AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Suro (Illustrateur)
ISBN : 2756042161
Éditeur : Delcourt (21/03/2018)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
1293, dans le château de Montbard. Une noble femme est en train d’accoucher : c’est Agnès de France, fille de Saint Louis. Au grand désarroi de son mari, le duc Robert II, elle donne encore naissance à une fille, la troisième. Dotée d’une jambe plus courte que l’autre, on chuchote déjà que la petite Jeanne porte la marque de l’Enfer et que Dieu est courroucé. Du saint sort le diable…
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alfaric
  26 mars 2018
Ce nouvel opus des "Reines de Sang" est consacré au Game of Thrones originel : que n'a-t-on pas déjà dit et déjà écrit sur la geste des Rois Maudits ? ^^
France Richemond qui a travaillé avec Nicolas Jarry sur la série "Le Trône d'argile" oeuvre ici en solo pour la série "Les Reines de Sang", et elle a décidé de nous raconter la fin des Capétiens et le début de la Guerre de Cent à travers les yeux de Jeanne de Bourgogne. Cui bono ? À qui profite l'enchaînement des tragédies ? La jeune fille boiteuse dont personne ne voulait et dont tout le monde se moquait finit par devenir au fil des événements reine et régente de France, une mâle reine puissante et périlleuse... A-t-elle été marquée par Dieu ou par le Diable ?
Tout commence sous le règne du roi de fer Philippe IV le Bel : le Duc de Bourgogne Robert a deux fils et le Comte de Bourgogne Othon a deux filles, mais il est hors de question pour le Royaume de France que les deux Bourgognes s'unissent... Jeanny et Blanche épousent ses fils, et pour ne pas se fâcher avec le Duc Robert Marguerite épouse le Dauphin et est donc programmée pour devenir reine, et pour pas se fâcher avec la Comtesse Mahaut celle-ci récupère l'Artois, et pour ne pas se fâcher avec le Comte d'Artois Robert son petit-fils illégalement dépossédé est richement rétribué... Tout ce qu'il avait craint finira bel et bien par se réaliser : on ne triche pas avec le Destin !
Entre les interludes troubadouresques le ton est celui de la chronique et on passe des cours de Bourgogne et celle de France, on s'attardant sur les relations avec la papauté et sur l'affaire des Templiers. Avec Marguerite princesse puis reine, on nous refait le coup de la jeune fille enjouée étouffée par une cour royale pleine d'austérité (remember Aliénor d'Aquitaine, Marie-Antoinette et tutti quanti ^^) : c'est pénible les gens qui veulent le beurre et l'argent du beurre, la gloire et le pouvoir mais pas les responsabilités qui vont avec...
Jeanne la soeur de Marguerite est née boiteuse, et pour beaucoup c'est le signe qu'elle est maudite, pire qu'elle a été choisie par le Diable... Les prétendants ne se bousculent donc pas au portillon, mais Jeanne croit en son étoile et continue de rêver au prince charmant qui pourrait être Philippe de Valois qui sait si bien la faire danser... Elle consulte un sorcier luciférien qui lui accorde de réaliser son souhait le plus cher à condition qu'elle accepte d'enfin accomplir la destinée pour laquelle elle est née : le lendemain, le beau Philippe arrive en trombe pour lui demander sa main... Puis éclate le scandale de la Tour de Nelse : les frères d'Aulnay sont torturés et tués, les princesses emprisonnées, et le roi de fer finit par décéder ! le nouveau roi Louis X, dit le Hutin, laisse crever son épouse Marguerite à Château-Gaillard et Jeanne jure de la venger... Deviendra-t-elle Dieu ou Diable : To Be Continued !!!
Même si la narration reste très classique et si la caractérisation est un peu girly voire un peu naïve, cela reste passionnant à suivre : l'Histoire de France est remplie de Dallas aristocratiques tous plus intéressants les uns que les autres ! Et pour ne rien gâcher les graphismes du dessinateur Michel Suro et du coloriste Dimitri Fogolin sont assez agréables à regarder... Si vous aimez L Histoire et la BD vous pouvez y aller ! ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          372
tchouk-tchouk-nougat
  04 mai 2018
La série des Reines de sang va s'intéresser à une nouvelle personnalité, un peu moins connue il est vraie. Il s'agit de Jeanne. Elle est née boiteuse, on lui dit que c'est la marque du diable, personne ne veut d'elle et pourtant... Elle finira reine de France et régente du royaume.
Ce premier tome va nous narrer son enfance. Nous sommes sous le règne de Philippe le Bel, Jeanne est une petite-fille de Saint Louis, de la branche du duché de Bourgogne. Mais la pauvre enfant est née avec un handicap, un pied bot qui lui vaut de nombreux refus de mariage. Alors que sa soeur ainée se marie avec le dauphin Louis X, elle se morfond d'ennui à la cour de Bourgogne. Et elle doute. est-elle vraiment suppôt de Satan pou que tous la repoussent? Mais enfin elle trouve le réconfort dans les bras du beau Philippe de Valois alors qu'à la cour de France tout part à vaux l'eau...
Une très sympathique leçon d'histoire sur cette très riche période, assez connue pour le moment car l'on reste pendant le règne de Philippe le bel. les auteurs essayent de relater tous les événements que ce soit le conflit avec le pape où l'affaire des templiers. J'avoue que des fois j'ai eu du mal à me repérer dans les filiations et différents mariages envisagés, défaits, refaits... Surtout que pour ne rien arrangeait le choix des prénoms à cette époque était tout sauf original!!
