AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782956071815
182 pages
Éditeur : AFNIL (29/03/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Dix nouvelles, dix itinéraires…

Suivez le parcours d'un chien sorti de la S.P.A.
Découvrez comment la poésie peut changer la vie.
Vivez l’existence bouleversée de la naïve Éva.
Assistez aux prémices d’une histoire d’amour.
Auscultez avec indiscrétion un journal intime.
Enlisez-vous dans un attrape-nigaud.
Immergez-vous dans le destin contrarié de Richard.
Observez une étrange demande en mariage.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
AMR_La_Pirate
  09 décembre 2019
Il y a environ deux ans, je refermais Victoire, le premier roman de Patricia Ricordel, en ayant très envie de suivre et de mieux connaître son auteure… J'étais donc très touchée qu'elle me confie un second service de presse pour son recueil de nouvelles, Pages noires 1…
L'art de la nouvelle n'est pas aisé ; ce genre obéit à des règles précises mais il ne suffit pas de les maîtriser pour embarquer les lectrices et les lecteurs… Il vaut mieux avoir un style, une patte, un univers… et c'est ce qui se passe ici.
Patricia Ricordel joue franc-jeu : elle se présente, parle de son parcours et de son travail, introduit chaque nouvelle par son contexte d'écriture… Tout cela est organisé, élaboré, bien propre et net… Mais je commence à connaître la belle… Sans tomber dans les allusions faciles, je sais qu'elle court vite et qu'elle va me piéger pour me faire courir à sa suite (?!). Déjà, elle m'appâte car ce recueil de nouvelles est centré sur le thème de la solitude, thématique, problématique, symbolique que j'affectionne particulièrement ; vous aussi peut-être, mais elle a le don de créer une ambiance qui donne l'impression qu'elle a écrit rien que pour moi, que nous allons passer, elle et moi, un moment privilégié ensemble. Puis, j'avoue que je suis sensible à l'intertextualité et à l'univers référentiel des auteurs : alors, elle a mis des citations en épigraphe de chaque texte, détail qualitatif supplémentaire…
L'écriture est travaillée, mais paraît facile, équilibrée, sans excès, toujours factuelle, parfois poétique.
Toutes les nouvelles n'ont pas eu sur moi le même effet… C'est juste une question de goût personnel car l'ensemble m'a paru d'égale qualité.
J'ai adoré « La Voix de son maître » et, depuis que je l'ai lue, je remarque davantage le regard entendu de mon chien quand je lui dis, avant de partir : « tu gardes la maison… » et qu'il a l'air de penser : « c'est cela, prends-moi pour un imbécile… ».
« le Cancre » m'a touchée et pas seulement pour le poème de Prévert
Patricia ne le savait pas, mais, depuis toute petite, je joue avec les formes des nuages et je rêve à leur sujet… Cela, c'était pour vous donner envie de lire « La Barbe à Papa », nouvelle à la fois tragique et émouvante.
Tous les sujets mis en oeuvre dans « Un heureux Événement » concourent à la noirceur terrible du final, fin annoncée mais repoussée jusqu'au point de non-retour. Magistrale.
« Un endroit où aller » est comme un point d'orgue dans l'horreur…
J'ai trouvé que la nouvelle intitulée « le Peignoir rose » était plutôt bien ficelée. Petit message personnel à Patricia : merci de me dire en MP dès que possible la teneur de ce que vous savez car avoir un peignoir dans la tête est parfois inconfortable…
« Huile d'Argan » m'a laissé perplexe… Finalement, j'en arrive à me dire que c'est plutôt une bonne chose que ce livre m'ait plu, parce que je dis toujours ce que je pense dans mes chroniques et donc, il peut m'arriver d'émettre des réserves, toujours argumentées certes, mais les auteur(e)s sont des êtres très sensibles et on ne sait jamais quelles réactions ils(elles) pourraient avoir dans 0,09 % des cas… Je sens que je vous ai perdu(e)s là, mais je me comprends…
Parmi celles que j'ai peut-être moins aimées figurent « Aire de latitude 45 » ; la partie journal intime m'a dérangée, trop plaquée sans doute, ou prenant trop d'espace par rapport à l'action proprement dite.
« le Guet-apens » est un peu dans la même veine, mais je l'ai préférée car il y a davantage d'interactions.
Très sincèrement, dans « Entre le formage et le dessert », si j'avais été à la place de l'héroïne, je me serais vengée différemment…
Ces Pages noires sont un vrai petit bijou : belle couverture, impression de qualité, bon format, noirceur exemplaire…
J'en redemande ; cela tombe bien, j'ai entendu parler d'un deuxième opus…

https://www.facebook.com/piratedespal/?view_public_for=105051417646556
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123


autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Patricia Ricordel (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Qui a écrit cette oeuvre?

Qui a écrit 1984 ?

H.G Wells
O Wells
S Beckett
G Orwell

11 questions
8222 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre