AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Johan-Frédérik Hel-Guedj (Traducteur)
ISBN : 2702432476
Éditeur : Le Masque (16/03/2005)

Note moyenne : 3/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Selon le jargon de la CIA, le terme "invisible" désigne un agent terroriste qui a la nationalité et l'ethnie du pays choisi pour cible. L'intérêt? Il est l'alter ego à visage ouvert des agents étrangers contraints d'opérer dans l'ombre.
Lyz Carlyle, de la section antiterroriste du MI5, apprend que la Grande-Bretagne va être infiltrée par un "invisible". dans le même temps, un jeune indic pakistanais lui signale des mouvements suspects dans une librairie fonda... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
emeralda
  14 avril 2010
Cela débute dans le métro. Un lieu où l'on est vu par tout le monde et en même temps si invisible car c'est bondé et impersonnel. Personne ne fait vraiment attention à vous. Vous êtes parmi tant d'autres. On peut s'isoler mentalement à défaut de le pouvoir le faire physiquement. On se perd dans nos pensées, on s'évade à notre manière et le reste s'efface au moins un instant. Puis la réalité revient au galop, nous rattrape, nous dépasse même.
Une ambiance qui est bien rendue dès les premières lignes grâce a l'auteur qui sait de quoi elle parle. Enfin, on y croit.
Et il en sera ainsi jusqu'au bout…
Changement de décor et d'ambiance assez radicale ensuite, mais on se sent aussi à l'aise que Liz car la prose de Stella Rimington est précise, presque chirurgicale, mais tonique, vivante et avec quelques petites pointes de sarcasmes qui rendent son personnage attachant.
Il faut s'enlever de la tête une chose : on n'est absolument pas dans un James Bond. Pas d'agent 007 en vu ou presque. Les copies sont pâles, mais plus réalistes ou plus pathétiques.
Les situations sont complexes, graves, mais on reste dans des sphères humaines très terre à terre. C'est plaisant car on n'est donc pas en présence de surhommes. Justes des hommes et des femmes avec leur histoire, leurs soucis, leurs contraintes.
On comprend mieux ce qui peut pousser ces derniers à agir. Cela ne rend pas leur combat plus noble, moins sanglant, mais plus intelligible. La réalité dépasse souvent de loin la fiction et ce roman est plus véridique que ce que l'on trouve dans nos journaux, j'en reste persuadée.
C'est sombre, mais juste ce qu'il faut. On n'en a pas rajouté, tous les éléments étaient déjà présents. Et même si l'histoire est presque courue d'avance, peu importe, on va jusqu'au bout. C'est la vie, c'est notre société, c'est ainsi que va l'humanité d'aujourd'hui…
Les chapitres sont en général assez courts. J'aime assez car on peut ainsi aisément fractionner sa lecture. On lit un petit chapitre et hop, on retourne à nos missions moins glorieuses, mais toutes aussi indispensables au quotidien.
Voilà donc un bon titre à lire le soir, dans le métro, sur les bords de pistes de ski ou bientôt sur la plage.
Lien : http://espace-temps-libre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ana76
  11 mai 2010
N'étant pas vraiment une spécialiste des romans d'espionnage, j'avais tout à découvrir. Et là j'avoue avoir pris beaucoup de plaisir à cette lecture.
Il convient d'abord de préciser que l'auteur sait de quoi elle parle puisqu'elle a elle-même intégré les services du MI-5 ; du coup ses descriptions sont très précises sans être indigestes. Les relations inter et intra-services sont très claires et le lecteur se sent très vite à l'aise avec les différentes appellations.
Le puzzle se met en place progressivement, les divers protagonistes se développent peu à peu sans tomber dans le fouillis, très vite on sait qui est qui et qui fait quoi, la psychologie des personnages est très fouillée. le rythme est assez soutenu, pas d'ennui à craindre.
Et n'oublions pas le décor, les plages anglaises, les pubs glauques, la campagne…. tout est fait pour nous mettre dans l'ambiance.
Petits bémols : j'aurais voulu plus de détails sur certains personnages secondaires, comme Marzipan ( Qui est Marzipan ? Il faut le lire pour le découvrir ) ; autre point, mais qui là m'est tout personnel, je me suis plus attachée à la “méchante” qu'à Liz, l'héroïne. L'auteur a superbement décrit le processus psychologique ayant fait d'une jeune fille à l'avenir apparemment tout tracé une terroriste convaincue. J'ai été happée par son histoire et sa relation avec son complice, j'avais des sentiments contradictoires vis-à-vis d'eux et là était la vraie force de l'auteur. Personne n'est tout noir ou tout blanc.
Lien : http://livres76.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
toto
  23 janvier 2009
Livre peu passionnant.
Rien n'est vraiment intéressant : personnages, écriture, histoire.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
emeraldaemeralda   14 avril 2010
Mackay prononçait les noms islamiques de manière à rendre extrêmement clair qu'il était lui-même arabophone, ce qui avait le don d'irriter Liz au plus haut point. Qu'est-ce qui arrivait donc à ces gens ? se demanda-t-elle. Pourquoi se prenaient-ils tous pour Lawrence d'Arabie, ou pour Ralph Fiennes dans Le Patient anglais ?
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Stella Rimington (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1596 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre