AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de musemania


musemania
  16 mai 2019
Voilà enfin que je chronique mon premier livre audio. Merci à Babelio et à Audible Studios de m'en avoir donné l'occasion. C'est à la fois ma première chronique d'un livre audio mais aussi la première fois que je me plonge dans l'écoute d'un livre de ce type. Double nouveauté donc.

Les histoires de zombies et de mort-vivants, j'en suis fan depuis de très nombreuses années. Alors quand j'ai vu que Babelio me proposait une Masse Critique privilégiée pour ce genre d'histoire et en plus, en livre audio, j'ai sauté sur l'occasion.

La genèse de cet audio-book n'est pas celle d'un livre ni même d'un livre audio traditionnel. Habituellement, un livre est écrit et connaît une seconde jeunesse en devenant un livre audio quand plusieurs firmes commercialisent ce support. Je trouve d'ailleurs cette idée excellente permettant notamment aux déficients visuels de poursuivre la découverte d'oeuvres littéraires. Dans le cas présent, l'écriture de l'histoire a été imaginée dans le but justement d'en faire une fiction auditive. Ne cherchez donc pas le livre « Dernière terre », il n'y en a pas.

En ce qui concerne mon ressenti, il est par contre assez mitigé. Je trouve à la fois des points positifs mais aussi beaucoup de points négatifs, ces derniers prenant trop de place pour me faire dire que j'ai apprécié cette écoute.

Comme je vous le disais, ce n'est pas un livre audio classique et donc, l'histoire ne vous est pas lue d'une seule voix. La narration est partagée par chacun des personnages, laissant de surcroît toute description de côté. C'est à votre imagination de dessiner les contours de ce monde post-apocalyptique. J'avais souvent plus l'impression de mettre mis une série dans les oreilles sans les images, que de vraiment me plonger dans ce que vous et moi appelons un livre. Les bruitages sont aussi nombreux.

Ensuite, un autre gros problème pour moi et non des moindres est que je n'ai pas du tout accroché et apprécié certaines voix. Vous vous rappelez la sensation du grincement d'ongles sur un tableau noir à l'école? Et bien, voilà ce que certaines voix (je ne dirai pas lesquelles car je pense que c'est une pure opinion subjective et que les goûts de chacun sont absolument personnels) m'ont occasionné. Tout ce que je pouvais espérer à ce moment-là était la mort rapide du personnage afin de ne plus devoir endurer cela. Par contre, je trouvais que d'autres voix se prêtaient particulièrement bien à l'exercice audio.

Je dois vous avertir que l'on n'est pas dans un récit de science-fiction ou une dystopie relative aux zombies mais beaucoup plus dans une espèce de comédie burlesque ayant comme décors une France envahie par ces mangeurs de cerveaux. Et voilà que le bât blesse à nouveau car le burlesque et moi, ça fait deux. C'est souvent caricatural au possible, les personnages étant plus que déjantés. J'ai essayé plusieurs fois et le résultat est le même: je n'y adhère vraiment pas (voyez ma chronique relative au « polar » de Franz Bartelt, « Hôtel du Grand Cerf » : ). 

En plus, vu le récit global pouvant s'appréhender comme une aventure, je pense que le jeune public sera plus enclin à l'apprécier. Si je devais donner une tranche d'âge à laquelle ce livre est destiné, je dirais que le public-cible serait âgé d'environ 14 ans. Avec mes 33 ans, sans doute, suis-je trop vieille pour cela.

Tout ceci n'est que mon humble avis personnel et je suis sûre que ce livre audio pourra plaire à certains amateurs du genre. Comme d'habitude, je ne peux que vous conseiller de vous en faire votre propre opinion. 

Quant à moi et de savoir si j'apprécie ou pas les livres audio, je pense que je devrais essayer des livres plus « classiques » et lu par une unique voix afin d'enfin savoir si j'apprécie les lectures auditives et si je souhaite poursuivre dans la chronique de livre audio.
Lien : http://musemaniasbooks.blogs..
Commenter  J’apprécie          240



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (24)voir plus