AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Rouard (Traducteur)
ISBN : 2266057367
Éditeur : Pocket (18/08/2006)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 38 notes)
Résumé :
C'est un chef-d'oeuvre de l'architecture contemporaine, une maison de rêve. Pourtant nous ceux nt ivre, comme ceux qui vo e laisser e par elle, seront frappés par le malheur, la folie, la mort.
Pour les voisins d'à côté, témoins privilégiés mais Impuissants de ces drames successifs, il n'y a pas le doute : cette demeure maléfique est vivante. Pire : avec chaque "accident" son pouvoir se fait que croître.
Et ils savent qu'ils risquent bien d'en être les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  28 mars 2015
Une maison hantée, on imagine toujours que c'est une bâtisse ancienne, lugubre, dans laquelle des phénomènes inexpliqués terrorisent les habitants, et ce, à cause de drames horribles qui ont forcément dû se produire sur place des années auparavant.
Sauf que dans ce roman, la maison en question n'est ni vieille, ni sombre, ni gangrenée par un lourd passé vu que tous les habitants de la rue ont eu l'occasion de la voir jaillir de terre, créée par un jeune architecte prometteur, et qu'elle est magnifique, moderne, lumineuse, située dans un quartier chic et tranquille qui respire davantage l'argent et la respectabilité que la misère ou la peur.
Et pourtant dès sa construction des choses mauvaises se produisent, des accidents, des maladies, des tensions, des coïncidences, et cela ne fait qu'empirer au fil du temps, distillant une aura de malaise autour d'elle.
Le suspense monte crescendo dans cette histoire où chaque fait nouveau peut tout à fait s'expliquer rationnellement, mais où l'accumulation de ces faits les rend justement irrationnels, car autant de malheurs et de drames condensés en un seul lieu ne peut tout simplement pas être possible.
Alors, serez-vous tenté d'y voir là une histoire terrifiante mais qui ne relève que de l'ordre des coïncidences et de la malchance ou y verrez-vous plutôt la preuve d'une force maléfique qui a su évoluer avec son époque ?
J'ai dévoré ce roman d'un genre peu commun, une forme d'épouvante moderne, qui change un peu du genre conventionnel de la maison hantée par des fantômes qui frappent sur les murs ou font claquer la porte de la cave la nuit, et la fin m'a paru particulièrement bien pensée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Woland
  06 juin 2008
The House Next Door
Traduction : Philippe Rouard
Désormais, "La Maison d'A-côté" trônera pour moi auprès de la "Maison Hantée" de Shirley Jackson car, bien que Rivers Siddons ait adopté une approche beaucoup moins classique que Jackson, les deux livres atteignent à la même puissance.
Jackson partait d'une maison déclarée hantée, Rivers Siddons opte pour une maison en devenir. Tout commence en effet par un terrain nu, celui des Mc Intyre, qui jouxte la propriété d'un couple de sybarites bien sympathiques et peu enclins à croire aux phénomènes surnaturels, Walter & Colquitt Kennedy.
D'abord peu heureux de voir des vis-à-vis s'installer près de chez eux, les Kennedy font contre mauvaise fortune bon coeur et finissent, hospitalité sudiste oblige, à lier des relations avec le jeune couple qui fait construire. Mais c'est surtout avec leur architecte, Kim Dougherty, qu'ils sympathisent. Pour Kim, ce contrat est une opportunité décisive, qui va lui permettre de faire ses preuves, surtout face à son père, qui l'a encouragé dans ses études mais qui ne le voyait pas forcément en architecte - Kim est un enfant adopté.
Pour les Harralson, le jeune couple fortuné qui a commandé la maison, le drame commence par une chute de l'épouse, alors enceinte de six ou sept mois, dans les fondations. Bien entendu, elle perd l'enfant. Notez que, tête de linotte et narcissique comme l'est Pie, ça n'a pas l'air de lui faire beaucoup d'effet. Mais de l'effet, ça en fait par contre à son père - une relation malsaine semble exister entre eux - et, bien entendu, à son mari.
Mais ils ne sont évidemment pas au bout de leurs peines ...
... comme vous vous en doutiez.
Après le départ en catastrophe des Harralson, deux autres familles se succéderont dans la nouvelle maison, si belle, si harmonieuse - extérieurement en tous cas. Que ses membres s'aiment ou se détestent, qu'ils aient ou non des enfants, le scénario sera, sur le fond, le même pour tous : avec une malveillance démoniaque et une volonté farouche, l'étrange demeure les privera de tout ce qui, pour eux, est le plus précieux.
Le pire, c'est que cela ne lui suffira pas. Avec une sûreté insidieuse, elle commencera à étendre sa toile aux maisons - et aux familles - voisines ... Et même si elle périt dans les flammes, n'allez pas surtout pas croire, naïfs que vous êtes, que tout est fini ...
Un roman que Stephen King considère comme capital dans l'Histoire de la littérature d'horreur moderne. Et qui l'est, à mon humble avis. ;o)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sara2a
  16 novembre 2012
Auteur: Anne Rivers Siddons
Titre: La maison d'à côté
Date 1ere publication: 1978
Editeur: France Loisir
Nombre de pages: 284
ISBN: 2-7242-6965-9
Quatrième de couverture:
C'est un chef d'oeuvre de l'architecture contemporaine, une maison de rêve. Mais pour les voisins d'à côté, c'est aussi une demeure maléfique. Trois propriétaires successifs, et leurs proches, vont être ainsi frappés par le malheur, la folie, la mort...Une véritable force diabolique anime la demeure comme un être vivant et chaque « accident » renforce son pouvoir... Un superbe roman fantastique qui a suscité l'enthousiasme d'un maître du genre: Stephen King.
Voilà une lecture vraiment choisie par hasard au détour d'un rayonnage de ma petite bibliothèque municipale. Je venais de lire « La maison d'à côté" de Lisa Gardner et attirée par le titre éponyme j'ai trouvé plutôt ludique de choisir cette lecture à l'aveuglette sans même lire le résumé de l'éditeur.
Ce fut hélas une lecture sans grand intérêt, on y parle d'une maison à l'essence maléfique qui va s'acharner sur chacun de ses occupants successifs et peu à peu étendre son pouvoir diabolique sur l'ensemble du voisinage.
Il n'y a franchement pas de suspens, ni de scènes décapantes, les coups de théâtres sont plutôt prévisibles et l'ensemble est assez plat.
Je suis dure me direz-vous! Oui sans doute, peut-être faut-il revenir plus de trente ans en arrière, date de la parution de ce roman, et replonger dans l'univers fantastiques des années soixante dix où ce genre d'histoires était plutôt à la mode. Aujourd'hui ce roman à un côté désuet et assez gentillet, et ne fait pas vraiment « dresser les poils » mais il a certainement eu son petit succès à l'époque.
L'auteure à une écriture plutôt agréable, pas de mots compliqués,l'ensemble se tient et la fin laisse présager une suite ( je ne sais pas s'il y en a eu une...)
Je considèrerai donc cette lecture comme une pose à peu près sympathique mais dont l'histoire ne m'aura pas marquée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Oncques
  20 novembre 2018
Pas de grand suspense, pas d'événements trépidants. Amateurs de grands frissons, ce n'est pas pour vous.
J'ai trouvé l'histoire originale et la lecture aisée. Je ressentais bien les personnages et me sentais bien immergé dans le quartier. L'auteur a réussi à maintenir ma curiosité en éveil et j'ai eu envie, jusqu'à la fin de ce court roman, de continuer la lecture.
Commenter  J’apprécie          10
iarsenea
  31 juillet 2009
Walter et Colquitt ne sont pas très heureux lorsqu'ils apprennent qu'un couple a décidé de se construire sur le terrain d'à côté. Ils avaient une si belle vue... Pourtant, lorsque les futurs voisins leur présentent les plans de leur maison, les Kennedy sont enchantés. C'est une belle maison moderne aux lignes contemporaines qui est un plaisir pour les yeux. Pourtant, elle est à peine construite que déjà plusieurs malheurs s'y produisent...
La maison d'à côté est le récit de l'histoire des malheurs des différentes familles qui vont habiter cette maison. C'est sans doute l'un des meilleures histoires de maison hantée qu'il m'a été donné de lire ou de voir.
L'histoire n'est pas à proprement dire terrifiante, mais le mystère plane du début à la fin, et le dénouement est très surprenant, malgré les quelques questions qui demeurent en suspens.

Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
Commenter  J’apprécie          23
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
grm-uzikgrm-uzik   27 septembre 2018
- "Des gens comme nous n'intéressent pas le magazine People. Nous ne sommes ni assez riches ni en passe de le devenir. Nous ne sommes pas de ces jeunes qui promettent, bien que nous ne soyons nullement de vénérables vieillards bourrés de gentils travers autant que de sagesse. Nous n'avons pas de talent particulier hors celui, peut-être, de vivre plutôt sereins et satisfaits les trois quarts du temps. Ni l'un ni l'autre nous n'avons écrit - ni n'écrirons jamais - de best-seller qui nous aurait rapporté un million de dollars en droits d'auteur, et convaincu Robert Redford d'en faire un film à succès. Nous n'avons pas fondé d'organisation de soutien en faveur des minorités opprimées ou des enfants atteints de maladies graves et rares. Nous n'avons pas d'enfant. Nous avons bien quelques amis qui ont eu l'honneur de paraître dans ce distingué magazine, mais ce sont des célébrités marginales, des originaux qui font des trucs pas ordinaires, pas des stars, pas de ces vedettes qui suscitent un abondant courrier d'admirateurs. D'autres, parmi nos relations, sont passablement éminents par leur profession ou leur standing (ceux-là sont rares) ou encore par leur fortune (rarissimes, ces derniers). Bref, nous ne sommes pas connus ; nous serions plutôt des connaisseurs et, jusqu'ici, nous n'avons pas eu à nous en plaindre."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VFanelVFanel   14 juillet 2011
Si c'était une vieille maison, je penserais presque qu'elle est hantée, mais qui a jamais entendu parler d'une maison neuve hantée ?
Commenter  J’apprécie          50
grm-uzikgrm-uzik   29 septembre 2018
- "Tous les créateurs passent par des phases de doute, d'impuissance, et seules la maturité et l'expérience nous apprennent à faire avec."
Commenter  J’apprécie          20
grm-uzikgrm-uzik   27 septembre 2018
- "Savoir vivre est la meilleure façon de se venger d'être venu au monde."

~ Proverbe espagnol ~
Commenter  J’apprécie          30
grm-uzikgrm-uzik   17 février 2019
- "Toute cette richesse, cet incroyable sentiment d'exister, reposer sur un corps aussi mortel."
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : maison hantéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
548 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre