AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070290277
448 pages
Éditeur : Gallimard (04/11/1980)
4.12/5   4 notes
Résumé :
Fusillé en 1896, à trente-sept ans, par les Espagnols qui opprimaient les Philippines, avec l'approbation zélée de la moinerie locale, José Rizal n'en eut pas moins le temps de produire une oeuvre abondante, souvent rééditée en domaine espagnol, et chez nous inaccessible. Après des années d'attente, j'ai trouvé en Madame Jovita Castro (elle enseigne en son pays notre littérature) une traductrice qui nous offre enfin la version intégrale, fidèle, de l'un des romans q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
5Arabella
  17 juillet 2016
Il est difficile de parler de ce livre, sans parler de son auteur et du contexte historique dans lequel il a été écrit. Son auteur vivait dans la deuxième moitié du XIXe siècle ; à cette époque les Philippines étaient une colonie espagnole. le livre parle de cette situation coloniale, met en évidence ses mécanismes et ses cruautés. Et fait le constat d'une impossible réforme de l'institution coloniale. Tout cela é travers des destins individuels, certains tragiques, d'autres tragi-comiques.
C'est un livre remarquable, d'un grand souffle, d'une construction très efficace, d'une écriture magistrale. Même si ce type de livres n'est plus trop dans la sensibilité actuelle, plus économe de ses moyens et de ses effets, plus centrée sur le ressenti de tel ou tel individu, plutôt que dans une vision d'ensemble d'une société. Un côté presque hugolien dans la façon de parler des « misérables » des victimes d'un système social. Cela peut sembler un peu beaucoup au lecteur d'aujourd'hui, mais il faut savoir que ce livre, interdit, a été une des raisons de l'exil, puis de l'exécution de José Rizal par le pouvoir colonial espagnol. Et que cette mort a été un des détonateurs de la révolution philippine, qui a aboutit au départ des Espagnols. Pour être aussitôt remplacés par les Américains, mais c'est une autre histoire.
Tel quel, c'est un beau livre, dont j'ai vraiment apprécié la lecture, parce qu'en dehors de faire connaître un moment historique dans un coin peu connu du globe (tout au moins sous nos latitude) c'est vraiment une lecture prenante et touchante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          74
FGQ
  09 octobre 2020
Désolé: avec tout le respect dû à ce héros de l'indépendance des Philippines et grand démocrate, son roman "Au pays des moines" est aujourd'hui illisible: intrigue confuse et conventionnelle, style prolyxe où abondent les effusions sentimentales et les laborieuses dissertations politiques... imbuvable. Ce livre ne présente à mon avis aucune valeur littéraire ; il n'est que le prétexte à l'exposé verbeux d'une excellente cause. Aussi m'a-t-il tombé des mains bien des fois, malgré quelques bons moments et l'intérêt, disons anthropologique, des descriptions des paysages, coutumes, figures. Je me suis accroché jusqu'à la fin par acquis de conscience, mais quel pensum!
Commenter  J’apprécie          00


Video de José Rizal (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de José Rizal
Présentation de "Révolution aux confins" par son auteure Annette Hug et sa traductrice Camille Luscher.
1886 : José Rizal, futur héros de l?indépendance des Philippines, alors colonies espagnoles, est en Allemagne pour parfaire sa formation d?ophtalmologue. Surtout, il se met à traduire dans sa langue maternelle, le tagalog, le drame de Friedrich Schiller sur la liberté des peuples : "Guillaume Tell". Mais comment rendre dans cette langue des confins du Pacifique les "glaciers", le "bailli" ou les "avalanches" ? Alors que les volcans de l?archipel philippin se superposent aux Alpes et que s?installe un jeu jouissif entre les langues, les époques et les cultures se mêlent sans jamais se confondre : à l?histoire réelle de Rizal et de l?affranchissement du joug espagnol répond le drame de Schiller qui puise son inspiration dans la Révolution française. Dans cette histoire politique et poétique du monde, Annette Hug suggère sur un rythme très contemporain comment les livres, quand ils circulent, peuvent nourrir des mouvements révolutionnaires.
Plus d'infos sur : http://editionszoe.ch/livre/revolution-aux-confins
Vidéo réalisée au Jardin botanique de Genève.
+ Lire la suite
autres livres classés : philippinesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de José Rizal (3) Voir plus




Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XIX° siècle)

La Chartreuse de Parme

Stendhal
Alfred de Vigny
Honoré de Balzac

21 questions
553 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , classique 19ème siècle , 19ème siècleCréer un quiz sur ce livre