AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700251431
Éditeur : Rageot Editeur (13/01/2016)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Isis a décidé d’écrire à son père. Elle ne le connaît pas mais a réussi à obtenir son adresse. Elle veut lui confier qui elle est aujourd’hui. Car si Isis porte le prénom d’une reine, ses surnoms au collège sont lourds à porter : Big Mamma, Grosse Dondon. Isis a trente kilos en trop. Mais peu à peu, Malika son amie et un club de théâtre vont changer sa façon de se voir et de se montrer.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
prune42
  09 octobre 2016
Isis, une jeune collégienne en 5ème, écrit à son père qu'elle ne connaît pas car elle rêve de le rencontrer et qu'il l'emmène avec lui. En surpoids depuis quelques années, Isis est victime de moqueries de la part de certains camarades de sa classe. Heureusement, son amitié avec Salomé et Malika l'aide à tenir le choc. Sa mère et le compagnon de celle-ci ne la comprennent pas et ne cessent de lui dire de perdre du poids. Sa nouvelle prof de français va lui faire découvrir le théâtre pour lequel elle se passionne. Mais une découverte inattendue va changer le cours des choses. Comment la jeune fille va-t-elle réagir ?
Ce roman jeunesse autour d'une jeune fille en surpoids est sympa et se lit vite. L'héroïne principale est attachante et on suit avec plaisir ses aventures, aussi quand le dénouement arrive, on a quelques appréhensions pour Isis. Je recommanderai ce livre essentiellement à un lectorat adolescent féminin, intéressé par les questions de poids. Sophie Rigal-Goulard parvient à nous faire pénétrer dans la peau de son personnage et partager ses émotions les plus intimes. Pour finir, j'ai plus ou moins aimé la forme épistolaire du roman, je ne suis pas trop fan du genre en fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Takalirsa
  28 janvier 2018
Les lettres touchantes d'une adolescente mal dans sa peau.
Complexée par ses trente kilos en trop, harcelée par les plaisanteries douteuses de Youri sur son poids, étouffée par une mère obnubilée par le régime ("Elle ne supportait pas d'être la mère d'une grosse"), Isis est murée dans le silence et l'isolement. Jusqu'au jour où elle tourne ses espoirs vers la seule personne qui (selon elle) lui reste : ce père inconnu qui n'a "même pas attendu que je sois née pour s'enfuir" d'après sa mère.
Au fil de ses lettres, Isis se dévoile peu à peu. Sa souffrance, son manque d'amour ou tout simplement d'attention, et "la nourriture comme compensation". Obnubilée par son surpoids, "je tourne en rond et j'en reviens toujours au même point". Si sa mère l'aide à traquer les kilos avec d'improbables régimes et la pression de son compagnon du moment (un "Monsieur Muscles" adepte des salles de sport...), on sent bien qu'il n'existe aucune complicité entre elles : voir les chiffres sur la balance diminuer, "voilà à quoi se résument les espoirs que maman placent en moi." Heureusement il y a Salomé "mon double, mon oxygène" et depuis peu Malika, une camarade de classe spécialisée dans "la défense des opprimés".
Mais voilà : "Je ne peux pas fuir mon image toute ma vie." et Isis a entrepris de changer les choses, de ne plus subir. Si "t'envoyer des lettres m'aide à aller mieux", on ne peut pas dire qu'il y ait beaucoup de répondant en face... Les courriers de son père se font rares et laconiques : "Je ne pourrai pas rattraper le temps perdu", "Je n'ai jamais été un père pour toi et je ne me vois pas commencer maintenant"... Malgré cette distance que Ludovic maintient entre eux, Isis continue d'écrire parce que les mots lui permettent d'exprimer enfin ses émotions, tout comme le théâtre lui apporte un peu plus de confiance en elle. Cette passion, qu'elle partage avec son père chef éclairagiste et vers laquelle elle est poussée par sa prof de français, lui permet de mieux affronter ses peurs et ses doutes. Elle va en effet s'épanouir dans le rôle de Chimène, l'héroïne du Cid de Corneille : "La pièce m'apporte beaucoup".
Ainsi, même si son père ne vient toujours pas la chercher, même si les kilos ne fondent pas, la jeune fille sent bien que "c'est mon caractère qui est en train d'évoluer". Au collège, elle va prouver que "ils peuvent atteindre mon coeur mais mon esprit est plus fort". A la maison, les tensions s'apaisent avec sa mère et le dialogue se noue. Rien de miraculeux, mais "un "c'est possible" flotte dans l'air et ça électrise". Et alors que l'on pense voir l'intrigue se terminer doucement, une surprise finale surgit ! Isis comprend que si "dans la vie, on ne choisit pas toujours son parcours", "le plus important est ce que je choisis d'être". Et l'on quitte, réjoui, "une nouvelle Isis prête à démarrer une nouvelle vie".
Lien : https://www.takalirsa.fr/isi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ValHou57
  03 mars 2018
Dans ce très court roman, nous rencontrons Isis, une collégienne de 13 ans qui mesure 1,60 mètre pour 82 kilos. Autant vous dire que la vie n'est pas facile pour elle, elle subit les moqueries et les surnoms pitoyables de ses camarades. Comme si cela ne suffisait déjà pas pour qu'elle se sente mal dans sa peau, sa mère lui parle régime et la force à tous les essayer, les uns après les autres. Elle subit les commentaires sarcastiques de son "beau-père" qui ne vit que pour le sport et ne connais pas son père qui est parti avant sa naissance.
Elle décide d'écrire des lettres à son père dans lesquelles elle se dévoilera petit à petit, en espérant qu'un jour il la rencontre et vienne la chercher.
Avant de vous en dire plus, il faut avoir que le genre épistolaire n'est pas vraiment ma tasse de thé, pourtant cette histoire me faisait trop envie et je suis passée outre cette façon de rédiger l'histoire.
Isis est une jeune fille mal dans sa peau. Elle ressent un vide énorme en elle qu'elle essaye de combler avec la nourriture. Ce qui lui fait prendre de plus en plus de poids. Lorsqu'elle voit les photos de sa mère plus jeune, elle rêve d'être grande et fine comme elle. Elle espère juste avoir une vie comme les autres : rire avec ses amis, se sentir jolie, avoir un petit-ami, ne plus attiser la moquerie de ses camarades, ne plus devoir confronter son image à celle de la déesse dont elle porte le prénom et trouver un sens à sa vie.
Je dois dire que notre héroïne m'a tout simplement bouleversée. Sa détresse, le harcèlement scolaire qu'elle subit jour après jour, les commentaires de sa mère et son beau-père qui, au lieu de l'aider, l'enfonce régulièrement sans prendre conscience qu'ils agissent mal et la détruise de plus en plus, etc... C'est une jeune fille attachante, intelligente, gentille, drôle quand elle apprend à se lâcher et qui pourtant se cache, souhaite devenir invisible pour avoir la paix et n'ose plus rêver. Elle a une image très négative d'elle-même et n'arrive pas à passer au-dessus. Jusqu'au jour où elle rencontre un adulte qui lui fera prendre conscience de certains facteurs essentiels au bonheur et de conseils qui lui seront sans doute très utile.
J'adore le fait que nous, lecteurs, puissions découvrir la vie de Isis au travers de lettres adressés à son mère, c'est original et intime.
La mère de Isis est une ancienne Miss. Elle qui rêvait que sa fille lui ressemble paraît plutôt déçue du "résultat". Elle a une obsession à faire maigrir Isis en lui proposant tout un tas de régime plus invraisemblables les uns que les autres. Elle est perpétuellement sur son dos, à la reprendre, à la juger sur son poids au lieu d'essayer de se mettre à sa place et de tenter de comprendre qu'est-ce qui se cache derrière cette quantité de cochonneries avalées. Elles ont toutes les deux, peu de communication, elles ne se montrent pas l'affection qu'elles peuvent éventuellement avoir l'une pour l'autre, ne cherche pas à savoir si l'autre va bien ou mal, qu'est-ce qui peuvent les tracasser et ne passe aucun moment agréable ensemble. Elles sont froides, distantes et je trouve ce comportement triste pour tout le monde.
