AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de kateginger63


kateginger63
  01 janvier 2018
Merci à Masse critique pour avoir pû découvrir cette saga (le premier tome). Au départ, il était prévu pour une de mes filles mais le sujet m'intéressant, j'ai entamé le roman d'une manière assez timide puis cet élan romanesque et aventurier présent dans le livre ne m'a plus lâché jusqu'à la fin!
Février 1938: c'est l'histoire d'une jeune adolescente de 15 ans, moscovite, sous le régime soviétique stalinien, qui perd ses parents suite à une arrestation sans appel (une élite intellectuelle n'adhérant pas au régime communiste). Elle qui espérait vivre chez ses voisins, la voilà reléguée à un orphelinat loin de la capitale (la Carélie, région proche de la frontière finlandaise). Un orphelinat que je qualifierais de "goulag pour ados" qui endoctrinent les jeunes. Mais Evguenia, instruite par son père, a intégré que les bolcheviks brisent ceux qui leur résistent, ceux qui ne veulent pas leur idéologie communiste. Elle se soumet (en apparence). Malgré cela, elle subit quelques déconvenues face à une horde de jeunes filles malintentionnées.
Elle se sauve et rencontre Olga, une jeune fille paysanne et ensemble, elles décident de traverser la frontière finlandaise, pour être libre. La nature n'est pas bienveillante mais elles arrivent à bon port sur l'île de Valaam auprès de moines qui les recueillent. Elles rencontrent un jeune fugitif.
La guerre éclate (en 1939) entre la Finlande et la Russie et la police soviétique les pourchasse.
La plume est bien écrite. Je conseille aussi ce roman historique aux adultes qui s'intéressent à cette période de grands troubles. le tout sur un fond romanesque qui se prête bien à l'aventure russe. Une découverte qui me donne envie de lire le second tome.
Commenter  J’apprécie          83



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus