AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
ISBN : 2747037916
Éditeur : Bayard Jeunesse (30/11/-1)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 4.09/5 (sur 1601 notes)
Résumé :
Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante.
Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité.

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe P... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (620) Voir plus Ajouter une critique
Livresque78
08 octobre 2014
J'ai acheté ce roman sur un coup de tête en voyant que cette lecture était celle du mois d'octobre sur babelio. Ce livre ne faisait donc pas parti de ma PAL, et pourtant j'ai eu un plaisir fou à le lire. Je dois tout d'abord vous dire, que comme la plupart d'entre vous, je pense, je suis extrêmement sensible à la beauté du livre. je trouve celui-ci tout simplement magnifique, la couverture est belle et intrigante, et le papier est d'une très belle qualité. de plus les photos qui documentent ce livre sont attirantes, on ne se lasse pas de les découvrir au fil des pages.
Maintenant l'histoire, elle mélange le fantastique et la réalité du nazisme et de l'horreur de la chasse aux juifs.
J'ai adoré ce livre, je n'en dirai pas plus car il se suffit à lui même. c'est une lecture à ne pas louper. Bravo
Commenter  J’apprécie          1363
MllePeregrine
18 mai 2013
"Miss Pérégrine et les enfants particuliers"...voilà d'emblée un titre alléchant pour un roman pour le moins...particulier!
J'ai d'abord craqué pour l'objet-livre en lui même: une couverture en noir et blanc avec au milieu une petite fille au visage fermé. Et puis si on regarde de plus près, on constate qu'elle lévite. "Les enfants particuliers"? d'accord: serait-ce des enfants aux pouvoirs magiques? Sur la 4ème de couverture se trouvent d'autres photos pour le moins étranges: une seule enfant observe son double reflet dans un bassin d'eau, deux autres sont maquillés en clown mais ont un crâne déformé...Mais qu'est-ce que c'est que ce truc?!
A l'intérieur du livre d'autres photos toutes aussi étranges sont parsemées au fil des pages.
Et puis on regarde le petit résumé au dos: "Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante. Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immoralité."
"Merveilleuse, étrange, émouvante, palpitante, fantastique": autant d'adjectifs qui qualifient très justement ce livre. En effet, une fois passée la surprise des photos, nous ne pouvons faire autrement que de nous embarquer dans cette aventure qui mêle L Histoire réelle: la 2nde guerre mondiale, et un univers fantastique composé de boucle temporelle, de personnages qui se transforment en oiseau, de gentils enfants aux dons particuliers enfermés pour éviter les persécutions, de monstres qui veulent les tuer.
Ransom Riggs, dont c'est le premier roman, réussit parfaitement à faire cohabiter ces deux univers. Il en résulte un livre qui laisse une empreinte. C'est à la fois sombre (il pleut beaucoup, l'ambiance est pour le moins glauque en dehors de la boucle temporelle et les photos en noir en et blanc sont pour beaucoup dans cette atmosphère si particulière). Mais c'est également drôle et plein d'espoir.
Pour terminer, c'est un livre dont il est assez difficile de parler tant il y a de choses à dire, de sentiments qui se mêlent.
C'est un bijou à mettre entre toutes les mains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          860
Kittiwake
22 octobre 2016
La contrainte est le plus souvent une béquille productive : la preuve en est ce roman, fantastique, destiné à la jeunesse , mais bien agréable aussi pour un lectorat plus mature.
De quelle contrainte s'agit-il? Eh bien l'auteur a rassemblé quelques dizaines de photos anciennes qui, grâce à un montage grossier, laissaient croire à l'existence de phénomènes surnaturels : lévitation, force hors du commun, cohabitation intra corporelle avec des abeilles, invisibilité : les Marvels avant l'heure, soutenus par des effets spéciaux rudimentaires.
A partir de ces photos, l'auteur a imaginé des personnages et construit l'histoire qui pouvait leur servir de décor, et c'est franchement réussi.
Jacob est un ado fasciné depuis toujours par les récits que lui conte son grand-père. Lorsque celui-ci meurt dans des circonstances dramatiques et violentes, la thèse de l'accident ne convient pas à Jacob. D'autant que le vieil homme lui a soufflé au moment de mourir quelques mots sibyllins, qui feront leur chemin dans l'esprit du jeune garçon.
Ce n'est pas l'avis du psychiatre qui reçoit régulièrement Jacob, pour tenter de le soulager de ses tendances délirantes (n'a t-il pas cru voir un monstre fuir après avoir trucidé son grand-père?) qui le fera changer d'avis, il se rendra en Angleterre sur une petite île, à la recherche d'un oiseau. Bonne ou mauvaise nouvelle, son père l'accompagnera : n'est-il pas ornithologue? Pas le choix, c'est avec papa ou pas du tout…
C'est là que l'aventure va commencer, et que les derniers mots du grand-père prendront tout leur sens.

Si le début d'un récit est bien ancré dans la réalité (c'est clair le grand-père est fou et le gamin un peu trop influençable et imaginatif, et les psys sont là pour remettre de l'ordre dans tout ça), c'est progressivement que les éléments laissent entendre que le monde fantastique n'est pas si loin, jusqu'à ce que Jacob en découvre les portes, et les franchisse, au risque de créer des transferts entre les deux univers, avec tous les dangers que cela comporte.
Monstres, boucles temporelles, pouvoirs surnaturels : tous ces concepts sont présents pour plonger Jacob dans des aventures palpitantes, suffisamment bien écrites pour réjouir plusieurs générations de lecteurs.
La magie opère, je me suis laissée emportée par l'histoire et que Tim Burton s'empare du sujet pour en faire un film ne peut qu'augurer d'une réussite (j'espère ne pas être déçue) sur le grand écran.
Pour la suite, espérons que l'auteur aura évité le piège des effets spéciaux à outrance…
Il serait dommage de ne pas évoquer, la beauté de l'objet : eh oui la lectrice numérique que je suis, même si la version numérique avait été disponible, aurait succombé devant la qualité du papier, l'élégance de la typographie, les inserts de photos et le style de la couverture ….
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          852
lehane-fan
14 décembre 2014
Jacob et Abe Portman.
Le premier adore écouter les récits que lui narre son grand-père du temps de sa folle jeunesse. Des chroniques aux allures de conte tant Abe joue avec l'histoire comme avec les protagonistes qui les parsèment.
En effet, comment prendre au sérieux un personnage, fût-il son aïeul adoré, n'aimant rien moins que d'évoquer des entités aussi insolites qu'une petite fille ayant le pouvoir de léviter, un jeune garçon squelettique à la force titanesque ou bien encore un troisième totalement invisible aux yeux du commun des mortels, uniquement des " Freaks " en culotte courte qui trouveraient aisément leur place dans l'univers d'un Tim Burton certainement preneur.
Jacob n'en a cure et s'en amuse, l'important étant d'être toujours aussi proche de cet ancêtre un brin déjanté.
Mais toutes les bonnes choses ont une fin, ce bon vieux Abe Portman également.
Une disparition mystérieuse, une lettre qui ne l'est pas moins, il n'en faudra pas plus au jeune Jacob pour décider d'aller marcher sur les traces de ce passé familial d'exception...
Aaaaah, enfin un bouquin jeunesse digne de ce nom.
Un titre aussi intrigant que sa couverture. Une narration originale entrecoupée de mystérieuses photographies en noir et blanc du plus bel effet ( majoritairement authentiques qui plus est ) accentuant un peu plus ce sentiment d'étrangeté omniprésent, la promesse est belle. Mieux, elle est tenue !
Et puis merci à Riggs de nous avoir fait grâce d'une énième dystopie.
Le propos est original et audacieux puisqu'il questionne finalement sur la différence et les persécutions qui en découlent, le tout porté par une plume alerte, sensible et travaillée, à des années-lumière des pauvres standards actuels pourtant largement plébiscités par un public décidément peu regardant.
- Dis-moi, Jim ?
- Huuuum...
- As-tu du souci inquiétant qui te cause de l'anxiété angoissante, John ?
- Huuuum....
- Tu sais, tu peux tout me dire, Jacques, ne suis-je pas la femme que tu n'aimes plus que touuuut au mooon-de ?
- Huuuummm....
- Merci d'avoir partagé ce petit moment de complicité, Jim-John, j'en avais besoin...
Et n'aie crainte, je serai mouette comme une trombe...

A contrario, quel bonheur, ici, de côtoyer Miss Peregrine et les Enfants Particuliers tout en se laissant bercé par son imaginaire débridé.
Intelligent, inclassable et captivant, cette Miss Peregrine devrait fédérer un large public, ce qui ne serait finalement que justice !
Un grand merci et Babelio et aux éditions Bayard pour cette parenthèse insolite et désenchantée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          684
Lagagne
27 janvier 2013
Un bon roman ado avec nazisme et fantastique. Bon a priori je me dis : mais qu'est ce que c'est que ce truc?! mais en fait c'est excellent.
Le texte est bien écrit, d'un très bon niveau. On est pris dans l'histoire. Perso je ne l'ai quasi pas lâché en 3 jours! J'aime beaucoup l'idée de parler du nazisme aux gamins d'aujourd'hui en utilisant ce qu'ils aiment le plus dans la littérature aujourd'hui : le fantastique. Mêler des enfants aux pouvoirs extraordinaires, une boucle temporelle, un ado particulier, une période difficile de l'histoire et des photos : voilà une réussite!
Brrr le coup des photos flippantes! Les enfants bizarres ça me rappelle des films d'horreur. Et les enfants (ou leur fantômes) dans les films d'horreur il n'y a rien de pire! Et j'adore me donner le frisson.
Autre détail qui tue : l'excellente qualité du papier!
Commenter  J’apprécie          730

Les critiques presse (2)
Elbakin.net18 mai 2015
un excellent ouvrage estampillé Jeunesse, qui maîtrise parfaitement sa narration et se permet d’offrir de nombreuses pistes de réflexion.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Ricochet15 novembre 2012
Voici un magnifique roman, au souffle puissant, que l’on ne peut lâcher tant il est intriguant.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations & extraits (148) Voir plus Ajouter une citation
Miss-HashMiss-Hash23 avril 2017
On se lasse même des bonnes choses quand on en a trop.
Commenter  J’apprécie          50
Miss-HashMiss-Hash23 avril 2017
Quand Abraham est parti pour la guerre, il a emporté tous nos cœurs avec lui. Mais surtout celui de Miss Bloom. Oui, ils étaient amoureux, compagnons, amis de cœur...
Commenter  J’apprécie          00
Anne50Anne5020 avril 2017
Mais, si chaque jour était exactement semblable au précédent et si, comme l'avait affirmé miss Peregrine, les enfants ne pouvaient pas partir, cet endroit n'était pas seulement un paradis. C'était aussi une prison. Ce confort avait quelque chose d' hypnotisant. On pouvait mettre des années avant de se sentir captif. Et alors c'était trop tard. Le quitter devenait trop dangereux.
En fait ce n'était même pas une question de choix. On restait, et c'est plus tard, des années plus tard, qu'on commençait à se demander ce qui serait arrivé si l'on s'était enfui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Miss-HashMiss-Hash23 avril 2017
Seules les femmes naissent ombrunes, dieu soit loué ! Les hommes n'ont pas le sérieux nécessaire pour assumer de telles responsabilités.
Commenter  J’apprécie          00
Miss-HashMiss-Hash23 avril 2017
Quelquefois, il suffit de claquer une porte pour se sentir mieux.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Comment s'appelle la directrice de l'orphelinat ?

Miss Josete
Miss Peregrine
Miss Amandine

10 questions
172 lecteurs ont répondu
Thème : Miss Peregrine et les Enfants Particuliers de Ransom RiggsCréer un quiz sur ce livre
. .