Jeanne, à coté de tous ces événements, parait finalement plus en retrait. Elle est encore une petite fille sage, qui doute, qui souffre de sa boiterie.
Mais c'est un bon tome introductif de son histoire.
Le dessin est bien, avec un style simple et épuré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Vexiana
  28 mai 2018
Une fois de plus je suis assez déçue par ce tome des reines de sang.
L'histoire est intéressante, dans une époque riche en événements et tragédies, mais la narration m'a semblé assez pauvre et plutôt mal rythmée.
Le personnage de Jeanne est intéressant et assez méconnu, j'attends de voir par quel biais elle va devenir une reine "de sang", pour l'heure elle a surtout l'image d'une femme de tête.
Je n'ai pas du tout apprécié le dessin que j'ai trouvé inégal, brouillon et même assez grossier.
J'attends la suite pour me faire une opinion définitive.
Commenter  J’apprécie          100
MarquePage
  14 mai 2018
Une série qui nous fait revisiter L Histoire avec un point de vue féministe car les femmes de pouvoir sont au centre des tomes.
J'ai tout de même été déçue par ce début. On retrace la jeunesse de Jeanne avec des suites de faits historiques. Mais on ne s'attarde sur rien, on ne va pas en profondeur. Ni de ce qu'il se passe, ni sur ce que vit Jeanne, ni sur ce qu'elle ressent vraiment, comment elle réagit. C'est assez bref. Et puis il y a toutes ces alliances par les mariages. On se perd vite dans ces grandes familles avec des prénoms identiques. Je n'ai pas suivi tous les enjeux et les intérêts de chacun.
Peu de choses m'ont vraiment plu dans ce premier tome.
Même les personnages ne sont pas vraiment détaillés, ni leur relation. Jeanne a pourtant du potentiel. Un peu à part lié à son pied bot, elle a été mise de côté. Mais ne compte pas se laisser abattre. Un questionnement sur le Diable et sur la destinée de Jeanne est débuté mais ne semble nulle part pour l'instant.
Bon et puis il y a ce troubadour. Avec sa chanson en vieux français dont on ne comprend rien. Mais qui est présente tout au long. Il semble avoir de l'importance mais on se demande vraiment laquelle.
En fait cette lecture reste sympathique mais manque d'intérêt.
Les dessins sont agréables, avec cette colorisation douce. le trait est parfois un peu imprécis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bislys
  19 juin 2018
Qui a dit que l'histoire de France était ennuyeuse? Pas moi c'est sûr car avec ce nouveau titre des Reines de Sang, j'ai de nouveau embarqué pour le Moyen-Age et l'origine des Rois Maudits. Après 2 tomes consacrés à Isabelle, la Louve de France, c'est à une autre femme de pouvoir de l'époque que ce titre est consacré, Jeanne, un personnage assez peu connu. Entre meurtres, complots et trahisons, le XIVeme siècle ne manquait pas d'animations. L'intrigue est bien ficelée et le dessin très beau, notamment les détails des couronnes. J'ai eu un peu de mal avec un point, les liens entre les différentes familles et ce malgré un arbre généalogique en début d'album.
Encore un titre des Reines de Sang très réussi. Vivement le prochain.
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (3)
BDGest   01 juin 2018
Quelque peu linéaire, l’intrigue s’appuie sur le dessin de Michel Suro (Démon, Le clan des chimères, Le siècle des ombres) et la colorisation de Dimitri Fogolin. L’ensemble se révèle de bonne facture.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD   02 mai 2018
Après quelques pages, on se prend au style, et l’on retrouve le soufle qu’a pu donner Suro dans des séries précédentes. De plus, Fogolin (aux couleurs) se transcende dans les scènes "flamboyantes".
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   16 avril 2018
Ce premier volume est une bien belle surprise et une bien belle lecture. Un excellent récit historique qui s'intéresse à une reine peu connue de l'Histoire de France. Une oeuvre à découvrir sans plus tarder.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   02 avril 2018
Serons-nous plus près de Dieu si nous sommes malheureux ?
Commenter  J’apprécie          180
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   04 mai 2018
-Je veux être reine!
-Quelle étrange idée, ma mie. Nous sommes plus libres et plus heureux ainsi...
Commenter  J’apprécie          90
AlfaricAlfaric   24 mars 2018
L'infortune des princes, l'essentiel est que nul n'ose en parler.
Commenter  J’apprécie          130
AlfaricAlfaric   27 mars 2018
La grandeur d'un royaume a des raison que la morale ignore.
Commenter  J’apprécie          140
AlfaricAlfaric   25 mars 2018
Une princesse ne se marie pas par amour. 
Commenter  J’apprécie          150
Lire un extrait
autres livres classés : royautéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le Moyen Age : quiz inutile

La première d'entre elles eut lieu au Moyen-Âge : il s'agit de pèlerinages armés en Terre sainte.

Les croisières
Les croisades

10 questions
168 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , humourCréer un quiz sur ce livre