AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226275967
448 pages
Éditeur : Albin Michel (29/08/2012)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 174 notes)
Résumé :
Les dieux de l'ancienne Egypte déferlent sur la Terre!
Apophis, le serpent géant du Chaos, va se réveiller et détruire l'univers.

Carter et Sadie Kane ont cinq jours pour sauver le monde. Ils doivent trouver Le Livre de Rê.
Hélas, l'ouvrage du dieu du soleil est éparpillé aux quatre coins de la planète. Heureusement, Horus apparaît en rêve à Carter: une partie de l'artefact est exposé au musée de Brooklyn pour quelques heures encore. Tou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Lisbei13
  11 février 2014
Ce deuxième tome commence sur les chapeaux de roues.
Sadie et Carter Kane, frère et soeur, sont loin de mener une vie ordinaire. Ce soir, par exemple, ils ont prévu d'entrer par effraction au Brooklyn Museum pour y dérober un artefact égyptien qui pourrait peut-être les aider à sauver le monde ... ou à le détruire ... en cinq jours très exactement.
Et pendant ces cinq jours, il leur faudrait aussi trouver un moment pour guérir une de leur apprentie gravement malade, localiser et délivrer Zia, que Carter est incapable d'oublier, convaincre les Magiciens de la Maison de Vie qu'ils n'ont pas pactisé avec l'ennemi et fêter l'anniversaire de Sadie .... dur dur ...
Comme je l'avais déjà dit, j'ai un peu moins accroché à cette série qu'à celle de Percy Jackson. Sans doute aussi ma moins bonne connaissance de la mythologie égyptienne (comparée aux mythologies gréco-romaines) me laissent moins savourer les clins d'oeil et utilisations détournées du panthéon et des légendes mises en avant. Néanmoins, pour les lecteurs adolescents, cela reste une excellente série pleine de rebondissements, aux personnages principaux et secondaires bien campés et attachants ... et très érudite sans avoir l'air d'y toucher ... et évidemment, à la fin de chaque tome, l'envie de savoir ce qui va se passer ensuite est bien présente ...
Et d'ailleurs je vois que je suis en retard, le troisième tome de cette série, L'Ombre du Serpent, est déjà sortie, ainsi que le quatrième tome de la série Héros de l'Olympe (la suite de Percy Jackson) que je lis en parallèle, La Maison d'Hadès ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
orbe
  04 octobre 2012
Carter et Sadie, deux jeunes ados qui sont frère et soeur sont à nouveau convoqués pour sauver le monde. Ils ont pour cela cinq jours. Ils vont devoir tout d'abord retrouver trois bouts de parchemin et affronter une myriade de Dieux et Démons.
Je n'ai pas réussi à terminer ce livre dont j'ai lu la moitié seulement. Les personnages semblent parachuter dès les premières pages dans une nouvelle mission sans que l'on comprenne le lien avec la fin du premier tome. Par ailleurs, même si l'idée de mêler la voix des deux enfants reste bonne, on ne retrouve pas le charme de leurs accrochages incessants du premier volume.
Par conséquent, l'ensemble ressemble plus à une commande qu'à un roman écrit avec le coeur, tout est mécanique. Il manque le fluide. Dommage le premier tome reste très bon notamment pour les passionnés d' Egypte.

Lien : http://0z.fr/8JSUm
Commenter  J’apprécie          80
Tsukihime
  10 septembre 2013
On repart à l'assaut des mystères de l'Egypte aux côtés des Kane pour notre plus grand bonheur. Sadie et Carter sont toujours aussi trublions et les ennuis leurs collent à la peau. J'ai eu la net impression que la soeur tiré un peu plus la courverture que son frère, la faute à son anniversaire, ou bien à ses lectures de parchemins... en tout cas, das mon esprit Sadie est plus là.
Néanmoins, on en apprend quand même sur Carter et sa façon de réagir à la perte de Zia. On découvre un nouveau dieu ami avec Bès et on a même droit à un clin d'oeil à coup d'éclair au dessus de Manhattan.... je me demande d'où cela vient.
L'intrigue et les revirements de sitution sont très bien présentés, le style de Riordan est une fois de plus fluide et accrocheur. Si Carter et Sadie n'ont que 13 et 14 ans, ils me semblent quand même moins niais que Percy au même âge. Mais bon, c'est moche de comparer.
Encore une fois un très beau tome, qui donne envie de lire la suite et qui nous en apprend pas mal sur ces fichus dieux égyptiens. La mythologie grecque et latine vous avez perdus ? Attendez dans savoir plus sur Atchoum, Baba et le dieu des crachats ! Vous n'allez pas être déçu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
un_appetit_livresque
  26 mars 2020
Deuxième tome de la trilogie que j'ai lu très longtemps après le premier et j'ai d'abord eu du mal à m'y remettre avec les personnages secondaires. Mais il y a beaucoup de petits rappels de-ci de-là donc ça n'a pas été si handicapant au final.
Après j'ai moins aimé ce tome que le précédent à causes de deux décisions qu'ont prises Carter et Sadie (une chacun) qui sont tout simplement irresponsables: Ca m'a beaucoup agacée je dois dire.
En dehors de ça, j'ai apprécié retrouver l'humour des personnages et en découvrir des nouveaux. Les péripéties sont toujours aussi déjantées et les solutions perchées, j'adore !
Donc plutôt mitigée pour ce tome, à voir pour le dernier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
petit-lips
  17 octobre 2012
Dans le premier tome, Sadie et Carter Kane ont réussi à éviter le chaos en mettant le dieu Seth hors d'état de nuire. Cependant les ennuis ne sont pas pour autant terminés. Apophis, le dieu serpent, est sur le point de s'échapper et envisage de détruire l'univers. Pour sauver le monde, Carter et Sadie doivent mettre la main sur le livre de Rê afin de ramener le dieu du soleil sur le Trône de Feu pour empêcher Apophis de nuire.
Avec « le trône de feu », je suis un peu moins enthousiaste qu'à la lecture du premier tome. Si au départ j'ai été embarquée par l'histoire, sur la fin, j'ai trouvé que cela traînait un peu en longueur.
Rien ne sera épargné à nos héros : une attaque de serpent à trois têtes, une poursuite par des monstres dans le métro, une traversée du désert... Ils iront dans de nombreux lieux (Saint-Pétersbourg, Londres, l'Egypte, New York...) et l'action est omniprésente. Cependant, il m'a manqué un petit quelque chose pour vraiment accrocher à l'histoire. Tout s'enchaîne assez vite et il en ressort un manque de fluidité dans le récit.
En revanche, j'aime toujours autant nos deux héros. Ils sont courageux, attachants et drôles. Sadie est davantage au coeur du récit, je l'ai trouvée pleine d'humour. J'ai adoré la découvrir. Ces aventures rapprochent nos héros, qui se découvrent un vrai amour fraternel malgré leurs différences de caractère.
De nouveaux personnages récurrents font leur apparition, je pense notamment au dieu Bès que j'ai adoré. Il y a aussi le duo de magiciens Walt et Jaz qui sont là une bonne partie du récit. Je me suis tout de suite attachée au personnage de Walt et j'ai hâte de découvrir ce qu'il va lui arriver par la suite. Par contre, Bastet m'a manqué car on la voit très peu.
Pour conclure, même si j'ai passé un bon moment de lecture, « le trône de feu » est à mon sens un peu en dessous du niveau du premier tome. J'espère retrouver une histoire beaucoup plus prenante dans la suite des aventures de Sadie et Carter, « L'ombre du serpent ».
Lien : http://climaginaire.com/inde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
mathilde08mathilde08   15 janvier 2014
Faut que je t'avoue un truc : Carter était en jupe.
(Lâche ce micro ! C'est mon tour.)
En effet, il a "oublié" de te signaler qu'à peine entrés dans la Douât, on s'était retrouvés vêtus à l'égyptienne.
Je dois dire que j'étais plutôt gâtée. Ma robe en soie blanche chatoyait, mes bras et mes mains disparaissaient presque sous le bagues et les bracelets. D'accord le collier incrusté de pierres précieuses était un peu lourd - autant que le tablier de plomb qu'on te passe avant une radio chez le dentiste - et j'avais assez de laque dans les cheveux pour pétrifier un dieu majeur. Mais à part ça, je crois que j'en jetais un max.
Carter, en revanche, ne portait qu'une espèce de jupe en lin et une ceinture d'où pendaient la crosse et le fléau. Un collier en or pareil au mien couvrait le haut de sa poitrine, il avait les yeux fardés et pas de chaussures.
Les anciens Égyptiens l'auraient sans doute considéré comme un beau spécimen de virilité guerrière (tu vois ? J'ai réussi à le dire sans éclater de rire), et il y a certainement plus moche que Carter torse nu. N'empêche que je n'avais aucune envie de m'exhiber dans l'autre monde aux côtés d'un frangin tout juste vêtu d'un drap de bain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mathilde08mathilde08   16 janvier 2014
- Bonjour Rê, a-t-il dit d'un ton faussement amical. Ça faisait longtemps.
Une voix chevrotante s'est échappée de derrière le trône :
- Veux pas jouer. Va-t'en.
- Allons, l'a grondé Apophis. Toi et moi, on s'amusait bien ensemble. Chaque nuit, on jouait à qui tuerait l'autre, tu te rappelles ? Tu veux une friandise ?
La tête chauve de Rê a surgi au-dessus du dossier.
- Friandise ?
- Une datte fourrée, ça te dit ?
Une datte est apparue dans la main d'Apophis, qui a repris :
- Tu adorais ça, autrefois. Pour l'avoir, tu n'as qu'à approcher et me laisser te dévo... te l'offrir.
- Veux un cracker, a répliqué Rê. Un cracker au wombat.
Crois-le ou non, mais cette demande incongrue a probablement sauvé l'univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TeaSpoonTeaSpoon   03 septembre 2012
- Tu aurais des ennuis? Anubis, je te suis très reconnaissante, mais sans vouloir te vexer, je risque davantage que toi. Mes grands-parents sont possédés par deux divinités hostiles. Un coup de main serait le bienvenu.
Il a écarté les bras dans un aveu de faiblesse.
- Je regrette, mais je ne peux pas intervenir. Je te l'ai déjà dit, le corps que tu vois n'a pas de réalité physique.
- Dommage, ai-je marmonné.
- Quoi?
- Rien. Continue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
TeaSpoonTeaSpoon   14 septembre 2012
Rê a déclaré d'un ton pensif:
- Wombat, malade.
Sur cette parole profonde, on est tous monté à bord. L'équipage a manoeuvré les rames, et la barque s'est éloignée du quai.
Rê a entrepris de mâchouiller un cordage.
- Manger!
- Lâche ça, espèce de vieux gâteaux ! l'a houspillé ma soeur.
- Hum ! a glissé Bès. A ta place, j'éviterais de traiter le dieu-soleil de "vieux gâteux".
Commenter  J’apprécie          50
verodewverodew   22 février 2014
Le soleil normal est apparu au-dessus de l'horizon comme il le fait chaque jour. Au même moment, la barque de Rê a surgi de la Douât en plein port de New York et s'est élevée vers le ciel, brillant de tous ses feux.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Rick Riordan (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Riordan
Extrait du livre audio "Percy Jackson 5 - le dernier Olympien" de Rick Riordan lu par Benjamin Bollen.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/percy-jackson-5-le-dernier-olympien-9791035403799
autres livres classés : mythologie égyptienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

percy jakson

qui est le père de Percy ?

Poséidon
Dionysos
Hadès
Chiron

4 questions
714 lecteurs ont répondu
Thème : Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre de Rick RiordanCréer un quiz sur ce livre