AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 284865743X
Éditeur : Sarbacane (07/01/2015)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Elle, c’est Popy. Elle a 10 ans, un papa, une maman, un frère, deux sœurs et un tas de belles-mères. Elle a aussi ses copines Lucie, Olympe et Rosa, la bande des « Justicières du Préau ». Mais surtout, Popy a un secret. Elle a… un super-pouvoir. Une puissance du troisième œil qui lui permet d’obtenir tout ce qu’elle veut (c’est le prof de yoga de sa maman qui lui a appris). Alors bien sûr, c’est très tentant de s’en servir tout le temps ! Tellement qu’apparemment, q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
murielan
  07 janvier 2015
Popy est une vraie tornade : avec sa bande de copines, elle fait régner la justice dans la cour de récré mais elle a surtout un don particulier, celui d'influencer les autres par le regard. Tout risque cependant de se retourner contre elle lorsque plusieurs élèves de son école reçoivent des lettres anonymes les mettant en garde contre son pouvoir. Avec son amie Rosa et l'aide du hérisson Greutch, la voilà qui décide d'enquêter pour démasquer le coupable...
Un roman jeunesse plein d'humour et de fantaisie pour une histoire qui se révèle au final sensible, attendrissante et loufoque.
Popy est une jeune fille impulsive et dynamique qui fait tout pour se faire remarquer; Elle sait tirer profit de sa vie au sein d'une famille recomposée pas tout à fait comme les autres et son don lui permet d'obtenir tout ce qu'elle veut.
A partir de 9/10 ans.
Commenter  J’apprécie          110
Virginie94
  18 février 2015
Poppy est une petite fille qui a un grand pouvoir : celui de faire faire aux gens ce qu'elle veut. Elle s'en sert pour obliger ses parents à faire ce qu'elle aime à manger, influencer sa maitresse et même obliger un garçon de sa classe à être amoureux d'elle.
Tout va plutôt bien pour Poppy. D'une semaine sur l'autre, elle passe de la maison de son père avec ses trois demis frères et soeurs à celle de sa mère qui vit avec une autre femme et où elle est fille unique. Dans les deux maisons, elle est choyée. Elle a un petit club d'amies justicières qui protège les plus jeunes à l'école.
Mais voilà que quelqu'un de bien renseigné envoie des lettres anonymes à son entourage pour prévenir tout le monde de son pouvoir et inciter ses amis à se méfier d'elle. Bien décidée à ne pas se laisser faire, la petite héroïne enquête.
Le roman est léger et plutôt drôle.
Mais j'ai trouvé que c'était trop. Poppy est la narratrice et d'ailleurs c'est une narratrice dynamique qui s'adresse beaucoup au lecteur. Elle a une écriture enfantine, c'est logique. Mais il n'y a pas une seule négation correcte dans tous le roman. Comment Poppy qui semble parler correctement qui manie bien le français même l'argot peut ne jamais faire une négation correctement ?
De même, j'ai trouvé la situation familliale de Popy exagérée. Entre son père, journaliste à la télé, toujours bronzé, qui multiplie les enfants avec des femmes différentes, sa mère homosexuelle, adepte du bio qui fait du yoga, on navigue perpétuellement d'un cliché à l'autre. Et quand arrive la mère de son grand frère, elle est bien sûr dans l'humanitaire, spécialiste du vaudou, rasta, porte des boubous. C'est trop !
Poppy est plutôt agaçante. Sa manie de donner des petits surnoms à son entourage et de ne jamais se servir des prénoms, c'est trop. Ca m'a donné l'impression que tous les autres n'étaient que des gadgets pour elle.
Elle se présente comme gentille avec tout le monde et surtout avec les plus faibles mais elle n'hésite pas à manipuler tout son entourage, ridiculise sa grand-mère, elle n'est pas attentive aux autres et elle est insolente avec sa belle mère...
J'étais plutôt contente quand son frère la remet à sa place.
Malgré tout, le roman est plaisant à lire. Il est très bien illustré avec des petits dessins qui complètent bien le texte. La typographie rend la lecture très vivante avec des passage en italique, en plus gros, en plus petit (là aussi, j'ai trouvé que c'était parfois un peu trop mais ça rend la lecture dynamique)
L'histoire des lettres anonymes tient la route. On comprend que Poppy soit touchée à l'idée de voir son grand secret révélé.
Je trouve juste que le roman pèche par son exagération.

Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Livresquement
  24 mars 2015
C'est l'histoire de Popeline, surnommée Popy, dix ans, qui découvre un beau jour qu'elle a un super-pouvoir : en fixant son interlocuteur, elle peut en quelque sorte l'hypnotiser pour qu'il fasse ce qu'elle veut. C'est un secret qu'elle garde très précieusement mais, malheureusement, quelqu'un va s'en rendre compte et répandre la rumeur à l'école...
Franchement, ça a beau être un livre jeunesse, je me suis faite surprendre à plusieurs reprises pendant cette lecture. Je ne m'attendais pas du tout à ce que le pouvoir de Popy soit réel, je pensais que ce serait... - je ne sais pas - une lubie de cette gamine peut-être. du coup, j'ai trouvé l'histoire encore plus chouette et certaines scènes sont assez rigolotes. Quant à la fin, j'avoue, je ne l'avais pas vu venir ! Je pense que le fait qu'un adulte ne devine pas les événements montre vraiment la qualité de l'histoire. Comme ils le disent chez Sarbacane, avec cette collection, on ne prend pas les enfants pour des débiles ! (Ils n'utilisent probablement pas ce mot mais vous m'avez comprise. ;-)
Au niveau de l'objet-livre, j'ai retrouvé ce qui m'avait déjà plu à propos de Victor Tombe-Dedans, et qui est apparemment propre à tous les livres de cette collection. Il y a donc une jolie couverture à rabat, différentes typographies très sympas et, bien sûr, plein d'illustrations, faite cette fois-ci par Joëlle Dreidemy. Ce sont des dessins que j'ai beaucoup aimé et tous les personnages sont représentés : de quoi mettre un visage sur chaque nom !
En conclusion : Un livre que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire et qui sort aujourd'hui en librairie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
leslecturesdeVal
  06 février 2015
Mon avis: Attention, débarque aujourd'hui dans toutes les librairies , la jolie petite tornade de la collection Pépix et elle va, j'en suis sure faire bien du bruit!! Je vous présente Popy la tornade de Stéphanie Richard et Joëlle Dreidemy, un livre coup de coeur ....

Je remercie les éditions Sarbacane et en particulier Juliette pour l'envoi de cette petite pépite, j'ai ri comme une enfant en lisant cette histoire et j'ai tout simplement adoré les illustrations accompagnant les aventures de la petite Popy.


présentation de la famille
Du coté de l'histoire : Nous suivons les aventures de Popy, une petite fille de dix ans, qui est dotée d'un super-pouvoir : Et oui !! en fixant simplement son interlocuteur, elle arrive à hypnotiser celui-ci pour qu'il fasse exactement ce qu'elle veut, qu'il l'aime notamment!! et ce super pouvoir, elle l'apprécie tout particulièrement, même s'il faut l'avouer, il n'est pas totalement bien maîtriser. C'est un secret bien sur et elle le garde très précieusement, malheureusement, une personne va tout découvrir et répandre la rumeur à l'école, en envoyant à bon nombre d'élèves une fameuse lettre anonyme. Nous allons au fil de cette petite enquête, découvrir, la famille, les amies et ennemis de la petite Popy. Cette famille toute particulière mais tellement dans l'air du temps que cela fait plaisir à lire. En effet notre toute jeune héroïne est issue d'une famille recomposée avec d'un coté son papa et sa nouvelle belle mère et ses trois frères et soeurs, et de l'autre coté, sa maman et sa nouvelle compagne, qui n'est autre que l'ancienne institutrice de la jeune Popy. Commence alors pour elle, avec l'aide de sa plus fidèle amie la recherche de ce fameux " corbeau " qui a osé colporter cette peu banale rumeur.

Du coté de l'écriture: l'écriture de Stéphanie Richard est tout simplement
parfaite, drôle et pétillante comme notre petite Popy, les illustrations réalisées par Joëlle Dreidemy qui accompagnent l'histoire sont exceptionnelles. Les thèmes abordés tout au long du récit sont d'actualité et vraiment bien amenés, rien de choquant, bien au contraire et à la hauteur de compréhension d'un enfant, qui pourra aisément se mettre au coté de notre jeune héroïne pour mener l'enquête avec elle. Ce que j'ai apprécié particulièrement aussi dans ce roman c'est que même si c'est un roman jeunesse, je me suis faite avoir en beauté par la fin de l'histoire et par la découverte du corbeau, je n'ai rien vu venir et là franchement moi je dis bravo à l'auteure car cela prouve que c'est superbement écrit et que ce roman est d'une très grande qualité.

En conclusion: Comme à son habitude, La collection Pépix a réussi son coup, une couverture franchement drôle et belle, une histoire détonante avec des personnages attachants, une écriture agréable, simple et hilarante dans un contexte d'actualité et des merveilleuses illustrations pour accompagner notre lecture. Tout y est pour régaler nos jeunes lecteurs et nous fait passer à nous aussi, moins jeunes un pur moment de détente. Ce nouveau roman a été pour moi un vrai rayon de soleil, un pur moment de bonheur et un énorme coup de coeur. Je le conseille donc à tous les enfants à partir de 8-9ans et aux plus grands qui j'en suis sur apprécieront cette toute petite tornade.
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Emeraldas
  21 janvier 2015
La collection Pepix, c'est une caverne d'Ali baba remplie de trésor pour les enfants. Avec Popy la tornade, on ne déroge pas à la règle ! J'ai eu l'impression de retrouver mes 10ans, en lisant le petit roman, empli d'humour et tout à fait adapté à l'âge de l'enfant. Merci aux éditions Sarbacane de m'avoir permis de découvrir ce livre.
Mais alors qui est cette Popy ? A vrai dire, elle a une famille plutôt compliquée qu'elle vous présentera avec plaisir. Je peux juste dire qu'elle représente bien les tendances actuelles tout en exagérant un peu (beaucoup) le phénomène. Dans ce roman rédigé à la première personne, Popy nous fait découvrir son monde, sa petite vie bien réglée qu'un mystérieux don va venir contrarier. Alors évidemment un super pouvoir c'est génial mais quand on l'utilise trop... il ne finirait pas par devenir gênant ? Un peu si... Mais il en faut plus pour décourager Popy, la jeune fille va tout faire pour démasquer celui qui serait jaloux de son troisième oeil...
Popy est une véritable tornade. Et l'histoire est à son image. On ne s'arrête jamais, on court à travers les révélations, les histoires des uns et des autres sans s'y attarder plus de quelques pages et on passe à autre chose. Ce livre se lit très rapidement de par la fluidité de l'écriture et le rythme qui s'en dégage. du coup il est facile de discerner la personnalité de la jeune fille. Elle nous raconte tout et d'une manière fort simple à comprendre. Tout est fait pour que le lecteur rigole, s'amuse et que sans réfléchir il soit amené à apprendre, à assimiler des valeurs comme l'amitié, l'écoute des autres, le pardon. C'est vraiment un des point fort de ce roman. Comme d'autres de la même collection, il fait passer un message, en toute discrétion mais à coup sur ça passe mieux qu'avec des sermons^^
Ah j'oubliais, grâce aux illustrations et bonus qui parcourent ce livre, vous allez pouvoir apprendre à maîtriser le super pouvoir de Popy. En serez vous capable ?
Une histoire magnifique, un vrai moment de rigolade et ce malgré le ton enfantin qui est employé, voilà encore une pépite que les enfants devraient adorer !
Lien : http://refuge-litteraire.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
orbeorbe   22 mars 2015
Popy est une salle sorssière. Elle est pas normal, elle ANVOUTE tous les gens avec ses yeu. Fais atenssion à toi si tu veux pas tombé dans son pouvoir, ne lui parle plus jamais ! Et pis sa maire elle est pédé !
Commenter  J’apprécie          123
Virginie94Virginie94   17 février 2015
Le mercredi, j'arrive chez maman vers 14 heures. C'est un moment que j'aime bien ; quand je me pose chez elle. Y'a toujours plein de coussins partout et ça sens le vieil encens qui a brulé la veille et surtout, surtout, y'a pas de cris.
Maman et Elodie vont rentrer tout à l'heure et je sais que ça restera aussi calme. Elles prépareront une purée de potiron, ou bien un gratin de topinambours.
Commenter  J’apprécie          50
MilleviesenuneMilleviesenune   16 janvier 2015
- Popy ! Pour de vrai, tu ne lui as pas offert un pot de confiture d'échalotes ?!
- Hé ben si !
- Mais pourquoi, enfin ? Ta mère fait une confiture de roses qui est super bonne !
- Je sais ... mais la rose, j'ai pensé que c'était un peu ...
- Un peu quoi ?
- Un peu ... fille !
- Et alors ?
- Et alors, j'aime pas faire fille !
Rose a lâché l'affaire, et moi je me suis dit qu'il allait peut-être falloir que je me calme un peu avec mes principes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Virginie94Virginie94   18 février 2015
Bref, tout ne marche pas exactement comme je veux et ça me tracasse pas mal - mais je n'en parle à personne ; je vais quand même pas me mettre à crier mon histoire de troisième œil supersonique sur tous les toits.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : famille recomposéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15554 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..