AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782081309142
88 pages
Pere Castor (21/05/2014)
4/5   9 notes
Résumé :
Une maman enceinte, un chien disparu, un zèbre kidnappé, un vaisseau spatial écrasé, des centaines de lignes de punition... Voilà de nouveaux défis à relever pour Kévin, le justicier fantôme!
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Melisende
  19 mars 2017
La série Kevin et les extraterrestres est née de la collaboration de deux grands noms de la littérature jeunesse : Olivier Tallec et Laurent Rivelaygue. Ma lecture du premier tome des aventures du petit garçon remonte à quelques années maintenant mais celui-ci peut se découvrir sans souvenir ou même sans avoir lu le précédent (même si c'est tout de même mieux d'avoir déjà mis le nez dans le premier, Restons calme ! pour comprendre la situation initiale de celui-ci, Et voilà le travail !).
Entre une vie quotidienne parfaitement normale – l'école et l'arrivée imminente d'un nouveau bébé dans la famille – et l'apparition de trois extraterrestres un peu patauds, Kevin est un petit garçon très occupé. Drôles et tendres, ses courtes aventures illustrées sont idéales pour les 8-10 ans… et leurs parents !
Moins de 100 pages, des chapitres courts qui racontent quasiment à chaque fois une nouvelle péripétie ; voilà un texte que les plus jeunes lecteurs n'auront pas de mal à apprivoiser. Un petit héros auquel ils pourront s'identifier – des problèmes de concentration à l'école, des lignes de punition à recopier, un papa très occupé et souvent énervée, une maman qui attend un bébé… – et des aventures extraordinaires qui les feront rêver.
Les extraterrestres, ça marche toujours, surtout quand ils sont très colorés et particulièrement gourmands. Cassius, le plus gros et le plus jaune, dévore tout ce qui lui tombe sous la main… ce qui provoque quelques catastrophes. le papa de Kevin est alors au bord de l'hystérie et de l'implosion. Mais on s'attache à ces trois créatures venues d'une autre planète et qui cherchent, tant bien que mal, à réparer leur vaisseau pour repartir. Et puis on s'attache surtout à ce petit garçon, facétieux et à l'imagination débordante mais surtout attendrissant et émouvant.
Plus que l'histoire, c'est surtout la forme que j'ai appréciée. Les illustrations sont régulièrement éparpillées mais elles prennent parfois la forme de vignettes de bande-dessinées. Comme ça. Souvent en fin de chapitre.
Le lecteur doit donc passer d'un texte en prose, parfois habillé de quelques dessins colorés sur le côté… à quelques cases remplies de bulles. Une petite gymnastique pour les plus jeunes mais peut-être l'occasion aussi de relancer le rythme et donc leur intérêt ?
Kevin et les extraterrestres c'est donc un texte au format un peu hybride et dont les aventures ne sont pas sans rappeler celles d'un certain petit Nicolas. Des extraterrestres en plus. C'est hyper coloré, amusant et plein de fantaisie. Les chapitres défilent, quelques problèmes trouvent leurs solutions mais on sent que l'intrigue pourrait continuer encore sur quelques tomes… pourtant, aucun autre opus n'est paru depuis 2014. Peut-être un jour ?
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
orbe
  02 juin 2014
Kevin doit avec ses parents aider trois extraterrestres coincés sur Terre à rejoindre leur Planète. Simple ? Pas vraiment, Casius, l'immense bonhomme jaune a du mal à rester discret et ses compères, Albert et Napo, ont disparu avec Rufus, le chien de notre jeune héros. L'arrivée d'un nouvel élève, Aboubacar, va aussi influer sur la vie de Kevin...
Un second volume découpé en cinq histoires et illustré par les beaux dessins d'Olivier Tallec. Chacune se termine par une petite bande dessinée. L'humour est toujours très présent avec des personnages plein d'imagination ! On ne s'ennuie pas à suivre leurs aventures.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          120
Nadael
  03 juin 2014
Kévin, qui veut toujours devenir justicier fantôme, revient pour nous raconter de nouvelles aventures, aventures dont il est le héros, évidemment. L'école n'est toujours pas sa tasse de thé, et elle lui rend bien par l'entremise de Madame Laraide, la maîtresse, qui ne cesse de lui donner des lignes à copier. Pas de nouvelle de Napo et Albert, les extraterrestres rouge et bleu depuis leur embarquement dans la navette bricolée par leur soin. Ni de Rufus, le fidèle compagnon canin de Kévin... Serait-il lui aussi monté dans la soucoupe en partance pour une lointaine planète ? Quant à Cassius, l'extraterrestre jaune qui mange tout ce qui trouve sur son passage - avec une nette préférence pour les jambons -, il est resté auprès de Kévin faisant le désespoir de son père. Faut dire qu'il prend de la place et accumule les bêtises !
On ne s'ennuie pas une seconde dans ce nouveau tome et on rit beaucoup : entre les frasques de Cassius, l'arrivée d'un nouvel élève dans la classe, la découverte d'un zèbre peint en rouge dans la cour de récréation, une expédition familiale dans la forêt de Saint-Antoine-les-Mouches avec Cassius à bord d'une caravane pourrie, les retrouvailles avec Napo et Albert, la fabrication d'un Boulignotron, un match de football haut en couleur...
Le texte de Laurent Rivelaygue est encore une fois drôle et très bien écrit, le dosage entre le quotidien de Kévin – proche de celui des jeunes lecteurs – et le côté farfelu est parfait. Quant aux illustrations d'Olivier Tallec, elles sont désopilantes et tendres à la fois. Mon fils (bientôt 9 ans) est fan de Kévin, et sa maman aussi. Alors, on attend la suite...
Lien : http://lesmotsdelafin.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ptitemarjo
  30 avril 2014
J'ai eu du plaisir à me plonger dans ce roman au format allongé (entre l'album et le roman) de plus, illustré par Olivier Tallec dont j'adore le travail.
Au fil des pages, je me suis rendue compte qu'il me manquait des infos sur les personnages, comme si quelque chose s'était déjà passé avant.... J'ai tout de même terminé le livre pour découvrir à la fin qu'il y a a eu une première histoire avant celle-ci. Ce n'est pas visible que c'est un tome 2.
Dommage que l'auteur n'ait pas jugé bon de replacer un peu le décors et l'histoire car on se perd et on ne comprend pas très bien certains éléments.
Pourquoi ce petit garçon se prend-t-il pour un super héros? Pourquoi y a-t-il des extraterrestres chez lui?
Je vais par contre me procurer le premier car j'aime bien les personnages.
Commenter  J’apprécie          20
temps-de-livres
  13 mai 2014
Tout va mal. Kevin a perdu son chien Rufus (il est aussi le partenaire de son identité secrète), la famille s'est égaré en forêt, la maîtresse punit Kevin... Et Cassius l'extraterrestre ne fait rien pour arranger les choses. Pire, il énerve Papa !
La couverture de ce livre jeunesse intrigue. Des personnages rouge, bleu et vert, un enfant avec une cape et des lunettes de plongée. On ne voit pas çà tous les jours. L'explication est à l'intérieur. L'enfant se nomme Kevin. Il connaît déjà son futur métier : Justicier Fantôme, d'où la tenue. Quant aux personnages colorés, ce sont des extraterrestres. Ils se sont réfugiés dans la famille de Kevin, au grand désarroi du père. Dans les cinq histoires de ce deuxième tome, on suit avec les joies les aventures de ce petit garçon. Entre les journées d'école, les camarades, la maîtresse (qui le déteste, c'est évident), il a fort à faire. Sauf qu'il essaye de gérer Cassius l'extraterrestre. Ce dernier est un géant jaune, qui mange de tout (jambon, pneus, etc.) et s'il est serviable et poli, c'est une catastrophe ambulante. Ses congénères extraterrestres ne sont pas mieux. Ils essayent d'adapter leur technologie à celle de la terre et ça ne fonctionne pas très bien.
Avec des mots d'enfants, Laurent Rivelaygues raconte les péripéties de cette famille normale, plongée en drame spatial. Confrontation de cultures différentes, logique enfantine contre celle des adultes (surtout s'il est question de robinet qui fuit en mathématiques), rien ne nous sera épargné. Kevin évoque tour à tour le Petit Nicolas, le Bon Petit Diable, tant l'humour et la maladresse sont présentes.
Olivier Tallec illustre avec talent les propos de l'auteur. Son trait épuré, ses couleurs vives, le design des personnages. Tout est là pour nous séduire. Les dessins ne servent pas qu'à illustrer le récit. Ils participent à l'histoire. C'est donc un second langage pour le jeune lecteur.
Drôle et inventif, Kevin et les Extraterrestres est à mettre dans toutes les mains. Une lecture rythmée, qui plaira aux enfants, comme aux adultes.
KEVIN ET LES EXTRATERRESTRES T2 : ET VOILA LE TRAVAIL
AUTEUR : LAURENT RIVELAYGUE
ILLUSTRATEUR : OLIVIER TALLEC
COLLECTION : PERE CASTOR
EDITIONS : FLAMMARION
Lien : http://0z.fr/vvKH1
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
orbeorbe   02 juin 2014
ce n'est pas un gros chien, c'est un zèbre ! Et le problème, justement, c'est qu'un zèbre, ça a des rayures ; du coup, ce n'est pas possible de le confondre avec un autre animal. Il faut donc être très discret si on ne veut pas se faure repérer...
Commenter  J’apprécie          110
NadaelNadael   03 juin 2014
« Comme tous les lundis, maman est montée dans ma chambre pour essayer de me réveiller. Ça ressemble un peu à une misson impossible, alors je me dis qu'un jour, elle abandonnera en se disant : « Tant pis, c'est trop difficile, Kévin manquera l'école aujourd'hui ». Mais rien n'y fait, elle est là, fidèle au poste ; elle rentre dans la chambre, à la même heure, elle dit, avec un grand sourire : - Debout mon chéri! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Video de Laurent Rivelaygue (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Rivelaygue
Après deux mois de repos, la chaîne Youtube du Bélial' reprend le rythme irrégulier de ses émissions, par une rencontre avec Francis Berthelot. Écrivain ayant surtout oeuvré en science-fiction au début de sa carrière littéraire, Francis Berthelot a entrepris au cours des années 90 et 2000 la rédaction d'un cycle de merveilleux sombre, le « Rêve du Démiurge ». Ce cycle fascinant à l'histoire éditoriale compliquée a trouvé son achèvement en 2015 avec la parution conjointe du dernier volet, Abîme du rêve, et de l'intégrale en trois volumes (co-édition Bélial'/Dystopia). Cette rencontre sera l'occasion de revenir sur le « Rêve du Démiurge » en compagnie de son créateur, d'évoquer les transfictions et les projets musicaux qui occupent désormais Francis Berthelot. Animation : Pierre Constantin, des éditions Dystopia, et Erwann Perchoc Illustration : Laurent Rivelaygue
+ Lire la suite
autres livres classés : écoleVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17967 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre