AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bertille Hausberg (Traducteur)
EAN : 9782864245162
238 pages
Éditeur : Editions Métailié (01/10/2004)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Cela commence comme une histoire d'amour tragique : le barbier Sixto Pastor Alzamora perd sa femme, Elidia Del Rosario, atteinte de la tuberculose, au cours d'une traversée vers les salpêtrières d'Antofagasta. Avant de rendre son dernier souffle, elle lui fait promettre de continuer à enseigner le piano à leur fille Golondrina. La vie du père et de la fille s'étend alors comme les ombres dans le désert chilien : le barbier, anarchiste virulent, se fait bientôt une c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
PtitVincent
  28 mars 2020
Elle, c'est une princesse. Une fleur dans ce désert d'Atacama. Golondrina del Rosario a été élevée chez les soeurs, joue du piano avec talent, s'occupe bénévolement des petites filles du campement, leur apprenant la poésie et la diction. Toute la population de Pampa Unión respecte et admire la « demoiselle ». Lui est trompettiste, buveur, bambocheur. Il va de campement en campement dans le désert d'Atacama, fuyant la maréchaussée et les habitudes. Avec son noeud papillon en guise de signature, il multiplie les frasques et les maîtresses, écumant bordels et troquets de bas étage. Rien n'aurait dû les faire se rencontrer. Et pourtant la passion va les emporter. Et alors que Sixto Pastor Alzamora, le père de Golondrina, coiffeur et anarchiste, attend la visite du président dictateur généralissime, qu'il compte accueillir à sa manière, Pampa Unión continue sa course folle, bordel à ciel ouvert, ville réservée aux plaisirs des mineurs, cité champignon née aux milieux des sables du désert autour d'un hospice aujourd'hui disparu, bourg cosmopolite et populeux où la fête résonne chaque week-end sous la voûte céleste. Une orgie sans fin de sexe, d'alcool, de danses, de bagarres, de meurtres, permettant au mineur, usé par une semaine de travail éreintant, de vider ses bourses avant de repartir le lundi matin pour une nouvelle semaine de labeur, encore et encore… le monde d'Hernán Rivera Letelier est ainsi : un monde aujourd'hui perdu, celui des campements autour des mines de salpêtre où tant d'hommes et de femmes ont souffert, joui, vécu. Au fil de ses romans, dans un style à la fois onirique et cru, l'auteur nous fait revivre ce monde qui l'a vu naître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pasiondelalectura
  25 mars 2016
Un livre qui réunit la quintessence du savoir faire de cet auteur chilien qui sait raconter, comme personne, des histoires sur la pampa chilienne.
Cette fois nous avons encore une belle histoire d'amour, drôle et triste à la fois, avec des personnages truculents, des noms donnés aux personnages très originaux, le titre du roman assez magique, un langage colloquial vraiment drôle et, cerise sur le gâteau, un fond historique réel sur cette région chilienne aujourd'hui disparue.
C'est un roman de 1998 et que j'ai relu avant d'aller voir le film tiré du livre, film qui vient de sortir cette semaine, d'après un scénario de feu Bernard Giraudeau.
La critique de ce film est assez négative, mais cela ne m'empêchera pas d'aller le voir.
Addendum : j'ai vu le film et j'ai apprécié beaucoup. Comme souvent il y a beaucoup moins de matériel dans le film, qui va trop vite, par rapport au livre, mais la personne qui m'accompagnait et qui n'avait pas lu le livre a tellement aimé qu'elle veut acheter le DVD lorsqu'il sera disponible.
Je regrette que le réalisateur n'ait pas choisi un rouquin pour incarner Bello Sandalio parce que cela a son importance au Chili; ce qui n'enlève rien à la beauté ténébreuse de l'acteur chilien Eduardo Paxeco. Marie Gillain est simplement divine dans le rôle principal.
On entend les français parler leur langue et aussi le "chilien" avec un accent terrible; et les chiliens parler leur espagnol chantant et un français correct mais avec un accent prononcé. C'est drôle et je ne sais pas pourquoi ils parlent les deux langues tout le long du film.Enfin, j'ai regretté de ne pas voir plus d'images sur la pampa chilienne qui a une beauté minérale à couper le souffle.
Lien : https://pasiondelalectura.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
fbalestasfbalestas   07 juin 2020
En cette nuit de février, mademoiselle Golondrina del Rosario était rentrée chez elle plus tard que de coutume. Le film (une histoire d'amours interdites) et la chaleur régnant dans la salle du théâtre avaient à tel point exacerbé ses nerfs, qu'après la séance elle avait marché lentement sous la lune, dans la populeuse rue du Commerce. Elle s'était voluptueusement attardée devant le vitrines, avait écouté un peu de musique sur le gramophone de la confiserie Matta - un nouvel appareil musical rapporté récemment par le confiseur - et était entrée dans une boutique ou deux pour le seul plaisir d'essayer des soies et des dentelles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          53
PhilippeSAINTMARTINPhilippeSAINTMARTIN   29 septembre 2020
Les habitants de Pampa Union avaient complètement oublié que la ville possédait une place. Après une inauguration retentissante cinq ans plus tôt, les gens oublièrent définitivement que cette enceinte aride entourée de fils barbelés était une place avec une inertie semblable à celle dont ils avaient fait preuve pour l'absence d'église.
Commenter  J’apprécie          80
fbalestasfbalestas   29 avril 2018
C'était le dernier samedi de juin. Dès les premières heures du jour, comme chaque fin de semaine, la cohue tapageuse des mineurs assoiffés commençait à envahir la ville de Pampa Union. Haveurs au verbe insolent, mécanos à l'air crapuleux, employés d'allure libertine et équipes complètes de fêtards se mettaient à envahir la ville pas tous les bouts de ses rues.
Commenter  J’apprécie          10
SophieChalandreSophieChalandre   22 septembre 2020
La trompette, tout comme certaines femmes de ce monde, avait été créée pour vivre nue, surtout la nuit.
Commenter  J’apprécie          50
PtitVincentPtitVincent   28 mars 2020
Il bredouilla ensuite qu'en ce monde, trois sortes d'endroits seulement permettaient de connaître ses meilleurs amis : la guerre, les mines de salpêtre et le bordel.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : chiliVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
285 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre