AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Airelle d' Athísz (Traducteur)
EAN : 9782265081147
288 pages
Éditeur : Fleuve Editions (24/03/2005)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 155 notes)
Résumé :
Vittorio est un jeune noble qui partage son temps entre la Florence des Médicis et les terres de son père, dont le château domine la Toscane. Une existence dorée qui lui permet de bénéficier de tous les attraits de la renaissance italienne, jusqu'au jour où sa famille est massacrée par une confrérie démoniaque. Vittorio lui-même ne devra sa survie qu'à l'intervention d'Ursula, un vampire d'une stupéfiante beauté. Dès lors, il n'aura de cesse de venger les siens. Par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Kenehan
  05 août 2014
Vittorio di Raniari est un jeune noble dont la famille est rattachée à la Florence de Cosme de Médicis. Tout va pour le mieux jusqu'à sa seizième année qui sera marquée par une succession d'événements désastreux. Entre le massacre de toute sa famille, son obsessive vengeance et sa transformation en vampire, ce n'est pas si étonnant que son récit se concentre uniquement sur cette année-là.
Vittorio est un vampire effacé. Il connaît l'existence de Lestat, Louis et tous les autres de la même manière que nous : grâce aux livres de ces derniers. Mais lui ne se mêle pas aux autres, préférant le refuge de son château familial. Cet effacement contribue certainement à l'impression d'un manque. le livre n'arrive pas à la cheville des autres productions de la saga mais reste une lecture agréable. Il faut dire que c'est tellement court que l'on n'a pas le temps de s'ennuyer.
Dans ses "quelques repères bibliographiques", Anne Rice explique que Vittorio lui a remis le manuscrit de sa biographie lors d'un voyage à Florence. On ressent toute l'inspiration due à ses voyages dans les descriptions qu'elle détaille très souvent.
Et comme dans la majorité de ses romans, elle transmet son amour des arts que ce soit la peinture, la littérature, la musique ou encore l'architecture par le biais de ses vampires. Avec Louis qui s'entoure de livres, Lestat qui s'émerveille régulièrement devant telle ou telle oeuvre et ici Vittorio qui se passionne pour Fra Filippo Lippi on n'est rarement déçu.
Le défaut de se livre est probablement son manque de profondeur. Là où les autres ne sont jamais avare lorsqu'il s'agit de se raconter, sur de longs siècles le plus souvent et en étalant tout leurs états-d'âme dans le moindre détail ; Vittorio, lui, se contente de lever le voile sur une infime partie de son existence. Celle qu'il juge la plus significative. Une façon de rappeler son caractère effacé et réservé.
Certainement pas le plus abouti des romans d'Anne Rice sur la Renaissance italienne mais un en-cas suffisant entre deux autres de ses livres. "Vittorio le vampire" (1999) est pour moi une relecture. Et force est de constater que je n'avais pas retenu grand chose de ma première lecture. J'ai bien peur qu'il en soit de même avec la seconde...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rogermue
  07 juillet 2013
Roman isolé de vampire d'Anne Rice. Pas parmi les romans top de vampires, mais un roman intéressant quand même. La figure principale, Vittorio, est un jeune noble De La Renaissance. Mais un jour, c'est la catastrophe: une horde de vampires attaque le château fort de son père et massacre toute sa famille, il est le seul qui survit et c'est l'oeuvre d'une jeune vampire belle comme le soleil qui est attirée par le charme du jeune Vittorio.
Le jeune homme jure d'avoir sa vengeance. Mais l'adolescent naïf ne peut pas faire face aux vampires, il se fait prisonnier des fantômes de la nuit et observe avec stupeur les fêtes somptueuses des vampires dans leur château. Les scènes que décrit Rice sont vraiment fascinantes. On lui offre de devenir vampire et de jouir des plaisirs de cette vie nocturne et de l'immortalité, mais Vittorio refuse et il est mené dans la cour des victimes, des hommes, des femmes, des enfants malheureux qui sont nourris comme des bêtes d'une soupe horrible contenant beaucoup de sang qui fait dépendantes les victimes en attendant que les vampires mettent fin à leur vie dans une cérémonie somptueuse. Une scène de grande fascination.
Vittorio peut échapper aidé par Ursula, la belle vampire amoureuse. Plus tard, Vittorio, aidé par des anges, est en état de tuer les vampires dormant pendant le jour dans leur château. Tous? Non. Quand Vittorio veut s'attaquer à Ursula, la force lui manque. Et c'est la fin de son existence humaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mamangel1
  13 novembre 2014
Premier livre d'Anne Rice dans la série des vampires. J'ai pas suivi l'ordre pré-requis mais Vittorio le vampire ne nécessite pas obligatoirement d'en avoir lu d'autres au préalable. J'ai lu ici une bien belle histoire d'amour avec tous le chamboulements de sentiments que vit Vittorio. Sans vouloir en raconter de trop j'ai apprécié l'écriture, et l'empathie pour le personnage est très vite apparu. Une réussite donc car je vais me lancer dans la lecture de la série.
Commenter  J’apprécie          60
Rinne
  07 juillet 2015
Tout d'abord, un grand merci à Louve du forum Mort-Sûre et aux éditions Pocket pour ce roman ^-^
