AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 283210486X
Éditeur : Slatkine (20/03/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ce sont les silences, les intervalles, qui créent la mélodie. Qui laissent un espace pour exister. Pour sentir, ressentir. Retenir, désirer, offrir. Vibrer. Un espace de vulnérabilité. De liberté." Confidence, vertige... Dans ce texte de l'intime, une femme s'adresse à un homme. Ou à elle-même ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
denisarnoud
  12 janvier 2015
Rose est chef de service en gériatrie dans un hôpital, elle est sérieuse, professionnelle, elle semble froide, parfois hautaine, absorbée par sa tâche, muselée par son éducation. Mais c'est aussi une femme qui veut vivre qui ne supporte plus d'être enfermée dans ce carcan, dans ses peurs, vivre sa vie de femme.
"Je veux vivre. Éprouver la joie, la solitude, le doute, la douleur , l'enthousiasme, l'inspiration, l'audace.
Choisir.
Échouer.
Exister."

En dehors de son activité professionnelle, qu'elle a de plus en plus de mal à supporter, Rose écrit. Elle fait partie d'un groupe qui se retrouve régulièrement pour écrire des chansons. C'est là qu'elle le rencontre, lui, ce musicien plus jeune qu'elle et à qui elle s'adresse, (à lui et à elle même ), lui ce jeune homme qui la fait se sentir femme, pour qui elle éprouve une attirance, des sentiments qui la font se sentir vivante, vibrante. Une lutte intense a lieu en elle, entre ce qu'elle a toujours été, ce qu'elle montre d'elle et ce qu'elle veut être mais qu'elle n'estime pas avoir le droit de vivre, tout en le désirant ardemment. Elle est mariée, mais si seule. Elle a peur de ce qu'elle ressent.
"La plénitude de nos silences, de nos hésitations. de ton brûlant et craintif désir d'aimer.
C'est peut-être ceci que l'on a en commun. La peur d'aimer. Amère, douloureuse, contagieuse mais connue.
L'insatiable peur d'aimer.
L'insatiable peur d'aimer, par peur d'aimer trop.
Et la prodigieuse capacité à le cacher."
Rose porte bien son nom. Rose c'est le rouge de la passion, du feu qui couve sous le blanc de la glace, de la sagesse. Rose c'est la mélange de ces deux couleurs, c'est le résultat de cette lutte violente qui a lieu en elle.
"Entre le dedans et le dehors
Il y a des océans,
des tsunamis,
des ouragans.
Des montagnes.
de peur."
Tourterelle est le premier roman de Mélanie Richoz, le deuxième que je lis de cette auteure. Deux romans lus, autant de coups de coeur. Un roman plein d'émotion, un roman fort, porté par un style tout en musique, la musique de l'émotion. Une poésie simple, une poésie vraie, qui frappe au coeur.
"Écrire pour moi, sans contrainte de style qui biaise l'essence d'un message au profit du nombre de pieds exigés ou d'une rime riche qui rendent la poésie niaise et prévisible. Je préfère le fond à la forme. La prose est la plus jolie robe que porte la poésie.
Et qu'elle est belle votre poésie Mélanie, qu'elle est émouvante! Quelle est belle votre musique!
"Ma musique,
c'est le tempo de ma solitude.
Une solitude retranscrite en images.
En mots.
Je n'entends pas.
Je vois."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LeilaRe
  28 avril 2015
Elle Rose, 39 ans, mariée, cheffe de clinique, ne veut pas dire son métier car rien n'est plus détestable que d'apprécier ou de déprécier quelqu'un en raison de son statut social.
Il lui ressemble, elle ne sait pas en quoi mais il lui ressemble.
Lui, 20 ans à peine sorti de l'adolescence.
Eux deux se sont rencontrés dans un atelier de création de chansons, Les Dents du Midi leur sourient, c'est l'occasion de baisser tout bouclier…
Elle pose sa main sur sa hanche et la rencontre devient une invitation au naufrage. Une peur, verticale comme un vertige l'aspire, dans le tourbillon du désir.
Cette main sur la hanche, lui ouvre l'appétit.
Elle est affamée de lui.
Salive de lui.
Elle veut le consommer.
L'avaler.
Le dévorer sans pause.
Sans concession.
Se gaver à en perdre la raison.
Entre ses mains d'adolescent, elle se sent femme, elle est une femme pour la première fois de sa vie ; une femme qui désire
Elle est le prototype de l'organisation. Pourtant, dans sa tête, c'est le chaos. le passé, et le futur, dans leurs recoins les plus futiles, parasitent son présent. Est, sera, était s'entremêlent sans cesse. C'est à n'y rien comprendre.
Mais vous avez compris, dans Tourterelle, Mélanie Richoz, nous narre cette passion destructrice entre Rose et Lui.
Un texte court, juste les mots qu'il faut. Une phrase voire un mot et puis un point et à la ligne.
Une plume magnifique, sans fioritures, pour aller droit au but, pour que les mots touchent là où il faut. Elle et lui ont participé à un atelier de création de chansons, Mélanie offre à ses lecteurs des mots en musique pour les emporter…
Pas besoin d'en dire plus, si vous avez une heure devant vous, lisez Tourterelle.
Point.
A la ligne.
Lien : http://leeloosenlivre.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Helene1960
  29 octobre 2017
L'écriture de Mélanie Richoz s'étale sur le papier comme une mélodie mélancolique.
Les mots traduisent le mal-être de Rose. Son combat quotidien contre l'amour qui s'insinue dans sa vie et qu'elle ressent dans son corps, de la racine de ses cheveux jusqu'à l'extrémité de ses orteils. Aura-t-elle l'opportunité de choisir son avenir ? Avec un mari ou avec un amant ? Des questions qui peuvent se résumer en un phrase écrite à la page 89 : " je crois que j'aime bien les fins parce que les fins sont des commencements."
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Helene1960Helene1960   28 octobre 2017
La citation est en fait un amalgame des mots écrits en italique dans le texte.

Recevoir notre souffrance jumelle. Mais pourquoi ?
Ressentir. Étais-je en vie à dix-huit ans ?
Ces gestes innés dont je ne sais rien.
Déjantée ?
Exister.
Son ex-femme. Un autre homme.
Le hasard. Toi et moi.
Ou celle que j'ai ligotée, muselée, jugulée.
J'aurais voulu.
Interdite. Toi et moi.
La nôtre. Nous.
Mon corps. Ensemble.
Notre chanson.
Notre histoire. Les sentiments.
Lâcher prise.
Nous. Tu as une pensée pour moi. Tu aimes mon odeur.
Nos destins liés. Parce que je le vaux bien.
D'en valoir la peine.
En toi. L'amour.
Une femme.
Si. Choisir.
Je
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Mélanie Richoz (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mélanie Richoz
Payot - Marque Page - Mélanie Richoz - le Bus
autres livres classés : mal-êtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
384 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre