AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2892614910
Éditeur : Xyz (03/12/2007)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Quelle heureuse idée a eue Hélène Rioux d’utiliser un lieu – un restaurant plutôt minable appelé Le Bout du monde, pour construire un roman d’où tout part et où tout revient. Des femmes au parfum vulgaire cèdent leur place à des artistes qui ont lu tous les livres. Ailleurs, des musiciens réchauffent leurs vieux os sur les rives de la mer Noire. Venez au Bout du monde. Le monde vous attend !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Papillon
  19 juin 2008
Qui n'a pas rêvé un soir de doute de partir au bout du monde, loin, ailleurs, pour fuir les vicissitudes de la vie et la morne routine du quotidien ?

« On entend le nom, on le répète dans sa tête, on ferme les yeux. S'il neige aujourd'hui, s'il pleut des cordes, qu'importe ? le bout du monde existe ailleurs avec d'autres climats. Défilent alors derrière les paupières plage de sable de fin, palmiers bercés devant une mer émeraude, île paresseuse au large, hameau dans la savane, parsemé de huttes étiques. Des souvenirs de cartes postales surgissent, des tableaux de Gauguin, de Matisse chatoient dans la mémoire. »

Ici, le Bout du monde c'est d‘abord un restaurant « ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, tous les jours de l'année, même le jour de Noël ». Chaque mercredi soir quelques dames d'un certain âge y retrouvent des chauffeurs de taxi pour jouer aux cartes. Ce jour-là, Doris est angoissée : le lendemain commence sa nouvelle chimiothérapie… A quelques centaines de kilomètres de là, deux jeunes danseuses nues, empêchées de rentrer chez elles par la tempête de neige, partagent une chambre dans un motel crasseux et se racontent leurs vies et leurs rêves…

D'un chapitre à l'autre, l'auteure nous balade ainsi aux quatre coins du monde, au cours d'une même soirée, en compagnie de personnages tous reliés par un fil, parfois ténu. Mais tous partagent un rêve : le rêve d'un ailleurs plus chatoyant. Andalousie, Colombie Britannique, Mexique ou République dominicaine : l'ailleurs est souvent plus glauque qu'on ne l'imaginait. J'ai d'ailleurs failli lâché le livre aux alentours de la page 100, tant j'avais l'impression qu'Hélène Rioux avait décidé de ne nous montrer que la face noire de la vie : une épouse abandonnée qui pleure en regardant un vieux film à la télé, une jeune maman qui découvre que le mariage n'est pas le cocon dont elle rêvait, une femme qui rêve des nuits blanches de Saint-Pétersbourg et se retrouve à Saint-Pétersbourg, Floride avec un sapin en plastique et une ado en pleine crise… Par la suite, les choses s'arrangent et quelques-uns des personnages vivent vraiment leur rêve. Mais la vraie morale de l'histoire c'est que la vie rêvée n'est pas dans un bout du monde improbable mais dans l'art : cinéma, peinture, musique ou littérature. J'ai particulièrement aimé ces résonances d'un chapitre à l'autre : le personnage de Flora Tristan, le prénom Sofia, un vieux film culte qui traverse tout le roman, un prince russe, un personnage mystérieux vêtu de noir qui apparaît et disparaît…

Un roman étrange et triste, truffé de références culturelles et historiques, qui montre que ce sont nos rêves qui tissent entre nous les liens les plus solides.

http://journal-d-une-lectrice.over-blog.net/article-20474986.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lali
  02 février 2011
Ça commence au Bout du monde, refuge des chauffeurs de taxi où on peut manger 24 heures sur 24. C'est là qu'on retrouve une pléiade de personnages réunis pour leur partie de cartes du mercredi soir, beau temps, mauvais temps. Justement, c'est ce soir le solstice d'hiver, il neige comme il neigeait hier à pareille date alors que je terminais Mercredi soir au bout du monde, le plus récent roman d'Hélène Rioux.
Ça commence au Bout du monde. Et c'est au bout du monde que nous convie l'auteure du Cimetière des éléphants et de la traductrice de sentiments. En Floride, à Vancouver, à Mexico, sur les bords de la mer Noire ou sur la rive sud de Montréal. Chaque fois, un fil ou solide ou ténu nous mène directement vers de nouveaux personnages. Des liens, il y en a partout. Mercredi soir au bout du monde est une véritable toile d'araignée.
Danseuses, chauffeurs de taxi, traducteurs, compositeur et autres se croisent, se décroisent, portant en eux des rêves qui eux aussi s'entremêlent. Rêves déchus ou non.
C'est une des plus intéressantes galeries de personnages qu'il m'ait été donné de découvrir depuis longtemps. Si bien que j'ai étiré le plus possible ma lecture tant je ne voulais pas terminer le roman d'Hélène Rioux. Tant je voulais rester là, devant ce film noir et blanc d'une autre époque, qu'on retrouve dans quelques scènes. Tant je voulais encore entendre cette musique d'Ernesto Liri, que les uns et les autres chantonnent dans toutes les langues.
Jamais Hélène Rioux n'aura été si loin dans la fiction. Jamais. Et pourtant, pour qui la connaît, le Bout du monde qu'elle a inventé et installé au coin des rues Saint-Vallier et Saint-Zotique, c'est au bout de sa rue. Qui la connaît y trouvera un peu de cette Espagne où elle allait chaque année, un peu de Mexico où elle est allée écrire et un quartier de Montréal où elle a vécu il y a plus de trente ans.
Mercredi soir au bout du monde est un pur délice. Et dire que c'est le premier de quatre tomes… Bonheur.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de Hélène Rioux (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Rioux
Grandes Voix Francophones présente Hélène Rioux
autres livres classés : littérature québécoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
145 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur ce livre