AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259217958
Éditeur : Plon (03/05/2012)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 13 notes)
Résumé :
«A trente-trois ans, je pose mes valises et m'interroge : cela fait des années que tu cours sur les routes après un sens ; existe-t-il ? Parviendras-tu encore à échapper à ton époque ou céderas-tu au désenchantement ? Partir encore. Mes longues marches dans le désert ont guéri des blessures mais le mot "ailleurs" est devenu une obsession. Comme si je ne pouvais jamais revenir. A chaque retour, il me faut de nouveaux rêves pour tenir. Le voyage est devenu un esclavag... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
jm.guerlach
  09 janvier 2013
Un très bon livre. Surprenant pour un récit d'aventures.
j'ai bien aimé l'aspect voyage intérieur, réflexion zen et réflexion sur notre société.
Les vagabonds ne sont pas meilleurs que les sédentaires, du moins ceux qui voyagent intérieurement. Ceux qui savent trouver la beauté autour d'eux
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
NotaBeneNotaBene   25 juin 2013
Qu'est-ce qui justifie une vie ? Avoir créé une œuvre ? Elle sera sûrement ignorée. Avoir fondé une famille ? Vos descendants vous oublieront. Vous n'avez été que le maillon d'une chaîne biologique. L'amour ? Il passe. Avoir laissé une trace ? Le temps l'efface. Le seul sens que j'ai trouvé, c'est d'accomplir sa mission d'homme, relié à la terre et au mystère. Donner au monde un amour spirituel, sans ego, détaché du matériel. Pour aimer vraiment. Ne viser rien d'autre que son propre rayonnement. Comme le soleil qui se contente de briller et, à son insu, donne la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
nikiteamnikiteam   24 décembre 2012
Un pêcheur africain se repose à l'ombre d'un palmier. Un occidental le croise et l'encourage à travailler.
- Pour quoi faire? répond le pêcheur.
- Pour gagner de l'argent.
- Pour quoi faire?
- Pour habiter une belle maison.
- Et puis après?
- Avoir une grande famille.
- Et après?
- Développer encore plus l'entreprise avec tes enfants.
- Et après?
- Après tu seras tranquille et heureux de te reposer.
- C'est ce que je fais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
nikiteamnikiteam   24 décembre 2012
J'ignorais comment habiter ce vide intérieur. Comment peupler mes journées. Il est plus facile d'être débordé pour ne pas se retrouver face à soi-même. J'enviais ceux qui avaient une vie toute tracée, noyée dans les responsabilités. Ne pas avoir à se demander comment rendre productives et belles les heures à venir. Merveilleuse illusion que nos vies ont un sens parce qu'elles snt bien remplies.
Commenter  J’apprécie          50
nikiteamnikiteam   24 décembre 2012
Nous sommes parfois heureux d'ouvrir la porte de notre maison après un long voyage. Les objets et les murs qui portent notre histoire nous rassurent. Pour une fois, nous respirons en rentrant chez nous et non en partant. Ce bonheur ne dure pas. L'émotion des retrouvailles passée, il faut de nouvelles destinations pour supporter rester.
Commenter  J’apprécie          20
nikiteamnikiteam   24 décembre 2012
Vanité des projections toujours si différentes de la réalité.On enferme l'avenir dans des prédictions pour se rassurer, mais le présent s'en fout. La vie n'est jamais "normale". Elle détruit constamment les cases que nous nous obstinons à lui imposer. Un kabbaliste disait qu'il ne faut pas chercher à donner un sens à la vie car cela l'enferme et la limite. J'apprenais à ne plus espérer, mais à accueillir chaque journée comme une offrande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Blanche de Richemont (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Blanche de Richemont
A partir de sa propre expérience de « la route » et de celles de grands vagabonds, Blanche de Richemont nous livre avec ce texte aux accents philosophiques et poétiques une belle réflexion sur l?essence du voyage.
« Partir encore. Mes longues marches dans le désert ont guéri des blessures, mais le mot ?ailleurs? est devenu une obsession. À chaque retour, il me faut de nouveaux rêves pour tenir. le voyage est devenu un esclavage. Alors j?ai compris qu?il devait servir une autre dimension : intérieure. le véritable vagabond ne serait pas celui qui prend la route, mais celui qui part chercher son âme. Ces pages sont l?écho de cette quête à travers les sables. » Une belle réflexion philosophique et poétique sur l?essence du voyage, qui prône le vagabondage comme une façon d?être au monde.
Plus d'infos sur le livre : http://www.plon.fr/ouvrage/manifeste-vagabond/9782750909130
+ Lire la suite
autres livres classés : ÉvasionsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
332 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre