AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Deniard (Traducteur)
ISBN : 2702135501
Éditeur : Calmann-Lévy (16/03/2005)

Note moyenne : 4.45/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Depuis deux mille ans, nous participons après notre mort, volontairement ou non, aux avancées les plus audacieuses et aux expériences les plus étranges de la science. Autrefois disséqués dans les amphithéâtres des écoles de médecine, les cadavres ont contribué aux progrès de la chirurgie. Plus récemment, ils ont notamment permis de démontrer l'utilité de la ceinture de sécurit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Nattila5
  05 janvier 2014
Y-a-t'il une vie après la mort? Marion Roach se penche sur ce qu'il peut advenir de nos corps postmortem. Si tout le monde connaît les cours de dissection des étudiants en médecine, il y a d'autres voies pour les morts qui permettent de venir en aide aux vivants, de les préserver, d'aider la médecine légale à faire parler le corps des victimes: des formations pour chirurgiens esthétiques, des crash-tests, l'UT Anthropological Research Facility où l'on étudie en plein air la décomposition des cadavres, etc. Et puis il y a des fins bizarres, choisies ou non, contemporaines ou historiques. Un livre passionant sur un sujet tabou.
Commenter  J’apprécie          40
lutinielle
  22 août 2012
Ce livre devrait être mis entre les mains de tous les petits "goths en plastiques" qui trouvent "délire" la mort. Un cadavre n'est rien de plus qu'un amas de chair se décomposant.
Il permet d'en apprendre un peu plus sur la ferme des morts aux USA (où l'on étudie la décomposition), ainsi que la naissance de la thanatopraxie.
Sans sensationnalisme ni émotivité larmoyante, il traite de l'aspect scientifique et social du traitement du cadavre.
Par un chemin détourné il m'a permis de mieux comprendre la réalité des thanatopracteurs et de mener une étude que je souhaite au plus juste de leur métier.
Commenter  J’apprécie          40
tesla
  23 mai 2012
Comment démystifier la mort ? Et surtout comment savoir en rire sans passer pour un sans-coeur, un morbide de première?
Et bien en s'appelant Mary Roach, et en faisant preuve d'un véritable talent pour nous montrer que finalement le corps humain, mort de surcroit, est une véritable ressource pour le monde médical. de déchet pour certains, il passe à l'état de trésor pour d'autres !
Commenter  J’apprécie          50
Soundandfury
  08 juin 2013
"les analogies tirées de l'étude d'oeufs de poules butèrent sur l'objection que l'homme n'est pas un poulet."
Que vous soyez mort ou non de votre plein gré, découvrez tout ce qui vous reste à faire avant de mériter le repos éternel.
Mathématiquement, si l'on tient compte de la probable régression de l'espérance de vie (ondes diverses, tabagisme, nourriture de m****, stress lié à la crise) et, conjointement, de l'allongement de la durée des cotisations retraite, il se trouvera bien un moment où il faudra songer à travailler après sa mort!
Vous, vous avez quoi de prévu, pour l'au-delà? Je ne parle pas de l'après spirituel, celui avec les petits anges, la bonne bouffe, le pinard et les vierges offertes. Je parle de celui, on ne peut plus terrestre, de votre corps. Si vous n'avez pas vu plus loin qu'une petite concession peinarde sous un if, ou un gros barbecue du genre où il n'y a rien à manger puisque tout part en fumée, voilà un livre qui pourrait vous plaire!
Ce documentaire, rédigé par une journaliste dotée d'un solide sens de l'humour, d'un estomac solide, et d'une fâcheuse tendance à poser des questions embarrassantes est un véritable bijou. Sans nul doute mon coup de coeur du printemps. Suis tombée nez à nez avec lui à la médiathèque. Je n'avais rien lu de scientifique depuis des mois et j'ai eu du flair...
Donner son corps à la science. L'expression vous dit sans doute quelque chose, mais avez-vous déjà sérieusement réfléchi à son sens? Je ne vais pas pouvoir m'empêcher de partager mes passages préférés. (j'ai pris 4 pages de notes!)
(suite sur Tale Me More)
Lien : http://talememore.hautetfort..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SoundandfurySoundandfury   08 juin 2013
S'il est pour de multiples raisons, pertinent de tracer une frontière légale au niveau de la mort cérébrale, cela ne signifie pas que ce soit réellement une frontière. Entre la vie et la mort il y a un état de quasi-mort, ou de pseudo-vie. Et la plupart des gens ne veulent pas de cet entre-deux.
Commenter  J’apprécie          20
SoundandfurySoundandfury   08 juin 2013
Les analogies tirées de l'étude d'oeufs de poules butèrent sur l'objection que l'homme n'est pas un poulet
Commenter  J’apprécie          30
Nattila5Nattila5   05 janvier 2014
Death. It doesn't have to be boring.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : cadavresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
154 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre