AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824601671
Éditeur : City Editions (21/11/2012)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 64 notes)
Résumé :
Dans son enfance, Julia Forrester a passé des moments idylliques dans la serre de Wharton Park. Un immense et magnifique domaine où son grand-père était chargé de prendre soin des orchidées. Des années plus tard, Julia est devenue une pianiste de renommée mondiale. Alors qu?elle fait face à une tragédie personnelle, la jeune femme revient sur les traces de son enfance et renoue avec Christopher, l?héritier de Wharton Park. Un journal intime, écrit dans les années 19... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
sarahdu91
  10 mars 2019
Je suis toujours époustouflée par l'écriture de Lucinda Riley et sa façon de nous raconter ces sagas.
Elle sait très bien captiver ses lecteurs et c'est ce qui fait le charme de ses romans, on est pris dans le souffle romanesque et on ne lâche pas son roman avant la fin.
L'alternance des récits sur plusieurs époques et de pays d'ailleurs en font son originalité.
Entre les secrets de famille, les trahisons, les événements plus ou moins dramatiques et les dénouements au fil de la lecture, j'avoue qu'il faut suivre mais c'est toujours un plaisir de retrouver cette plume anglaise où toutes les émotions sont exacerbées.
Inutile de faire un résumé de l'histoire car quand on s'attaque à une saga on sait à peu près quels sont les tenants et les aboutissants, sans oublier les rebondissements qui, eux aussi sont de mise sinon à quoi bon en lire une?
Commenter  J’apprécie          220
cats26
  26 octobre 2015
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de saga romanesque et là, j'ai été comblée : secrets de famille, traditions ancestrales, deuil, trahison, tout y est.
Et surtout, l'auteure a réussi à bien camper cette demeure et propriété nobiliaire, coeur de l'intrigue. Wharton Park semble magique et digne de tous les sacrifices.
La narration alternée à la première et troisième personne permet de varier les points de vue et de donner un peu d'intimisme au récit.
On s'identifie ainsi plus facilement à Julia, protagoniste principale de l'histoire.
J'ai beaucoup aimé son histoire mais j'ai trouvé Harry, un des autres personnages centraux du roman détestable.
Sa faiblesse a ruiné la vie de deux femmes, surtout la première.
Mon côté féministe a frémi quant à sa manipulation affective d'Olivia et au fait qu'il déclare haut et fort que son mariage est un mariage arrangé alors qu'il a tout fait pour convaincre la jeune fille de l'épouser puis de consommer leur mariage. Il lui a même refusé le divorce. Quel goujat!
Ajoutez à cela le fait que pour prendre du courage pour affronter son entourage anglais, il pense au corps de sa maîtresse auquel il ne veut pas renoncer!
Mon empathie allait à Olivia et à Lidia plutôt qu'au personnage masculin.
Et pourtant, c'est sur lui que se focalise beaucoup de passages de l'histoire, bien moins sur Kit plus sympathique. Par exemple, la seule scène de sexe détaillée concerne Harry.
Bien sûr, s'il avait été plus fort, l'intrigue n'aurait pas été la même et tout un pan dramatique et mystérieux aurait disparu. Malgré cela, cela ne m'a pas aidée à apprécier le personnage.
D'autre part, il me semble que le rebondissement avec Xavier est superflu et ne fait que délayer l'intrigue. C'était déjà assez dramatique et même mélodramatique sans cet épisode.
Il sert surtout à montrer les analogies entre l'histoire de Julia et celle de son grand-père, voire même des analogies de caractères (faiblesse et indécision).
En définitive, je mets trois étoiles et demie au roman car j'ai beaucoup aimé et ce n'est que de justesse que ce n'est pas un coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SuzyBess
  31 mai 2017
Quelle superbe fresque romanesque nous présente Lucinda Riley !
Julia vit dans le Norfolk, en Angleterre, où elle tente de surmonter le choc d'un drame survenu quelques mois plus tôt dans son existence. Alors que sa détresse et son désespoir ne semblent pas évoluer, sa soeur Alicia décide un jour de lui changer les idées en l'emmenant à une vente aux enchères se déroulant à Wharton Park, lieu où Julia a passé de nombreux moments, durant son enfance, aux côtés de son grand-père Bill. La demeure autrefois si splendide accuse aujourd'hui le poids du temps et se trouve dans un état d'abandon déplorable, fruit de dettes colossales que son héritier, Lord Christopher - Kit - Crawford, ne peut renflouer et qui l'oblige à vendre. Après avoir renoué des liens avec Julia, celui-ci lui donne un journal intime, trouvé dans l'une des dépendances, en pensant qu'il appartenait à Bill. Julia se renseigne auprès de sa grand-mère et n'est pas au bout de ses surprises: car la découverte de ce carnet va déterrer des secrets de famille profondément enfouis, concernant aussi bien la jeune femme que Kit.
A l'aube de la seconde Guerre Mondiale, alors qu'il doit bientôt mener son régiment à la bataille, Harry Crawford, unique héritier de Wharton Park, doit envisager de se marier afin d'assurer la succession du domaine familial. A la fin de la guerre, alors qu'il est soigné et se repose en Thaïlande, le jeune homme tombe profondément amoureux d'une habitante du pays, alors que sa femme l'attend en Angleterre. Entre l'envie de suivre son coeur et la nécessité d'assumer son devoir d'héritier, il doit prendre une décision lourde de conséquences.
J'ai beaucoup (beaucoup, beaucoup ^^) entendu parler de Lucinda Riley, cette auteure qui semble se faire aimer de chaque lectrice et lecteur qui la découvre... Eh bien, voilà que je fais partie de ces personnes qui sont indubitablement charmées par son talent !
Curieusement, je ne m'étais fait aucune idée sur ce qui m'attendait (comme cela peut souvent m'arriver), et j'ai été totalement séduite par cette impression de lire un roman historique alors que l'action se déroule entre les années 40 et notre présent. Et ces histoires qui nous sont contées ! Entre le destin d'une femme brisée qui n'imagine pas pouvoir se reconstruire (et on ne peut que la comprendre: le malheur qui la touche paraît tellement insurmontable), et celui d'un homme obligée de prendre une succession dont il ne veut pas tandis qu'il brûle d'un amour impossible, c'est tout un chapelet d'émotions qui attend le lecteur: la joie, la haine, la compassion, la tristesse surviennent donc et j'ai même versé quelques larmes.
Les deux époques traitées dans ce livre se succèdent de manière alternative et si, au début, j'ai eu besoin d'un certain temps afin d'identifier les personnages communs aux deux âges, ainsi que la généalogie, j'ai eu tout le loisir de savourer ensuite cette construction. Passer d'une date à l'autre n'est ni désagréable, ni fastidieux puisque les récits de chaque période sont longs et que nous avons donc le temps de nous (ré)habituer à chaque époque.
Les protagonistes ont tous un rôle à jouer et/ou un évènement à subir qui les troublent; observer la psychologie de chacun et le comportement qu'ils adoptent face aux épreuves de la vie qui se présentent à eux est vraiment intéressant, même passionnant. Et tout comme elle désoriente ses personnages, l'auteure se permet de nous surprendre nous aussi jusqu'au bout, avec des rebondissements parfois des plus inattendus: on ne s'ennuie pas une minute.
Les descriptions détaillées des situations, de l'ambiance et du cadre environnemental m'ont permis de me plonger très vite, pour ne pas dire immédiatement, dans l'univers de ce roman.
Ce fut donc une excellente découverte, que je recommande vivement (de plus, ce petit pavé se lit étonnamment vite), et je comprends désormais l'engouement que suscite Lucinda Riley. Ce roman est une épopée fascinante à travers plusieurs destins où tout n'est pas rose et grâce auxquels l'on comprend pleinement que la souffrance fait partie de la vie et qu'il vaut mieux l'accepter plutôt que lutter contre.
Lien : http://letoucherdespages.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LadyRomance
  28 septembre 2017
La maison de l'orchidée est une histoire sur deux époques comme sait si bien les mener Lucinda Riley.
L'histoire est celle de Julia, une pianiste virtuose de 31 ans, qui tente de se remettre d'un drame familial, un accident de voiture survenu près de son domicile dans le sud de la France, dans lequel elle a perdu son mari et son petit garçon de deux ans.
Elle trouve alors refuge dans un cottage à Forrester, un village côtier en Angleterre, pour se rapprocher de sa soeur de trois ans son aînée et mère de famille.
C'est lors d'une visite à la grande maison de Wharton Park dans la région de Norfolk où elle venait passer ses vacances d'été lorsqu'elle était enfant dans le cottage de ses grands-parents, domestiques de la propriété, qu'elle trouve un journal intime qui la mène vers le passé et les secrets des maîtres des lieux dans les années 40.
Une fois de plus, je suis totalement séduite par un roman de Lucinda Rley qui prend le temps avec talent de mettre toute son histoire en place, aussi bien celle du présent que celle du passé, et comme à chaque fois, j'ai hâte quand je lis l'une des histoires de découvrir la suite de l'autre. Car on ne s'ennuie pas une seconde.
Malgré quelques faiblesses de style par moment inhabituels concernant l'autrice et qui sont peut-être dûes à une traduction défaillante, le roman est très agréable à lire car Lucind Riley sait bien mener sa barque et nous présente ici un personnage fort intéressant dans ce genre de roman de secrets de famille avec un héritier qui se cherche dans cette époque qui commence avant la seconde guerre mondiale. Une époque charnière comme nous le savons entre tenir un rôle avec ses traditions à perpétuer et des responsabilités à assumer face à l'envie de vivre sa propre vie faite de ses propres choix. Même s'il s'agit d'un thème que nous connaissons déjà, l'autrice le traite ici avec beaucoup de doigté et d'originalité.
Ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est que l'autrice nous fait voyager dans la Thaïllande des années d'après-guerre entre les plages paradisiaques et surtout Bangkok. C'est le genre d'histoire que j'adorerais voir en images autant pour l'exotisme des lieux décrits que pour Wharton Park dans les années 40 et à notre époque. Et puis, les héros vivent tellement de choses que le récit et les rebondissements seraient du plus bel effet car c'est à la fois profond, touchant, dépaysant et divertissant.
Ce que j'aime beaucoup chez Lucinda Riley, c'est qu'elle va jusqu'au bout de son histoire, de ses histoires plus précisément car elle en mène plusieurs avec brio.
Une fois de plus comme vous pouvez le constater, je suis absolument conquise.
www.ladyromance.over-blog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fantine
  01 juillet 2013
Une excellente saga familiale dans laquelle on retrouve tous les ingrédients - qui font le succès - de ce genre littéraire : amour, drame, une héroïne jeune et belle, dépaysement, etc.
Enfin bref, une lecture d'été que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir, à lire. J'avoue avoir passé d'agréable moment de détentes en compagnie des divers protagonistes évoluant au fil des pages.
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
RAMSES1967RAMSES1967   09 août 2013
Norfolk, Angleterre
Je fais le même rêve toutes les nuits. C’est comme si ma vie était jetée en l’air, se décomposait en mille morceaux, retombant
sur le sol… en désordre. Tout est là, mais dans le mauvais sens, et la vue est fragmentée. On dit que les rêves sont importants
et qu’ils nous apprennent beaucoup de choses, surtout celles que nous refoulons. Je ne refoule rien. Si seulement je pouvais. Je vais dormir pour oublier. Pour trouver un peu de paix, parce que je passe la journée à me souvenir.
Je ne suis pas folle. Même si, depuis quelque temps, je réfléchis
beaucoup à ce que recouvre le concept même de folie. La terre est peuplée de milliards d’êtres humains, dont chacun possède un génome unique et une perception du monde qui lui est propre. Chaque vue est différente.
J’en suis arrivée à la conclusion que ce que les êtres humains partagent réellement, c’est la chair et les os, la matière physique dont ils sont faits. On m’a souvent dit que chacun avait une façon différente d’aborder la perte d’un être cher. Certaines personnes pleurent pendant des mois, des années même. Elles portent du noir pour montrer qu’elles sont en deuil. D’autres ne semblent pas affectées, en surface du moins. Elles enfouissent leur chagrin. Elles continuent à vivre comme avant. Comme si rien ne leur était arrivé
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sybille76Sybille76   21 mai 2014
Présentation de l'éditeur : Dans son enfance, Julia Forrester a passé des moments idylliques dans la serre de Wharton Park. Un immense et magnifique domaine où son grand-père était chargé de prendre soin des orchidées.
Des années plus tard, Julia est devenue une pianiste de renommée mondiale. Alors qu'elle fait face à une tragédie personnelle, la jeune femme revient sur les traces de son enfance et renoue avec Christopher, l'héritier de Wharton Park.
Un journal intime, écrit dans les années 1940 par le grand-père de Julia, est découvert lors de travaux de rénovation. Quels mystères renferment ces pages ? Dans les méandres de l'histoire de deux familles ravagées par la guerre, Julia va découvrir de sombres secrets qui vont bouleverser sa vie.

Deux récits alternent dans ce roman, l'un contemporain nous parle de Julia Forrester pianiste renommée qui vient de perdre mari et enfant dans un accident de voiture. Elle rencontre Christopher hériter de Wharton Park endroit où son propre grand-père était jardinier et où elle a de magnifiques souvenirs...
...Et ce qui doit arriver arrive... Et cette partie est cousue de fils blancs et surtout d'une grande mièvrerie.
Par contre, le récit se déroulant dans les années 40 vaut le coup d'être lu. On se laisse vraiment emporter par l'histoire des personnages, tous attachants, leurs dilemmes. L'auteur n'a pas réussi à rendre cette atmosphère pour l'époque contemporaine.
Ceci dit, les secrets, on les devine tous très vite, il y en a qui est même décelable dès les premières pages et même le coup de théâtre final n'en est pas vraiment un. Aucune surprise pour moi à la lecture de ce livre.

Malgré, tout, une saga familiale à lire, bien agréable et qui peut détendre notamment en vacances...



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FLAORIFLAORI   10 août 2015
Magnifique roman chargé de différentes émotions . L'histoire est très prenante et nous embarque en Angleterre et en Thaïlande à travers plusieurs générations.
Le plus inattendu c'est qu'il y a toujours des revirements de situation, ce qui permet au roman de nous garder en haleine jusqu'à la fin.
Cette histoire démontre comment les responsabilités peuvent compliquer la vie .
Commenter  J’apprécie          83
FLAORIFLAORI   07 août 2015
Quelqu'un m'a dit un jour que la mort est aussi naturelle que la naissance, qu'elle fait partie du cycle infini de la joie et de la douleur humaine. Aucun d'entre nous n'y échappera, et notre incapacité à accepter notre propre mort et celle de ceux que nous aimons fait partie de notre condition d'êtres humains. Peu importe la mort qui frappe nos proches, leur disparition est inacceptable pour ceux qui restent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FLAORIFLAORI   10 août 2015
C'est tout à fait naturel. Mais, un jour, tu devras lui pardonner ce qu'il a fait c'est dans ton intérêt, Julia. J'ai appris que ce n'était pas bon de porter une telle colère en soi. Elle te consume, elle te détruit.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Lucinda Riley (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucinda Riley
2016 Confrontée à l'infidélité de son mari, Kitty Fisher quitte Londres pour se réfugier dans le chalet de son arrière-grandpère, aux États-Unis. Là, sur les rives du lac Akanabee, elle découvre un magnifique bijou qui va lui permettre de révéler un secret de famille longtemps caché...
1914 La Russie est au bord de la rébellion, et la famille impériale, les Romanov, fait face à un futur tout aussi terrifiant qu'incertain. La grande-duchesse Tatiana est tombée amoureuse d'un officier de cavalerie, Dimitri, mais les événements vont mettre à mal leur relation naissante ? ainsi que leurs vies...
Des jours et des vies est un roman qui traverse les siècles, offrant à ses lecteurs une inoubliable histoire d'amour, de perte et de résilience, dans la lignée des romans de Kate Morton et Lucinda Riley.
« CE ROMAN CAPTIVANT NOUS FAIT VOYAGER DANS LE TEMPS, MÊLANT HISTOIRE ET FICTION DANS SA REPRÉSENTATION DES ÉVÉNEMENTS TRAGIQUES DE LA RÉVOLUTION RUSSE. » Sunday Express
Plus d'infos sur le livre : http://www.editionsleduc.com/produit/1537/9782368123621/
Retrouvez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/Editions.charleston/
+ Lire la suite
autres livres classés : OrchidéesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
.. ..