AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1094841668
Éditeur : Premier Parallèle (15/02/2018)

Note moyenne : 2/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Il serait moral de se souvenir et immoral d’oublier – cet absolu éthique fait aujourd’hui consensus.
Et si c’était un leurre ? Car les choses ne sont pas si simples, comme le rappelle David Rieff. À la lumière de son expérience de reporter de guerre, en s’appuyant aussi sur la longue fréquentation des grandes pensées du souvenir (Yerushalmi, Ricoeur, Margalit, Todorov, etc.), il interroge la nécessité d’entretenir une mémoire collective autour des tragédies d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
amusheez
  10 juillet 2018
Au départ, le titre a titillé ma curiosité, puis le résumé promettait un sujet vague et intéressant. Je n'ai pas prêté assez grande attention aux mots clés montrant qu'il s'agissait de philosophie principalement. Je n'ai rien contre même si elle sonne à mes yeux et à mes oreilles comme un langage complexe. Alors je me dois d'avouer que j'ai mis du temps à lire ce livre (n'étant pas habitué à ce type de lecture) et que par moment, je me suis perdue entre le sens des mots et mes pensées. Cependant, j'en ai compris globalement le sens de chaque paragraphe.
Par des côtés, il est intéressant d'avoir plusieurs citations et principalement de ceux qui pensent que se remémorer est essentiel. (il existe différents points de vue au sein même de cette catégorie) Mais le livre devient juste bourré de références, tellement que je me suis souvent demandé quand l'auteur parlait avec ses propres mots. Il y a plusieurs évènements historiques mentionnés, dont certains (en tant que novice et presque ignare que je suis) m'étaient inconnus et qui n'étaient pas brièvement rappelés.
Cette lecture fut longue et assez ennuyante mais m'aura permis de me poser des questions quant à l'utilité de la remémoration et de la mémoire collective.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SylHau
  14 juillet 2018
J'étais très intéressée par le thème du livre. Avec ce que vit l'Europe et le rapprochement que font certains avec l'histoire j'avais envie de mieux comprendre et peut-être de me faire une meilleure opinion qui est parfois changeante.
Cela faisait longtemps que je voulais d'essayer à ce genre d'ouvrage (merci Masse critique) , or, j'ai eu des difficultés à le lire. A mon avis, je n'ai pas assez de connaissances historiques pour tout comprendre. Il y a beaucoup de références d'autres auteurs, des faits d'histoires qui me sont totalement inconnus et je ne suis pas sûre d'avoir tout compris. Je pense que ce livre est destiné à un certain public. Pour ma part, je me contenterais d'articles de magazine spécialisé, beaucoup moins fastidieux, pour s'éclairer sur ce sujet.
Cependant, j'essaierai de le relire plus tard lorsque mon esprit sera moins en mode estival.
Commenter  J’apprécie          00
Skritt
  17 juillet 2018
Essai sur l'oubli après les catastrophes qui par le passé ont touché toutes les nations, du moins, c'est ce que le quatrième de couverture tendait à nous faire croire ce que serait ce livre. Mais en réalité, les trois-quarts du livre tournent systématiquement autour de la Shoah et de ce que les juifs d'Europe ont subi pendant la deuxième guerre mondiale (comme si c'était les seuls !). Alors que je m'attendais à lire un essai sur comment oublier ou pourquoi la nécessité d'oublier, surtout après les actes terroristes des deux dernière décennies, il n'en fut presque rien. Je n'ai repéré qu'une seule ligne sur le conflit sino-japonais qui fit d'après les estimations entre 20 et 27 millions de victimes chinoises dont 3 millions de militaires. Mais l'auteur nous fait comprendre que ce ne serait qu'une goutte d'eau (une phrase) dans l'océan de souffrance juive. Alors non, je ne suis pas négationiste, loin de là, mais de là à privilégier une catégorie de victime, je ne suis pas d'accord, c'est manquer de respect envers les victimes des guerres en général et faire preuve même de négationnisme envers les autres peuples.
Je remercie Babelio et Premier Parallèle pour ce partenariat, mais j'aurais préféré un autre Shoah !
Lien : https://lectureroman.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeMonde   02 mars 2018
La critique de l’abus moderne de « remémorations » par l’essayiste américain dans « Eloge de l’oubli » manque sa cible.
Lire la critique sur le site : LeMonde
autres livres classés : hébreuVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1350 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre