AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072880416
Éditeur : Gallimard (03/01/2020)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Début des années 1990, Chrystelle vient de perdre son père qui lui a laissé un deux-pièces au 15e étage d'une résidence d'une ville nouvelle de la banlieue parisienne. C'est dans cet appartement, typique des années 70, que débute la nouvelle vie de Chrystelle. Elle a 19 ans et s'y installe avec son petit ami Luc qui vient d'être embauché comme urbaniste par la ville. Chrystelle, inscrite en fac d'anglais, tente de prendre ses marques dans l'appartement en attendant ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
pyrouette
  09 février 2020
Chrystelle et Luc se sont rencontrés. Pas l'amour fou, non juste une rencontre agréable. Lui vient du sud, la garrigue, les grillons, la maison familiale, la rivière, il a fait des études d'ingénieur et souhaite travailler dans la région parisienne. Elle vient d'un HLM où elle a grandi avec son père. Ce dernier est mort, Chrystelle a 19 ans. Elle hérite d'un appartement dans une ville nouvelle.Ils vont emménager dans cet appartement, Luc est embauché par la mairie pour développer cette ville, Chrystelle est censée continuer ses études. Un matelas, une table, le mobilier est sommaire, ils veulent que leur cadre de vie reste une page blanche. Chrystelle a toujours été militante communiste mais son père s'est opposé à son engagement. Elle va rencontrer un groupe de communistes à la sortie du métro et parmi eux un jeune homme instable mais attirant. Luc non plus n'est pas très emballé par l'engagement de Chrystelle mais elle n'a plus envie qu'on lui dicte sa vie.
Dans cette nouvelle vie il y a aussi les voisins. Nadia avec sa vie amoureuse compliquée et ses trois enfants sur le même palier, les indifférents partout ailleurs.
Le cadre de vie est agréable avec les espaces verts et le lac, fonctionnel avec les transports en commun, tout est pensé.
Mais ce cadre de vie peut se révéler anxiogène et entre Luc qui souhaite avoir une vie rangée et une amoureuse qui se dévoue à la famille et Chrystelle qui savoure sa toute nouvelle liberté, ce n'est pas une réussite.
Ces deux jeunes gens vont devoir faire des choix qui risquent de changer leur vie ou du moins l'idée qu'ils s'en faisaient.
J'ai bien retrouvé l'ambiance de ces villes nouvelles des années 70 et surtout la vie des gens.
Le style est fluide et rapide. Une histoire sensible sur un moment décisif d'une vie de femme..
Merci à Masse Critique de Babelio et aux Éditions Gallimard, collection l'Arbalète.

Lien : http://pyrouette.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Nadael
  18 février 2020
« Une ville nouvelle, une vie nouvelle… quelqu'un a dessiné pour moi le balcon le panorama… quelqu'un pour moi a choisi ma vie… la trajectoire du square au square… » ainsi chante Françoiz Breut dans le délicieux film de Vincent Delerm Je ne sais pas si c'est tout le monde. Une chanson qui a naturellement résonné en moi à la lecture de ce roman.
C'est dans un appartement d'une ville nouvelle en banlieue parisienne que Chrystelle et Luc, 19 et 25 ans s'installent durant un été des années 90. Un deux pièces au 15ème étage, un héritage du père de Chrystelle, un abri pour ce couple « tout neuf ». Des tracés réguliers, des espaces verts, un lac, des commerces, des cinémas. le lieu de tous les possibles pour Chrystelle, le coeur ouvert, plein d'attente et d'idéal. Avant sa rentrée universitaire, elle arrange organise adapte le logement – sa nouvelle vie. Quant à Luc, il travaille. Il est urbaniste. le coeur en joie de vivre là, avec elle, dans un cadre rassurant et confortable, avec dans la tête un désir de paternité. La focale va se tourner vers Chrystelle, ses ressentis ses sentiments confus, ses premières expériences dans sa « vie d'adulte responsable » sans son père. Un moment charnière. Christelle avance à tâtons, hésite, flotte, faibli, se reprend, s'esquive… elle arrêtera la fac, fera connaissance avec sa voisine de palier Nadia une maman de trois enfants, rencontrera un groupe de jeunes communistes, et éprouvera une attirance pour l'un d'eux Thierry qui vit dans une cité-jardin. À la veille de la Guerre du Golfe, elle militera un peu. Et de bifurcation en bifurcation, trouvera une voie. Bon choix ou pas?
Roman aux abords sociologiques, l'entrée – l'installation – dans la Vie et en Couple d'une jeune femme avec ses doutes ses envies ses désillusions ses décisions ses renoncements, l'inscription de ses émotions à travers la géographie urbaine, la recherche d'un équilibre entre désir et réalité.
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Camkyou
  30 décembre 2019
Chrystelle et Luc sont un jeune couple amoureux et riches de leurs projets d'avenir. C'est le début des années 90 et la vie semble leur tendre les bras depuis le 15eme étage de la tour ou ils habitent. Lui est ingénieur, il conçoit les plans de ces villes nouvelles en pleine expansion. Elle... elle se cherche plus, abandonne et reprends des études, tente de savoir ou elle va. Ce qui est sur c'est qu'elle rêve d'un monde juste et qu'elle trouve sa place au sein du parti communiste de son quartier. Un engagement qui fait parfois peur à Luc et qui pousse ces deux jeunes gens à réfléchir à leur vision du monde et à leur avenir commun.
D'une écriture précise et calibrée, Anne Riva met en scène une époque et une jeunesse pleine de possibles. Je me suis laissée captiver par ce couple, par cette jeune Chrystelle en questionnement sur elle même et ses désirs.
Commenter  J’apprécie          50
Stella83
  26 janvier 2020
Découverte de cette auteure grâce à masse critique. le sujet semblait intéressant mais j'ai trouvé l'écriture assez froide. On suit Chrystelle et Luc, jeune couple qui emménage dans un appartement d'une "ville nouvelle" en banlieue parisienne au début des années 1990. On peut imaginer qu'il s'agit de Cergy ou de Saint-Quentin. Plusieurs sujets sont abordés: La vie dans ce type de quartier, les relations de couple, l'engagement politique, le monde du travail...mais j'ai toujours eu l'impression de rester en surface. Malgré une lecture fluide et une bonne restitution de l'époque, j'en ressors un peu frustrée.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Bibliobs   13 février 2020
Le roman d’Agnès Riva, dont la grammaire sociologique emprunte à « la Vie mode d’emploi » de Perec, déroule lentement le fil tranchant de ce couple ordinaire, vitrifié dans une cité alors futuriste, mais où il n’y a place ni pour le rêve ni pour l’utopie. Sauf lorsque, page 195, Jacques Higelin chante et ordonne : « Pars, surtout ne te retourne pas. »
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
NadaelNadael   18 février 2020
« Quand ils regagnent la salle à manger, un autre morceau d’Higelin passe. Les premières notes qui retentissent dans la pièce sont aussi belles que tragiques, et Chrystelle se laisse emporter par les paroles. La chanson semble venir de très loin pour lui parler d’un proche, une personne qu’elle aurait perdue de vue. Qui ai-je pu délaisser ainsi? se demande-t-elle, soudain gagnée par une nostalgie délicieuse. La séquence musicale continue de la tenir en haleine pendant un bon moment, jusqu’à ce que le cri d’Higelin explose enfin dans l’air : »Alors pars, surtout ne te retourne pas, oh pars! » ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NadaelNadael   18 février 2020
« La découpe de l’appartement était on ne peut plus rationnelle, un rectangle de cinquante mètres carrés, sans recoins ni mauvaises surprises. »
Commenter  J’apprécie          10
pyrouettepyrouette   11 février 2020
Surmonter ses peurs, ne pas ralentir les autres, vivre dans une certaine promiscuité… Elle aime l’idée qu’elle pourrait sortir différente de ce type d’aventure.
Commenter  J’apprécie          80
pyrouettepyrouette   09 février 2020
Comme il sait désormais qu’il va partir, ce paysage qu’il avait fini par prendre en grippe lui est devenu indifférent.
Commenter  J’apprécie          90
pyrouettepyrouette   31 janvier 2020
La porte est blindée et ils la considèrent avec reconnaissance, comme si elle allait contribuer à l'avenir à ce qu'on ne vienne plus leur demander de comptes.
Commenter  J’apprécie          110
Video de Agnès Riva (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agnès Riva
Agnès Riva - Géographie d'un adultère
autres livres classés : coupleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2230 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre