AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782368121801
464 pages
Charleston (17/11/2017)
4.21/5   862 notes
Résumé :
LUCINDA RILEY
L'ANGE DE MARCMONT HALL


Trente ans ont passé depuis que Greta a quitté Marchmont Hall, une magnifique demeure nichée dans les collines du Monmouthshire. Lorsqu'elle y retourne pour Noël, sur l'invitation de son vieil ami David Marchmont, elle n'a aucun souvenir de la maison - le résultat de l'accident tragique qui a effacé de sa mémoire plus de vingt ans de sa vie. Mais durant une promenade dans le parc enneigé, elle trébu... >Voir plus
Que lire après L'ange de Marchmont HallVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (176) Voir plus Ajouter une critique
4,21

sur 862 notes
Nous suivons le chemin de vie de trois femmes depuis 1945 jusqu'en décembre 1985.
En 1945, Greta tombe amoureuse d'un soldat américain et sous la promesse du mariage bien sincère semble-t-il, ils se laissent emporter. Un évènement inattendu fera que le jeune homme sera choqué dans ses principes et la refusera.
Pas de chance, Greta est enceinte, toute jeune.
Un ami, David, qui fait ses débuts de comédien au même cabaret qu'elle lui offre son cottage pour l'abriter jusqu'à son accouchement.
Après un malheur et un mariage malheureux, Greta revient à Londres avec sa fillette Cheska. Toujours aidée par David, Cheska devient un enfant star à l'âge de 4 ans. Cela va la perturber dangereusement.
Cheska,devenue une jeune actrice adolescente, après une rencontre malheureuse, tombe enceinte et donne naissance, très jeune à Ava qui sera élevée par la mère de David dans le domaine familial.
Un véritable ange gardien, ce David.
Lucinda Riley a écrit une grande saga familiale très agréable à lire, bien ficelée avec des allers-retours dans le temps.
Je ne lirai pas ce genre de livre tous les jours mais au moment de Noël, c'est parfait.
Un livre dans un beau décor, avec de bons sentiments, du bonheur, du malheur, de belles personnes sauf Cheska : le personnage le plus troublé du livre.
Faute d'avoir reçu des soins psychiatriques, on la sent capable de nuire, de tuer.
Sa notoriété et sa capacité à jouer la comédie en tant qu'actrice lui permet de donner le change face aux thérapeutes.
Une belle lecture, un peu longue sur la fin peut-être...

Challenge pavés 2019
Commenter  J’apprécie          520
J'ai beaucoup entendu parler de la saga des Sept Soeurs de cette auteure. Je voulais donc me faire une idée avant de commencer une telle série.
Autant au début j'ai apprécié ce roman, autant à la longue je me suis lassée, je dirais même que j'ai été écoeurée.
Trop de romance, trop de déjà-vu, trop c'est trop… Je ne suis réellement pas faite pour les romances…
Ça me rappelle lorsque j'étais jeune et que je lisais les Arlequins et que je trouvais cela trop top… je croyais au grand Amour, je rêvais de paillettes, de stars, de musique, de richesse, de folie... mais j'avais 15 ans… C'est mignon, mais je n'y crois plus…

bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          369
L'histoire commence avec Greta qui retourne dans la magnifique demeure familiale de Marchmont Hall après plus de 30 ans.
Elle a perdu tous ses souvenirs il y a une 20aine d'année suite à un terrible accident et depuis elle vivait un peu comme une recluse. Là-bas, elle va retrouver sa petite fille, son mari ainsi que David son « neveu », fidèle soutien depuis toujours.
Lors d'une balade dans le parc, elle va découvrir une tombe, celle d'un très jeune enfant, son propre fils à en croire les inscriptions... A partir de là, les souvenirs trop longtemps oubliés ne vont cesser de ressurgir et son histoire peu à peu se dévoiler.

Nous allons donc découvrir l'histoire de cette famille sur 3 générations, de 1945 à 1985.

J'ai mis un peu de temps à rentrer dedans pour être tout à fait honnête (presque une centaine de pages), mais une fois dans l'histoire, il m'était impossible de lâcher le livre ! L'intensité est croissante tout du long, j'ai lu les 150 dernières pages d'une traite, je ne pouvais tout simplement plus m'arrêter, il fallait que je sache comment tout cela allait bien pouvoir se terminer !
Seul bémol, à mon sens : le personnage de Greta que j'ai trouvé assez fade, difficile d'imaginer quelle puisse déchaîner les passions… Heureusement Cheska est là pour nous en faire voir de toutes les couleurs (c'est peu dire), elle nous maintient en haleine !

J'ai un peu honte de l'avouer mais c'est le 1er livre de l'auteure (et seul à ce jour) que j'ai lu. Et comme je l'ai beaucoup aimé, j'ai bien envie de me laisser tenter par son autre grande saga familiale, à savoir Les sept soeurs.

Et vous, vous avez déjà lu cette auteure ? Vous l'appréciez ?
Commenter  J’apprécie          260
C'est le 3e roman de Lucinda Riley que je lis et j'avoue que je suis toujours aussi satisfaite et captivée par sa plume.
Cette saga romancée n'a pu me faire reposer le livre avant la fin.
Il faut dire que les Flash back sur les années antérieures nous permettent de mieux comprendre le fond de l'intrigue . C'est aussi une façon originale propre à l'auteure de nous faire passer un agréable moment.
Sans oublier que le suspense est bien là.
L'histoire de ce roman est assez prévisible mais on s'est attaché aux différents personnages au fil de l'histoire donc on a hâte de connaître les tenants et les aboutissants.
Bref, une saga familiale au XIXè siècle en Angleterre qui m'a plus que tenue en haleine.
Je vais de ce pas continuer avec Lucinda Riley avec enthousiasme.
Commenter  J’apprécie          230
Greta revient au manoir de Marchmont Hall après l'avoir quitté il y a une trentaine d'années. Suite à un accident tragique survenu il y a vingt ans, sa mémoire est frappée d'une amnésie partielle, elle ne se souvient plus de ce lieu dans lequel elle a vécu autrefois avec son époux et ses enfants. Mais alors qu'elle se balade dans le domaine, elle trébuche sur une pierre tombale, celle d'un enfant de trois ans décédé en 1949. Puis soudainement une vision lui apparaît : celle de Jonathan "Jonny", son bébé. Les souvenirs réapparaissent et nous suivons l'histoire de Greta sur plusieurs années.
Lucinda Riley est une écrivaine irlandaise que j'adore. Elle écrit principalement des romances et des sagas familiales passionnantes. Dans "L'ange de Marchmont Hall", son dernier roman, nous rencontrons Greta dès 1945 à Londres lorsqu'elle est encore une jeune femme dont le rêve est de devenir actrice. A cette époque elle travaille dans des spectacles dénudés. Elle rencontre un soldat américain qui lui promet de l'épouser mais il rejoint les Etats-Unis sans elle, avant même de se rendre compte qu'elle est enceinte. Cette situation est très problématique dans l'Angleterre de l'après-guerre où il n'est pas convenable pour une femme d'être une mère célibataire. Son ami, David Marchmont, lui propose alors de partir se reposer à Marchmont Hall, au Pays de Galles, un lieu dont il est l'héritier, et occupé par son oncle Owen, actuel propriétaire du manoir. Greta s'y rend et, au bout de plusieurs mois, épouse Owen. Elle met au monde des jumeaux Jonathan (Jonny) et Francesca (Cheska). Mais quelques jours après avoir fêté leur trois ans, Jonny décède. La famille est anéantie. Owen sombre dans l'alcool et le désarroi, Greta et Cheska partent pour Londres et refont leurs vies jusqu'au jour où un accident va tout faire basculer.
Nous faisons également la connaissance de David Marchmont, un personnage qui aura de l'importance tout au long de l'histoire.
[...]
De nombreux autres personnages font leurs apparitions dans le livre à des degrés différents. Mais ce sont les histoires de Greta, Cheska et David qui ont la place centrale dans le récit.
Lucinda Riley alternent entre différentes périodes : 1985 qui est celle de la veille de Noël à Marchmont Hall avec le retour de Greta, puis on bascule par alternance en 1945 [...] puis, en 1956 où nous est racontée la jeunesse de Cheska jusqu'au jour de l'accident qui fera perdre la mémoire à Greta et qui entraînera de tristes conséquences sur leur avenir.

"L'ange de Marchmont Hall" est l'histoire de toute une vie faite de rencontres, de séparations, de retrouvailles et de sacrifices. Les retours chronologiques dans le passé sont bien étayés. J'ai adoré découvrir Greta, sa force de caractère et sa capacité à se débrouiller seule avec sa fille dans les années 1950. Les secrets du passé lient l'intrigue jusqu'au bout dont le dénouement permet au lecteur de comprendre la femme qu'elle est devenue. La personnalité de Cheska est complexe et ambigüe, celle de David est touchante.

Lien : http://labibliothequedemarjo..
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Tu parles comme si tu étais aussi vieille que moi.
- J'ai l'impression de l'être. Je travaille comme une forcenée depuis trente ans.
- Je sais bien. Et je regrette de t'avoir présentée à Léon. C'est ma faute tout ça, tu aurais raison de m'en vouloir.
- Bien sûr que je ne t'en veux pas. C'est ce que la vie avait pour moi dans ses tiroirs.
Commenter  J’apprécie          270
Cheska se réveillait en hurlant et tendait la main pour allumer sa lampe de chevet. Elle se redressait dans son lit, regardait sa chambre douillette et familière, vérifiant pour se rassurer que tout était bien disposé comme lorsqu'elle s'était couchée. Elle prenait poli, qui se trouvait en général par terre à côté de son lit, la serrerait dans ses bras et se mettait à sucer son pouce, se sentant un peu coupable. Sa mère lui disait sans cesse que si elle n'abandonnerait pas cette habitude de bébé, ses dents seraient mal rangées et qu'elle pourrait dire adieu à sa carrière de star du cinéma.
Commenter  J’apprécie          150
D'origine élisabéthaine, le demeure se dressait gracieusement devant les contreforts ondoyants des Black Montains, dont les sommets majestueux s'élevaient en arrière plan. En contrebas, l'Usk serpentait à travers la vaste vallée scintillante de neige. La façade en pierre rouge ancienne se divisait en trois pignons, tandis que les carreaux finement ouvragés des fenêtres à meneaux reflétaient les derniers rayons rosés du soleil d'hiver.
Commenter  J’apprécie          50
David Marchmont jeta un coup d'œil en direction de sa passagère. La neige tombait à présent à gros flocons, rendant plus précaire encore le chemin étroit, déjà dangereusement verglacé.
- Nous ne sommes plus très loin, Greta, et je dirais que nous avons eu de la chance. Demain matin, ce chemin sera sans doute impraticable. Reconnais-tu quelque chose ? demanda-t-il d'une voix hésitante.
Greta se tourna vers lui. Malgré ses cinquante-huit ans, sa peau ivoire était encore lisse, et elle avait gardé le visage de poupée que David lui avait toujours connu. L'âge n'avait pas terni le bleu vif de ses yeux immenses, mais ceux-ci ne brillaient plus ni d'excitation, ni de colère. La lumière qui les éclairait autrefois avait depuis longtemps disparu.
- Je sais que j'ai vécu ici. Mais je ne me le rappelle pas, David. Je suis désolée.
- Ne t'inquiète pas, la rassura-t-il, conscient de sa détresse.
Commenter  J’apprécie          10
Greta récura l'appartement jusqu'à ce qu'il brille, fit des gâteaux que personne ne mangerait et s'inscrivit à des cours de yoga et de peinture. Elle entreprit de tricoter des chaussons, gilets et bonnets, tout comme elle l'avait fait pour ses bébés près de quarante ans plus tôt, pour passer le temps à Marchmont. Elle confectionna aussi deux châles au crochet et envoya le tout à Ava dans un grand colis.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Lucinda Riley (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucinda Riley
« La Sœur de la Lune - Les Sept Sœurs T5 » de Lucinda Riley lu par Florine Orphelin l Livre audio
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (2228) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
254 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..