AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782824641386
589 pages
Éditeur : City Editions (13/11/2014)

Note moyenne : 4.41/5 (sur 35 notes)
Résumé :
L'actrice Rebecca Bradley arrive à Astbury Hall, un vieux manoir qui sert de décor au film qu'elle tourne. Dans la solitude de cette immense propriété de la campagne anglaise, Rebecca trouve enfin la paix, loin de la pression des médias. Quand elle se rend compte qu'elle ressemble étrangement à Lady Violet, la grand-mère de l'actuel propriétaire, elle décide d'en savoir plus sur le passé de cette étrange famille. Un jour, un jeune homme arrive à Astbury Hall. Il vie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LadyRomance
  25 janvier 2017
Quelle histoire !!! Quelle belle saga ! Parce que c'est de cela dont il s'agit !
J'ai beaucoup aimé, vraiment beaucoup car il y a l'Angleterre du XX° siècle, l'exotisme de l'Inde et aussi une histoire qui rejoint les autres à notre époque. le tout est bien ficelé, crédible, même si tout est fiction, bien écrit, passionnant...
Pour avoir regardé un peu les 4° de couverture des autres romans de Lucinda Riley, elle aime à évoquer les dynasties, les liens familiaux souvent complexes, particulièrement lorsqu'il y a des secrets.
L'héroïne ici est une jeune indienne dont on suit l'existence jusqu'à une dizaine d'années après son décès. C'est une personne exceptionnelle, en partie du fait qu'elle a un don familial qui se transmet à travers les générations et qui consiste en une musique qu'elle entend comme un présage qu'elle doit apprendre à interpréter. C'est aussi une femme très courageuse, pleine de ressources et de bons sens, intelligente, d'un caractère doux et aimant. C'est de son destin dont il s'agit, qui est intimement lié au destin de son amie qui sera comme une soeur pour elle avec ses avantages et ses inconvénients.
Ce que j'ai trouvé d'assez significatif à la lecture de ce roman, c'est que l'auteure semble dire que notre vie est libre dans la mesure de certains événements et circonstances qui nous mettent irrémédiablement sur tel ou tel chemin suivant qui nous sommes. C'est le cas assurément pour Anahita dont le destin la mène à devenir la demoiselle de compagnie d'une jeune princesse indienne du même âge, Indira. Cette dernière est un personnage fort également de l'histoire car elle est fiancée de par sa naissance à un Maharadja beaucoup plus vieux qu'elle dont elle ne veut pas. Et vue qu'elle a un caractère très affirmé, plutôt indépendant et exclusif, son avenir est loin d'être tout tracé comme sa destinée semblait l'indiquer. Elle sait voir en tout cas en Anahita une compagnie inespérée pour sa condition. Et le contraire est aussi vrai. La mère d'Indira est aussi un personnage fascinant qui apparaît comme une des plus belles femmes au monde que sa bonté vient magnifier. C'est une Maharani ! Une Reine dans son pays !
Nous suivons donc les premières années de ces jeunes filles en Inde qu'elles quittent ensemble pour suivre leurs études en Angleterre.
C'est là que le passé rejoint le présent car elles viennent passer leurs vacances scolaires à Astbury Hall, un très beau domaine avec un vieux manoir qui sert de lieu de tournage d'un film et dont le propriétaire héritier tombe sous le charme de l'actrice principale, magnifique femme, qui ressemble étrangement à sa grand-mère adulée, morte en couche lors de son premier enfantement alors qu'elle était encore en pleine fleur de l'âge. Elle avait marquée le lieu par son caractère de jeune femme riche venue d'Amérique avec sa légèreté, sa jovialité, son extravagance dans ses goûts et sa modernité contrastant avec le lieu au départ. Elle donnait une nouvelle vie au manoir.
C'est dans ce lieu que nous suivons aussi le devenir de cette actrice à notre époque donc qui demeurera au manoir durant le temps du tournage et qui suivra l'histoire de Anahita et Indira dans la lecture d'un manuscrit écrit par Anahita plusieurs années auparavant dans lequel elle s'adresse à son fils pour lui raconter son histoire, fils qui a été présumé mort en Angleterre avant qu'elle ne reparte en Inde et à laquelle elle n'a jamais cru.
Elle confia ce manuscrit à son arrière-petit-fils, Ari, au moment de sa mort pour qu'il retrouve son fils qu'elle sait encore vivant mais Ari, comme toute sa famille, n'y prête pas la moindre attention croyant qu'elle fabule, surtout avec l'âge. Dix ans se passe lorsque celui-ci ne trouvant plus aucun sens à sa vie, décide d'entreprendre les recherches qui le mène au manoir au moment du tournage du film. Lui et l'actrice s'y intéresseront dans une atmosphère parfois étrange et lourde qui ne cesse de s'amplifier de par l'attitude du propriétaire et de sa servante et de certains événements. C'est au manoir que nous suivons aussi l'histoire de coeur malmené de l'actrice et son intérêt pour le manuscrit.
Vous voyez que c'est un roman très riche et ceci n'est qu'une infime partie de tout ce qui se produit dans la vie de tous ces personnages.
C'est un roman dans lequel on voyage (j'adore !) au XX° siècle en Inde, dans un magnifique palais notamment, puis en Angleterre dans un très beau domaine avec son manoir avec un rythme agréable entre le passé dans la lecture du manuscrit et le présent durant le tournage du film. Nous sommes informés du passé en même temps que les personnages du présent c'est-à-dire l'actrice, Ari, l'arrière petit-fils d'Anahita, et l'héritier du manoir où a séjourné Anahita et Indira.
C'est donc une saga romanesque dans laquelle le suspense vient s'immiscer de plus en plus, et qui en fait un roman émouvant et magnifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
sarahdu91
  01 novembre 2018
Une vielle dame indienne prête à mourir laisse tout un écrit du parcours de sa vie à l'un de ses arrières petits fils.
Anahita a vécu ses jeunes années en Inde dans un palais avec son amie Indira. Un peu d'études en Angleterre leur feront découvrir la vie au pays et connaître des gens qui auront une forme d'incidence sur leur vie future.
Une bien belle histoire à découvrir de par ses liens transgénérationnels et pour lesquels l'arrière petit fils, Ari va devoir découvrir au fil de l'intrigue dans le domaine d'Astbury Hall.
L'écriture est très fluide et l'alternance dans le temps au fil des chapitres est très bien tenue et s'enchaîne tout naturellement.
J'aime beaucoup le côté romancé et captivant de cette auteure et qui sait au mieux relater l'ambiance anglo saxonne des domaines bourgeois.
Commenter  J’apprécie          120
Mamyfran
  30 décembre 2020
Anahita est centenaire !
Tous les membres de sa famille sont venus des 4 coins de l'Inde pour lui souhaiter son anniversaire et encore admirer la grande intelligence et sagesse de leur aïeule.
Mais c'est à son arrière-petit-fils Ari qu'Anahita confie l'histoire de sa vie, récit qu'elle a elle-même rédigé des années auparavant, à l'intention de son fils aîné disparu à l'âge de trois ans en Angleterre.
Dommage qu'Ari, jeune entrepreneur ambitieux, ait un emploi du temps beaucoup trop chargé que pour s'y intéresser. Il lui faudra deux évènements : une déception sentimentale et une lettre d'adieu d'Anahita qui va mourir suite au ressenti de la mort de son fils, pour qu'Ari se plonge dans la vie si extraordinaire de cette femme qui ne l'est pas moins.
Grâce à son récit, il va revivre l'enfance d'Anahita à Jaïpur, où elle devient demoiselle de compagnie de la princesse Indira. Les deux jeunes Indiennes vont parfaire leur éducation dans un collège anglais. le contraste de vie est évidemment saisissant. Mais la première guerre mondiale aura pour conséquences de prolonger leur séjour en Angleterre, et de les éloigner temporairement l'une de l'autre.
Anahita se retrouve à Astbury et fait la connaissance du fils de la maison. Les deux jeunes gens entament une relation amoureuse dans un contexte de guerre, de préjugés raciaux et de prérogatives de castes.
Ari décide de se rendre à Astbury pour y apprendre davantage sur son arrière-grand-mère, et cette recherche va lui permettre de redonner sens à sa propre vie.
Dans « La Rose de Minuit », Lucinda Riley applique à merveille sa technique de nous immerger dans des époques et des lieux différents, le tout noué par un fil discret.
Un très beau voyage avec un seul bémol : une fin sans grande surprise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
meknes56
  26 octobre 2019
Superbe roman, superbe saga lu l'hiver dernier. Un livre offert à mon épouse qui me l'avait prêté. Un roman trop bien écrit avec une superbe histoire et des personnages tellement sympathique. J'apprécie beaucoup ses romans ou un personnage recherche ses racines et si en plus l'histoire est crédible, comme ici, c'est un véritable bonheur.
Commenter  J’apprécie          40
BurggraeveDidier
  05 août 2019
Cela fait très longtemps que je cherchais ce livre, le seul que je n'avais pas encore de Lucinda Riley. En librairie il était épuisé et non réédité. Aucune bibliothèque auxquelles j'ai accès ne l'avait. A force de persuasion et un peu par hasard je l'ai trouvé en téléchargement collectif d'un pack comportant une multitude d'autre romans style romance bon marché. Donc je l'ai chargé sur ma liseuse et je l'ai savouré jusqu'à la dernière ligne. du Lucinda Riley pur jus dans ce style bien particulier que l'on retrouve dans ses autres romans. Il vaut largement la peine que j'ai eu pour l'avoir. A tous ceux qui ont envie de le lire, ne désespérez pas ...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
meknes56meknes56   26 octobre 2019
Moi qui avait toujours aimé les livres, la bibliothèque était l'un de mes endroits préférés au palais.



Page 126
Commenter  J’apprécie          20
meknes56meknes56   26 octobre 2019
La colère faisait place au choc,désormais, tandis qu'il repensait à tout ce qu'il avait fait pour elle.

Page 83
Commenter  J’apprécie          10
gastongomannegastongomanne   03 février 2015
superbe livre je suis a la moitié mais c est une belle histoire
je vous le conseille
Commenter  J’apprécie          01

Videos de Lucinda Riley (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucinda Riley
Lucinda Riley - Les Sept sœurs
autres livres classés : dépaysementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1172 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre