AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00TBXQNR6
Éditeur : (07/02/2015)

Note moyenne : 3.06/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Kyra a 15 ans et rêve de devenir une grande guerrière à l’image de son père, bien qu’elle soit l’unique fille vivant dans un fort rempli d’hommes. Elle a du mal à comprendre d’où lui viennent ses aptitudes particulières, son mystérieux pouvoir et elle finit par réaliser qu’elle est différente des autres. Elle apprend qu’on lui cache un secret depuis sa naissance et qu’il existe une prophétie à son sujet. Cela l’amène à se poser des questions sur qui elle est vraimen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Tatooa
  28 octobre 2016
"C'était pas mauvais, c'était très mauvais" !
Déjà rien que l'histoire d'une jeune fille, qui s'entraîne au combat, tire à l'arc sur des souris (sisi) et sur des arbres (tellement qu'elle les fait pencher. sisi... Oo), qui veut devenir une grande guerrière, mais ne veut tuer aucun être vivant, au départ c'est un complet non-sens. Cela démarrait mal, et la suite ne fait que confirmer cette impression de s'enliser dans le récit d'une auteure de type "Dory", qui oublie ce qu'elle a écrit deux pages avant pour nous redire (ou dire l'inverse absolu) deux pages plus loin, qui tourne en rond, qui se perd en digressions inutiles et/ou hors de propos.
Alors oui d'habitude je ne suis pas trop sévère dans mes avis, je préfère dire "je n'ai pas aimé" plutôt que "c'était nul". Mais là, je n'ai pas le choix... Ce livre est une grosse daube. Je suis outrée que certains éditeurs se permettent de mettre entre les mains de notre jeunesse des livres d'aussi mauvaise qualité littéraire.
Certains accusent la traduction. Je doute fort que ce ne soit lié qu'à cela. Il est impossible que l'incohérence, les répétitions, la mauvaise tournure de phrases, le pêle-mêle fourre-tout de tous les clichés de la fantasy, lié à un plagiat éhonté de GoT (avec un mur de flammes au lieu d'un mur de glace, la bonne blague, une femme pâle aux yeux entièrement bleus qui serait "une morte-vivante" ou une "vivante-morte" (Mouhahaha !)), les répétitions de situations (ouai parce qu'après c'est un vieux du même type), parfois d'une même idée dans deux phrases qui se suivent, des descriptions de combats ineptes, des descriptions ineptes tout court (Cf la citation où elle marche un kilomètre dans de la neige jusqu'aux genoux "qu'elle aurait du faire en 10 minutes", lol. D'ailleurs cette nuit là elle fait environ 50 km et revient à son point de départ dans la nuit dans la neige jusqu'aux genoux...), il est IMPOSSIBLE, dis-je, que tout cela ne soit lié qu'à une mauvaise traduction...
A aucun moment l'auteure ne pense à la vraisemblance du récit, il n'y a aucun effort de cohésion de l'ensemble. Genre au début on nous décrit le père de Kyra comme distant avec elle, et à 30% (en ebook), ils ont toujours été copains comme cochons. A un moment on nous dit qu'on a offert le trône à son père (ça aussi, à son père, de son père, un toutes les 3 lignes sur certains pages, c'est odieux !), et elle parle de "son peuple", mais plus loin il n'est plus que "le commandant Duncan".
Alors, si c'est lié au traducteur, autant qu'il change de métier, à moins qu'il n'ait été si dégoûté par la qualité de l'ouvrage initial qu'il a décidé de faire du mot à mot, cela pourrait être une explication. Ou bien c'est de la traduction automatique, si ça existe, je ne sais pas. En tous les cas, c'est nul. Passez votre chemin, jeunes gens, il y a beaucoup de très bons livres jeunesse, cherchez-les, et vous trouverez.
C'est pas souvent qu'un bouquin me met en colère... Ben celui-là, il a réussi ça ! Heureusement il ne fait "que" 218 pages. Je peux vous dire qu'elles ont été un véritable pensum qui m'a paru en durer plus du triple...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3212
Goupilpm
  04 janvier 2018
Dans cette fantasy tout ce qui a de plus classique l'on suit les destins croisés de plusieurs personnages avec l'un qui occupe le devant de la scène.
On a tout d'abord une jeune fille de quinze ans, qui comme à l'accoutumée à des origines qu'elle ne connaît pas vraiment un pouvoir qui se révèle et une prophétie dont elle fait l'objet, évoquée mais qui ne sera pas dévoilée dans ce premier opus.
Alec un jeune garçon de quinze ans qui prend la place de son frère aîné handicapé et qui était désigné pour la surveillance et la protection des Flammes.
Merck, un homme mûr, genre tueur à gages avec tout de même une certaine ligne de conduite qui lui est propre, et qui veut se repentir de sa longue série de meurtres.
Et pour terminer Vésuvius, le roi des Trolls qui n'a qu'une obsession franchir les Flammes pour détruire les humains.
Bien sûr autour de ces personnages centraux gravitent des personnages secondaires que l'on évoquera ultérieurement s'ils prennent de l'importance au fil des différents opus.
En toile de fond le royaume d'Escalon occupé par les troupes de l'Empire de Pandésia qui font régner les lois selon leurs envies du moment. Cet univers médiéviste se révèle des plus basiques avec les Flammes une barrière de feu magique séparant le royaume du territoire des Trolls. Un postulat de départ, avec la prophétie rabâché maintes et maintes fois qui avec ce mur protecteur depuis le Trône de Fer, ce qui dénote il faut bien l'admettre un certain manque d'originalité. Une faune des plus classiques elle aussi avec des Trolls, un Dragon... rien de bien neuf dans le début de cette saga qui comme à l'habitude risque comme la précédente d'être très longue.
Les personnages centraux se révèlent pour certains attachants, notamment les deux adolescents qui sont assez bien définis, le spécialiste de l'assassinat intéressant de par son côté torturé, mais les méchants quand à eux se révèlent trop manichéens.
La plume et le style de l'auteur sont simples, mais le gros, gros point noir réside dans un français approximatif et le texte est parsemé d'un nombre considérable de coquilles.

Une fantasy divertissante qui n'apporte rien de novateur au genre, plutôt orientée jeunesse, mais que l'on ne conseillera pas à cette tranche d'âge cela pourrait nuire à l'emploi de notre belle langue. Il est préférable si vous voulez lire l'auteur de s'oriente vers sa première longue saga dont le début au format papier est plus respectueux du lecteur.

Lien : http://imaginaire-chronique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Avisenfolie
  20 octobre 2017
Ça fait quelques temps que je n'ai pas fait cela... mais là... impossible de résister... 😤
J'ai tenu... 2 jours... j'ai tenu 537 pages sur les 615 (version ebook)... comment j'ai fait? C'est un mystère!🤔
Ce roman est une daube infecte! Oui oui! Je le dis! J'ai même pas peur!
J'me suis demandé si c'était pas la traduction mais non... je ne pense pas... ce n'est pas possible... ou alors le traducteur voue une haine inouïe à Morgan Rice...
Des répétitions en veux-tu en voilà... des incohérences toutes les 4 lignes... des explications totalement obvious... où tu te demandes si on te prendrait pas pour un crétin... Des scènes à dormir debout... (j'arrête là sinon j'en ai pour deux heures!)
Et pour couronner le tout, un « joyeux » mélange de plagiat! GoT n'a qu'à bien se tenir! Ici nous avons le mur de flammes (bah oui on pompe les idées des autres mais on les changent un peu ça passera peut être inaperçu comme ça...), on a même le frère qui se casse les 2 jambes! (J'ai pas trop vu la série mais ça me rappelle vaguement quelque chose!), on a les dragons aussi, mais bon, ça... vu le titre... 🙄 .....
Enfin voilà... j'achète rarement de livres ces derniers temps... j'me contente d'échanger... alors j'achète encore moins en version ebook... quand je vois que cet auteur a déjà sorti une bonne trentaine de romans bah je me dis que ça doit être au moins correct...
Et là c'est l'incompréhension totale! Est-ce que toute sa collection de bouquin ressemble à ce navet ou c'est une erreur de parcours? Est-ce que les maisons d'éditions n'ont pas honte de sortir un livre pareil? Ok c'est de la littérature jeunesse et je ne suis plus vraiment la cible Lol
Mais merde quoi! Nos ados n'ont-ils pas droit à de bons auteurs???
Heu désolée pour le pavé... j'avais besoin de vider mon sac 😂😂
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
MinieHouselook
  24 mai 2015
L'histoire
Kyra est une jeune fille et fille de roi. Elle a appris à se battre seule. Ses deux frères aînés n'approuvent pas ses choix, lui font savoir et regretter avec leur frère cadet. Suite à un incident avec les Hommes du Seigneur, son peuple se retrouve menacer. Que va-t-elle faire ? Quel chemin doit-elle prendre ? Doit-elle protéger les siens, obéir à son père ou partir rencontrer son destin ?
Merk est un homme. Il est certes jeune mais il est aussi un mercenaire de grande qualité. Il a toutefois retrouvé sa conscience et souhaite changer. Comment va-t-il réaliser ce changement ? Combien d'autres personnes devra-t-il tuer avant de pouvoir réaliser son rêve ?
Alec est un adolescent. Il se connaît une force et une rapidité supérieure aux autres personnes qu'il connaît. Mais que peut-il faire face aux Hommes du Seigneur, qui sont des milliers ? Il se porte volontaire au recrutement obligatoire, pour protéger son frère handicapé physique. Que vont lui faire subir ces kidnappeurs ?
L'écriture
Il s'agit d'un roman jeunesse d'aventure. Il va s'en dire que le rythme est soutenu, qu'une action est toujours en cours et que l'intrigue tient à la survie des personnages.
Mon avis
Je n'ai pas lu d'histoires de dragons depuis quelques temps et c'est sans doute pour cela que ce livre m'inspire autant. On est accroché aux trois personnages de Morgan Rice. On vit les péripéties avec eux.
Je ne sais pas encore si je lirais la suite de la série. Soyons bien d'accord, j'ai bien aimé le livre et on reste sur sa faim quand arrive la fin du livre. Mais, je ne suis pas hypnotisé et sur les crocs de connaître comment est-ce qu'ils vont bien pouvoir s'en sortir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BVIALLET
  01 mars 2015
Kyra, 15 ans, est une jeune fille un peu garçon manqué qui rêve de devenir une vraie guerrière. Elle est déjà championne de tir à l'arc mais n'a le droit de tirer que sur les arbres. C'est également la fille de Duncan, le gouverneur d'une cité qui refuse de se soumettre aux envahisseurs Pandésiens. Alors qu'elle rentre dans sa ville de Solis, elle découvre que ses deux frères aînés, Brandon et Braxton, âgés de 17 et 18 ans, veulent emmener à la chasse Aidan, le benjamin à peine âgé de 10 ans. Elle tente de les en dissuader mais n'y parvient pas. Alors, elle décide de suivre de loin ses trois frères jusqu'au plus profond du lugubre Bois des Epines où peuvent se trouver de vilains Trolls échappés des Flammes et bien d'autres dangers. Pris de boisson, les deux aînés veulent obliger le petit Aidan à affronter un énorme sanglier. Aidan en est tout à fait incapable. Il reste tétanisé sur place. L'affaire aurait pu tourner au désastre si Kyra n'était pas intervenue...
« Le réveil des dragons » est le premier tome d'une série de fantaisie jeunesse intitulée « Rois et sorciers ». Assez agréable à lire car fonctionnant sur le principe du « page turner », chaque chapitre s'achevant sur un rebondissement amenant à lire le suivant, le livre ne brille ni par son originalité ni par la qualité de son écriture. Morgan Rice n'est pas le nouveau Tolkien mais il dispose d'une riche imagination et sait raconter une histoire simple et efficace qui peut convenir à un certain public adolescent mais qui peut agacer les adultes qui aimeraient un peu plus de sophistication dans les ressorts dramatiques et une psychologie des personnages un peu plus travaillée. le style, fluide et agréable, souffre cependant de plusieurs défauts : présence de nombreuses coquilles et fautes d'orthographe (« il courrait » au lieu de « il courait », « palier » confondu avec « pallier »et employé intransitivement, « grosses cernes » alors que le mot cerne est masculin pour ne citer que quelques exemples), grossières erreurs de concordance des temps, conjugaison approximative (« il la bue » pour « il la but », « qui avait était » en lieu et place de « qui avait été »), répétitions, pléonasmes... Albin Michel présentant Rice comme un auteur de best-sellers américains, il est étonnant de constater de tels manques de professionnalisme chez un éditeur aussi sérieux. Où sont passés les correcteurs et autres relecteurs ? du divertissement à déconseiller à ceux qui gardent au coeur le respect de notre belle langue.
Lien : http://lemammouthmatue.skyne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TatooaTatooa   27 octobre 2016
Elle descendit la colline neigeuse en direction des Flammes en se servant de son bâton. Léo la suivait de près. Bien qu'elles n'aient pas du se trouver à plus d'un bon kilomètre, cela lui parut faire dix kilomètres et ce qui aurait du être une marche de dix minutes lui prit plus d'une heure.
Commenter  J’apprécie          61
TatooaTatooa   27 octobre 2016
Quelques domestiques maintenaient les portes ouvertes en attendant Kyra qui fumait de rage, se demandant que faire. Elle n'avait jamais été autant en colère de toute sa vie.
Commenter  J’apprécie          67
autres livres classés : dragonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1313 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre