AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B01N65B2TS
Éditeur : (17/11/2016)
2.64/5   7 notes
Résumé :
Nous avons tous connu de mauvaises journées, de celles qui semblent ne jamais vouloir se terminer. Que se passerait-il si, par un malheureux hasard, elles ne connaissaient plus de fin ?Luka, véritable grinch en talons aiguilles, déteste tout ce qui se rapporte à Noël. Elle est allergique aux sapins, le renne au nez rouge lui donne des sueurs froides, et les gâteaux à la cannelle, des brûlures d'estomac. Les fêtes de fin d'année, elle les supprimerait sans hésiter du... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
saphoo
  16 décembre 2017
Une petite romance bien que ça ne soit pas mon genre de lecture, parfois un peu de guimauve dans ce monde de brute ça ne fait pas de mal.
L'histoire est un semblant de remake de Dickens moderne, disons qu'il y a l'idée, mais on est loin quand même de Dickens et ses contes de Noël. L'idée y est c'est déjà ça.
Le début bien sûr tout comme Scrooge, le personnage est détestable et il était moins une que je ne finisse pas le livre, si je ne l'avais pas choisi pour un challenge.
Si vous avez lu un chant de noël vous comprendrez aisément mon agacement, mais j'ai tenu, bien que ce fut longuet à souhait. Pour que la magie de Noël opère, il a fallu beaucoup de chapitres dont certains bien inutiles, bon bref passons.
L'odieuse fille et son odieux comparse, on finit par ouvrir leur coeur pour être humain , mettre au placard leur égoïsme, profiter de l'instant présent, donner de leur amour, de leur temps, venir en aide aux personnes en difficulté, bref, faire du bien autour d'eux.
Résumons, la première partie bien que rebutante mais nécessaire, je l'ai lue avec des grincements de dents, la deuxième, j'ai commencé à me languir pour secouer ce couple détestable et enfin la fin nous est offerte bien que brève mais libératrice de ce sors ! Ouf on passe an 25 décembre avec bonheur.
Ce livre m'aura permis malgré tout de visiter un tout petit bout du marché de Noël de Strasbourg sans me déplacer.
J'ai préféré de loin le conte de Dickens, incomparable, et vouloir s'attaquer à une référence, je l'avoue, ce n'est pas chose simple. L'auteur fait aussi référence au film « un jour sans fin » mais je ne l'ai pas vu donc je ne peux pas comparer.
Disons que je n'aime pas plus que ça la guimauve, c'est mou, ça colle aux dents, c'est trop sucré, c'est insipide, sans grand intérêt au final. Un bon chocolat noir légèrement amer qui se laisse croquer, fondre en douceur entre la langue et le palet, c'est bien meilleur, tout ça c'est une histoire de goût.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Tinaju
  24 décembre 2018
Ouf, je referme ce livre. Dur d'aller jusqu'au bout, j'étais engluée dans le miel.
Miel des descriptions : Ses iris de miel, Son odeur de miel...
Miel de l'histoire : Dégoulinant de guimauve et de bons sentiments.
Je sais que ce genre de livre ce n'est pas pour moi. Mais je me suis faite avoir à l'approche de Noel...
Malgré tout, je mets 2 étoiles car j'aime le coté "sortilège" avec cette journée du 24 décembre qui se répette, et cela surtout, m'a rappelé un excellent film avec Bill Murray (dans lequel il n'y a pas un seul pot de miel ! Ouf !).
Bref, une lecture que je ne conseillerais pas sauf aux adeptes du genre.
Commenter  J’apprécie          131
sandralouis1979
  07 décembre 2016
C une magnifique histoire de Noël avec 2 personnages trés touchant Luka et Klaus
Luka une enfants devenu adulte mais qui déteste Noël pour une bonne raison à découvrir en lisant se super roman de Noël
Et Klaus cette homme énigmatique au coeur rouiller j'ai envie de dire qui n'aime pas Noël aussi
Tous au long de ce roman on rencontre Clara ,le frère du Klaus (il vaut le détour 😂) et bien d'autres personnages haut en couleur
J'ai adoré le lire et découvrir la moralité à la fin qui est bien vrai et se perd
C le premier roman avec une telle histoire que je lit c triste tentre étonnante un délice
Commenter  J’apprécie          10
LaBibliodeCaro
  18 janvier 2017
Quelle magnifique surprise pour conclure en beauté mon défi de lecture de Noël pour l'année 2016 ! S'inspirant du célèbre film Un jour sans fin, le roman Un Noël sans fin a pour toile de fond le cadre enchanteur de Strasbourg et de ses marchés de Noël, le tout saupoudré d'une touche magique de Charles Dickens avec son fameux Conte de Noël. Une recette qui fonctionne à merveille.
Luka est un personnage tout aussi attachant qu'odieux. Elle me faisait souvent penser au personnage incarné par Camille Cottin dans la série Connasse de Canal+ — une fille qui dit tout ce qu'elle pense sans filtre et qui ne se rend pas compte des conséquences sur les sentiments des gens autour. Drôles et touchantes, les péripéties qui rythment ce récit sont bien ficelées, divertissantes et crédibles (même l'épisode avec la tzigane !). On se prend au jeu de ce scénario feel-good qui tient en haleine jusqu'au bout et réchauffe le coeur ; le style d'écriture est léger et agréable, les rebondissements tantôt hilarants, tantôt poignants.
Un Noël sans fin est un roman festif réussi d'une auteure francophone qui maîtrise tous les codes du divertissement à l'américaine.
Lien : https://labibliodecaroline.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Rennath
  10 décembre 2018
Une héroïne désagréable, ça change, et le fait qu'elle revive la journée de Noël perpétuellement est amusante mais son changement radical est assez surprenant ... J'ai eu du mal à aller au bout du roman car les personnages n'étaient pas très attachants.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2016
Et de sex-symbol, il n'avait pas que la voix ! Il jouissait d'un corps athlétique, musclé par les nombreuses heures hebdomadaires qu'il dédiait au club de sport. De plus, il avait quelque chose, une aura peut-être, du mâle dominant. Quand il entrait dans une pièce, on ne voyait que lui. On n'écoutait que lui. Et il en était parfaitement conscient. C'était exactement ce dont j'avais besoin.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2016
Du haut de mes vingt-six ans, je considérais que je n'avais plus le loisir d'attendre indéfiniment le Prince Charmant. Marc n'était certes pas le plus sympathique de mes collègues, mais il était libre, particulièrement beau, et parlait beaucoup de lui-même, ce qui impliquait qu'il ne me posait pas beaucoup de questions. Pour moi, c'était une qualité précieuse !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2016
Pour ceux qui ne l'auraient pas saisi, je voyais Noël comme cette araignée. Puis, le vingt-quatre décembre arrivait, et là j'avais réellement l'impression de… je ne sais pas. C'était comme si je me déconnectais de la réalité. Je devenais apathique, amorphe, insensible, grincheuse et j'irais même jusqu'à affirmer que je mutais en ogresse.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2016
Assister à une cérémonie, même si c'était au milieu des guirlandes électriques et des verres de vin chaud, je pouvais le faire. Ça s'avérerait difficile, mais pas insurmontable. Il me suffirait de clore mes paupières, voire de m'enfermer aux toilettes, en attendant que ça passe.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 novembre 2016
Les qualificatifs sociable et gaie ne s'appliquaient pas tout à fait à moi le reste du temps. J'étais naturellement timide, très timide. Mais je n'étais pas pour autant une sociopathe.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : noëlVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura