AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2263154825
Éditeur : Solar (04/10/2018)

Note moyenne : 2.87/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Acteur parisien de seconds rôles en quête d'une carrière à la hauteur de ses ambitions, en couple depuis quelques années avec Céline mais incapable de s'engager, Thomas a tout du loser fuyant ses responsabilités. Il court les cachets comme il court les filles, à la recherche d'un contrat ou d'une nuit d'amour qui le sécurise quelques temps. Empêtré dans son rôle d'acteur maudit, de génie incompris, de mec infidèle, il sait pourtant qu'il passe à côté de sa vie.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Ladybirdy
  19 octobre 2018
Thomas est un acteur parisien abonné aux seconds rôles. Même si ce qu'il fait de mieux, c'est jouer à être quelqu'un d'autre, il ne parvient plus à se reconnaître et à cerner où va sa vie. Perpétuellement en indécision, il ne sait dire non. Emporté dans le train train quotidien, il ne se sent pas heureux, malgré le couple qu'il forme avec Céline, rien ne l'enchante. Réparer une chasse d'eau ou l'annonce d'une grossesse, c'est plat dans la tête et le coeur de Thomas.
Lors d'une représentation au théâtre, il retrouve Carmen, une actrice avec laquelle il a joué jadis et qui s'est converti au chamanisme. Thomas se laisse alors tenter par une retraite chamanique loin de tout.
« Quand le chamanisme éclaire votre vie », voici en quelques mots ce que promet ce court ouvrage-roman.
Étant attirée par la spiritualité, j'ai été agréablement surprise ici. Je me suis sentie tout simplement bien et apaisée au fil de ma lecture.
Ce n'est pas un roman casse-tête au « gros cou ». L'auteur ne prend pas le parti d'apporter la promesse de changements radicaux à coups de préceptes ambigus et de réponses toutes faites. On suit Thomas dans ses doutes, on le voit accueillir avec réalisme et difficultés, l'éclairage chamanique. L'homme est souvent rationnel et enfermé dans ses pensées, s'oubliant lui-même et la vie entre ses mains. Ce soir, la lune était ronde met en avant la valeur de la vie, la priorité de s'aimer soi-même avant les autres, d'accueillir la synchronicité, de libérer le passé et ses peurs pour renaître. le tout dans une écriture limpide et très accessible. Comme une douce chaleur à la lueur d'une bougie. Ce qui m'a plu, c'est le côté réaliste de l'ouvrage. On ne voit pas Thomas métamorphosé en cinq jours. Mais éclairé dans un possible cheminement intérieur vers la sagesse et l'amour.
L'auteur parsème son roman d'images judicieuses, de quelques vers de poésie, de citations d'écrivains, le tout sans alourdir le roman mais dans un juste nécessaire lumineux.
Un ouvrage qui fait du bien et que j'ai lu avec plaisir et intérêt dans le cadre d'une opération masse critique privilégiée.
Je n'hésiterai pas à faire voyager cette jolie lune ronde et à la regarder encore jusqu'à me remplir d'elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          537
si-bemol
  14 octobre 2018
[Lu dans le cadre d'une Masse critique privilégiée]
Le personnage principal de ce roman, Thomas, est un acteur de seconde zone qui court le cachet, un homme à femmes qui trompe allègrement Céline, sa compagne. Sa vie sentimentale est un naufrage, son couple est en perdition. Sa personnalité, faible, incertaine et lâche, le rend incapable d'assumer des choix qu'il ne fait d'ailleurs pas vraiment. Il n'a jusqu'ici pas accompli grand chose dans sa vie, ne se projette plus dans l'avenir et se définit lui-même comme étant un loser.
Conformément à l'adage qui énonce que lorsque l'élève est prêt, alors survient le maître, il croise “par hasard” une ancienne connaissance, Carmen Arteba, une ex-actrice mexicaine devenue chamane, qui le prend spirituellement en charge et le guide vers la découverte de son moi profond, de ses blessures d'enfance mal cicatrisées et de son véritable chemin de vie.
L'histoire se conclut sur une fin ouverte en forme de probable happy end : notre anti-héros, ayant surmonté ses contradictions intimes et ayant assimilé en quelques semaines un cocktail spirituel sur-vitaminé, est un homme nouveau, désormais ancré dans la vie et ouvert à son destin.
Première oeuvre de fiction d'Arnaud Riou, par ailleurs coach, chamane et conférencier, “Ce soir, la lune était ronde” est un roman initiatique qui conjugue parcours spirituel et développement personnel, dans la lignée de Laurent Gounelle ou de Raphaëlle Giordano. Et, autant le dire tout de suite, je ne l'ai pas aimé.
Je n'ai pas aimé son écriture, son style médiocre et sans recherche, ces phrases qui miment la “profondeur” et l'authenticité spirituelles mais ne font qu'enchaîner les poncifs et les banalités... au point de frôler le ridicule. Un exemple, parmi -hélas- beaucoup d'autres :
“A cette seconde, je perds pied. Les paroles de Carmen me transpercent. Je pourrais l'écouter pendant des heures. Je me sens assoiffé. Je saisis le verre de jus de tomate posé sur le guéridon et le siffle d'un trait. Elle éclate de rire !
- Ce n'est pas à ma source qu'il faut boire, mais à la tienne. La mienne n'étanchera jamais ta soif. Ni la mienne, ni celle de personne d'autre. (...)
Le silence qui suit dure une éternité. Une larme coule de ma paupière. La goutte d'eau salée réchauffe ma joue avant que Carmen ne la récupère délicatement de la pointe de son index. Elle la porte jusqu'à mes lèvres avec une sensualité aussi ingénue que diabolique.
- Tout ce qui vient de ton coeur est béni, et ta source t'irriguera pour peu que tu l'honores.” (p. 32-33)
Je n'ai pas aimé non plus ne jamais être surprise, tant l'histoire qui se déroule au fil des pages est attendue, tant l'intrigue est convenue. Je n'ai pas aimé l'aspect artificiel de cette fiction dont la trame et le récit sont mis de manière trop manifeste au service d'une démonstration purement intellectuelle - avec, pour conséquences, des dialogues maladroits, des personnages caricaturaux et peu convaincants et, encore une fois, une intrigue qui n'en est pas vraiment une et qui manque singulièrement de ressorts romanesques. Et je n’ai pas aimé, enfin, cette restitution qui nous est offerte, avec beaucoup de maladresse, d’un chamanisme de pacotille, factice et outrancier, épicé d’un soupçon de bouddhisme, ni cette “récitation” mécanique et plate, dans une mise en scène malhabile de gourou du dimanche, de textes et de préceptes bien connus de quiconque s’intéresse à la méditation, au silence intérieur, à la notion de “projection” de la sagesse toltèque et au concept de “moment présent” popularisé par Eckhart Tolle.
Quant au personnage principal lui-même, que l'auteur nous présente implicitement comme un exemple de cheminement spirituel... qu'en dire, si ce n'est que cet homme, concentré d'égoïsme, de narcissisme et de lâcheté, de bout en bout antipathique et assez peu crédible, m'a fait penser à ces êtres qui se proclament avec beaucoup de suffisance "en chemin", "connectés" aux forces de l'univers, mais qui, aveugles et sourds à tout ce qui les entourent comme aux souffrances qu'ils infligent, ne sont en fait concentrés que sur eux-mêmes (l'épisode des noces de Thomas avec lui-même est un moment d'anthologie !), à mille lieues de toute vie spirituelle authentique.
N'a pas qui veut, hélas, le souffle et la dimension spirituels d'Henri Gougaud, de Luis Ansa, de Miguel Ruiz ou (dans un autre registre) de Khalil Gibran… et ce roman, bien malgré lui, en apporte une nouvelle fois la preuve.
Merci néanmoins à Babelio et aux éditions Solar qui m'ont permis la découverte de ce livre que, sans eux, je n'aurais probablement pas lu… et que j'aurais abandonné sans remords en cours de route si je ne m'étais pas engagée à en publier la critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2815
Galirad
  11 novembre 2018
J'ai accepté avec plaisir de lire "Ce soir, la lune est ronde" dans le cadre d'une opération Masse Critique ciblée "Développement personnel" et je remercie les Editions Solar et Nathan de Babelio de m'avoir accordé leur confiance pour cette tâche.
Arnaud RIOU qui en est le rédacteur, est présenté comme un auteur, coach, formateur et conférencier, rien que ça ! Une pointure donc et dont, à ma grande surprise, je n'ai pas encore entendu parler.
Je ne doute pas de ces compétences multiples, toutefois l'ouvrage que je viens de lire est bien à l'image du pedigree exhaustif de son créateur : "too much".
Thomas, le héros du roman, comédien au talent incertain et à la conscience spirituelle plutôt ténue, parvient en moins de trois semaines à accomplir un chemin initiatique que la plupart réalise modestement au bout de toute une vie, voire au bout de plusieurs incarnations !
Durant son séjour au Prieuré de Monteau, lieu de sa retraite, Thomas enchaine une expérience chamanique spontanée, une expérience de "rebirth"et toutes les nécessités et conséquences que cette renaissance amène. Thomas y rencontre son animal totem qui n'est ni un ours, ni un loup, ni même un fauve, trop commun, mais bien le Phénix, l'animal unique, l'oiseau de feu qui revient sur terre tous les cinq cents ans en renaissant de ses cendres. Et pour finir, lors de son retour à la vie parisienne, Thomas se découvre des dons de guérisseur et soulage spontanément, grâce au fluide de ses mains, sa compagne victime d'un accident de la circulation qui s'est retrouvée la face contre terre, la nuque tordue.
Le livre se lit malgré tout facilement, hormis certaines incohérences pratiquo-pratiques. J'en prends pour exemple l'annonce du chirurgien de garder Céline (l'accidentée de la circulation et compagne de Thomas) en observation pour quarante-huit heures et qui finalement passe de longues semaines à l'hôpital nourrie à la cuillère par les infirmières car prisonnière de son corset thérapeutique, mais aussi visitée quotidiennement par notre héros malgré lui.
Désolée, mais cette histoire, si à l'instar de celles de Laurent Gounelle, avait pour but de nous amener à entreprendre un bout de chemin initiatique, n'a pas atteint son but à mes yeux. Tout juste ai-je trouvé dans ces lignes un catalogue débordant, recensent de nombreuses pratiques spirituelles à l'image d'un livre de cuisine ...
Arnaud Riou, en tant que spécialiste de la chose, n'aurait sans doute pas du ignorer l'adage qui murmure avec prémonition que le mieux est trop souvent l'ennemi du bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
veroherion
  17 octobre 2018
Lu dans le cadre de Masse Critique privilégiée..
Bon...
On ne peut pas vraiment parler d'intrigue quand elle n'est que prétexte à parler de développement personnel : un intermittent du spectacle d'une quarantaine d'années, qui trompe sa compagne et a évidemment du mal à s'engager, va grâce à la rencontre d'une femme au "parler vrai" qui en quelques minutes crée "une relation authentique" avec notre héros, faire un stage d'une semaine pour donner une véritable direction à sa vie...
Le choix d'écrire sous forme de roman, une expérience "spirituelle" d'apaisement intérieur... n'est peut-être pas judicieux dans la mesure où l'on attend un minimum de qualité littéraire.
Ici, les personnages sont caricaturaux, les dialogues et situations ne sont absolument pas crédibles et vraiment... c'est pénible et ça dessert complètement un sujet qui pourrait sans doute être intéressant s'il était écrit sous forme de témoignage. Cela ciblerait mieux le public lecteur...
Bref, je n'ai lu qu'une petite centaine de pages et j'ai laissé tomber parce que d'un point de vue littéraire, c'est à peu près le niveau des romans Harlequin mais dans le genre "spiritualité".
Donc, je ne veux pas juger le contenu spirituel, mais cela m'a semblé, peut-être à cause du style, d'un cliché infini...
Merci malgré tout aux Editions Solar et à Masse Critique d'avoir pris la peine de m'envoyer ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Yumiko
  10 novembre 2018
J'aime énormément les livres qui nous font réfléchir sur nous-mêmes et sur les chemins que nous empruntons. Enrichir notre vision des choses et ouvrir les yeux sur nos comportements et sur la route que nous suivons sont autant de clés pour avancer et essayer de vivre une vie la plus intense possible.
Ce roman m'a fait réaliser à quel point je suis encore à la recherche de moi-même et à quel point je n'ai pas fini ma route. Etre en paix avec soi-même et réussir à se découvrir sont autant d'objectifs qui sont importants à atteindre et qui nous permettent de nous dévoiler pleinement et d'être tout simplement soi-même, sans jouer un rôle au quotidien et tout faire pour paraître ce que nous ne sommes pas vis-à-vis des autres.
Le regard des autres est un tel poids, une telle pression... Et pourtant, pourquoi être autant touché par lui? Pourquoi s'en inquiéter encore? Thomas va nous faire comprendre à travers son chemin à quel point il peut nous détruire et nous éloigner de notre propre vérité. Tout le monde est différent et heureusement, pourquoi vouloir toujours tout faire pour plaire à tout le monde et finir par se perdre en route?
Sous le couvert d'une histoire qui pourrait être la nôtre, l'auteur nous emporte dans cette analyse et nous pousse nous aussi à évoluer. Il est temps de s'ouvrir, d'oser montrer qui nous sommes et de nous connecter à notre lumière. C'est une leçon de vie qui touche et dont je ressors grandie, merci vraiment pour ce moment de réflexion et pour ce texte qui a fait vibrer tout mon être.
Outre les émotions que j'ai ressenties durant cette lecture de part le style de l'auteur et sa façon d'aborder son histoire, je me suis aussi attachée immédiatement aux personnages qui deviennent des amis que nous n'avons plus envie de quitter. Thomas m'a particulièrement touchée et suivre son évolution est une vraie bouffée d'oxygène.
En bref, je me suis régalée durant cette lecture et j'adore le chemin sur lequel elle m'a emmenée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
LadybirdyLadybirdy   18 octobre 2018
–Cette bougie n’a d’autre réalité que celle qu’on lui donne. Pour certains, une bougie est un pont vers l’esprit. L’allumer, c’est accomplir un rituel. Pour d’autres, c’est juste une façon de s’éclairer. La bougie est le gagne-pain de ceux qui l’ont fabriquée. Elle est le calvaire des enfants chinois qui font fondre des tonnes de paraffine dans les usines du Sichuan pour un salaire de misère. Cette même bougie émerveille l’enfant qui s’apprête à la souffler le soir de son anniversaire. Quant au papillon de nuit qui vole trop près d’elle, attiré par sa lumière, il s’y brûle les ailes en une seconde. (...)
Chacun vit sa réalité à partir du regard qu’il pose sur les phénomènes qu’il rencontre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
LadybirdyLadybirdy   18 octobre 2018
Certains s’isolent dans un petit ermitage et se sentent dans la plénitude. D’autres sont entourés, mais toujours en manque de compagnie. La pire des solitudes n’est pas d’être seul, mais d’être un horrible compagnon pour soi-même.
Commenter  J’apprécie          290
LadybirdyLadybirdy   19 octobre 2018
Lorsque nous sommes fragilisés, nous avons besoin de réconfort, d’écoute, de soutien, une parole juste, un regard sincère ou un geste fraternel ont une valeur inestimable. Nous ne devrions jamais nous priver d’offrir ces gestes au quotidien, même à des inconnus.
Commenter  J’apprécie          240
LabibliothequedemarjorieLabibliothequedemarjorie   10 novembre 2018
Eclairez la plus belle partie de vous-mêmes. Réveillez le chaman qui est en vous ! Nous ne sommes pas sur terre pour vivre comme les enfants blessés, nous sommes sur terre pour révéler notre lumière.
Commenter  J’apprécie          120
LeCombatOculaireLeCombatOculaire   22 octobre 2018
J'aurais dû refuser, mais je ne sais pas dire non. J'accepte des propositions même quand je ne les sens pas, par peur de déplaire, de rater quelque chose, par peur du conflit sans doute. Je dis oui au serveur du restaurant qui me propose une table en terrasse quand je préfère dîner au fond de la salle. Je dis oui à ma copine qui invite ses parents à l'improviste quand on a prévu une soirée, je dis oui aux potes du dimanche qui ont besoin d'aide pour leur déménagement...
Je ne sais pas dire non et, quand je dis oui, je le fais souvent à contrecœur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Arnaud Riou (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arnaud Riou
En quoi consiste la Voie de l'Acte ? Qu'est-ce que le chamanisme ? Qui est Arnaud Riou ? Cet ancien comédien et metteur en scène, désormais auteur et coach vous explique tout et vous démontre que suivre ses intuitions et prendre du recul sur sa vie permettent de la vivre encore plus pleinement.
autres livres classés : chamanismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1226 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre