AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Chroniques perchées du bois magique tome 1 sur 1
EAN : 9782408018306
320 pages
Milan (28/10/2020)
3.81/5   16 notes
Résumé :
Dans le royaume de Thrynne, la forêt est dans le collimateur du pouvoir. Mais trois enfants, Zam, Phoebe et Bathsheba, vont tout faire pour la sauver...
Que lire après Chroniques perchées du bois magique, tome 1 : Les gardiens de l'arbreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Après "Apolline", "Lili Goth" et les ''chroniques du Marais qui pue", Riddle nous propose une nouvelle série avec la créativité qu'on lui connait et ses originales illustrations tout en jeux de formes.

Dans un univers magique où la source même de cette magie passe par les arbres, un homme maniaque de contrôle en la personne du Grand Horloger tente de s,approprier cette source. Il peut compter sur l'appui de quelques personnages importants dans son sinistre projet de déforestation. Son but? Trouver l'arbre D'éternité, entité magique suprême et - sans doute, siphonner sa magie. Bien sur, le clan du Bien a ses défenseurs. Il s'agit de trois enfants, de trois villages différents, possédant chacun un objet fait dans le bois de l'arbre d'Éternité.
Zam Zéphyr, apprentis cuisinier de la boulangerie n.9 de Truitière ( Il y en a 12 en tout), deviens le détenteur d'une cuillère en bois et celle-ci donne vie à la nourriture. Ainsi, Zam cré une princesse en caramel filé et un golem de pain d'épices, juste à temps, car les Rats jouent les durs dans la ville et pourrait bien saboter le bal de la Grande Duchesse de Truitière.

Pheobe Citronnier quant-a elle, est violoncelliste à Parthénope. Son violoncelle est magique et elle lui fait même la conversation, partageant ensembles le contenu de leurs rêves étranges. Elle vit dans la maison du printemps avec des chats musiciens et entend les rires de ses meubles. Les choses dérapent quand un scarabée espion la surprend en pleine conversation avec son violoncelle et se retrouve traquée par les sbires du Grand Horloger.
Bathshéba Verdoyant est orpheline, vit dans la botte du géant qui écrasa son père, lui-même chasseur célèbre de géants de la ville forestière de Poutre. La jeune fille veut devenir la première à établir un dialogue avec les Géants, convaincue qu'on n'a pas à les tuer. Sur sa route, elle croise une odieuse et opportuniste Princesse-Professionnelle qui tue des géants.

Les trois enfants sont appelés à se rencontrer pour contrecarrer les plan du Grand Horloger, aidé par leurs amis et les légendaires chevaux ailés.

Le moins qu'on puisse dire est que cet univers est florissant d'éléments intriguant, que ce soit les personnages d'espèces très nombreuse, les lieux variés, les costumes élaborés, le soucis du détails dans les objets du quotidien et les noms curieux. du Riddle tout craché! Il nous présente toujours ses personnages avec au moins un dessin pour chaque, comme à son habitude. Je me dis que cet auteur a un plaisir fou à concevoir ses personnages.

Seul hic: sauvés par leur physique varié et leur contexte différent, il n'empêche que Riddle ne pousse jamais loin la psychologie des personnages. C'est un simple constat: après tout, c'est un roman d'aventure riche en action et en rencontres, et non une histoire profonde avec des personnages nuancés.

J'apprécie la diversité ethnique des personnages humains: Pheobe et son teint pâle style scandinave , Zam, qui pourrait être soit Indien ( de L'inde, bien sur) ou arabe, et Bathshéba, qui est Noire. Un trio tout en couleur! Je salue aussi les quelques contre-stéréotypes croisés dans l'histoire.

Il y a un thème plus ou moins camouflé dans ce roman: L'environnement. le but est de stopper la déforestation autour de l'arbre magique, mais en y pensant, en plaçant l'arbre au centre de la magie, on envoie le message que son rôle est essentiel à l'équilibre du monde - ce qu'il est déjà, magie ou non. En outre, on observe des êtres très liés à la forêt: les géants, les lutins, divers animaux réels, les faunes, etc. Donc, ce roman c'est le combat de la technologie ( Horlogerie) et de la pensée cartésienne contre la Nature et la pensée folklorique. Contrôle contre Anarchie ( dans le sens de "pouvoir non reconnu"). J'aime bien!

Néanmoins, un peu dans la même veine que ce que je mentionnais sur la psychologie carencée du roman, il manque quelque chose "d'humain". C'est très plat sur les émotions, on se concentre beaucoup plus sur les actions, donc les personnages sont intéressants, mais pas attachants. Leur quête est noble, mais ça ne prend pas aux tripes. C'est la composante du "ressenti" qui fait défaut ici. Mais pour ceux qui aiment justement les récits tout en action et en imaginaire déjanté, c'est idéal.

L'objet en tant que livre est aussi très joli, ponctué fréquemment de belles images et de cartes qu'on ne se lasse pas de regarder.

Ce roman est destiné au public jeunesse du second cycle primaire et, vu sa longueur- Ce premier tome est plus volumineux que les précédentes séries, avec ses 300 pages - aux habitués de la lecture.


Commenter  J’apprécie          00
Au royaume de Thrynne, les hommes de fer détruisent peu à peu le bois magique. Bientôt, ils auront atteint l'arbre d'Éternité et la magie disparaîtra pour de bon. Il suffirait peut-être de trois enfants courageux et d'un voeu… Zam est apprenti pâtissier, Phoebe est une jeune violoncelliste et Bathsheba est la fille du plus célèbre tueur de géants. Ils ne se connaissent pas, mais le destin va les pousser à s'enfuir et à se trouver. Dans leur fuite, ils ont emmené une cuillère, un violoncelle et une épée : trois objets magiques façonnés dans le bois de l'arbre d'Éternité. C'est le début d'une grande quête fantastique ! Chris Riddell rivalise d'originalité avec cet univers où se mêlent chevaux ailés, blaireaux d'eau, faunes, princesses professionnelles et géants. En jouant avec les références aux contes de fée, il propose un joli roman où la bravoure et l'innocence des enfants vont permettre de surmonter tous les obstacles pour sauver la magie.
[Avis écrit pour le magazine Page des libraires]
Commenter  J’apprécie          10
Vous connaissez déjà peut-être Chris Riddell, cet auteur qui illustre ses propres romans jeunesse et dont le coup de crayon est bien reconnaissable. Lili Goth, Appolline ... ont des couvertures fantastiques et de jolies éditions reliées illustrées qui font tout leur effet dans la bibliothèque. En plus de nous immerger dans un imaginaire incroyable. Chroniques perchées du Bois magique est une nouvelle série pour la jeunesse dans la même veine : aventureux et original.

On fait d'abord la connaissance de Zam, qui est l'un des apprentis de la boulangerie n°9 à Truitière. Toute l'équipe travaille pour une grande occasion, celle du Bal de la Grande Duchesse. Après le désastre de l'an passé, la boulangerie n°9 doit faire ses preuves. Zam y met donc tout son coeur, mais il ne se doute pas un instant qu'il vient d'utiliser une cuillère magique. Cuillère qui vient tout juste de donner vie à une petite princesse en caramel et à un grand bonhomme en pain d'épices. Cuillère qui est sur le point de bouleverser son destin...

Il y a de la magie dans l'air, mais dans ce monde, la magie est tout à fait interdite et on sent les ennuis arriver. Si nous suivons les aventures de Zam, nous faisons aussi en parallèle la rencontre de Phoebe, une jeune musicienne et Bathsheba, qui étudie les géants. Nous suivons ces deux jeunes héroïnes, comme nous suivons Zam. Ils ne se connaissent pas et on se demande alors si leur chemin vont se croiser, et de quelle manière.


C'est une lecture originale, notamment parce que les animaux et créatures en tous genres font partie de l'aventure. Ours, rats, blaireau, géants, chevaux ailés... on est jamais à l'abri d'une surprise et c'est ce qui rend la lecture si agréable. Ajoutez-y un peu de magie, qui nous vient du coeur de l'arbre d'Eternité, arbre menacé par ceux qui veulent voir disparaître la magie. Coté récit, tout va très vite ! On ne s'ennuie pas du tout, et d'un autre côté, on n'a pas toujours le temps de bien saisir l'importance de certaines scènes, ni de s'attacher aux jeunes héros. C'est finalement une première histoire qui se lit très vite, et on se laisse charmer par son originalité. A suivre !
Lien : https://revesurpapier.blog4e..
Commenter  J’apprécie          10
Voici la nouvelle série de Chris Riddell!!!
L'auteur d'Apolline et de Lili Goth nous embarque dans un univers proche du conte où règnent la magie, poésie et humour.
Il y a des rats bien méchants, des chats, de la musique. Des enfants vont devoir se battre pour sauver la forêt et l'Arbre Eternel.
Une histoire originale qui ravira petits comme les grands.

J'ai beaucoup aimé cette histoire!
L'ambiance enchantée qui se dégage m'a rappelé les contes de mon enfances et c'est parfait pour la période.
C'est idéal à lire le soir en famille, blottis contre les enfants pour partir dans un monde très différents peuplé de créatures magiques et féériques.
L'auteur a une écriture qui est parfaitement adapté à ce genre, la lecture est fluide et l'on se laisse facilement emporter dans ce monde à la fois si différent et proche du nôtre.
En plus, l'objet-livre est soigné avec ces belles illustrations à l'encre bleue et sa couverture rigide aux reliefs dorés.
A découvrir et à suivre de près...
Lien : http://parfumsdelivres.blogs..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Cheval ailé, cheval ailé, même si je ne te vois pas, s'il te plaît, aide-moi.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : patisserieVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (32) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1524 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..