La mère m'a agacée fortement pendant ma lecture, j'avais envie de tirer la sonnette d'alarme et de lui faire prendre conscience de la réalité puisqu'elle semble partie se percher je ne sais où. J'aurais tellement aimé prendre sa place et montrer à Isis et sa mère comment sont censés se dérouler les choses. On a du mal à la comprendre et à suivre sa façon d'être au quotidien.
Heureusement, certains adultes sont là pour faire les choses correctement et ne pas laisser passer ce harcèlement scolaire honteux. Que ce soit les professeurs, le conseil de discipline ou encore certains élèves, ils réagissent et tentent non seulement de faire en sorte que tout ceci stoppe, mais une autre chose encore plus important, il essaye d'éduquer les enfants en leur expliquant ce que leurs propos peuvent faire aux personnes ciblées. Je sais que nous ne vivons pas dans une utopie et que dans certains établissements, tout ceci n'est pas pris au sérieux ou en tout cas, malgré le fait que tout le monde soit au courant, personne ne bouge le petit doigt. Mais j'ose espérer que la réaction des adultes responsables dans cette histoire ne sont pas qu'imaginaires. J'ose croire que certaines personnes comprennent réellement ce qui se passe au quotidien pour les victimes et qu'ils se serrent les coudes et montent au créneau pour faire cesser ceci.
Lien : http://temps-pour-elle.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
faelys
  09 janvier 2016
"Parfois, les gestes parlent plus que les mots"
Un très joli petit roman sur l'image de soi, le regard des autres, le surpoids et l'espoir d'une ado pleine de volonté..
Les Rageot romans sont souvent l'occasion de découvrir des héros adolescents attachants, qu'on voudrait continuer à suivre une fois la dernière page tournée. C'est encore le cas ici, avec cette Isis qui sort de sa carapace et qu'on voudrait continuer à voir s'épanouir. Nul doute que les lecteurs de son âge sauront s'identifier à cette jeune fille.
L'histoire est banalement vraie : une ado en surpoids face aux moqueries et au harcèlement des autres. Un père absent qu'elle pense retrouver à travers des lettres. Une mère qui ne sait pas communiquer avec elle.
Mais le ton est juste, les effets de surprise bien trouvés, la forme épistolaire percutante.
L'écriture de Sophie Rigal-Goulard porte la sensibilité adolescente exacerbée. Et le théâtre qui sert de tremplin à cette héroïne qui sort de sa chrysalide apporte de légères envolées lyriques bienvenues. parce qu'il en faut du courage, pour faire face au défi de l'obésité et aux espoirs déçus!!
J'ai pensé en lisant ce texte au "Carnet de Groku" de Sophie Laroche, et je me dis que décidément, elles savent toucher pile au coeur des tourments, ces auteures françaises !! ;)
Lien : http://www.petitesmadeleines..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
DocBird
  10 septembre 2016
Résumé : Isis a un nom de reine mais le poids d'une baleine avec ses nombreux kilos en trop. Ses journées à l'école sont difficiles car elle est souvent l'objet de moqueries, ou pire, d'insultes. Elle décide alors de prendre la plume et d'écrire à son père, qu'elle n'a jamais connu, pour qu'il fasse sa connaissance et puisse l'aider…
Mon avis : J'avais déjà lu « le garçon qui ne voulait plus de frère » du même auteur, qui abordait avec finesse le thème du handicap mental et ses conséquences dans une famille.
Cette fois-ci, elle laisse la plume à Isis, jeune adolescente très mal dans sa peau en raison de son obésité. Isis n'a pas toujours été en surpoids, mais tout a changé depuis quelques années, et pour oublier ses soucis et combler le vide et les peurs en elle, elle ne cesse de se remplir de nourriture. Elle a beau savoir qu'il faudrait qu'elle arrête, elle en est incapable, malgré ou à cause des conseils de sa mère et de son petit-ami qui lui proposent régime sur régime et sport.
Mais le mal-être d'Isis est profond, elle voudrait être invisible, mais n'y arrive pas, étant solitaire au collège et la cible de railleries, victime de harcèlement. Elle n'ose pas s'affirmer ni dire ce qu'elle pense, alors, elle décide d'écrire à son père, cet inconnu, pour avoir quelqu'un à qui parler, qui la comprenne et qui puisse l'aider.
Mais les réponses de son père sont rares. Peu importe, Isis s'y accroche et retrouve espoir avec la remplaçante de français qui semble s'intéresser à elle et la pousse à faire du théâtre.
Une fois de plus, Sophie Rigal-Goulard signe un beau roman, qui dépeint une adolescente mal dans sa peau, en recherche d'écoute, qui peu à peu va oser s'affirmer, malgré tous les obstacles. Un beau message d'espoir.
Lien : http://docbird.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
DocBirdDocBird   10 septembre 2016
Parce que le plus important n’est pas ce que je suis mais ce que j’ai choisi d’être
Commenter  J’apprécie          80
juliiie7662juliiie7662   04 octobre 2017
Parce que le plus important n'est pas ce que je suis mais ce que j'ai choisi d'être.
Commenter  J’apprécie          30
TakalirsaTakalirsa   28 janvier 2018
Ils peuvent atteindre mon cœur mais mon esprit est plus fort.
Commenter  J’apprécie          30
juliiie7662juliiie7662   04 octobre 2017
Je compare souvent ma vie à une rivière. Je n'arrête pas d'être balancée et renvoyée d'une rive à l'autre, un peu comme un tronc d'arbre pris par le courant. A chaque fois que je pense avancer, je recule. Je commence à fatiguer.
Commenter  J’apprécie          00
TakalirsaTakalirsa   28 janvier 2018
Dans la vie, on ne choisit pas toujours son parcours.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Sophie Rigal-Goulard (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Rigal-Goulard
Et voici mes dernières lectures, avec lesquelles j'ai passé de très très bons moments ! Et vous racontez moi tout :)
Plus de vidéos : http://tinyurl.com/gsz4lbp
⇩ Déroule la barre pour plus d'infos ;) ⇩
Mets la HD tu verras c'est bien mieux ! Et bon visionnage :)
------------------------------------------------------------ ♡ Livres cités dans la vidéo :
📙 Quatre soeurs - 0:13 -- http://amzn.to/2njFqL5 Sur le blog : http://tinyurl.com/h4a9dfb 📙 The Girl at midnight 2 - 2:04 -- http://amzn.to/2lI8fV7 Sur le blog : http://tinyurl.com/z8c3r38 📙 The Score - 3:59 -- http://amzn.to/2njnHU2 Sur le blog : http://tinyurl.com/z4rd9w8 📙 La clé noire - 6:37 -- http://amzn.to/2mFDaRf Sur le blog : http://tinyurl.com/jl62gd2
♡ Mes avis sur le blog : http://moody-takeabook.com/
Si vous achetez vos livres sur Amazon via l'affiliation Moody Take a book, je reçois une petite commission sans que vous ne payez votre livre plus cher :) Pas de pression rien n'est obligatoire !
------------------------------------------------------------
♡ Musiques vidéo : Toutes libres de droit (Universale, Water Lily et Grand Amour)
------------------------------------------------------------ ♡ Commentaires : Il m'arrive de ne pas pouvoir répondre à certains commentaires car vous n'avez pas les bons paramètres Google + :) Donc si vous voyez que tout le monde à une réponse sauf vous, pensez à vérifier tout ça :D ------------------------------------------------------------
Rejoignez moi ici ♡ :
♡ Blog : http://moody-takeabook.com/ ♡ Facebook : https://www.facebook.com/TakeABookMoody ♡ Twitter : https://twitter.com/MoodyTakeABook ♡ Instagram : http://instagram.com/moodytakeabook ♡ Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/moody/ ♡ GoodReads : https://www.goodreads.com/user/show/5...
Adresse mail : moodytakeabook@gmail.com
Moody ♡
+ Lire la suite
autres livres classés : surpoidsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

quatres soeures en voyage ..

Comment s'appelle la soeur la plus petite

Léa
Lou
Luna
Laura

15 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Quatre soeurs à New York de Sophie Rigal-GoulardCréer un quiz sur ce livre
.. ..