaires drôles et attachants, dans l'univers très chatoyant de la jeunesse dorée anglaise des années 1950. On passe des dîners au Ritz en escarpins Dior aux concerts du Palladium. La guerre bien que finie reste prégnante : le rationnement se termine seulement tandis que le souvenir du père de Pénélope, mort en France, hante les pages, la famille Wallace et même les murs de Milton Magna Hall. Et c'est sans aucun doute ce qui donne autant de vitalité et de rage de vivre à ces jeunes filles en quête d'étincelles pour illuminer leur vie. Malgré un ralentissement au milieu du livre, le style enlevé, l'esprit vif et bien tourné d'Eva Rice font de ce roman une belle sucrerie !
Lien : http://passionlectures.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AliceFee
  15 janvier 2012
•Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Amour Comme Par Hasard?
"Si je me souviens bien, il s'agit ici encore d'une découverte bloguesque faite sur feu "Oh My Books". Une intrigue légère qui se déroule à Londres dans les années 50, il n'en faut pas plus pour me convaincre!"

•Dites-nous en un peu plus sur son histoire...
"Pénélope rencontre un jour, par hasard ou grâce aux forces du destin, la jeune Charlotte qui va bouleverser sa vie. A partir de ce jour-là, elle va prendre le thé chez Tante Clare, cotoyer le cousin Harry, croiser Rocky Dakota, le célèbre producteur et au fil de ces rencontres, tout va changer."

•Mais que s'est-il exactement passé entre vous?
"Comme Pénélope, à peine avons-nous rencontré Charlotte que nous ne pouvons plus nous passer d'elle, ni du cousin Harry, ni d'ailleurs d'aucun des protagonistes! Ils sont terriblement attachants et on a rapidement l'impression que se sont nos amis! Même lorsque je reposais le livre, je ne pouvais pas m'empêcher de continuer à penser à eux et à me demander ce qu'il pouvait bien leur arriver! L'écriture aussi est fantastique! Il semble que nous n'ayons jamais le temps de reprendre notre souffle ou de nous ennuyer une seule seconde. "

•Et comment cela s'est-il fini?
"Lorsqu'on apprécie autant un roman, l'angoisse monte au fur et à mesure que nous approchons de la fin, tellement la peur d'être déçue est présente! Ici, la façon dont se finit l'histoire est parfaite: certaines choses que l'on attend depuis longtemps arrivent enfin et d'autres plus inattendues se produisent également. En revanche, la façon dont cette fin est présentée m'a parue à peine effleurée, presque bâclée! Il y a même certains personnages dont on ne connaîtra pas vraiment le destin... Quel dommage de passer si près du coup de coeur!"
Lien : http://booksaremywonderland...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Nono19
  22 avril 2018
Dans les années 50, en Angleterre, deux jeunes filles se lient d'amitié : Pénélope et Charlotte. Toutes les deux viennent d'un milieu privilégié mais désargenté, adorent Johnnie Ray, un chanteur à la mode et rêvent de belles toilettes et de garçons.
A cette époque, post deuxième guerre mondiale, un vent de liberté souffle sur cette nouvelle génération.

Pénélope fera la connaissance d'Harry, le cousin de Charlotte, un jeune homme mystérieux, aux yeux particuliers qui pratique la magie.
Tante Clare, la tante de Charlotte, une dame fantasque qui fait écrire ses mémoires. Mais aussi toute une ribambelle de personnages bien dans leur époque : Marina, jeune femme pourrie gâtée et théâtrale, Rocky, le producteur avisé, ...

Pénélope qui a vécu la guerre enfant et vit recluse dans une immense demeure, Magna, qui tombe en ruines, s'émancipe tout doucement de l'ombre de sa mère.
Mère qui l'a eue très jeune, a perdu son mari très jeune et ne sait plus quoi faire de sa vie...

Ce roman m'a donné l'impression au départ d'être un roman de chick lit, léger et superficiel... que nenni!
L'histoire et les émotions se révèlent plus profondes que prévues.
Il y est question de deuil, d'amour, de désillusions, de secrets, ...
Les personnages sont attachants. Ma préférence va à Harry même si j'avais envie de le secouer à certains moments :p.

L'époque m'a aussi beaucoup plu. Les années 50 représentent pour tous ces jeunes, un renouveau, une époque où tout est possible.
Comme Inigo, le frère de Pénélope qui ne pense qu'à faire carrière dans la musique, ou Charlotte qui veut ouvrir une boutique de mode, ...
Les fêtes complètement déjantées qui émaillent ce roman nous donne une idée de l'insouciance, de la joie de vivre qui régnaient alors que de nombreux nobles et bourgeois perdaient leur fortune et que leurs maisons perdaient de leur superbe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AnneLiseM
  14 octobre 2014
Des histoires d'amour et d'amitiés qui nous plongent dans une Angleterre qui sort de la guerre avec la fin des privations et l'arrivée de la culture américaine. La jeunesse nous est peinte décadente et heureuse de vivre.
C'est facile à lire et on s'imagine tout au long du livre les personnages, l'ambiance et les lieux. Un roman peut être un peu mais que l'on lit avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          40
sylire
  03 novembre 2012
Pénélope attend le bus quand subitement une jeune fille de son âge, qu'elle ne connaît ni d'Eve ni d'Adam, lui propose de l'accompagner chez sa tante prendre le thé. Sans réfléchir, sous le charme de la jeune inconnue, Pénélope accepte la proposition et saute avec sa nouvelle amie dans un taxi….



Nous sommes dans les années 50 en Angleterre. Pénélope vit avec sa mère et son frère dans leur demeure familiale. Jeune veuve à la beauté éblouissante, la mère de Pénélope peine à entretenir une propriété au charme incontestable mais qui se délabre chaque jour un peu plus. Pénélope, bien que soucieuse pour sa mère, croque la vie à pleines dents. Avec sa copine, la pétillante Charlotte, elle rêve de tomber amoureuse du prince charmant mais surtout de rencontrer leur idole, Johnny Ray…




Dans une ambiance cosy, sur fond de Jazz et de Rock, les deux adolescentes nous font partager leurs émois d'adolescentes. L'influence de l'Amérique commence à se faire pressante, suscitant l'attirance des jeunes et la méfiance des moins jeunes… Après les années de guerre, la jeune génération a soif de légèreté et de distraction. Pénélope et Charlotte, gaies et spontanés, fréquentent les soirées mondaines, s'abreuvent de littérature féminine et prennent le thé en dégustant des scones à la confiture… Dans leur entourage proche, un frère musicien fan l'Elvis Presley, un riche et séduisant quadra, et un magicien qui sait transformer les rêves en réalité…

Dans le registre de la chick lit, nous sommes ici dans le « haut de gamme ». C'est léger sans être mièvre et très agréable à lire. Une réussite !


Lien : http://sylire.over-blog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Taekwondodo
  20 juillet 2021
Un roman nous présentant la rencontre entre deux jeunes femmes aux tempéraments diamétralement opposés mais ayant pour passion commune un chanteur populaire. Il n'en fallu pas plus pour que les deux protagonistes deviennent inséparables !
J'ai aimé le style vintage du roman, le côté décalé des personnages et les relations qui naissent entre chacun d'eux. L'histoire n'est pas particulièrement profonde mais il y a tout de même quelques valeurs mises en avant. On passe un bon moment à travers les yeux de Pénélope en vivant ses nouvelles rencontres par procuration.
Commenter  J’apprécie          30
patacaisse
  08 mars 2010
Ce livre est rafraichissant. J'ai beaucoup aimé l'histoire de des deux ados qui dans les années après guerre, se découvrent une passion commune pour un chanteur. Ces années où les groupies commencent à apparaitre, où l'on commence à parler d'Elvis, alors qu'une des héroines habite dans une grande demeure anglaise historique.
J'ai suivi les aventures de ces deux demoiselles et eu un coup de coeur pour le jeune magicien. Ah ! les histoires d'amour !
Commenter  J’apprécie          30
petipo2miel
  27 novembre 2015
Pénélope est une jeune anglaise de 18 ans. La seconde guerre mondial est terminé. La vie reprend son cours. Malheureusement, cette guerre lui a pris son père et a laissé sa famille dans une immense maison en ruine sans argent pour l'entretenir.
Un jour où elle attend le bus, elle fait la rencontre de l'excentrique Charlotte qui va faire basculer sa vie. Elles vouent toutes les 2 un culte au chanteur Johnnie Ray.
A travers elles, nous allons traverser la folie des années 50.

L'amour comme par hasard fait partie de ces romans dans lequel j'ai eu du mal à avancer. Les 200 premières pages m'ont paru interminable. C'est seulement dans la seule partie du roman que j'ai finalement réussi à m'attacher aux personnages.
De plus, j'ai trouvé qu'il était plutôt prévisible. Certains épisodes ne sont pas franchement une surprise.
En revanche, j'aurai préféré que l'on fasse l'impasse sur différents chapitres et que l'auteur complète la fin. le finale me laisse un petit goût de frustration.
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4186 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre