AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jean-Claude Floc'h (Illustrateur)
EAN : 9782205028164
48 pages
Dargaud (12/06/1996)
3.96/5   39 notes
Résumé :
Francis Albany, homme de lettres qui se distingue par un art de vivre typiquement britannique, est régulièrement confronté à des affaires criminelles.
Olivia Sturgess, son égérie, est le principal témoin de cette série.
Que lire après Le Rendez-vous de SevenoaksVoir plus
Arno, tome 1 : Le pique rouge par Juillard

Arno

André Juillard

4.22★ (202)

6 tomes

Santiag - Intégrale par Dufaux

Santiag - BD

Jean Dufaux

3.21★ (143)

6 tomes

Victor Sackville, tome 1 : Le code Zimmermann - L'opéra de la mort par Carin

Victor Sackville

Francis Carin

3.47★ (801)

23 tomes

Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
George Croft est un journaliste et écrivain anglais, spécialisé dans la littérature d'épouvante. Un jour, à l'affut de nouvelles parutions chez son libraire, il tombe par hasard sur « Nightmares » le livre d'un certain Basil Sedbuk. En parcourant l'ouvrage, il se rend compte que les personnages, l'histoire, sont en tous points identiques aux personnages et à l'histoire de son propre roman. Stupéfaction ! Il n'a jamais lu ni entendu parler de ce livre auparavant.

Toutes affaires cessantes, il se rend chez Mr Lord, spécialiste en littérature, pour lui exposer son étrange découverte et obtenir ses lumières. Consultant ses innombrables archives, le vieil érudit tombe sur un article et une bibliographie de l'auteur dans laquelle l'ouvrage susnommé ne figure pas. Il décide de prendre contact avec un critique cité dans l'article, un certain Abigail Porlock, pour éclaircir ce mystère… L'aide de la romancière Olivia Sturgess, reine du crime dans la lignée d'Agatha Christie, et de Francis Abalny, comme lui journaliste, ne sera pas de trop pour l'aider à résoudre cette tortueuse énigme.

Salons cosys et feutrés, « five o'clock tea », majordome, ambiance british savoureuse garantie. Enquête, mystères et meurtres sanguinolents dans les milieux de la littérature et du théâtre, font de cette petite bande dessinée publiée en 1977 un véritable petit régal totalement inattendu dans l'esprit de « Blake et Mortimer » au niveau du dessin. Il me tarde maintenant de découvrir les deux autres volumes qui complètent cette série.

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
Commenter  J’apprécie          310
Le récent Blake et Mortimer avec le dessin de Floc'h m'a donné envie de me replonger dans les débuts de ce dessinateur avec sa première collaboration avec François Rivière.
Floc'h est un des représentants du mouvement qu'on appelle la ligne claire, ses références sautent aux yeux, c'est le style hérité de Tintin et Blake et Mortimer. On retrouve des décors très proches de ceux de la série Blake et Mortimer, les personnages aussi s'en rapprochent, ambiance Londonienne des années 40/50, 1949 plus précisément, où l'action se passe.

Un journaliste qui vient de se lancer dans l'écriture de thriller, découvre chez un bouquiniste un livre écrit en 1926 d'un auteur inconnu et qui est presque identique à celui qu'il vient de publier en 1949, même titre, mêmes histoires, mêmes personnages, il va mener son enquête. Les personnages récurrents de la série n'ont qu'un rôle assez distant dans ce premier tome de la série, Francis Alary et Olivia Sturgess sont juste des amis et confidents de l'écrivain.

On est entraîné dans cette enquête, un peu à la manière des recherches de Philip Mortimer dans La Marque Jaune, rencontre avec un archiviste, visite de faubourgs délabrés, on démarre en douceur pour entrer progressivement dans l'horreur, mais le plus habile, c'est cette mise en abyme avec le roman de 1926 assez vertigineuse, c'est vraiment bien conçu, la surprise est au rendez-vous.
Le graphisme de Floc'h est encore assez raide, il n'a pas l'aisance et l'efficacité qu'il aura plus tard, mais par ces références, il possède déjà une belle personnalité.

Je redécouvre avec plaisir ces auteurs que j'avais laissé dans les années 80.
Commenter  J’apprécie          152
Londres, 1949. Quand il découvre que son dernier recueil de nouvelles fantastiques a déjà été écrit par un autre auteur, qu'il ignorait totalement, 20 ans plus tôt, le journaliste-écrivain George Croft n'est pas au bout de ses surprises. Son enquête sur l'origine de ce mystérieux recueil va le conduire à la suite d'un dramaturge digne du Grand-Guignol, jusqu'à croiser les figures qui hantent son théâtre de l'horreur et retrouver l'Angleterre des années... 1920 !
Floc'h est encore un jeune graphiste quand il signe cette première oeuvre et déjà, un succès. le scénario admirable et les textes parfaits de François Rivière y sont pour beaucoup. Avec les décors magnifiquement plantés dans le trait, la composition, les couleurs et le découpage, on se croit dans un roman de Jean Ray. On pourrait passer des heures à détailler certaines scènes. le rythme, la tension et les rebondissements avec la hâte d'une révélation nous tiennent en haleine. Quant au dessin, on a tout dit sur la marque de Floc'h. Avec un tel scénario et de si bons personnages, on oublie la question de la parodie. Oui, le style marche sur les pas de Jacobs et Hergé. Il pourrait même en être une habile synthèse et George Croft un Tintin londonien plus âgé et installé... jusqu'à cette histoire où le fantastique le tire vers un autre monde. En relisant le Rendez-vous de Sevenoaks après le dernier Blake et Mortimer de Floc'h j'ai aussi trouvé le 1er trait du graphiste plus vif. Et les couleurs d'époque magnifiques.
Je rejoins donc encore et toujours aujourd'hui ce que disait Charlie Hebdo en 1977 à la sortie de ce bijou : "il y a tout là-dedans : crime, mystère, sang, passion et fantastique. C'est la meilleure recette de B.D. que j'aie goûtée depuis pas mal de temps, si on exclut Tardi et son Adèle." C'est dire !
Commenter  J’apprécie          50
Encore une BD very british des duettistes Floc'h et Rivière!

Cette fois c'est à une plongée vertigineuse dans la littérature -roman, nouvelle, théâtre- qu'ils nous invitent: comment un roman qu'un jeune auteur est en train d'écrire peut-il être la réplique d'une série de nouvelles fantastiques dont ce jeune auteur a tout ignoré jusqu'ici?

Un auteur, un critique, un journaliste et une vieille diva du théâtre d'horreur -on ne disait pas encore "gore"- vont , progressivement, percer ce mystère , jusqu'à voir leur vie menacée de mort ou...d'inexistence!

Une intrigue aux emboîtements diaboliques, servie par un dessin "ligne claire" toujours aussi parfaitement maîtrisé...de quoi vous donner des sueurs froides et quelques bons cauchemars!!
Commenter  J’apprécie          130
J'ai lu ce récit fantastique et effrayant, d'abord dans Pilote mensuel, puis en album.
François Rivière, spécialiste du roman policier et du feuilleton populaire, y met la terreur du Grand Guignol, dans une atmosphère "so british".
Floc'h, quant à lui, illustre ce récit extraordinaire de sa "ligne claire" étonnement maîtrisée.
Commenter  J’apprécie          131

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Tiens ! Ce cher vieux Larkin ! On te croyait mort.... Je crois bien qu'on ne t'avait pas vu depuis le BLITZ ! C'est qu'tu vis dans les beaux quartiers maintenant ! Allons, qu'est ce qui t'amène chez la grosse Penny Brooker, mon lapin ?
Commenter  J’apprécie          80

Videos de François Rivière (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Rivière
Boulevard Tintin - Hergé intime
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (69) Voir plus



Quiz Voir plus

Murder On The Orient Express, Agatha Christie

What's the nationality of Hercule Poirot ?

French
Canadian
Belgian
German

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Murder on the Orient Express de François RivièreCréer un quiz sur ce livre

{* *}