AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848659580
Éditeur : Sarbacane (01/03/2017)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Un excentrique milliardaire, qui se fait appeler Le Marquis, a fondé une société secrète : les Voluptueuses.
La rumeur prétend qu'il a fait construire une réplique du château de Versailles, quelque part sur une île privée au large de l'Écosse, et qu'une centaine de privilégiés y mènent une vie de rêve. Charlotte et Billy sont prêts à tout pour quitter leur sordide village natal même à tenter l'impossible.
Ils ont de la chance, cette année : le Marquis ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Victor10
  21 avril 2017
Décrit comme novateur, pétillant, glamour, mêlant des ambiances du XVIIIème siècle et des temps modernes, il ne m'en fallait pas plus pour demander à recevoir le premier roman de Joanne Richoux, unE jeune auteure d'à peine 27 ans. Rajoutez à cela la couverture absolument sublime, et vous avez le combo parfait du roman pleins de promesses qui m'attire. Je ne suis pas déçu, au contraire. Incroyable.
Parlons de Charlotte, pour commencer. Vous savez à quoi m'a fait penser Charlotte sur certains points ? A Katniss. Une fille embarquée dans quelque chose dont elle n'imaginait même pas les enjeux et les ficelles. Charlotte, orpheline depuis sa naissance et élevée par une tante grincheuse qui ne l'apprécie par le moindre du monde (et c'est réciproque), est en effet une jeune fille d'à peine 19 ans au caractère bien trempé. Ami d'enfance de Billy (même si leur relation est beaucoup plus ambigüe que ça), c'est avec celui-ci qu'elle participe à cette gigantesque aventure. Pour commencer, je dirais que j'ai beaucoup apprécié Charlotte durant la totalité de ce roman. Je crois que, malgré le fait que j'ai parfois du mal avec ce genre de personnage au caractère fort qui n'en font souvent qu'à leur tête, ce type de personnalité correspond parfaitement à l'histoire proposée par Joanne Richoux, car je pense qu'il faut un mental d'enfer pour survivre à tous les événements et les révélations que va subir la jeune fille sans sombrer dans la folie. Malgré cela, j'ai quand même réussi à m'identifier à Charlotte, notamment concernant la fin (je vais vous en reparler de celle-là, attendez un peu). Je crois que j'aurais sûrement pris les mêmes décisions et fait les mêmes choix si de telles événement venaient chambouler ma vie. Concernant l'autre personnage qu'est Billy, je ne pourrais trop vous en dire à son sujet, car il reste finalement assez en retrait durant une bonne partie de l'histoire. Je soulignerais juste le fait que je n'aurais certainement pas fait les mêmes choix que lui, et qu'il m'a beaucoup énervé, notamment à la fin de l'histoire (encore elle, décidément).
Voilà, passons maintenant au sujet que j'ai très envie d'aborder dans cette chronique. Je dois vous avouer aussi que j'ai longtemps, très longtemps hésité à faire une chronique qui, pour la première fois, spolierais la chute. Car c'est bien elle qui me tourmente, qui m'impressionne. Donc je vais à présent laisser exploser les émotions qui m'ont submergés après avoir fini ma lecture. QUOI ? MAIS QUOI ? MAIS C'EST JUSTE IMPOSSIBLE, POURQUOI ? NON MAIS ATTENDEZ LA... (je souffle un instant, bois un coup puis laisse de nouveau mes pensées dériver) IL FAUT QUE JE PARLE A L'AUTEURE, JE TE JURE QUE SI JE LA CROISE EN FESTIVAL, J'VAIS TE LA BOMBARDER DE QUESTIONS PARCE QUE LA... (je redescends un coup) il faut que je me refasse tout le fil de l'histoire, attendez, attendez... (bon faut attendre un peu que je me rebranche cérébralement parlant) MAIS PUNAISE C'EST QUE CA SE TIENT EN PLUS MAIS J'Y CROIS PAS A CELLE-LA !!!
Voici un peu près ma réaction. Donc l'histoire à présent. Déjà pour commencer, je trouve le décor très spectaculaire et très bien imagé, avec cette véritable reproduction du château de Versaille à la sauce écossaise. Ensuite, les personnages secondaires sont des personnages assez incroyables. Avec leurs valses de couleurs, leurs costumes chatoyants et la mentalité un peu "fo-folle" et des manières tout droit venu du XVIIIème siècle, je peux vous dire qu'on retient chacun d'entre eux. D'ailleurs, je trouve que Joanne Richoux a su faire preuve de beaucoup d'humour, et j'ai franchement ris aux éclats bien souvent durant ma lecture. On remerciera Charlotte pour les répliques trash, qui clouent bien souvent le bec de l'interlocuteur. L'histoire en elle-même à présent. On a planté le décor, les personnages qui accompagneront le lecteur et les principaux personnages durant la lecteur, on peut donc y passé. Déjà, je trouve le principe de base génial et très innovateur. On sort vachement des sentiers battus de la collection Exprim', alors qu'elle-même était déjà un OVNI dans le genre littérature jeunesse. A la manière d'un "Jungle Park" ou d'un "Luna Viva", Marquise nous plonge au coeur d'un château fabuleux, au coeur de cette société secrète que sont les "Voluptueuses", qui n'a pas livré tous ses secrets. Même si l'auteure prend le temps de présenter les différents personnages au début de l'histoire, je trouve que l'histoire s'emballe vraiment à partir de l'entrée de Billy et Charlotte au château. A partir de là, on ne s'ennuie plus une seconde. le lecteur est plongé au coeur de cette véritable secte écossaise. Difficile de lâcher le livre, il y a toujours au moins une révélation qui nous pousse à aller plus loin. On est à fond. Et là... LA FIN. J'avais tout imaginer. Tout. Sauf ça. Et franchement, j'étais (désolé mais là, il y a pas d'autres mots) sur le cul. La romancière a vraiment géré son livre de bout en bout. On sort de cette histoire embrouillé, et il faut un petit temps avant de comprendre et de ressentir la claque offerte par Marquise.
La plume de Joanne Richoux ? Je dirais que c'est un savoureux mélange entre l'humour et le suspens. Elle sait y faire dans les deux genres. Et franchement, le lecteur est pris. A la manière de Charlotte, la plume de l'auteure colle parfaitement à l'histoire contée. L'exécution, dans la forme et dans le fond, est terriblement bien réussie.
Autant vous le donnez en mille : ce livre est un coup de coeur. En guise de conclusion, j'aimerais ajouté que si par hasard Joanne Richoux tombe sur ce post à propos de son livre, qu'elle fasse attention, car si elle passe un jour aux alentours de Nancy en dédicace, un lecteur passionné sera là pour la féliciter et étancher sa curiosité !


Lien : http://larbrealire.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
lilichat
  12 avril 2017
J'ai reçu ce roman à l'occasion d'une opération masse critique de Babelio. La couverture très flashy m'a tout de suite donné envie de le découvrir. Je n'ai pas perdu de temps pour commencer ma lecture!

Charlotte vit à Saint Jean un tout petit village de montagne. Orpheline, elle vit chez sa tante, une femme revêche et froide. Avec son meilleur ami Billy elle rêve de voir d'autres horizons. L'occasion se présente lorsque Billy les inscrits à une mystérieuse sélection pour intégrer “Les Voluptueuses” une société secrète.

Je me suis rapidement plongée dans ce roman et attachée tout aussi vite à l'impétueuse Charlotte. Cette jeune femme à l'humour corrosif et au caractère de chien m'a énormément plus. Elle prend les problèmes à bras le corps et n'hésite pas à dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. Embarquée, un peu malgré elle dans l'aventure des Voluptueuses, elle se retrouvent avec Billy et 6 autres compagnons d'infortunes dans un château copie conforme de Versailles sur une île du côté de l'Irlande. Intelligente et observatrice, elle se rend rapidement compte qu'elle est loin de la vie de rêve! La cour qui entoure le Marquis respecte l'étiquette seulement en apparence. Les différentes soirées ne sont plus que le prétexte pour tester toutes sortes de drogues et s'enivrer. Prise au piège, elle va tout tenter pour s'échapper de là et secourir Billy qui a disparu.
J'ai beaucoup aimé notre héroïne et j'ai tout autant apprécié l'écriture de Joanne Richoux. Sa plume est percutante et entrainante. Certaines phrases très courtes et saccadées donnent énormément de rythme, d'autres plus longues apportent un peu de poésie et de lyrisme. Son style colle parfaitement avec le cadre de l'intrigue : du rock à la cour du roi Soleil ! Elle a de plus construit une intrigue qui a su me surprendre jusqu'au bout. Je ne m'attendais absolument pas à ce final. L'auteure ne cède pas à la facilité et nous propose une fin qui fait réfléchir.

En conclusion, Marquise est un excellent roman jeunesse! J'ai passé un super moment de lecture en compagnie de Charlotte, une héroïne qui n'a pas froid aux yeux. Merci à Babelio et Sarbacane, qui m'a permis de découvrir Joanne Richoux qui est indéniablement une auteure de talent. Je ne manquerai pas de lire son prochain roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MissPerle
  09 mai 2017
Comment résister à une couverture aussi belle ? A un résumé aussi intrigant ? A une ambiance qui promet d'être épatante ?
Trois questions, une réponse : je ne pouvais que succomber face à ce livre signé Sarbacane qui fait parti de mes maisons d'édition préférés :p ! Je les remercie de tout coeur pour cet envoi que j'ai dévoré...
Après une lecture aussi intense, j'espère réussir à trouver les bons mots pour vous donner envie de lire ce roman ! Il s'agit de mon premier coup de coeur livresque de l'année et je pense que vous comprendrez pourquoi en lisant la suite de mon avis...
Dès les premières pages, l'auteur donne le ton avec Charlotte, jeune fille d'une vingtaine d'années qui rêve d'une autre vie en compagnie de son meilleur ami Billy ! Elle travaille et économise en attendant qu'ils aient les moyens pour partir. Puis un soir, Billy arrive à leur rendez-vous quotidien essoufflé avec pour seuls mots à la bouche : les Voluptueuses ! Charlotte est indécise, se moque de cette société secrète puis elle se dit pourquoi pas... Et les voilà parti pour Paris, à la découverte de leur avenir !
J'ai aimé le caractère bien trempé de Charlotte. Elle possède un humour assez décalé que j'ai fortement apprécié ! Ses remarques m'ont fait rire à maintes reprises. Puis Billy est attachant même si au final, nous le voyons peu souvent... Autrement, le langage est familier mais retranscrit bien le milieu d'où viennent les personnages. J'étais surprise au début, puis après je me suis laissée emportée, surtout par la plume fluide et agréable de l'auteur...
Si Charlotte est vive et ne garde pas sa langue dans sa poche, elle porte certaines valeurs que le lecteur peut apprécier. MINI SPOILE : Je suis tout de même un peu déçue qu'elle ait aussi vite succombé aux délices de sa nouvelle vie puis à l'amour que lui portait son mentor... Un amour qui me semblait bien invraisemblable au début par sa rapidité et son intensité ! Mais Charlotte se reprend assez vite en réfléchissant au décor et à cette vie tumultueuse menée par les habitants de l'île...
Parlons de ce lieu, de ce château grandiose, ressemblant à celui de Versailles, construit sur une île pour accueillir quelques artistes privilégiés... En découvrant cette place, j'ai été aussi ébahie que Charlotte ! Les descriptions s'imposent dans notre tête sans aucun soucis et l'auteur recourt aux cinq sens pour faire voyager le lecteur. C'est agréable et totalement réussi !
Joanne Richoux communique une ambiance particulière, à la fois douce et électrique... Sur l'île, nous accédons à un monde dépaysant, comme si l'on retournait dans le passé ! Il y a une mise en avant de l'art, de la beauté, de la musique... Mais au côté de Charlotte, nous nous rendons compte qu'il ne s'agit pas de la vie réelle, que quelque chose de louche se cache sûrement derrière le comte, propriétaire du château ! J'ai suivi Charlotte dans ses théories, je la croyais sans me douter durant un seul instant de ce qui allait suivre, de la révélation finale qui m'a laissée incrédule et sans voix...
Durant ma lecture, j'ai adoré être captivée ! Des évènements délirants ont lieu et j'ai été de nombreuses fois surprise par la tournure que prenait le récit. Mais le bouquet final survient à la fin : j'ai complètement halluciné, ne m'y attendant pas du tout ! Puis l'on réfléchit, ça devient plus ou moins évident mais sur le coup... J'ai été surprise ! Bravo à l'auteur pour ce coup de maitre !! D'ailleurs, on devine entre les lignes une légère critique de sa part concernant cette révélation qui s'inscrit parfaitement dans notre société...
Et si j'ai été étonnée par la fin, j'ai également été légèrement frustrée que ça se finisse ainsi ! Je ne sais pas s'il y aura une suite, mais j'aurais aimé que l'auteur soit plus explicite concernant l'avenir de Charlotte...
Pour finir, je me suis laissée emportée : par le début un peu lent, où tout se met en place et qui est tout de même intéressant puisque nous découvrons les personnages; par les parfums aux odeurs particulières; par les robes aux couleurs et aux formes surprenantes... Mais aussi par la musique écoutée par Charlotte, et les quelques paroles retranscrites qui m'ont donnée envie d'aller les entendre !
Tout ce mélange m'a envoutée, m'a transmise des émotions aussi douces que piquantes et j'espère qu'à votre tour, vous irez suivre Charlotte chez les Voluptueuses !
Lien : http://un-univers-de-livres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DrunkennessBooks
  16 septembre 2017
Comment ne pas être intrigué par ce titre aussi simple que la couverture du roman est tapageuse ? Marquise, c'est l'histoire de deux adolescents, prêts à tout pour faire changer leur vie. Déterminés à s'extirper de leur village perdu au fin fond de la cambrouse, Charlotte et Billy voient une chance de bousculer le destin lorsqu'un casting sauvage est organisé pour intégrer les Voluptueuses.
Mais que sont les Voluptueuses ? Cette organisation mystérieuse, secrète même, se situe, dit-on, sur une île paradisiaque et ses membres y mènent une vie de rêve. Pour des adolescents qui ne voient en l'avenir que des promesses vaines, ce casting représente une chance inouïe de vivre comme jamais ils ne l'auraient espérer.
Billy et Charlotte partent alors du jour au lendemain sur les routes et tentent de retenir l'attention des juges. Personnalités hors du commun, talents hors normes, les rivaux ne manquent pas. Pourtant Billy et Charlotte vont faire partie des heureux élus. Heureux ? Peut-être pas tant que ça finalement. La vie au château n'est pas ce à quoi ils s'attendaient. Déçus ? Peut-être bien. Est-ce à dire qu'ils regrettent ? C'est encore autre chose. Il ne tient qu'à eux de reprendre leur vie en main. Mais tous n'en auront pas la force. Charlotte est une battante. Arrivera-t-elle à s'en sortir tout en gardant Billy à ses côtés ? Les sacrifices sont parfois nécessaires… Sera-t-elle prête à y consentir ?
Marquise de Joanne Richoux est un roman complètement déroutant, aussi bien dans son scénario que dans son style. Autant dire que je me suis régalée du début à la fin. Vous voyez Bubble Gum de Lolita Pill ? Oui ? Et Katniss dans Hunger Games ? J'ai eu l'impression d'avoir un savant mélange des deux : un ton un peu trash et une héroïne qui n'a pas froid aux yeux. Rajoutez à cela une playlist savamment choisi et vous voilà embarqué dans un univers de paillettes et de glamour où les apparences sont bien trompeuses…
Dès le départ, on sent que Charlotte est spéciale. Billy, un peu moins. Plus effacé, plus docile, moins brillant, il m'a moins marqué que son amie d'enfance. La comparaison avec Charlotte ne l'avantage pas. Certes, il est beau et talentueux, mais il est fade comparé à elle. Têtue, courageuse et prête à tout donner pour les personnes qu'elle aime, Charlotte est une jeune fille de principes qui ne renonce jamais. Lucide quant au monde qui l'entoure, Charlotte est la représentante d'une jeunesse désabusée mais où l'espoir est encore permis. Son séjour au château va néanmoins briser ses dernières illusions et réveiller le tigre qui est en elle. Rebelle dans l'âme, elle va vite le devenir également en fait. Et semer la zizanie au château, rendant chèvre ces artistes jouant aux aristocrates.
Leur mantra : la beauté. Ces hurluberlus ne jurent que par elle. Au nom de la beauté, ils étaient des incompris. Au nom de la beauté, ils sont partis vivre sur une île perdue de l'Écosse. Au nom de la beauté, ils se sont tous trouvés. Charlotte, qui a réussi à intégrer les Voluptueuses seulement pour ne pas être séparée de Billy ne parvient pas à s'intégrer au sein de cette communauté. Pas assez talentueuse, pas assez originale, trop rebelle, trop banale… Bref trop de pas assez et pas assez de trop. Jusqu'à ce que ça tourne au vinaigre. Et là, Charlotte se dit que finalement, quitte à ce qu'on lui reproche ce qu'elle est, autant continuer à l'assumer et le mettre à profit. Ce n'est pas plus mal finalement d'être soi-même. Sans artifice. Sans trucage. Sans jeu de rôle. le Marquis va s'en mordre les doigts. Il ne sait pas encore à quelle redoutable ennemie il aura à faire.
Mais vous savez quoi ? Ce qui est le plus surprenant dans ce roman, ce n'est pas Charlotte mais sa fin. Joanne Richoux crée un véritable boom final avec une révélation énorme. Charlotte est choquée lors de sa découverte. Mais imaginez le pauvre lecteur, son livre à la main, qui tombe sur ces phrases ! Et là : badabim badaboum, ça part dans tous les sens, c'est un vrai feu d'artifice, l'apothéose du roman. Et rien que pour cette fin, il vaut le coup d'être lu.
Joanne Richoux mène d'une main de maître une intrigue surprenante et explosive jusqu'à la toute dernière ligne de son roman. Impossible de ne pas être embarqué aux côtés de Charlotte dans cette folie qu'est l'aventure des Voluptueuses !
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MademoiselleBouquine
  20 mars 2017
Un grand merci aux éditions Sarbacane et en particulier à Audrey pour cet envoi !
---------------------------------------------------------------------------
Un château perdu au fin fond de la campagne écossaise, entretenu par des sommes astronomiques d'argent, dans lequel vit une communauté d'élus, rassemblés autour du Marquis, leur vénéré bienfaiteur.
Cent candidats pour huit tickets d'entrée dans ce lieu, cent jeunes aspirant à se fondre dans cet univers qui mêle le faste de la cour de Louis XIV à la passion du rock'n roll.
Des espoirs qui prennent bientôt des allures de délire.
Telle est la promesse faite par Marquise de Joanne Richoux, un premier roman ambitieux et explosif, qui ne ressemble probablement à rien de ce que vous pouvez avoir déjà lu.
Comment dire.
C'EST EXPLOSIF.
Marquise offre un cocktail de situations et de personnages inédits et surprenants, une dynamique des plus séduisantes et une intrigue que l'on suit avec autant d'aisance que d'intérêt. L'aventure de Charlotte et Billy, deux jeunes désoeuvrés dans une petite ville de province qui décident sur un coup de tête de tenter d'intégrer la société du Marquis, démarre avec humour et rapidité, et demeure tout au long du récit aussi attirante que dans les toutes premières pages.
La plume de Joanne Richoux est une nouvelle excellente découverte, vive et enlevée comme le sont celles de tant d'auteurs Exprim'. Elle parvient avec talent à porter un récit riche et empli de retournements de situation, pour la plupart assez surprenants, à l'exception en fait de la révélation finale, dont, il faut l'avouer, on peut se douter assez tôt dans le roman.
Mais peu importe. Parce que Marquise demeure un concentré de rire, d'originalité, de situations déjantées et fascinantes, un mélange des genres dont le charme opère indubitablement !
Un roman aussi détonnant qu'étonnant, qui vient avec fracas chambouler les idées préconçues de son lecteur au fil d'une narration attachante, et avec le support d'un décor réjouissant et fascinant, une histoire parfaitement rythmée qui se laisse lire en un rien de temps...
Note attribuée : 8/10
Lien : http://mademoisellebouquine...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
gwendoline-cogwendoline-co   13 mars 2017
" je crois que si l'absolution existe, elle trouve son origine auprès des arbres centenaires. C'est toujours là que se rencontrent l'affreusement beau et le prodigieusement triste. Et puis ... J'ai préférer limiter le contact avec tout être humain. Les arbres ne me dévisagent pas, eux."
Commenter  J’apprécie          10
SaralynSaralyn   02 avril 2017
Un désaxé plein aux as, voilà à qui j'avais affaire. Un enfant gâté qui avait trop regardé les émissions de Stéphane Bern et s'était convaincu d'être la réincarnation du roi Soleil.
Commenter  J’apprécie          10
JeoffreyCJeoffreyC   01 avril 2017
Les histoires d’amour des filles de mon âge me paraissaient toutes identiques et foireuses : se heurter pour se toucher, souffrir pour s’aimer, se perdre pour se garder…
Commenter  J’apprécie          10
gwendoline-cogwendoline-co   13 mars 2017
" Charlotte, il a dit en nageant jusqu'à moi, le bonheur choisit ses victimes. Cesse de lui fermer les portes. Laisse-toi prendre par lui et tâche d'en jouir."
Commenter  J’apprécie          10
SaralynSaralyn   02 avril 2017
Le style est inspiré du château de Versailles, mais celui-ci est plus modeste, bien sûr : 197 pièces, 32 fontaines et bassins, 4 jardins, le parc, la volière, le lac, les écuries, le verger... 681 hectares au total.
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature et politique

"Famille, je vous aime : Politique et vie privée à l'âge de la mondialisation". Qui est l'auteur de ce livre?

Michel Onfray
Bernard-Henri Lévy
Luc Ferry
Franz-Olivier Giesbert

10 questions
166 lecteurs ont répondu
Thèmes : politique , écrits politiquesCréer un quiz sur ce livre
. .