Ayant lu plusieurs romans de Anne Rice, j'étais vraiment curieuse de lire celui-ci, dont le résumé me faisait très envie. Je m'attendais pourtant à autre chose et je n'ai pas réussi à m'attacher à Vittorio. Ses pensées partent un peu dans tous les sens et je suis restée perplexes quant à tous les passages sur la religion, très très nombreux.
Au-delà de cela, l'intrigue est intéressante et le début extrêmement intriguant. On s'émeut du sort de la famille de Vittorio et de son désir de vengeance et j'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture des premiers chapitres. Puis je me suis un peu perdue dans les méandres des pensées de Vittorio qui réagit étrangement entre amour pour Ursula et horreur pour ceux qui l'accompagnent.
Le fameux amour sort d'ailleurs un peu de nul part et, s'il y aurait pu y avoir un côté très romantique à l'histoire, il est totalement absent de part la manière dont se déroule le récrit et il y a beaucoup de passages dont je n'ai pas réellement compris le pourquoi.
Les vampires sont finalement assez peu présents, ce que j'ai trouvé dommage alors que les personnages présentés paraissaient intéressants. On en sait un peu plus sur certains à la fin du roman et il aurait peut-être été plus agréable de suivre alternativement Vittorio et Ursula peut-être (ce qui n'est pas possible ici étant donné que l'histoire est racontée par Vittorio lui-même).
Au final un roman qui promettait beaucoup et dont l'intrigue aurait pu être très prenant si le personnage principal ne m'avait pas perdu dans ses digressions tout au long de l'histoire.
Lien : https://tempsdemots.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
louve
  21 octobre 2010
Voilà enfin le premier roman de Anne rice que je lis. Je ne connaissais donc pas son style ni sa façon de narrer les histoires de vampires.
Cependant, j'ai trouver la lecture de ce roman plutôt agréable avec un style assez efficace dans l'ensemble. On est bien dans la peau du personnage et on avance avec lui vers sa nouvelle nature de Vampire. Je me suis vraiment demandée comment il pouvait devenir vampire après toute la haine qu'il éprouve pour eux. Surtout que notre cher ami est l'un des rares a avoir pu communiquer avec des anges. Même si on se demande s'ils ne sont pas juste une illusion de sa folie, car, certes, il a survécu aux vampires mais n'oublions pas qu'avant de le libérer, ils lui ont fait boire de leur sang, pour qu'il devienne fou. Alors les anges, folie ou réalité? Hélas c'est au lecteur de choisir d'après ce qu'il a comprit du texte. le seul regret que j'ai, c'est que ce roman soit très court et qu'au final il succombe face à la beauté d'Ursula. le passage dans le monastère est un peu long aussi et très brouillon j'ai trouvé. On a hâte de le voir s'enfuir de là pour retrouver sa "dulcinée".
En bref à lire car court et intéressant.
Lien : http://louvinette.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
LiliGalipetteLiliGalipette   27 avril 2013
« Je n'ai cependant rien à voir avec cette bande d'étranges vampires romantiques du Nouveau Monde, de la cité méridionale de La Nouvelle-Orléans, qui vous ont déjà régalés de tant de contes et de chroniques. Je ne sais rien de ces héros d'évènements macabres déguisés en fiction. Je ne connais pas leur paradis charmeur des marais de Louisiane. Vous ne trouverez dans ces pages nulle information nouvelle sur eux, ni même d'autre mention que celle-ci de leur existence. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KenehanKenehan   03 août 2014
Je raconterai mon histoire de manière naturelle et efficace, en me vautrant dans les mots, car je les adore. Et, étant immortel, j'ai dévoré plus de quatre siècles de création, depuis les pièces de Christopher Marlowe et de Ben Johnson jusqu'aux répliques cinglantes des films de Sylvester Stallone.
Commenter  J’apprécie          50
PauseEarlGreyPauseEarlGrey   26 décembre 2016
Le ciel était cependant merveilleusement clair, dégagé de tout sauf des nuages les plus arrondis et discrètement formés qui se détachaient très nettement contre le bleu plus profond de la nuit, et les étoiles paraissaient incroyablement nombreuses.
Commenter  J’apprécie          40
CielvariableCielvariable   08 mars 2018
Oui, murmura Mastema à mon oreille. Oui. À tout jamais, et chaque fois que tu te nourriras, chaque fois que tu porteras l'un de leurs tendres cous à tes crocs maudits, chaque fois que tu suceras le sang vermillon qui t'est nécessaire, comme aux pires des animaux de la Création, tu verras cette lumière vaciller et lutter, et quand le coeur s'arrêtera par l'effet de ta faim, tu verras cette lumière s'éteindre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KenehanKenehan   03 août 2014
La beauté nous mène à notre perte. Ou, pour dire les choses plus exactement, nous sommes rendus immortels par ceux qui ne peuvent se détacher de nos charmes.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Anne Rice (99) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Rice
Anne Rice Interview
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Anne Rice et son oeuvre

Anne Rice est devenue célèbre grâce à ses Chroniques des Vampires, quel est le titre du tout premier tome ?

Lestat le vampire
Entretien avec un vampire
Le Lien maléfique
Vittorio le vampire
La Reine des damnés

10 questions
165 lecteurs ont répondu
Thème : Anne RiceCréer un quiz sur ce livre