AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Maliae


Maliae
  26 avril 2014
Bon si j'avais trouvé la couverture du premier tome superbe, autant dire que celle là je la trouve moche, même si elle est aussi brillante. Tant pis. Cela n'enlève rien au fait que j'ai trouvé ce bouquin absolument GENIAL et que je l'ai dévoré. Tout d'abord j'étais absolument RAVIE de retrouver Percy Jackson, et de voir qu'il n'a rien perdu de son humour, même si cette fois-ci comme pour le premier tome des Héros de l'Olympe, l'histoire est écrite à la troisième personne, on se retrouve souvent écroulé de rire grâce (ou à cause de) à Percy. Deux autres personnages apparaissent, venant du camp Romain : Hazel (13 ans (ou plus) mignonne, mais peut-être trop gentille pour son bien, sa capacité à comprendre et laisser faire les gens qui lui font du mal… c'est un truc de dingue) et Frank (grand, un peu asiatique, et qui n'a absolument aucune confiance en lui et pourtant) il vient du Canada alors ça m'a bien fait plaisir (ben oui moi j'adore le Canada). Dans ce livre apparaît brièvement Nico di Angelo, et ça fait plaisir de le voir, Tyson et ça m'a fait jubiler de le voir et Annabeth (niark). Quand aux dieux, et bien on ne les voit pas beaucoup, et la plupart du temps sous leur forme Romaine (normal puisque l'histoire se situe de ce côté là cette fois-ci). Mars (Arès) m'a fait mourir de rire (et comment Percy lui cause aussi) et Junon (Héra) m'a énervé (normal). Iris est … ben disons que je ne m'attendais pas à ça ! Au niveau des personnages, j'ai donc bien sûr totalement adoré Percy (forcément), j'ai bien aimé Hazel et Frank aussi. J'ai détesté Octave (mais comment l'aimer?), Reyna ne m'a pas dérangé mais je l'ai pas idolatré non plus, j'ai préféré sa grande soeur. La grand-mère de Frank m'a fait délirer. Et pour les autres et bien je les ai bien apprécié (sauf Gaïa et les géants), surtout les amazones. Au niveau de l'histoire, Percy, Frank et Hazel doivent aller libérer le Dieu de la Mort : Thanatos. Et c'est pas une quête facile autant le dire, heureusement ils vont trouver des précieux alliés (Ella que j'ai adoré aussi par exemple), et se frotter à des ennemis un peu dangereux (comme des basilics, des géants, des trucs sympa quoi). L'art de Rick Riordan c'est de faire des chapitres sur chacun des trois héros avec un ton différent à chaque fois. Les chapitres de Frank par exemple sont “simples” j'ai envie de dire, et évolue au fur à mesure que le personnage évolue, quand aux chapitres de Percy je me bidonnais la plupart du temps, et pour ceux d'Hazel et bien on avait souvent droit à son passé et sa façon de se torturer sur sa culpabilité. J'ai envie de dire que s'il y a quelques facilités peut-être je pardonne mille fois tellement j'aime, ça se lit vite et bien, c'est bien écrit, c'est super intéressant, drôle mais avec quelques passages tristes, avec pleins de prophétie qui gêne, qui nous embêtes. Comme d'habitude l'auteur aime bien parsemé pleins de petites phrases dans son livre, qui indique que nos héros vont souffrir et qui donne du suspens (aaah je veux savoir la suite franchement !) Bref a lire évidemment (à lire bien sûr après les 5 Percy Jackson et le premier tome de Héros de l'Olympe).
Commenter  J’apprécie          75



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus