AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sébastien Ripoll (Illustrateur)
EAN : 9782841665389
36 pages
Éditeur : Grandir (18/11/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Entre mer et forêt, entouré d'une palissade de bois, se trouvait le village du jeune chef Mataora, plus préoccupé par l'art de la guerre que par l'amour...
Un conte qui retrace la naissance du tatouage et du tressage maori.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
kanarmor
  12 mars 2015
Un bien bel album s'inspirant de la tradition Maori.
Mataora est un jeune chef qui s'éprend de Niwareka, l'une des femmes-esprits du monde d'en bas, qu'il va épouser. Un soir pourtant, revenant de la guerre, son esprit s'égare et il la frappe. Elle disparaît. Pris de remords et fou d'amour, Mataora se rendra dans le monde d'en bas, devra subir la souffrance d'un tatouage sur son visage et apprendre la sagesse de ce peuple. le couple reviendra dans le monde de la lumière, plus fort et pourra transmettre au peuple Maori l'art du tressage, le Taniko et l'art du tatouage, Ta Moko.
Je me suis volontiers laissé emporter par ce conte d'initiation à la découverte d'une culture méconnue.
Les illustrations font irrémédiablement penser à l'art du tatouage avec l'omniprésence des volutes, spirales, lignes.
Les couleurs sont très intelligemment utilisées, variant au gré de l'histoire : couleurs profondes de la nuit, des tatouages, couleurs lumineuses des fleurs et de la végétation, couleur rouge du sang et de la souffrance… avec un jeu sur les textures intéressant.
Sur un fond « exotique », c'est aussi un conte sur l'amour, la rédemption, le courage. Un livre fort bien fait, dépaysant, envoutant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
dominath
  26 mars 2014
Un beau conte d'amour maori, avec de très belles illustrations qui ne sont pas sans rappeler les tatouages maoris.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
kanarmorkanarmor   12 mars 2015
La main de Uetonga ne tremble pas. Les spirales, les lignes s’entremêlent. Au fur et à mesure qu’il tatoue, Uetonga nomme :
« Voici le long chemin de la vie de ta mère, celui de ton père, ton rang, ton territoire, tes victoires. »
Dans la chaleur, l’odeur de la suie, Mataora serre les poings, enfonçant ses ongles dans la paume de ses mains. Il murmure : « Niwareka, je souffre, mais la torture de mon corps n’est rien comparée à celle de mon âme. Je souffre de t’avoir perdue… »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1184 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre