AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Kerns de l'oubli tome 3 sur 3
EAN : 9782918541172
420 pages
L'Homme sans nom (02/10/2014)
3.07/5   21 notes
Résumé :
De sombres lieutenants se réveillent depuis les profondeurs de tours millénaires. Des soldats d'acier tombent des cieux, fers au clair, statufiés, en attente d'un ordre divin pour semer une mort mécanique. Les fous de foi se rassemblent en masses hurlantes, dressant leurs armes à la face des Destructeurs, marchant derrière ce Dieu redescendu pour eux, sur notre Terre. Mais que savent ces hommes du duel millénaire qui joue par ces gestes, le dernier de ses actes ? Qu... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Z3D
  11 novembre 2014
Avec Résurrections, le cycle des Kerns de l'oubli se termine. Cette critique porte autant sur ce tome que sur une vue globale du cycle.

Contrairement au tome 2 qui, à mon grand regret, se constituait autour d'un duel (avorté) entre deux personnages, ici, nous revenons à un livre choral comme l'était le premier opus. Nous retrouvons toutes les prouesses linguistiques de l'auteur qui parvient à insuffler une réelle personnalité aux caractères grâce à un phrasé pour chacun d'eux. le revers de la médaille, c'est la lecture de certains passages qui devient ardue à cause d'un style chaotique et non habituel.
Comme pour la lecture du tome 2, j'ai eu quelques difficultés à pénétrer dans l'histoire. Pour ce qui est de la lecture du 2eme tome, j'avais imputé cela au délai de lecture entre les tomes 1 et 2. Pour celui-ci, ce n'était pas le cas. L'auteur a fait un choix risqué mais audacieux de changer totalement la façon de raconter l'histoire. Celle-ci est présentée à travers les yeux de 4 personnages qui forment le Quadrille. du coup, j'ai été (et je ne pense pas être le seul) un peu déboussolé de voir apparaitre d'un coup, tout un tas de personnages sans qu'ils soient vraiment introduits (constitue grosse part de l'intrigue). Il faut donc s'accrocher et patienter un peu pour que tout se remette en ordre petit à petit. C'est tout de même intéressant de voir que l'auteur innove de tome en tome.

En ce qui concerne la trame générale du cycle, rassurez-vous tout (ou presque) aura une explication à la fin et je dois dire que la fin est assez bien ficelée. Cependant, j'émettrai ici mon premier regret. Tout est expliqué certes, mais tout est expliqué qu'à la toute fin. Je comprends ce choix, car nous suivons principalement Erkan qui doit réparer une faute qu'il n'a pas commise et dont il ne sait rien. Cette absence d'explication permet de placer le lecteur dans les mêmes dispositions que le héros mais tout de même j'aurais préféré avoir quelques « milestones » au milieu de ma lecture.
Même si les personnages sont, pour la plupart réussis, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à eux. Mon faible irait, aller savoir pourquoi, vers Dardill, l'homme-songe qui n'interagit qu'avec la pupille de son oeil. Comme mentionné ci-dessus, il s'agit d'un livre choral, seulement je trouve la chorale un peu grande. Je trouve que certains personnages sont en trop, je pense notamment à Amiel, Alimtel ou encore Krash qui n'apportent pas énormément à l'histoire selon moi. Pour finir sur les aspects négatifs du cycle, je ne suis pas fan des Deus ex machina et je trouve que le personnage d'Awana en a toutes les caractéristiques !
J'espère que ma critique n'apparait pas trop à charge car ce livre ainsi que ce cycle regorge de qualités. Il s'agit d'un très bon premier cycle pour avec beaucoup de trouvailles et d'ingéniosité (peut-être un peu trop comme c'est souvent le cas dans un premier livre). L'idée et l'identité du Quadrille est juste brillante !
L'intégralité d'une oeuvre ne peut satisfaire tous les lecteurs (surtout pour un premier cycle) mais je pense que quiconque aimant la littérature de l'imaginaire trouvera dans les Kerns, un moment agréable de lecture ainsi qu'un nouveau jeune auteur français à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MarquePage
  20 novembre 2016
La conclusion de la série par ce troisième tome.
Le début peut laisser un peu perplexe. On ne sait pas où nous emmène l'auteur, on ne comprend pas vraiment ce qui se passe. Déjà on sentait que l'histoire allait prendre une nouvelle direction à la fin du deuxième tome. Puis peu à peu l'histoire globale et on retrouve des personnages connus. On voit les deux premiers tomes différemment, on comprend mieux certain chose qui restait un peu floues. Au final l'histoire de la série est très bien faite, originale et très sympa.
Malheureusement l'écriture n'est pas toujours facile à suivre. J'ai parfois eu du mal à saisir ce que l'auteur voulait nous dire ou nous montrer. Malgré la relecture des deux premiers tomes avant le troisième, certaines choses étaient restées floues pour moi et j'ai continué à ne pas tout saisir de l'intrigue. L'Ararak et al Gahama par exemple. Par contre on comprend tout à fait le Rachat et au final on suit l'histoire sans trop de difficultés. Mais du coup ma lecture n'a pas été aussi fluide et distrayante que prévue. je pense qu'une relecture en connaissant tous les tenants et les aboutissants ne sera pas de trop pour moi afin d'apprécier l'histoire dans toute sa complexité. Car finalement si on pense qu'il y a des facilités dans les deux premiers tomes, Erkan se laissant guider avec beaucoup de réussite, l'intrigue prend une dimension beaucoup plus grande avec ce dernier tome.
Les personnages sont aussi très bien pensés. Assez sombres, complexes et mystérieux. Qu'on découvre un peu plus à chaque page. Tous touchant à leur manière. Seul Kerfang ajoute une touche lumineuse et innocente. Peut-être à peine assez. Surtout pour la fin. Je regrette aussi un Erkan plus absent dans ce tome.
D'ailleurs je trouve la fin un peu trop rapide. Enfin surtout l'intervention de notre héros. Qui ne sert que de point/g final. Il manque à mon gout un épilogue. On laisse beaucoup de morts, un monde en mouvement et nos derniers héros sur l'instant avec les bonnes et les mauvaises nouvelles. J'aime bien savoir ce qu'ils deviennent.
Une bonne série qui nous réserve de belles surprises mais qui demande un peu de concentration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aranae
  26 novembre 2014
Ce tome 3 est le chapitre final de ce cycle, je l'ai déjà dit, mais aussi celui d'une aventure qui a impliqué de nombreux personnages à travers plusieurs millénaires, le Rachat. Vous vous rendrez compte à la fin de ce roman l'incroyable travail de conception, d'imagination et d'écriture qu'a constituée cette trilogie. Ce n'est pas donné à tout le monde et cela ne peut qu'être porté au crédit de Feldrik. L'écriture de ce roman est cyclique. Sa fin nous ramène au début d'une ère nouvelle, véritable invitation à imaginer ce qui pourrait se dérouler après. Peut-être une suite à cet univers, qui sait.
J'avoue. J'ai eu beaucoup de mal à me replonger dans cette intrigue sans « dans l'épisode précédent ». Je pense que reprendre une telle histoire sans rappel n'est pas forcément une très bonne expérience et pourrait gâcher la lecture. Mais je me suis accrochée, et j'ai continué de lire ce roman en tentant de faire les liens avec mes souvenirs du tome 2. J'ai réussi, comme quoi ce n'est pas insurmontable. Par contre, ne tentez pas de lire ce tome 3 sans avoir lu les précédents. Vous perdriez tout l'intérêt de l'histoire !
La suite sur le blog :D
Lien : http://laplume-ou-lavie.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
olina-cardinala
  13 décembre 2014
Commentaire totalement à chaud:
Un finale absolument grandiose, une série qui une fois terminer ne donne qu'une envie y retourner pour voir tout les mécanisme de l'intrigue se mettre en place les uns derrière et les autres, et avoir tout les tenant et aboutissant de cette histoire complètement grandiose. Un seul conseille: Lisez ce chef d'oeuvre. (11/10 seras ma note pour le tome 3 et (12/10 pour la saga dans son ensemble).
Commenter  J’apprécie          30
Stefg
  11 novembre 2014
Je n'ai pas retrouvé le charme du premier tome malgré toute la bonne volonté de l'auteur a essayer de nous emporter dans son monde.
J'aurai pu mettre deux étoiles mais la désagréable sensation d'être harceler par l'auteur ne m'a pas trop plu. Je dis un avis qui reste le mien et totalement subjectif comme tout autre avis, tout simplement.
Commenter  J’apprécie          22

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Z3DZ3D   25 octobre 2014
Face à l'éternel, l'Homme reproduit inlassablement les mêmes erreurs. Encore et encore.
- Vous semblez soucieux, Maître Crohn.
- Oui gamin. Je me demande si nous serons vraiment capables de vivre un jour en accord avec les forces naturelles, sans nous sentir obligés de leur montrer, avec grande médiocrité, comment nous les dominons.
Commenter  J’apprécie          40
MarquePageMarquePage   20 novembre 2016
- Père, j'ai faim !
- Profite alors de ce moment pour apprendre que dans la vie tout besoin n'est pas aussitôt satisfait.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Feldrik Rivat (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Feldrik Rivat
Découvrez les nouveautés des Humanoïdes Associés du 9 septembre 2020.

Sirènes & Vikings T1, Françoise Ruscak et Phil Briones humano.com/@sirenesvikings EAN 9782731676198

Naissance du tigre, de Feldrik Rivat et Jean-Baptiste Hostache humano.com/@naissancedutigre EAN 9782731627107
autres livres classés : dieuVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2121 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre